Mardi 22 Juin, 2021 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Justice

ALORS QUE SE POURSUIVE LE BALLET INCESSANT DES ANCIENS RESPONSABLES ETATIQUES POUR LEUR AUDITION : D’autres rapports concernant la période 2008 et 2012 de l’Ige sont attendus le 21 ou 22 juin prochain

Single Post
ALORS QUE SE POURSUIVE LE BALLET INCESSANT DES ANCIENS RESPONSABLES ETATIQUES POUR LEUR AUDITION : D’autres rapports concernant la période 2008 et 2012 de l’Ige sont attendus le 21 ou 22 juin prochain

Si dans notre édition d’hier, on vous annonçait que tous les anciens ministres et Directeurs généraux de sociétés nationales seront entendus, il ressort, selon des sources très aux faits des dossiers nébuleux, que les enquêteurs n’ont pas lésiné sur les moyens pour agrandir leur assiette de recherche. Et pour cause, voulant coûte que coûte que les voleurs de deniers publics et autres autorités qui se sont fait fortune sur le dos des Sénégalais, soient traqués remis entre les mains de la justice, d’autres rapports sont attendus à court terme. 

Il s’agit, en effet, de ceux concernant la période comprise entre 2008 et 2012 que doit pondre l’Inspection générale d’Etat (Ige) et qui sont attendus le 21 ou 22 juin prochain. A ces nids de cafards dodus que sont en train de passer au peigne fin les enquêteurs, s’ajoutent également les rapports de la Cellule nationale de traitement des informations financières (Centif) qui sont en train d’être dépoussiérées. Et dans cet éventail de faits nébuleux, nos sources affirment que le foncier y trouve une place de choix. Les anciens pontes de la Républiques qui faisaient la bamboula et qui se partageaient les terres, vont devoir s’expliquer. Encore que, précisent nos interlocuteurs, «certaines attributions de parcelles à des dignitaires sont en train d’être annulées. Des consignes fermes ont été données aux collectivités locales qui avaient délivré ces attributions de trouver des voies et moyens pour les annuler toutes. 

Il s’agit, entre autres, de la Zone «Voar» située sur la Vdn où des pontes de l’ancien régime comme Me Wade et certains de ses alliés ainsi que des dignitaires de l’actuel régime ont des terrains». Dans ces affaires de fonciers, des cadres et autres anciens dignitaires, se sont accaparés de l’essentiel des réserves foncières qui existaient avant l’alternance de 2000. «Actuellement un des pions des anciennes autorités du régime de Wade, répondant au nom d’Ibrahima Diamé Dansokho, est actuellement en prison depuis 6 mois environ. On l’a interpellé alors qu’il tentait de se débarrasser des terrains en question. Et dans cette histoire apparaissent aussi des traces de l’ancien greffier en l’occurrence Abdoulaye Youssou Diagne. Ce dernier patron de l’agence Agir Immo dont le dossier est pendant devant la justice est poursuivi par des centaines de demandeurs de terrains à usage d’habitation pour un préjudice financier de l’ordre de 1,3 milliard de francs. Et selon nos sources, les pontes concernés dans ces affaires nébuleuses de fonciers font les pieds et les mains pour empêcher d’I. D. Dansokho de sortir les cafards.



0 Commentaires

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email