Samedi 28 Novembre, 2020 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33

Justice

Affaire Petro-Tim : Abdoul Mbaye et Cie saisissent la Chambre d'accusation

Single Post
Affaire Petro-Tim : Abdoul Mbaye et Cie saisissent la Chambre d'accusation
Le Congrès de la renaissance démocratique (Crd) a saisi, jeudi dernier, la Chambre d'accusation, informe Les Échos. Abdoul Mbaye et Cie protestent contre le dilatoire du Doyen des juges d'instruction suite à leur plainte déposée le 22 juillet 2019.

En effet, plus de trois mois après le dépôt de leur plainte, le Doyen des juges ne s'est toujours pas conformé aux dispositions pertinentes de l'article 79 du Code de procédure pénale (Cdp) par refus de fixer le montant de la consignation.

Face à cette attitude du juge d'instruction, qu'il accuse de violer la loi, les plaignants ont saisi la Chambre d'accusation. Laquelle doit s'assurer du bon fonctionnement des cabinets d'instruction qui sont du ressort de la Cour d'Appel.



5 Commentaires

  1. Auteur

    Anonyme

    En Novembre, 2019 (10:10 AM)
    Honnêtement ces gens prennent les sénégalais pour des demeurés.

    Comment peuvent ils saisir une autre juridiction alors que celle en cours vient juste de commencer.

    Ils ont menti et ils le paieront très chers.

    Trainer des pères de famille dans la boue sur de honteux mensonges est ignoble et lâches.

    Ces menteurs ont raté leur vie.
  2. Auteur

    Abdoul Aziz

    En Novembre, 2019 (10:13 AM)
    Wawaw amoul serral, ammoul seddal na yeuf-yi lerrr dé, allez jusqu'au bout. S'il le faut faire une plainte pour complicité de la part du Doyen des juges.

    Les toubabs eux de leur côté ont compris que les choses sont graves c'est pour cela qu'ils procèdent à des licenciements et à des démissions mais ici on essaie de couvrir les fautifs, c'est extraordinaire.
    Auteur

    Lumière

    En Novembre, 2019 (11:03 AM)
    Les paroles de Sonko sur le pétrole. C'était en 2016 sur Seneweb.

    Economie

    Ousmane Sonko : " Il y a 90 milliards de recettes fiscales à réclamer dans l'affaire Petrotim"

    Par: Chamsidine Sane - Seneweb.com | 22 juillet, 2016 à 20:07:55 | Lu 12792 Fois | 38 C



    «Aujourd’hui, le Sénégal a attribué plus de onze puits de pétrole allant de Saint-Louis à Casamance, que ce soient des puits on shore ou des puits offshore. Onze puits pétroliers et jusqu’à présent personne ne peut nous dire les droits d’entrée, les tickets d’entrée que ces entreprises ont donné pour pouvoir être attributaires de ces puits de pétrole. Où est-ce que cet argent est passé ? Le Sénégal perd des centaines de milliards inutilement», se désole l’homme politique.



    Toujours dans sa logique de dénonciation, Ousmane Sonko étale encore. « Ces deux derniers puits de pétrole ont été attribués à l’entreprise Ovidi Tender qui a créé une société de droit sénégalais. Ovidi Tender a dit dans une interview accordée à un journal américain que le gouvernement Sénégalais lui a demandé 42 millions de dollars c'est-à-dire un peu plus de 21 milliards de francs CFA. Nous demandons au gouvernement du Sénégal, au président Macky Sall, au ministre chargé des Mines et au ministre chargé des Finances, de nous éclairer. Est-ce-que cet argent a était récupéré», se demande-t-il. Car, dans l’interview Ovidi Tender, lui-même, dit que le gouvernement du Sénégal lui a demandé ce montant pour financer sa politique sociale.



    En faisant la corrélation avec les bourses de sécurité sociale, il nuance. «Donc, probablement les fameuses bourses de sécurité sociale ou sécurité de politique et la formation de cadres sénégalais au métier du pétrole ont été financés avec cet argent. Nous voulons savoir où est-ce-que cet argent est passé ? Mais, au-delà de ces deux puits de pétrole, tout ce qui a été attribué depuis 2012 jusqu’à présent à Phare énergie, à Ken Energie et a beaucoup d’autres entreprises, que le gouvernement du Sénégal nous dise où sont passées ces recettes qui se chiffrent à plusieurs milliards».



    Hormis ces puits découverts, il y a un autre élément important sur lequel Ousmane Sonko est revenu, le dossier de Pétrotim. «Dans le dossier Pétrotim qui implique le frère du Président de la République, Aliou Sall a revendu 90% de ses parts à Cosmos et quand nous avons fait nos calculs c’était 300 milliards minimum. Il y’avait 90 milliards de recettes fiscales à réclamer. Et pourquoi jusqu’à présent la direction générale des Impôts et des Domaines ne veut pas réclamer cet argent des Sénégalais »,soutient-il.



    «Et il y a toujours des transactions de ce genre puisque Phare Energie a vendu une des parts à Ker Energie. Sur toutes ces transactions, il y’avait des conséquences fiscales et toutes ces opérations réunies, ce sont des centaines de milliards qui auraient pu entrer dans les caisses de l’Etat et qui ne le sont pas, simplement par négligence et parce que ce pays est plombé par des lobbies. On vous attribue des marchés sans aucune référence, sans aucune base. On accorde des exonérations et même quand vous sortez de ce marché pour vendre on demande à ceux qui doivent réclamer les impôts des Sénégalais de ne pas les réclamer. C’est un scandale, c’est une aberration.»



    Chamsidine Sané
    Auteur

    En Novembre, 2019 (11:36 AM)
    Merci Lumière de rafraîchir la mémoire des sénégalais des bêtises du Grand Gourou Mythomane et mégalomane de la secte islamo-anarchiste Pastef PASTEF sur le pétrole. Au fait qu'est devenu son navet sur le pétrole et le gaz dont ses disciples tarés disaient qu'il allait être un best-seller et brûler le Sénégal. Franchement je plains un jeune qui adhère à cette secte de menteurs.
    Auteur

    En Novembre, 2019 (11:59 AM)
    La bande de voyous petro-raleurs et marchands ambulants de sable se rend compte qu'elle est dans la merde et comme leur allié le Grand Gourou Satanique, mythomane et psychopathe agri et frustré doublé d'un assoiffé de pouvoir elle veut ouvrir un contre feu pour amuser la compagnie. Messieurs les politiciens sans assises populaire, la récréation est finie et les carottes sont cuites et on n'est plus dans le bavardage dans les médias et réseaux sociaux , mais à l'heure de la confrontation pour faire jaillir la lumière. Voilà des années que vous trainez des gens et des compagnies pétrolières dans la boue en les accusant de corruption, maintenant on vous demande simplement de déposer sur la table du juge vos preuves. Le reste c'est du blabla de politiciens.

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email