Dimanche 23 Juin, 2024 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Justice

Allégation sur le Général Kandé : Le Dirpub de Tribune convoqué à la Section de recherches

Single Post
Allégation sur le Général Kandé : Le Dirpub de Tribune convoqué à la Section de recherches
Le directeur de publication du journal « La tribune » est convoqué dans les locaux de la section de recherches, a-t-on appris. Cela fait suite à la « Une » du journal de D-média de ce jeudi 30 mai faisant des révélations sur les motivations qui auraient conduit à l’affection du général Kandé à New Delhi.

Tôt le matin, des éléments de ce corps d’élite de la Gendarmerie nationale ont fait une descente dans les locaux du groupe de Bougane Guèye pour, nous dit-on, remettre une convocation au responsable de « La tribune », mais ils n’y l'ont pas trouvé.

C’est par la suite qu'il a été appelé lui demandant de se présenter à la Section de recherches à Colobane. Ce que le concerné compte faire incessamment.




28 Commentaires

  1. Auteur

    il y a 3 semaines (14:20 PM)
    La dictature pastéfienne à la sauce MFDC en marche.
    Top Banner
    • Auteur

      Reply_author

      il y a 3 semaines (14:42 PM)
      Si vous croyez que les Senegalais vont vous suivre avec des calomnies et diffamations pour destabiliser le nouveau regime, prenez votre mal dans vos bras, la presse pourrie de Macky Sall comme Madiambal, Mamadou Ibra Kane et autres ...finiront a la retraite anticipee.
    {comment_ads}
    • Auteur

      Reply_author

      il y a 3 semaines (14:42 PM)
      Si vous croyez que les Senegalais vont vous suivre avec des calomnies et diffamations pour destabiliser le nouveau regime, prenez votre mal dans vos bras, la presse pourrie de Macky Sall comme Madiambal, Mamadou Ibra Kane et autres ...finiront a la retraite anticipee.
    {comment_ads}
    • Auteur

      Reply_author

      il y a 3 semaines (14:42 PM)
      Si vous croyez que les Senegalais vont vous suivre avec des calomnies et diffamations pour destabiliser le nouveau regime, prenez votre mal dans vos bras, la presse pourrie de Macky Sall comme Madiambal, Mamadou Ibra Kane et autres ...finiront a la retraite anticipee.
    Top Banner
    • Auteur

      Reply_author

      il y a 3 semaines (14:42 PM)
      Si vous croyez que les Senegalais vont vous suivre avec des calomnies et diffamations pour destabiliser le nouveau regime, prenez votre mal dans vos bras, la presse pourrie de Macky Sall comme Madiambal, Mamadou Ibra Kane et autres ...finiront a la retraite anticipee.
    {comment_ads}
    • Auteur

      Reply_author

      il y a 3 semaines (14:42 PM)
      Si vous croyez que les Senegalais vont vous suivre avec des calomnies et diffamations pour destabiliser le nouveau regime, prenez votre mal dans vos bras, la presse pourrie de Macky Sall comme Madiambal, Mamadou Ibra Kane et autres ...finiront a la retraite anticipee.
    {comment_ads}
    • Auteur

      Reply

      il y a 3 semaines (14:43 PM)
      Si vous croyez que les Senegalais vont vous suivre avec des calomnies et diffamations pour destabiliser le nouveau regime, prenez votre mal dans vos bras, la presse pourrie de Macky Sall comme Madiambal, Mamadou Ibra Kane et autres ...finiront a la retraite anticipee.
    {comment_ads}
    • Auteur

      Reply

      il y a 3 semaines (14:43 PM)
      Si vous croyez que les Senegalais vont vous suivre avec des calomnies et diffamations pour destabiliser le nouveau regime, prenez votre mal dans vos bras, la presse pourrie de Macky Sall comme Madiambal, Mamadou Ibra Kane et autres ...finiront a la retraite anticipee.💪
    {comment_ads}
    • Auteur

      Reply_author

      il y a 3 semaines (14:44 PM)
      Si des sanctions sévères ne sont pas prises contre ceux qui ont fait le pari de l'opposition par la propagation d'injures ou de mensonges, le pays sera ingouvernable. Tous ceux qui violent la loi, doivent être traduits en justice sur le champ, quel que soit leur statut.
    {comment_ads} {comment_ads}
    • Auteur

      Reply_author

      il y a 3 semaines (15:02 PM)
      Il faut arrêter ces assises de la justice . Les actes que posent les initiateurs de ces assises sont un cinglant démenti du prétendu dis fonctionnement de la justice . Ils prouvent que c'est le politicien au pouvoir qui a un problème avec la liberté d'expression et non la justice .
      Ces convocations et arrestations ( en moins de deux mois de pouvoir ) montrent que le cordon entre le parquet et l'exécutif ne sera as rompu et que ces assises sont une grosse farce. tous ces ex-détenus dit politiques qui sont à ces assises sont commis les mêmes actes que deyx qui sont  aujourd'hui poursuivis par l'actuel régime 
    {comment_ads}
    • Auteur

      Reply_author

      il y a 3 semaines (15:23 PM)
      Vous verrez pire avec Sonko et Diomaye.
      Sonko doit avoir honte! Aujourd'hui il fait exactement ce qu'il combattait il y a a peine 3 mois.
      Pire encore on passe d'offense au chef de l'etat a offense au premier ministre,.
      Le pouvoir dans ce pays est vacant depuis le départ de Macky Sall.
      Juste une chose : surtout ne touchez pas au général Kandé!
      Que surtout qu'il lui arrive rien car ce serait le début de la fin de l'ère Pastef, une bande d'incompétents arrivée par connerie populaire au pouvoir.
    {comment_ads}
    • Auteur

      Reply_author

      il y a 3 semaines (16:37 PM)
      La dictature est entraind e s'abattre sur le Sénégal. Jamais Macky ne s'était attaqué à la liberté de la presse. 
    {comment_ads}
    • Auteur

      Reply_author

      il y a 3 semaines (21:01 PM)
      Sonko ne sera pas une caution à la connerie. Je ne sais pas ce qu'il a promis, mais celui qui fait le con sera remis à sa place. Peu importe celui qui dirige le pays, les FDS n'en ont rien à cirer. Mag mou rèw, niou yarr la. Ce qui était valable pour Sonko, sera valable pour tous ceux qui défient la loi. Ce sera même pire, car Sonko et Diomaye ne vont pas intervenir comme le Crétin de Marakèch.
    {comment_ads}
  2. Auteur

    Lol

    il y a 3 semaines (14:20 PM)
    Il devient absolument urgent de mettre fin à la chienlit médiatique 
    {comment_ads}
    • Auteur

      Reply_author

      il y a 3 semaines (14:28 PM)
      C'est ça !
      Une presse non professionnelle avec laquelle ça va dans tous les sens. Toujours préssés d'être les premiers à vendre des copies au point de ne pas vérifier les sources, de vendre des contre vérités ou encore de divilguer des secrets.
    {comment_ads}
    Auteur

    Au Pas

    il y a 3 semaines (14:20 PM)
    Il faut mettre au pas cette presse alimentaire. Mikkk wala Mottt rek. 
    {comment_ads}
    Auteur

    Dial

    il y a 3 semaines (14:23 PM)
    Toute la presse alimentaire panique depuis que Benno Bokk TASS Yakar a ete mis hors etat de nuire. 
    {comment_ads}
    Auteur

    il y a 3 semaines (14:23 PM)
    Un lanceur d'alerte et un journaliste en deux  mois de règne..
    Top Banner {comment_ads}
    Auteur

    il y a 3 semaines (14:24 PM)
    Sa way, t'as intêret à te pointer avec des prueves solides de tes allégations et non pas dire que "je protège ma source"? Trop facile avec ces journalistes qui vont recueillir des infos dans les tangana et les bars.
    {comment_ads}
    Auteur

    il y a 3 semaines (14:27 PM)
    Si les sénégalais acceptent d être déstabilisés de l intérieur par les rebelles du mfdc avec leur pion sonko, par les mensonges et manipulations ce sera fatal pour vous. Il faut neutraliser le salaud sonko 
    {comment_ads} {comment_ads}
    • Auteur

      Reply_author Vhy

      il y a 3 semaines (15:10 PM)
      Dans ce cas c est le peuple qui s exigerait en bouclier pour défendre ses élus. Comme l avait fait Boris Elsin
    {comment_ads}
    Auteur

    Patriote

    il y a 3 semaines (14:27 PM)
    MERCI
    {comment_ads}
    Auteur

    Yeet

    il y a 3 semaines (14:28 PM)
    Information Tangana et bars!!! Soubhans lah
    Top Banner
    Auteur

    il y a 3 semaines (14:31 PM)
    Tous les sénégalais qui ont soutenu cet element de MFDC qui est sonko, seront traités comme des collabos de l'ennemi quand on sera débarré de ce guys
    {comment_ads}
    Auteur

    Veriter

    il y a 3 semaines (14:32 PM)
    Le régime de Domaye et Sonko c'est le KO les sénégalais vont souffrire dans les jouirs à venir.
    {comment_ads}
    Auteur

    Amsa

    il y a 3 semaines (14:36 PM)
    Au temps de Macky Sall une presse qui parlait de l'armee et de fausse revelation atterirait au prison, Madiambal, Mamadou Ibra Kane et autres veulent precipiter leur emprisonnement avant l'Heure ..... enrichissement illicite.
    {comment_ads}
    • Auteur

      Reply_author Vhy

      il y a 3 semaines (15:12 PM)
      Dans ce cas c est le peuple qui s exigerait en bouclier pour défendre ses élus. Comme l avait fait Boris Elsine
    {comment_ads}
    Auteur

    Krimo

    il y a 3 semaines (14:38 PM)
    Les gars, Allez faire un tour sur le site de AFRIQUE CONFIDENTIELLE, c'est à se tordre de rires tellement on sent la "sincérité" de leurs articles sur la nomination du général Kandé.🤣

    C’est une affaire extrêmement renversante. A la limite, on peut craindre une première crise entre Ousmane Sonko et le Chef de l’Etat Diomaye Faye.

    Que s’est-il passé ?

    Dans une lettre confidentielle numéro 0431/MFA du 16 Mai 2024 intitulée : « évaluation des accords de coopération militaire avec la France, les États-Unis, le Canada et la Grande Bretagne », le premier ministre Ousmane Sonko a demandé au Ministre des Forces Armées, à l’États Major Général des Armées et à la Division coopération de lui proposer « avant la fin du mois de mai 2024 » une proposition de révision de ces accords militaires avec les quatre pays cités.

    Ousmane Sonko leur a instruit de lui faire des recommandations qui pourraient conclure à une dénonciation de ces accords militaires. Alors, lorsque certains hauts gradés de l’armée sénégalaise ont été informés de la volonté du Premier ministre, d’aucuns ont refusé d’appliquer cette mesure. Parce qu’ils ont estimé qu’il n’est pas des prérogatives du premier ministre de remettre en cause des accords militaires votés à l’Assemblée nationale et promulgués par le Chef de l’Etat. Les Forces armées étant du domaine réservé au président de la République, elles sont hors de portée des prérogatives du Premier ministre. Saisi de l’affaire, le Général Kandè aurait adressé aux autorités une lettre motivée pour s’opposer à cette mesure d’Ousmane Sonko.

    Le Général Kandè, aurait argumenté le non-fondé de l’instruction du chef du gouvernement. Car le chef de l’Etat reste le chef Suprême des Armées compétent pour prendre des décisions si importantes et stratégiques pour l’avenir du pays. L’ancien Maire de Ziguinchor aurait ensuite mal apprécié cette réponse salée du Général Kandè. Cette gifle allons-nous dire ! C’est ainsi qu’il l’a fait muter à New Dheli.

    Pourquoi Ousmane Sonko veut rompre les accords militaires avec 4 pays ?

    Bonne question ! Durant tout son parcours dans l’opposition, le leader du Pastef n’a jamais remis en cause les accords militaires avec les États-Unis, le Canada et le Royaume-Uni. Par contre, il a toujours prôné la fin des accords signés avec la France. Pourquoi a-t-il aujourd’hui, ajouté les autres pays à sa liste ?

    En vérité, c’est sur injonctions des autorités russes qu’Ousmane Sonko a élargi sa liste des accords militaires à annuler.  Qu’est-ce que les russes viennent faire dans cette affaire qui concerne le Sénégal ? Pertinente question !

    Retenez bien qu’après l’élection de Diomaye Faye, Ousmane Sonko a voulu acheter le système d’écoute de masse et d’espionnage ciblé Pegasus. Ce système devrait lui permettre d’écouter toutes les applications telles que whatsapp, Telegram, Signal, Wire etc… utilisées par les Sénégalais. Malheureusement pour Sonko, les États-Unis qui détiennent l’exclusivité de la licence de ce système d’espionnage se sont opposés à sa mise à disposition aux nouvelles autorités sénégalaises. C’est ainsi que Ousmane Sonko s’est tourné vers les Russes pour avoir un système d’espionnage pour écouter les Sénégalais.

    Les Russes ont accepté le deal proposé par le premier ministre à une condition : que le Sénégal dénonce les accords militaires avec les États-Unis,  la France, le Canada et le Royaume-Uni. Voilà pourquoi, Sonko a muté le Général Kandè opposé à la dénonciation des accords militaires initiée par le premier Ministre à la place du Chef de l’Etat.

    Par ailleurs, d’autres généraux auraient fustigé cette décision prise par Sonko sans impliquer le président de la République Diomaye Faye seul habilité à prendre des décisions à haute portée sécuritaire et militaire.

    Sans nul doute, une crise s’est installée au sommet de l’Etat entre les Politiques et des Généraux d’armée. Affaire à suivre.

    Afrique Confidentielle

     

     
    Top Banner
    Auteur

    Listo

    il y a 3 semaines (14:40 PM)
    LU SUR LE SITE D'AFRIQUE CONFIDENTIELLE

     

    Le nouveau régime sénégalais, en place depuis le mois d’avril, vient de commettre une bourde monumentale en « sanctionnant » le Général Souleymane Kande, ex-patron des « Forces spéciales » et Chef d’Etat Major de l’Armée de Terre, en le nommant attaché militaire à l’Ambassade du Sénégal à New-Delhi.

    C’est tellement grossier, au vu des états de service de Kande, nommé General d’Armée, depuis 3 ans, qui avait porté des coups décisifs à la rébellion casamançaise (lorsqu’il était comzone dans cette région) et s’est illustré dans de nombreuses missions onusiennes à l’étranger, et qui est resté fidèle au code de conduite républicain de l’Armée sénégalaise.

    La question qui se pose est de savoir pourquoi le président Faye a-t-il pris une telle décision ?

    Si Kandé était nommé Ambassadeur, personne n’aurait rien trouvé à y redire car c’est une « tradition » bien établie au Sénégal.

    A titre d’exemple, le Général Tine, nommé ministre de l’intérieur (par le nouveau régime) était ambassadeur à Moscou. Il a quitté ce poste pour revenir au bercail.

    Mais la fausse nomination et vraie sanction de Kandé a des relents de vendetta pour satisfaire ce qui reste des rebelles du MFDC qui ne lui pardonnent pas d’avoir accompli sa mission de défendre la sécurité et l’intégrité territoriale de l’Etat du Sénégal.

    C’est une erreur grave qui suscite beaucoup de réactions négatives contre le nouveau régime qui a osé égratigner le respect que voue le peuple sénégalais à son Armée patriotique, efficace et républicaine.

    Elle est une des rares armées du continent africain à n’avoir jamais mené de coup d’état.

    Ce que les dirigeants du nouveau régime ne savent pas, c’est que le Général Kandé, pendant les troubles qui ont agité le pays de 2021 à 2022, a fait savoir que le verdict des urnes devait être respecté.

    Et c’est ce qui s’est passé.

    Un tel officier général devrait être honoré par la République et non jeté en pâture à une certaine opinion fractionniste et sécessioniste.

    L’opération de « damage control » en cours pour mettre en exergue le décret du président Macky Sall, de Mars 2024 qui ouvre les portes des missions militaires dans les ambassades (et qui fait place aux généraux comme chefs de mission), est la preuve que Diomaye Faye et son gouvernement se sont rendu compte que leur décision a provoqué un tollé.

    Les sénégalais n’aiment pas l’injustice et vénèrent les héros nationaux dont Kandé fait, assurément partie.

    D’ailleurs, il a subi la sanction du nouveau pouvoir comme une injustice et a attaqué le décret de nomination auprès de la cour suprême.

    Cette initiative judiciaire a peu de chance de prospérer car le Président de la République, chef Suprême des Armées, a le pouvoir constitutionnel de nomination dans les fonctions civiles et militaires.

    Mais cela pourrait avoir des conséquences négatives en ce qui concerne le moral des troupes très attachées aux officiers qui les commandent.

    Kandé est très populaire au sein de la Grande Muette sénégalaise et peut-être que cela aussi, dérange le nouveau régime.

    Quoiqu’il en soit cette « affaire » ternit l’image des nouveaux gouvernants et pourrait commencer à éroder leur popularité.

    L’évident est que Diomaye Faye n’avait nul besoin d’agir de cette façon.

    Son image consensuelle en prend un coup et c’est dommage.

    Kandé ne mérite pas ce qui lui arrive.

     

     
    {comment_ads} {comment_ads}
    Auteur

    il y a 3 semaines (14:43 PM)
    Déclaration de patrimoine et suppression des " caisses noires " dediées à Sonko et Diomaye
    {comment_ads}
    Auteur

    il y a 3 semaines (14:43 PM)
    Déclaration de patrimoine et suppression des " caisses noires " dediées à Sonko et Diomaye
    {comment_ads}
    Auteur

    Xorom-sukeur

    il y a 3 semaines (14:47 PM)
    La gestapo pastechienne en marche. Tout ce que ce machin de premier ministre debite, c'est du ngon nga et même ces koutis ministrons s'y mettent et promettent de couper des têtes au plus petit couac à leurs agents. Le directeur du coud également qui y va de ses menaces. Aythieu Rekk, billahi wallahi Sénégal nekhna ba paré. Ils ont semé le bordel dans ce pays, ils ont défié ouvertement l'Etat, appelant l'armée à prendre ses responsabilités, et les voilà ces gugus pastechiens à vouloir mettre au pas tous les citoyens sénégalais épris de vérité. 
    Top Banner
    Auteur

    La Vérité

    il y a 3 semaines (14:48 PM)
    Pkoi la photo de Sonko. Tok mouy dokh diekh na
    {comment_ads}
    Auteur

    il y a 3 semaines (14:51 PM)
    c'est extremement dangereux ce qu'il font mais ils ne comprennent pas à qui ils ont affaire.
    {comment_ads}
    Auteur

    il y a 3 semaines (15:01 PM)
    La presse a été entretenue par macky pendant 12 ans. Elle veut continuer à l'être sous ce régime d'où ses bravades calomnies critiques sans objets. Ce qu'elle dit elle ne l'osait pas il y a 3 mois à peine. Personne n'est dupe. Les plus gros scandales ont été révélés par des activistes, acteurs de la société civiles journalistes free lance etc...pendant ce temps les journaux amusaient la galerie autour de faits divers de la lutte de la musique....l'obs n'a révélé aucun vrai scandale. Le Quotidien n'a jamais été enquêté sur des faits de corruption la Tribune est la tribune de Bougane et de son égo. 
    {comment_ads}
    Auteur

    Nianthio

    il y a 3 semaines (15:06 PM)
    C gens vous ont niques par derrière !

    Suppression de la caisse noire bouche cousue

    Insultes à notre PR par le mfdc, bouche cousue

    Diminution des denrées, bouche cousue ( le sac de riz passe de 2000va 24000- 25000)

    Humiliation de Kande,bouche cousue

    Décrets sur le renforcement du pouvoir du pm,bouche cousue

    Les stagiaires sont entrain de lire leur PROJET

    JE SUIS GENERAL KANDE.

    Un du secondaire m'avait envoyé un message qu je garde tjrs. Après la victoire de Kande sur les rebelles et leur retour au bercail après +30 ans d exil,il m'a dit," eniab,je suis chez moi,je suis vraiment chez moi. Merci colonel Kande"
    Top Banner
    Auteur

    Khaar

    il y a 3 semaines (15:07 PM)
    Un post tiré d’un article de Afrique Confidentielle qui circule sur la toile depuis hier mercredi, n’a rien à voir avec le site Confidentiel Afrique, dirigé par Chérif Ismael AÏDARA. Cet article a semé le doute avec un amalgame parti dans tous les sens. Je précise à l’endroit de nos 13 millions de lecteurs que Confidentiel Afrique que je dirige avec une équipe rédactionnelle organisée composée d’éditorialistes, de journalistes séniors et correspondants permanents établis dans plusieurs capitales africaines ( Dakar, Bamako, Niamey, Abidjan, Ouagadougou, Libreville) n’a jamais réalisé ou publié sur son site Web un article qui évoque la nomination du Général Kandé à New Delhi. Confidentiel Afrique n’est pas Afrique Confidentielle. Depuis 20 heures ce mercredi, nous avons été interpellés sur ce sujet par nos fidèles lecteurs et bon nombre de collègues. Confidentiel Afrique édite 3 supports : un site web: confidentielafrique.com, un magazine papier en couleurs et une newsletter confidentielle de 12 pages destinée à nos abonnés Premium. Une publication qui se respecte doit avoir un ours précis avec les noms des rédacteurs qui constituent l’équipe, un Comité Éditorial, le lieu du siège de la publication et une adresse postale. Notre Logo qui constitue la Charte graphique de notre publication diffère du site qui a publié l’affaire du général KANDÉ. CONFIDENTIEL AFRIQUE qui fait 13 millions de lecteurs est connu pour sa notoriété, sa crédibilité et son influence, pour avoir réalisé des enquêtes exclusives politiques, économiques et financières, relayées par des médias sénégalais et panafricains. Notre devise reste: Le pouvoir à nos lecteurs.

    Chérif Ismael AÏDARA, Directeur de Publication du magazine international Confidentiel Afrique 
    {comment_ads}
    Auteur

    il y a 3 semaines (15:08 PM)
    KANDE doit exécuter ou démissionner ce ndring comme d'ailleurs tous les ndring nous pompe l'air
    {comment_ads} {comment_ads}
    Auteur

    Weuz

    il y a 3 semaines (15:11 PM)
    Durant plus de 60 ans vous nous avez embarqué berné dans une forme de pratiques qui ne reflète que ceux qui en vivent une rupture c'est ce que prônons et vous avez notre soutien Mr le président Diomaye et Mr Sonko le premier ministre
    {comment_ads}
    Auteur

    il y a 3 semaines (15:39 PM)
    Les neddo bandoum et les ndring ont envahi les réseaux sociaux pour denigrer le nouveau régime peine perdue 
    Top Banner
    Auteur

    il y a 3 semaines (15:43 PM)
    pas la peine de les convoquer, lui et toute l, equipe de bougane

    la verité triomphera, laissez lzes mentir
    {comment_ads}
    Auteur

    il y a 3 semaines (16:35 PM)
    La désinformation est lancée dans les tentatives de ceux et celles qui ont peur de faire face à la justice avec leurs alliés extérieurs. La falsification et le mensonge sont mis en branle pour déverser la peur dans le pays. Rassurez-vous le pays est sous contrôle. Le tissu de mensonges déroulé n'atteindra pas les objectifs escomptés qui étaient la prise du pouvoir par des forces organisées. C'est une menace que Macky avait brandie en son temps pour atteindre son objectif de rester au pouvoir. Il s'est lourdement il avait 2 généraux sans troupes qui se sont dégonflés au dernier moment.

    Venons-en à Kandé il n’y a pas fumée sans feu, il doit 'être présenté à un conseil de discipline pour éclairer les autorités sur les allégations dont on dit qu'il est l’auteur. Les services spécialisés de l'armée ont les moyens de tirer cette affaire au clair. S'il est établi qu'il y est trempé de près ouu de loin il doit être rétrogradé ou radié de l'armée. En attendant son affectation en Inde doit être suspendu e attendant que cette affaire soit tirée au clair.

    Quant au journal qui publie ces informations le but est clair c'est participer à la désinformation c'est trouver un alibi d'attaque contre la presse pour ne pas répondre prochainement de son enrichissement  qu'on pourrait penser qu'il est sans cause. 
    {comment_ads}
    Auteur

    il y a 3 semaines (12:37 PM)
    Sénégal deux président Sonko tu nous fisses le quand menteur 
    {comment_ads}

Participer à la Discussion

  • Nous vous prions d'etre courtois.
  • N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
  • N'envoyez pas de message inutile.
  • Pas de messages répétitifs, ou de hors sujéts.
  • Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée, sexuel ou en violation avec la loi. Ces messages seront supprimés. --
  • Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire gratuit.
  • Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
Auteur: Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire...

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email