Mercredi 23 Juin, 2021 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Top Banner
International

Un policier casse le bras d'une femme atteinte de démence, avant d’en rire avec des collègues

Single Post
Un policier casse le bras d'une femme et s'en moque
Une femme de 73 ans, atteinte de démence, a été brutalement arrêtée par des policiers dans l’État américain du Colorado, le 26 juin dernier. Quelques instants plus tard, les agents de police ont ri en regardant les images de leur intervention. La famille de Karen Garner a indiqué récemment que sa démence s’était aggravée suite à cette arrestation. Une action en justice a été lancée par l’entourage de la septuagénaire.

Le 26 juin 2020, Karen Garner, atteinte de démence, est sortie d’un supermarché Walmart de la ville de Loveland sans payer des canettes de soda et un peu de lessive. Le montant total des produits s’élevait à 13,38 dollars, soit environ 11 euros. La police a reçu un signal et l’a arrêtée au bord de la route, pendant qu’elle cueillait des fleurs.

Après une brève conversation avec la police, la femme a tenté de s’éloigner. Un policier l’a alors poussé au sol, avant de lui passer les menottes. Cette intervention musclée a provoqué à Karen Garner une fracture du bras et une épaule disloquée. Malgré tout, la septuagénaire a été poussée contre le capot de la voiture de police, alors qu’elle saignait. La police lui a également attaché les jambes.

Selon l’avocat de la famille, la femme menottée a ensuite été placée dans une cellule pendant six heures sans soins médicaux: “Cela équivaut à de la torture”, a-t-il indiqué. Quelques instants après leur retour au commissariat, les policiers ont été filmés en train de rire des images de la caméra corporelle qui avait filmé l’arrestation. Une policière indique qu’elle n’aime pas voir les images, mais une autre les trouve “géniales”. 

Action en justice
La famille de Mme Garner a intenté un procès aux officiers, car la femme de 73 ans “n’est pas revenue comme elle était”. La femme prendrait constamment des pilules anti-anxiété et communiquerait à peine. Les membres de la famille ont également affirmé toujours que Mme Garner n’avait pas réalisé dans le supermarché qu’elle n’avait pas payé. La femme confuse avait utilisé sa carte bancaire pour payer, mais n’avait pas réalisé que la transaction avait échoué.

De premières mesures ont été prises contre les policiers. Un officier est en congé administratif obligatoire et deux autres sont uniquement autorisés à effectuer des tâches administratives. 


0 Commentaires

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email