Mardi 20 Août, 2019 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Justice

524 millions de francs CFA de Paris pour moderniser les juridictions sénégalaises

Single Post
524 millions de francs CFA de Paris pour moderniser les juridictions sénégalaises

Le Sénégal a signé jeudi avec la France plusieurs accords, dont une convention de financement devant lui permettre d'obtenir de l'Hexagone un prêt de 800.000 euros, environ 524 millions de francs CFA, pour moderniser son système judiciaire.

La convention de financement a été signée par le ministre sénégalais de l'Economie et des Finances, Amadou Bâ, et le ministre délégué auprès du ministre français des Affaires étrangères, chargé du Développement, Pascal Canfin.

Ce financement facilitera "la modernisation de la Justice sénégalaise", selon un document de presse reçu des autorités sénégalaises, après la signature de l'accord, qui a eu lieu en présence du Premier ministre sénégalais Aminata Touré.

Pascal Canfin et Sidiki Kaba ont aussi signé une "convention de subvention aux chambres extraordinaires africaines" créées au sein des juridictions sénégalaises pour organiser le procès de l'ancien président tchadien Hissène Habré, qui vit au Sénégal depuis 1990.

Cet accord porte sur 300.000 euros, environ 196.787.120 francs CFA. Il servira à financer le fonctionnement de ces chambres judiciaires, selon le document.

Pascal Canfin a aussi signé avec Amadou Bâ un "protocole d'accord pour la mise en place du Fonds social de développement" du Sénégal, en vertu duquel la France met 650.957.000 francs CFA à la disposition du Sénégal.

Le Fonds de développement social recevra des crédits complémentaires devant provenir de l'Etat du Sénégal, pour un montant de 179.500.000 francs CFA, ce qui portera son financement total à 830.457.000.

Les deux parties ont aussi signé "un nouveau document-cadre de partenariat qui couvre la période 2013-2017". Le développement durable, la gouvernance démocratique et le développement humain sont les principaux domaines d'intervention de ce document-cadre de partenariat.

Elles se sont engagées aussi dans une convention de financement portant sur la construction de collèges au Sénégal. Le montant de ce financement devant provenir de l'Agence française de développement (AFD) n'est pas précisé.

Pascal Canfin et Omar Youm, le ministre sénégalais de la Décentralisation et des Collectivités locales, se sont entendus sur un "arrangement administratif" relatif à la coopération décentralisée sénégalo-française, pour la mise en oeuvre d'un dispositif paritaire dans ce domaine.

Article_similaires

3 Commentaires

  1. Auteur

    Le Prince Noir

    En Septembre, 2013 (00:55 AM)
    Et l'argent issue des pourparlers avec les "voleurs de denier public", à quoi il sert.  :down: 
  2. Auteur

    Souveraineté Héhé

    En Septembre, 2013 (03:37 AM)
    Pourriez payer ca avec l'argent des visas au lieu que ca soit avec les impôts des contribuables Français. Elle est belle la souveraineté Sénégalaise ca tend la main aux méchants toubabs une fois de plus.  :haha:  :haha:  :haha: 
    Auteur

    Barra

    En Septembre, 2013 (16:39 PM)
    Je me demande comment on peut emprunter toute cette d'argent pour moderniser la justice senegalaise.

    J'espere que la france ne va dicter a macky au senegalais comment gerer la justice dans notre pays.

    Ce macky ne fait pas confiance, c'est un complexe des toubabs, il faut le dire. La france n'est pas un bon partenaire de l'afrique.

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Top Banner
Banner 01
Banner 01
Top Banner
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email

Identifiez-vous

Don't have an account? Registration
OR