Mercredi 28 Octobre, 2020 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33

Justice

Derniere minute. Hissene Habre placé sous mandat de dépôt

Single Post
Derniere minute. Hissene Habre placé sous mandat de dépôt

Après 48 heures de garde-à-vue, Hissène Habré vient d'être placé sous mandat de dépôt par le juge d'instruction des chambres extraordinaires africaines. L'ancien président tchadien, accusé de crimes de guerre, crimes contre l'humanité et tortures passera aujourd'hui sa première nuit derrière les barreaux.


liiiiiiiaffaire_de_malade

16 Commentaires

  1. Auteur

    Mss

    En Juillet, 2013 (17:30 PM)
    ainsi va la vie du bonheure a la maleure
    • Auteur

      Adja Manaa

      En Juillet, 2013 (18:16 PM)
      raye ngama waaaye !
      wantédjital beug beuguou fm ak déby ak yèèni lobbies
      sampoul kër, mêmr sotji fortato toutiye koppar !
      liii day wonéni allah rèk, mo wara atté !
    • Auteur

      Xeme

      En Juillet, 2013 (19:28 PM)
      habré n'a répondu à aucune question du juge. par ce refus il manifeste la reconnaissance de la case de justice yabonbanania qui s'arroge le droit de rejuger ce qui a fait jurisprudence devant la cours de justice de la cedeao. macky et déby pour faire plaisir à leurs maîtres occidentaux ont tordu le bras à tout ce qui faisait le droit. ainsi une case de justice est mise en place uniquement pour un seul jugement encadré dans le temps et dans l'espace pour ne concerner qu'une et une seule personne. une cas e qui sera dissoute après le procès ne plus avoir à se répéter. une case dont le verdict ne peut être que la condamnation. la prison est en construction avant procès. le juge d'instruction est en charge, seuls les preuves qui accusent habré seront collectées, même si elles sont fausses. ainsi, même le procureur tchadien est limogé par déby pour avoir dit à notre fameux proc mbacké fall qu'une enquête ne fait pas de sélection. déby et macky veulent la condamnation de habré pour le plaisir de leurs maîtres, c'est pas une affaire de justice.
  2. Auteur

    Coxquett

    En Juillet, 2013 (17:42 PM)
    Thiey Sénégal il faut montrer à la communauté internationale que le procès de Habré bouge. Comme ça on va continuer à décaisser. Le gouvernement et les magistrats corrompus ragalène yalla té wakhmni cet argent n'est pas licite. Mackhy tu as ouvert trop de fronts: affaire des biens mal acquis, Karim, Béthio, Habré, les Enseignants et j'en passe. On vous chasera du pouvoir avant le terme de votre mandat
    Auteur

    Boye St Louis

    En Juillet, 2013 (17:49 PM)
    KHAMONAKO SE
    Auteur

    Tous Des Cons

    En Juillet, 2013 (18:03 PM)
    c'est ce que mérite véritablement un vulgaire assassin hein.... courage monsieur habré! tu nous prenais tous pour des cons, mai il se trouve que le vrai con a mis aux arrets ton bonheur de la vie ici bas.  <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">  
    Auteur

    Laala

    En Juillet, 2013 (18:10 PM)
    svp tfm changez nous le decor de khouthia show pour une famille entière dafay daw yaram
    Auteur

    Aski

    En Juillet, 2013 (18:23 PM)
    macky defal nang amna louma this attention
    Auteur

    Moussa76

    En Juillet, 2013 (18:36 PM)
    Macky finira très mal.
    Auteur

    Edaw

    En Juillet, 2013 (18:38 PM)
     :hun:  :hun: le meme pays qui lui a accorde l'asile ,donner une femme,profite de ces milliards et maintenant ce meme pays le Senegal profite des miiliards de la communaute internationale pour le juger :hun:  :hun: 
    Auteur

    Linguére

    En Juillet, 2013 (18:38 PM)
    N'importe quoi.

    Ce régime commence à vraiment m'inquiéter
    Auteur

    Tous Des Cons

    En Juillet, 2013 (18:44 PM)
    @Edaw

    c'est parsqu'il nous prenait pour des cons qu'on n'a profité de ses milliards, et nous etants plus con qu'il le croyait nous voulons profiter des milliards de ces petits cons de la communauté internationale.... au finish Mr, sachez que nous tous des cons

    Auteur

    Matar Diop

    En Juillet, 2013 (19:00 PM)
    c vraiment honte de no dirgent ' lou nékh toubabe yi rek thi lanouy kheuye di thi gonte
    Auteur

    Bush

    En Juillet, 2013 (19:14 PM)
    mais georges bush on l'a oublié ou koi
    Auteur

    Mane Moussa

    En Juillet, 2013 (20:17 PM)


    Encore et encore, les wagons Négro-Africains, ignorants, bêtes, sans connaissances de l'histoire tireront les boulets envers le Président HABRE. J'invite nos concitoyens à s'instruire, rechercher l'information par les articles de presse partisans ou non. Seulement, PINOCHE a été acquitté par la Grande Bretagne, Idriss DEBY a participé au financement de cette cours Africaine, la Belgique est un grand acteur de la traque du Président HABRE. Aujourd'hui, le cours du baril de pétrole est à 100 Dollars mais le Tchad lui vend le tien à 23 Dollars; à qui? Suivez mon regard. Certains caciques du Sénégal font en ce moment des affaires au Tchad. Alors et alors, chers nègres, sachez que les nègres sont les seuls accusés et jugés par les tribunaux internationaux. Et pourtant nos maîtres nous ont sorti un machin, pardon un "tribunal" pour nous sauver la face, pour nous dire que nous sommes autonomes, indépendants mais ce sont eux qui financent. Ah! quelle générosité de leur part pour nous peuples naïfs devant l'Eternel. Les médias payés pour servir les recommandations de leurs maîtres dérouleront bientôt leur stratégie à petite dose pour encore humilier le noir avec la complicité de nos IGNORANTS VOLONTAIRES. Oh! quel peuple maudit sommes-nous?
    Auteur

    Mane Moussa

    En Juillet, 2013 (20:33 PM)


    Le 1er Décembre 1990 , la France , la Libye et le Soudan prenaient par la force le contrôle du Tchad en utilisant l’ancien chef d’état major de l’armée tchadienne. Le général Idriss Deby s’emparait du pouvoir à l’occasion d’un coup d’État.Dans les derniers instants qui lui restaient à quitter sa residence,le président Habré relisait la copie d’un discours qu’il n’aura pas le temps de prononcé.



    Nous reproduisons ce dernier que nous avons réçu de N'djaména par les bons soins de nos correspondants. Revisitez le dernier acte de résistance laissé en souvenir.



    Brahim Nokour/Maltam-Cameroun



    Je paierai de ma vie la défense des principes qui sont chers à la Nation Tchadienne , notre patrie. La honte tombera sur ceux qui ont trahi leurs convictions, manqué à leur propre parole et se sont tournés vers les ennemis éternels de notre pays le Tchad. Les pays que nous avons passé toute notre vie à combattre pour que le Tchad dans son intégralité territoriale et dans son ensemble soit au rendez-vous des pays respectés dans la sous-région.

    Le Peuple doit être vigilant, il ne doit pas se laisser provoquer, ni massacrer, mais il doit défendre ses acquis. Il doit défendre le droit de construire avec son propre travail une vie digne et meilleure.

    À propos de ceux qui ont soi-disant autoproclamé la démocratie à notre place, à votre place, ils ont incité la révolte, et ont d’une façon insensée et douteuse mené le Tchad dans le gouffre que vous allez connaitre après mon départ.



    Dans l’intérêt suprême du Peuple, au nom de la patrie, je vous exhorte à garder l’espoir. L’Histoire ne s’arrête pas, ni avec la répression, ni avec le crime, moins avec la corruption. C’est une étape à franchir, un moment difficile. Il est possible qu’ils vous écrasent après mon depart , mais l’avenir appartiendra au Peuple, aux travailleurs que vous êtes.



    L’humanité avance vers la conquête d’une vie meilleure.

    Compatriotes tchadiens et tchadiennes, il est possible de faire taire notre combat , le combat pour 1284000km2 que nous avons méné ensemble pour tenir nos adversaries au respect.



    En ce moment des hommes , des mercenaries assoiffés des petro-dollars sont en train de venir, ils pourraient vous humilier . Mais sachez que nous sommes là pour montrer que dans ce pays, il y a des hommes qui remplissent leurs fonctions jusqu’au bout. Moi, je le ferai, mandaté par le Peuple et en tant que président conscient de la dignité de ce dont je suis chargé même loin de vous.

    C’est certainement la dernière occasion que j’ai de vous parler. Les forces armées étrangères ont attaqué notre Nation. Mes paroles ne sont pas amères mais déçues. Elles sont la punition morale pour ceux qui ont trahi le serment qu’ils ont prêté.



    Tchadiennes, Tchadiens. Face à ces évènements, je peux dire aux travailleurs que je ne renoncerai pas. Dans cette étape historique, je paierai par ma vie ma loyauté au Peuple. Je vous dis que j’ai la certitude que la graine que l’on a confiée au Peuple tchadien ne pourra pas être détruite définitivement. Ils ont la force, ils pourront nous asservir, mais n’éviteront pas les procès sociaux, ni avec le crime, ni avec la force.



    Camarades, Vaillants combattants de l’armée tchadienne. L’Histoire est à nous, c’est le Peuple qui la fait.

    Travailleurs de ma patrie, je veux vous remercier pour la loyauté dont vous avez toujours fait preuve, de la confiance que vous avez accordé à un homme qui fut le seul interprète du grand désir de justice, qui jure avoir respecté la constitution et la loi. En ce moment crucial, la dernière chose que je voudrais vous dire, c’est que la leçon sera retenue.



    Le capital étranger, l’impérialisme, ont créé le climat qui a cassé les traditions : celles que montrent Idriss Deby et ses acolytes et qu’aurait réaffirmé la France et la Libye. C’est du Soudan et de la Libye , avec l’aide de la France , que Idriss Deby espérera reconquérir le pouvoir afin de continuer à défendre ses propriétés et ses privilèges. Je voudrais m’adresser à la femme simple de notre terre, à la paysanne qui a cru en nous, à l’ouvrière qui a travaillé dur et à la mère qui a toujours bien soigné ses enfants.



    Je m’adresse aux fonctionnaires, à ceux qui depuis des jours travaillent contre le coup d’État, contre ceux qui ne défendent que les avantages d’une société capitaliste sans être payés en temps plein pour le service rendu au pays.

    Je m’adresse à la jeunesse, à ceux qui ont chanté et ont transmis leur gaieté et leur esprit de lutte. Je m’adresse aux tchadiens, ouvriers, paysans, intellectuels, à tous ceux qui seront persécutés parce que dans les Toyotas qui viennent vers nous le fascisme est présent face au silence de ceux qui avaient l’obligation d’intervenir. L’Histoire les jugera.



    Ils vont sûrement faire taire ma voix et vous ne pourrez plus entendre son son métallique . Peu importe, vous continuerez à m’écouter, je serai toujours près de vous, près du Tchad et , vous aurez au moins le souvenir d’un homme digne qui fut loyal avec la patrie.



    Le Peuple doit se défendre et non pas se sacrifier, il ne doit pas se laisser exterminer et se laisser humilier. Travailleurs : j’ai confiance en vous et dans le destin de notre pays.

    D’autres hommes espèrent plutôt le moment gris et amer où la trahison s’imposerait. Allez de l’avant sachant que bientôt s’ouvriront de grandes avenues où passera l’homme libre pour construire une société meilleure que nous avons initié ensemble et dans le sang.



    Vive le Tchad , vive le Peuple, vive les travailleurs ! Ce sont mes dernières paroles, j’ai la certitude que le sacrifice ne sera pas vain et qu’au moins surviendra une punition morale pour la lâcheté et la trahison.



    Le Président Hissein Habré,

    Chef de l’Etat,

    Chef Suprême de l’Armée,

    Président Fondateur de l’UNIR.









    source: Ce dernier discours de Habré est un article pris sur tchadforum.





    Par ABDALLAH CHIDI DJORKODEI
    Auteur

    Ce Qui M'étonne

    En Juillet, 2013 (21:54 PM)
    Monsieur Habré était président certes

    Mais

    Il était aussi ministres (au pluriel) ?

    Il visitait les prisons ?

    Il creusait lui seul les fosses communes ?

    Il était aussi juge ?

    Il etait aussi ministre ?

    Il était aussi conseiller de défense et de sécurité ? oups c'était Idriss Déby.



    Bref il doit être jugé mais doit il être jugé aussi pour tous les autres membres de son gouvernement, sa police, son service de sécurité etc etc...?



    Bien sur que non que Monsieur Habré n'a pas gouverné seul et bien sur que non il n’était pas ministre du ciel et de la terre. Bien sur que non il ne visitait pas les prisons, bien sur que non il n’était pas fossoyeur.



    ECT ECT ECT : :dedet:  :dedet:  :dedet:  :dedet:  :dedet:  :dedet:  :dedet:  :dedet: 
    Auteur

    Trappat

    En Juillet, 2013 (22:12 PM)
    De toute façons une chose et sur claire et net que sa mise sous mandat de dépôt a été décidé avant sa rencontre avec le juge. Habitant a cote de la direction de l administration pénitentiaire ce matin en allant au boulot j ai vu des éléments de la garde des éléments pénitentiaires d interventions pour aller cueillir Habré après sa soi-disant rencontre avec le juge je confirme Me el hadji Diouf dans ses propos.

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email