Mardi 22 Octobre, 2019 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Justice

Arrestation des activistes: les droit-de-l'hommistes tirent sur Macky

Single Post
Arrestation des activistes: les droit-de-l'hommistes tirent sur Macky

Les organisations de défense des droits de l’homme s’insurgent contre les arrestations récurrentes des activistes par la division des investigations criminelles (DIC). Selon l’observateur, la Ligue Sénégalaise des droits l’homme (Lsdh) et Amnesty international Sénégal plaident pour l’abrogation du délit d’offense au chef de l’Etat qu'elles jugent non conforme aux normes d’une démocratie moderne.

«Si on estime qu’il s’agit d’une volonté du pouvoir politique d’endiguer la liberté d’expression, on peut dire que la démocratie est malade parce que dans une démocratie, tout le monde doit pouvoir s’exprimer sans courir le risque d’une arrestation ou d’une répression quelconque ou de représailles de la part du pouvoir, cette situation n’honore pas le Sénégal.», a déclaré Me Assane Dioma Ndiaye, dans le journal.

Embouchant la même trompette, le Directeur exécutif d’Amnesty international Sénégal estime qu’on ne doit plus envoyer des gens en prison pour des délits tels que la diffamation. «Il faut que le président se rend compte que nous sommes dans un Etat démocratique, martèle Seydi Gassama, Macky Sall n’est pas la reine Elisabeth, il est président et chef de parti politique.

Il est dans l’arène politique et très souvent, ceux qui l’attaquent,  l’attaquent en tant que chef de parti. Et il ne peut pas, dans un contexte comme celui-là, procéder à des arrestations tous azimuts, comme il le fait en ce moment.» Après Guy Marius Sagna et Adama Gaye qui croupissent actuellement en prison, un autre parmi eux a maille à partir avec la justice.

Il s’agit du nommé Idrissa Fall Cissé, auteur d’un livre pamphlet(pas encore paru) sur le président de la République, ‘’Les frères Sales au pouvoir’’. Tous ont en commun leur virulence sur les réseaux sociaux, avec des publications qualifiées d'injurieux contre le chef de l’Etat. Seulement, de l’avis des organisations de défense des droits de l’homme, ces arrestations n’honorent pas le Sénégal et sa démocratie.


Article_similaires

12 Commentaires

  1. Auteur

    En Août, 2019 (13:48 PM)
    Dites moi, à part les communiqués qui accusent toujours le président de la république, cette mafia vit de quoi.
  2. Auteur

    John

    En Août, 2019 (14:02 PM)
    Il faut tirer d'abord sur l'homosexualité d'abord . Mais vous taisez sur ce sujet. On comprend tout
    Auteur

    Ah

    En Août, 2019 (14:05 PM)
    IL FAUT LE DENONCER A L'ONU OÙ LE SENEGAL SIEGE AU DROIT DE L'HOMME.
    • Auteur

      Reply_author

      En Août, 2019 (14:37 PM)
      si tu vivais dans une dicature tu n aurais meme pas le droit de dire ce que tu dis alors n exagere pas mon ami
    Auteur

    Tolombo

    En Août, 2019 (14:08 PM)
    assane dioma et seydi Gassama les fossoyeurs des valeurs au Sénégal
    Auteur

    En Août, 2019 (14:10 PM)
    ANONYME

    Comment Seneweb peut-il se permettre de parler des droits de l'hommistes et publier la photo d'un responsable du RADHO ''Paix à son âme '' qui n'est plus.
    Auteur

    Macky Dégage

    En Août, 2019 (15:10 PM)
    En tout cas trop c'est trop y'a plus de liberté au Sénégal et les défenseurs des droits de l'homme basés la-bas ne font que parler faut réagir. Le Sénégal n'appartient pas a Macky Sallet a sa bande de voleur.
    Auteur

    Anonyme

    En Août, 2019 (15:13 PM)
    il faut respecter les morts
    Auteur

    Oui

    En Août, 2019 (15:13 PM)
    CE GASSAMA ST UN DÉBILE !!!
    Auteur

    Kinepa

    En Août, 2019 (18:28 PM)
    Khana le commandant de la gendarmerie abattu n'avait pas de droits? Ou etaient ces speudos droits de l'hommiste ?





    Auteur

    En Août, 2019 (19:32 PM)
    Si ces soit disant droits de l'hommistes et activistes maintiennent jusqu'en 2024 leur comportement irresponsable qui ne vise qu'à mettre le feu à notre pays, il ne devrait pas y avoir d'élections présidentielles. L'Armée nationale devrait prendre le pouvoir pour remettre à leur place tous les mercenaires qui veulent détruire notre pays pour leur seul et unique intérêt. Ce n'est plus de la démocratie, c'est de l'anarchie tout simplement, notre pays risque de devenir incontrôlable et c'est nous tous qui en subirons les conséquences.
    Auteur

    Taby

    En Août, 2019 (19:39 PM)
    Si je comprends bien ces défenseurs des droits de l'homme,je peux traiter le Président de la République (ou n'importe quel citoyen) de pute,salaud,yolom guénio,chasseur de midinettes...

    Qu'ils appliquent ces qualificatifs à leurs pères d'abord.
    Auteur

    En Août, 2019 (01:24 AM)
    Haga política sin tocar la democracia en Senegal, ningún país del mundo tiene duda la democracia en Senegal, no no no hay no se toca

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Top Banner
Banner 01
Banner 01

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email

Identifiez-vous

Don't have an account? Registration
OR