Dimanche 20 Octobre, 2019 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Justice

Diffamation contre Alioune Badara Cissé : le tribunal ordonne la fermeture du journal le Quotidien

Single Post
Diffamation contre Alioune Badara Cissé : le tribunal ordonne la fermeture du journal le Quotidien

L’ancien ministre des Affaires étrangères Alioune Badara Cissé a eu gain de cause dans le procès qui l’oppose au groupe de presse «Avenir communication». Jugés par défaut pour diffamation et complicité, le Directeur de publication du journal «Le Quotidien» à l’époque de la parution de l’article Mamadou Biaye et le stagiaire Bastian David ont été condamnés à un mois ferme ; une peine assortie de 10 millions de dommages et intérêts. Très loin de la demande de réparation évaluée à 5 milliards de Me Alioune Badara Cissé. 

Le juge a aussi ordonné au Directeur de publication l’interdiction d’exercer les fonctions de directeur pour une durée de trois mois. Pour boucler la boucle, le juge correctionnel, suivant la demande des conseils de l’ex-chef de la diplomatie sénégalaise, a ordonné la suspension du journal «Le Quotidien» pour trois mois. Toutefois, comme la décision du juge n’est pas assortie d’un mandat d’arrêt et étant donné que les prévenus ont été jugés par défaut, le groupe «Avenir communication» peut faire une opposition pour annuler la décision du juge correctionnel. En effet, si le jugement était assorti d’un mandat d’arrêt, les coupables allaient d’abord se constituer prisonniers avant de pouvoir faire opposition.

 Le procès fait suite à la publication d’un article paru le 20 juin dernier dans «Le Quotidien» qui barrait à sa Une, photo de Alioune Badara Cissé à l’appui : «Limogé du gouvernement, contesté et mis en minorité dans son parti… l’ABC d’une solitude». Une titraille développée à la page quatre dudit journal, dont la teneur est jugée diffamatoire par l’ancien ministre des affaires étrangères.


Article_similaires

6 Commentaires

  1. Auteur

    Ziahaghoun

    En Août, 2013 (09:36 AM)
    A VRAI DIRE UNE CERTAINE PRESSE GENRE LE QUOTIDIEN ADEPTE DE LA DIFFAMATION MERITE DETRE FERME A JAMAIS. ILS VILIPENDENT ET SALISSENT DINNOCENTES PERSONNES IMPUNEMENT.

    VIVEMENT QUE LA LOI SUR LIMPUNITE DES DELITS ET CRIMES DE PRESSE NE SOIT JAMAIS VOTEE.

     :tala-sylla:  :tala-sylla:  :tala-sylla:  :tala-sylla:  :tala-sylla:  :tala-sylla:  :tala-sylla:  :tala-sylla:  :tala-sylla:  :tala-sylla: 
  2. Auteur

    From Zion

    En Août, 2013 (09:46 AM)
    on devrait décourager le mensonge et la calomnie dans le journalisme!
    Auteur

    Athiouuu

    En Août, 2013 (10:12 AM)
    Je suis content pour cette decision .....sont vraiment nul ces journalistes ....loulene nekh bind sans preuve cest sale
    • Auteur

      Arnold

      En Août, 2013 (10:24 AM)
      tu l'as bien dit, en plus c'est pour de l'argent que certains le font! (épisode wade-madjambal-thierno lô au palais, vous -vous rappelez sûrement!) il faut un ordre des journalistes, comme il y a en chez les architectes et les avocats. le plus cocasse est que même certains troubadours et animateurs se disent journalistes.
    Auteur

    ééé

    En Août, 2013 (10:49 AM)
    ABC,CONGRATULATIONS AND MY BEST REGARDS.

    GOD IS GREAT.
    Auteur

    Saleh

    En Août, 2013 (11:28 AM)
    tout le monde savait que cette histoire de drogue avec ABC c'etait du toc...mais comme y a des journalistes mercenaires dans ce pays...que lequotidien soit suspendu pour donner un signal aux autres qui seront tentés la prochaine fois de salir la réputation des gens pour des sous.courage ABC!
    Auteur

    Yatt

    En Août, 2013 (12:42 PM)
    Cette condamnation a fait que, pour un fois, l'AS n'a pas versé dans la confusion.

    Contrairement à ses sorties contres la justice, "cette chose" entre les mains de politiciens déchus mais encore riches, a pris la peine de se conformer à la réalité judiciaire du cas invoqué (condamnation par défaut, défaut de mandat d’arrêt à l'audience, possibilité d'une opposition au jugement en gardant sa liberté...).

    Ainsi, c'est patent maintenant que ce torchon versait délibérément dans le dénigrement de la justice et des magistrats.

    "Khalé Khamoul Yalla, yarr la kham" !

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Top Banner
Banner 01
Banner 01

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email

Identifiez-vous

Don't have an account? Registration
OR