Samedi 07 Décembre, 2019 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Justice

Abus d'autorité : Le maire de Dakar- Plateau devant la barre

Single Post
Abus d'autorité : Le maire de Dakar- Plateau devant la barre

Aliou Ndoye a été jugé ce jeudi 11 mai 2017 par le juge de l’audience correctionnelle du Tribunal de grande instance de Dakar pour complicité de 4 délits. Il s’agit d’une affaire de destruction de biens appartenant à autrui, de voies de faits, d’abus d’autorité et de violation de domicile. Des faits reprochés au sieur Adama Diop, un agent municipal de la mairie de la commune de Dakar-Plateau. 

Il est ressorti des débats d’audience que tout est parti d’un local situé dans le périmètre de l’Ecole Berthe Maubert, sis à l’Avenue Albert Sarraut, qu'une dame avait loué sous la base d’un contrat signé avec l’ex-directeur de l’établissement. 

Le maire de Dakar-Plateau, dans une dynamique de procéder à la réhabilitation de ladite école dit avoir envoyé une sommation de déguerpir à la dame et à d’autres occupants du site. Un courrier dans lequel il lui a été notifié, le 4 février 2014, de fermer l’agence de voyage et le restaurant qu’elle avait installés sur le local loué pour des activités commerciales. Celle-ci se disant nantie d’un contrat qu’elle avait contracté avec le responsable de l’école, dit avoir alors campé sur sa position. Cela pour la simple raison qu’elle avait respecté sa part de contrat qui l’obligeait dans un premier temps, à réhabiliter les toilettes de l’école pour un coût de 15 millions de F Cfa.
 
10 jours après la remise de cette sommation, une équipe a effectué une descente à l’école. L’agence, le restaurant ainsi que les autres installations sont fermés. Ce que la dame Aminata Wade  juge illégal et injuste. Raison pour laquelle elle dit avoir engagé des poursuites contre la mairie de Dakar. Ont ainsi été ciblés, Aliou Ndoye et Adama Diop. Une citation directe leur est envoyée.
 
Entendu, Aliou Ndoye dit avoir ordonné au sieur Diop d’envoyer des agents ainsi que l’huissier Bernard Sambou sur les lieux, le 14 février 2014. Conseil des mis en cause, Me Doudou Ndoye, avocat du maire et de son agent, a estimé que la plaignante a fait un mauvais ciblage.
 
«Si j’avais été à sa place, j’aurais fait un procès à l’Etat du Sénégal et au directeur de l’école. Lui, il n’a pas le droit de signer de contrat. On devait attaquer et l’Etat et le directeur. Mme Wade aurait dû attaquer l’Etat du Sénégal. Le maire a le droit de police dans sa commune. Il est dans ses droits. On ne doit pas juger ce maire devant ce tribunal pour ça. Dans cette affaire, il ne s’agit pas d’un procès de faits», a dit l’ancien Garde des Sceaux.
 
«Si vous pensez qu’une personne qui a commis un délit peut venir attraire un maire, vous statuerez. Si vous estimez que le maire n’a pas le droit de faire cela, aucun maire ne lèverait plus le plus petit doigt dans sa commune lorsque les vendeurs ambulants installeront leurs étals sur les trottoirs», a soutenu Me Ndoye qui en conclut que les deux mis en cause doivent être relaxés. Se demandant ainsi «quel délit aurait commis son client, il a plaidé la relaxe purement et simplement sans peine ni dépens.


Article_similaires

10 Commentaires

  1. Auteur

    Anonyme

    En Mai, 2017 (20:59 PM)
    franchement depuis quand un directeur d'ecole loue un bien de l'etat

    les hommes d'affaires pensent que le paysleurs appartiennent ils font ce qui'ils veulzent apres ils pensent que le juge est la pour eux
  2. Auteur

    2 Poids 2 Mesures

    En Mai, 2017 (20:59 PM)
    C'est là où vous allez tous voir que la justice n'est pas la même selon que les individus incriminés sont de l'APR ou pas...

    Ce Ndoye faisant désormais parti de la galaxie FayeSall, n'attendez pas que la justice soumise au régime lui inflige ce que prévoit la loi  :taala_sylla: 

    Mais loufi way até, Sougnou Borom dinako atéwate namou warè ! Sou bobbaa j'ai pitié des juges auteurs et complices de sentences injustes !
    Auteur

    Anonyme

    En Mai, 2017 (21:15 PM)
    hallo maitre el hadj diouf c'est encore un règlement de compte politique , il faut une immunité

    pour les politiques de l'opposition six mois avant les élections

     :xaxataay:  :xaxataay:  :xaxataay:  :xaxataay:  :xaxataay:  :xaxataay:  :rigolo:  :rigolo: 
    Auteur

    Anonyme

    En Mai, 2017 (21:33 PM)
    Je suis contre la mouvance présidentielle mais sur ce dossier je suis du côté du maire de Dakar plateau. Franchement notre chère ville est dans un état lamentable. Nous sommes envahis par les garrottes les cantines et les marchands ambulants. Mr le maire n oubliez pas les peuls fouta qui occupent tout les trottoirs de Dakar.
    Auteur

    Anonyme

    En Mai, 2017 (06:56 AM)
    Ce qui se passe sous nos yeux, chaque jour et partout dans Dakar est inadmissible. L'anarchie a fini par s'installer partout sous le regard insouciant des autorités municipales et de l'Etat. Le désordre a même lieu quelquefois devant les commissariats de police, comme en centre-ville.

    Tant que nous population nous ne bougeront pas, ces politicards, omnibulés par leur soif intarissable de réélection, ne feront rien de décisif.
    Auteur

    Anonyme

    En Mai, 2017 (07:23 AM)
    Et le directeur d'école qui est à l'origine de tout ça, il n'est pas inquiété? Thiey Ndoumbélane! un pays vraiment spécial.....
    Auteur

    Ok

    En Mai, 2017 (08:59 AM)
    Comment un fonctionnaire peut se permettre de louer un patrimoine de l'Etat sans autorisation. Vérifiez s'il n'a pas autorisé par sa hiérarchie avant de situer les responsabilités.
    • Auteur

      Reply_author

      En Mai, 2017 (15:42 PM)
      et croyez-moi, il n'est pas le seul. beaucoup de directeurs ont transformé la devanture de leur école en marché.
    Auteur

    Anonyme

    En Mai, 2017 (11:28 AM)
    Notre presse est souvent fauteur de trouble social parce qu'elle se met du coté des délinquants et des indisciplinés irrespectueux de la chose publique,les vrais coupables dans cette affaire c'est à l'evidence cette dame et son complice ce drole directeur d'école qui par cupidité se sont permis d'installer un restaurant et une agence de voyage dans les locaux d' une école publique,mais voilà, le journal nous met en évidence le maire de la ville, photo à l'appui, qui a rétabli la loi comme la personne à blamer et à traduire en justice
    Auteur

    Anonyme

    En Mai, 2017 (15:10 PM)
    Serigne Mbacké Ndiaye , Aliou Sow , El Hadj Diouf ou Thierno Lo , ou leurs semblables prennent les sénégalais , d’abord Macky Sall , toute la classe politique , et tous les leaders politiques de ce pays pour des demeurés.

    Ils pensent pouvoir se jouer de tous les acteurs politiques du Sénégal.

    Ils pensent pouvoir rouler dans la farine tout le monde.

    A partir d’aujourd’hui des sénégalais vertueux et dignes ont décidé de leurs barrer la route pour toujours.

    Désormais tous les traitres, les transhumants, les activistes et manipulateurs de la république seront démasqués, dénoncés PUBLIQUEMENT.

    Auteur

    Anonyme

    En Mai, 2017 (15:54 PM)
    Faux CE que raconte cette femme allez y voir meme le dernier journal est resté sur place depuis 2014 .

    Depuis quand les salles de classes sont des domiciles . :jumpy2:  :looney:  :looney:  :looney: 

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01
Banner 01
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email