Dimanche 15 Décembre, 2019 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
International

Syrie: l'armée vers un point clé pour l'EI

Single Post
Syrie: l'armée vers un point clé pour l'EI

L'armée syrienne soutenue par l'aviation russe a avancé lundi vers une ville clé pour le ravitaillement du groupe Etat islamique (EI) qui est également visé par une offensive séparée arabo-kurde appuyée par les Etats-Unis.

Les forces du régime syrien se rapprochent de Tabqa où elles entendent bien laver l'affront que leur avaient infligé les jihadistes en massacrant 160 soldats après s'être emparés de leur base en 2014. 

En ce premier jour du Ramadan, des raids contre un marché dans l'est de la Syrie ont par ailleurs causé la mort d'au moins 17 civils, dont la moitié sont des enfants. 

En Irak, voisin, les forces gouvernementales tentent toujours de reprendre à l'EI la ville de Fallouja à l'ouest de Bagdad. 

L'EI, qui compte entre 19 et 25.000 combattants dans les deux pays selon des estimations américaines, fait face à une double opération dans le nord de la Syrie. 

Celle du régime à permis l'armée syrienne d'arriver à 30 km de l'aéroport de Tabqa et à 24 km du lac Assad, un large réservoir d'eau dans la vallée de l'Euphrate, selon l'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH). Tabqa est situé à une cinquantaine de km à l'ouest de Raqa, la capitale de facto du califat autoproclamé de l'EI. 

Fin aout 2014, une vidéo de l'EI avait montré les corps de soldats syriens exécutés, face contre le sol à Tabqa.  

Mais cette localité est stratégique et symbolique à plus d'un titre par pour le régime et les Russes. Ces derniers avaient participé à la construction d'un important barrage entre 1968 et 1974 et ils sont à l'origine de la création de Tabqa, où s'étaient installés les ouvriers du barrage. 

Selon OSDH, la plus importante prison de l'EI, où auraient été incarcérés des otages occidentaux se trouve à Taqba qui compte aussi des champs pétroliers vers le sud-ouest. 

"Tout ceci fait de Tabqa un objectif militaire, économique et symbolique très important", a affirmé à l'AFP le directeur de l'OSDH Rami Abdel Rahmane. 

Au nord, la coalition arabo-kurde des Forces démocratiques syriennes (FDS) est à 60 km au nord de Raqa et n'avance plus vers le sud car son objectif prioritaire est la prise de Minbej, une localité stratégique pour les Kurdes. 

- 'Forte résistance' - 

Mais à Minbej, située dans la province d'Alep, les combattants kurdo-arabes faisaient face à une forte résistance bien qu'ils encerclent la ville par le nord, le sud et l'est. "Les jihadistes ont envoyé leurs familles à l'extérieur et ils se battent avec acharnement", a souligné M. Abdel Rahmane. 

La tâche est d'autant plus difficile pour les troupes au sol que quelque 20.000 personnes résident dans cette localité et que la coalition conduite par les Etats-Unis veut éviter que ses avions commettent un bain de sang. 

Minbej se situe sur l'axe que l'EI utilise pour faire transiter hommes, armes et argent de la frontière turque -- à une trentaine de km plus au nord -- vers son fief de Raqa. 

Les FDS, dominées par les Kurdes, sont parvenues depuis le 31 mai à s'emparer de 42 villages et fermes de la région aux mains des jihadistes et à surveiller le principal axe de ravitaillement des jihadistes entre Minbej et Raqa.  

- Coordination "informelle" - 

La concomitance de ces offensives contre l'EI soulève la question d'une coordination entre Moscou et Washington. 

"C'est clair qu'il y a une coopération entre la Russie et l'armée américaine. Il leur serait impossible de mener des raids dans la même région sans une coordination", a affirmé lundi à l'AFP une source du régime syrien. 

Il existe, selon lui, depuis plusieurs mois à Bagdad "une chambre d'opération militaire commune de lutte contre l'EI regroupant des officiers syriens et irakiens avec la coopération des Russes et des Américains pour coordonner les grandes opérations contre le groupe jihadiste".  

Mais pour l'expert Matthew Henman, basé à Londres, cette coordination est jusqu'à présent "informelle". 

"Il y a peut-être une sorte de coordination informelle à un haut niveau pour éviter toute confusion et des combats par inadvertance mais il est peu probable qu'il s'agisse d'une coordination pleine et entière", souligne M. Henman, qui dirige le centre de recherche sur le terrorisme et l'insurrection d'IHS Jane's. 

Si les combats pour Tabqa et Minbej sont stratégiquement importants, la reprise de Raqa serait plus symbolique car elle marquerait un coup terrible au moral de l'EI. 

Pour M. Henman, "Raqa sera certainement l'un des derniers si ce n'est le dernier bastion de l'EI à tomber en Syrie". 

Et aussi bien le président syrien Bachar al-Assad que les Kurdes veulent être les premiers à s'en emparer. "Ils préféreraient ne pas voir l'autre partie en prendre le contrôle", poursuit l'expert. 

La guerre en Syrie a fait plus de 280.000 morts et des millions de déplacés. Les négociations visant à régler ce conflit qui est entré dans sa sixième année sont dans l'impasse. 


Article_similaires

2 Commentaires

  1. Auteur

    Anonyme

    En Juin, 2016 (22:29 PM)
    Arrêtez de recopier du n'importe quoi et de nous le servir, la russie a déjà démenti cette suposée raid dans un marché*faisant 17 victimes! Essayez d'être un peu plus professionel en essayant par exemple



    Le ministère russe de la Défense a démenti ce lundi les informations relayées par l'agence Reuters selon lesquelles l'aviation russe aurait mené un raid aérien sur un marché de la ville d'Al-Shaara, dans la province de Deir ez-Zor.



    "Les Forces aérospatiales russes n'ont mené ni mission de combat ni frappes à Al-Shaara", a déclaré le porte-parole du département militaire, Igor Konachenkov.



    Selon ce dernier, il s'agit de "nouvelles rumeurs, dont la propagation ne peut que nuire à la réputation de l'agence britannique de renom".



    Se référant à l'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH), l'agence Reuters a annoncé plus tôt dans la journée de lundi que des avions de guerre syriens et russes avaient bombardé un marché de la province de Deir Ezzor, faisant au moins 17 morts.

    Ce n'est pas la première fois que ledit Observatoire basé à Londres diffuse de fausses allégations. Ainsi, la semaine dernière, cette ONG avait accusé la Russie d'avoir mené dans la nuit du 29 au 30 mai des frappes nourries sur la ville syrienne d'Idlib. Or, la photo destinée à apporter la preuve des atrocités russes dans la région datait de six mois.
  2. Auteur

    Anonyme

    En Juin, 2016 (22:34 PM)
    Arrêtez de recopier du n'importe quoi et de nous le servir, la russie a déjà démenti cette suposée raid dans un marché*faisant 17 victimes! Essayez d'être un peu plus professionel en essayant par exemple de vérifier les infos que vous tirez dans les médias Occidentaux qui, passent tout leur temps à raconter des mensonges sur la Russie.



    "Le ministère russe de la Défense a démenti ce lundi les informations relayées par l'agence Reuters selon lesquelles l'aviation russe aurait mené un raid aérien sur un marché de la ville d'Al-Shaara, dans la province de Deir ez-Zor.



    "Les Forces aérospatiales russes n'ont mené ni mission de combat ni frappes à Al-Shaara", a déclaré le porte-parole du département militaire, Igor Konachenkov.



    Selon ce dernier, il s'agit de "nouvelles rumeurs, dont la propagation ne peut que nuire à la réputation de l'agence britannique de renom".



    Se référant à l'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH), l'agence Reuters a annoncé plus tôt dans la journée de lundi que des avions de guerre syriens et russes avaient bombardé un marché de la province de Deir Ezzor, faisant au moins 17 morts.

    Ce n'est pas la première fois que ledit Observatoire basé à Londres diffuse de fausses allégations. Ainsi, la semaine dernière, cette ONG avait accusé la Russie d'avoir mené dans la nuit du 29 au 30 mai des frappes nourries sur la ville syrienne d'Idlib. Or, la photo destinée à apporter la preuve des atrocités russes dans la région datait de six mois."

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01
Banner 01

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email