Mercredi 20 Novembre, 2019 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
International

Trump attaque Macron dans une pluie de tweets, Paris minimise

Single Post
Trump attaque Macron dans une pluie de tweets, Paris minimise

Emmanuel Macron avait critiqué dimanche 11 novembre « la diplomatie des tweets » de Donald Trump et son nationalisme. Deux jours plus tard, rentré aux États-Unis après le week-end de commémorations de l’armistice de 1918 à Paris, le président américain s'en prend violemment à son homologue français, taclant pêle-mêle son taux d'impopularité, le taux de chômage en France, son intention de créer une « armée européenne » et les droits de douane sur le vin. À l'Élysée, refuse de commenter les quatre tweets et on minimise le différend entre les deux hommes.

Une véritable salve, pas moins de quatre tweets en quelques minutes du président américain Donald Trump avec Emmanuel Macron dans le viseur, sans compter un cinquième message, dans lequel il revient sur sa décision de n’avoir pas visité le cimetière américain de Bois Belleau, dans le nord de la France.

Donald J. Trump
[email protected]

By the way, when the helicopter couldn’t fly to the first cemetery in France because of almost zero visibility, I suggested driving. Secret Service said NO, too far from airport & big Paris shutdown. Speech next day at American Cemetery in pouring rain! Little reported-Fake News!

99,7 k
15:49 - 13 nov. 2018
Informations sur les Publicités Twitter et confidentialité

62,2 k personnes parlent à ce sujet
Informations sur les Publicités Twitter et confidentialité

Le premier message revient sur le thème de la défense européenne : « Emmanuel Macron suggère de construire sa propre armée pour protéger l'Europe contre les États-Unis, la Chine et la Russie. Mais c'était l'Allemagne lors des Première et Seconde Guerres mondiales. Et comment cela s'est-il passé pour la France ? Ils commençaient à apprendre l'allemand à Paris avant que les États-Unis ne viennent à la rescousse », ironise le président américain.

Donald J. Trump
[email protected]

Emmanuel Macron suggests building its own army to protect Europe against the U.S., China and Russia. But it was Germany in World Wars One & Two - How did that work out for France? They were starting to learn German in Paris before the U.S. came along. Pay for NATO or not!

111 k
11:50 - 13 nov. 2018
Informations sur les Publicités Twitter et confidentialité

65,9 k personnes parlent à ce sujet
Informations sur les Publicités Twitter et confidentialité

Donald Trump s’en prend ensuite aux vins français menaçant d’imposer de nouvelles taxes : « Sur le commerce, la France fait d'excellents vins, mais les Etats-Unis aussi. Le problème est que la France fait en sorte qu'il soit très difficile pour les Etats-Unis de vendre leurs vins en France en appliquant de gros droits de douane alors que les Etats-Unis rendent l'accès facile aux vins français et appliquent de très petits droits de douane. Pas juste, cela doit changer ! »

Donald J. Trump
[email protected]

On Trade, France makes excellent wine, but so does the U.S. The problem is that France makes it very hard for the U.S. to sell its wines into France, and charges big Tariffs, whereas the U.S. makes it easy for French wines, and charges very small Tariffs. Not fair, must change!

104 k
13:07 - 13 nov. 2018
Informations sur les Publicités Twitter et confidentialité

44,1 k personnes parlent à ce sujet
Informations sur les Publicités Twitter et confidentialité

Puis, le président américain charge directement Emmanuel Macron l’accusant d’essayer de changer de sujet pour masquer un mauvais bilan : « le problème est qu'il souffre d'une très faible cote de popularité à 26%, et d'un taux de chômage à près de 10% ».

Donald J. Trump
[email protected]

The problem is that Emmanuel suffers from a very low Approval Rating in France, 26%, and an unemployment rate of almost 10%. He was just trying to get onto another subject. By the way, there is no country more Nationalist than France, very proud people-and rightfully so!........

94,2 k
13:17 - 13 nov. 2018
Informations sur les Publicités Twitter et confidentialité

47,5 k personnes parlent à ce sujet
Informations sur les Publicités Twitter et confidentialité

« Il n'y a aucun pays plus nationaliste que la France, des personnes très fières-à juste titre », a-t-il poursuivi avant d'écrire, dans un autre tweet et en lettres capitales, « MAKE FRANCE GREAT AGAIN », en écho à son slogan de campagne, « Make America Great Again » (Rendre à l'Amérique sa grandeur).

Donald J. Trump
[email protected]

......MAKE FRANCE GREAT AGAIN!

134 k
13:18 - 13 nov. 2018
Informations sur les Publicités Twitter et confidentialité

68 k personnes parlent à ce sujet
Informations sur les Publicités Twitter et confidentialité

L'Élysée tente de dégonfler la polémique

Des piques que l’Élysée s’est refusé dans l’immédiat à commenter, et a tenté de dégonfler la sortie virulente de Donald Trump contre Emmanuel Macron. Ce qui compte, c'est que les deux hommes se parlent plusieurs fois par semaine.

Pour la présidence française, Donald Trump s'adresse d'abord aux Américains, et c'est aussi l'avis du député de la majorité Hervé Berville : « On est familiers des tweets parfois à l’emporte-pièce ou parfois incendiaires de M. Trump et on sait très bien qu’il s’adresse à son électorat, en tweetant en anglais. Il ne s’adressait pas nécessairement pour faire avancer un certain nombre de choses avec la France, donc il ne faut pas être dupe. »

La poignée de mains entre Donald Trump (à gauche) et Emmanuel Macron (à droite), lors de leur rencontre au palais de l'Elysée, le 10 novembre 2018.REUTERS/Carlos Barria TPX IMAGES OF THE DAY

Pour le socialiste Olivier Faure, comme pour la majorité de la classe politique, les propos de Donald Trump sont « insultants, incorrects, hors de propos, grossiers, énumère le premier secrétaire du Parti socialiste. Tout cela relève, en réalité, de la pathologie. »

Mais pour le député Les Républicains Daniel Fasquelle, cela marque aussi un échec du président français : « Il a voulu nouer une relation particulièrement avec Donald Trump, pour s’affirmer comme l’un des grands dirigeants de la planète, puis en réalité c’est un échec total, puisque M. Trump le méprise complètement. Et moi, je souhaite que le président de la République se ressaisisse et que la France retrouve la fierté qu’a toujours été la sienne : d’un peuple libre face à un peuple allié, celui des États-Unis. »

Angela Merkel a volé au secours du président français

La chancelière allemande Angela Merkel a joué le rôle d’alliée et a volé à son secours devant le Parlement européen : elle soutient son idée de créer une armée européenne.

« Cela peut être une armée qui complètera de façon très utile l'Otan sans remettre en cause ce lien », a dit la chancelière allemande devant le Parlement européen, à Strasbourg.


Article_similaires

3 Commentaires

  1. Auteur

    Anonyme

    En Novembre, 2018 (12:12 PM)
    Voici ce que Trump a dit juste après avoir quitté la France et que les médias ne veulent pas publier :

    « Je reviens tout juste de France où j’ai accompli beaucoup de choses lors de mes rencontres avec les dirigeants du monde.



    Ce n’est jamais facile d’évoquer le fait que les États-Unis doivent être traités équitablement, ce qui n’est pas le cas, tant sur le plan militaire que commercial.

    Nous payons des centaines de milliards de dollars pour de GRANDES portions de la protection militaire d’autres pays, et en échange, nous avons le grand privilège de perdre des centaines de milliards de dollars avec ces mêmes pays dans les échanges commerciaux.

    Je leur ai dit que cette situation ne pouvait plus durer – elle est, et a toujours été, ridiculement injuste envers les États-Unis.

    D’énormes sommes d’argent sont dépensées pour protéger d’autres pays, et nous n’obtenons rien d’autre que des déficits et des pertes commerciales. Il est temps que ces pays très riches paient les États-Unis pour leur protection militaire, ou qu’ils se protègent eux-mêmes… et les échanges commerciaux doivent devenir LIBRES et ÉQUILIBRÉS !
  2. Auteur

    Anonyme

    En Novembre, 2018 (12:12 PM)
    Voici ce que Trump a dit juste après avoir quitté la France et que les médias ne veulent pas publier :

    « Je reviens tout juste de France où j’ai accompli beaucoup de choses lors de mes rencontres avec les dirigeants du monde.



    Ce n’est jamais facile d’évoquer le fait que les États-Unis doivent être traités équitablement, ce qui n’est pas le cas, tant sur le plan militaire que commercial.

    Nous payons des centaines de milliards de dollars pour de GRANDES portions de la protection militaire d’autres pays, et en échange, nous avons le grand privilège de perdre des centaines de milliards de dollars avec ces mêmes pays dans les échanges commerciaux.

    Je leur ai dit que cette situation ne pouvait plus durer – elle est, et a toujours été, ridiculement injuste envers les États-Unis.

    D’énormes sommes d’argent sont dépensées pour protéger d’autres pays, et nous n’obtenons rien d’autre que des déficits et des pertes commerciales. Il est temps que ces pays très riches paient les États-Unis pour leur protection militaire, ou qu’ils se protègent eux-mêmes… et les échanges commerciaux doivent devenir LIBRES et ÉQUILIBRÉS !
    Auteur

    Anonyme

    En Novembre, 2018 (12:12 PM)
    Voici ce que Trump a dit juste après avoir quitté la France et que les médias ne veulent pas publier :

    « Je reviens tout juste de France où j’ai accompli beaucoup de choses lors de mes rencontres avec les dirigeants du monde.



    Ce n’est jamais facile d’évoquer le fait que les États-Unis doivent être traités équitablement, ce qui n’est pas le cas, tant sur le plan militaire que commercial.

    Nous payons des centaines de milliards de dollars pour de GRANDES portions de la protection militaire d’autres pays, et en échange, nous avons le grand privilège de perdre des centaines de milliards de dollars avec ces mêmes pays dans les échanges commerciaux.

    Je leur ai dit que cette situation ne pouvait plus durer – elle est, et a toujours été, ridiculement injuste envers les États-Unis.

    D’énormes sommes d’argent sont dépensées pour protéger d’autres pays, et nous n’obtenons rien d’autre que des déficits et des pertes commerciales. Il est temps que ces pays très riches paient les États-Unis pour leur protection militaire, ou qu’ils se protègent eux-mêmes… et les échanges commerciaux doivent devenir LIBRES et ÉQUILIBRÉS !

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01
Banner 01

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email