Dimanche 17 Novembre, 2019 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Justice

El Hadj Diouf traite les avocats de l'État d'usurpateurs et de maquisards

Single Post
El Hadj Diouf traite les avocats de l'État d'usurpateurs et de maquisards

La conviction de Me El Hadji Diouf est que ce procès engagé contre le maire de Dakar n'a pour objectif que d'éliminer un adversaire politique. Cela est d'ailleurs ressorti des propos de l'avocat, cette après-midi de mardi 24 janvier 2018 marquant la deuxième journée du procès de Khalifa Sall. A ce propos, il a pointé un doigt accusateur vers l'Agent judiciaire de l'État (Aje) qui s'est inséré, selon lui dans le dossier, pour enfoncer son client et l'écarter de la course, afin de prendre définitivement sa place.

"On baigne dans une violation inouïe de la Constitution. Il y a une volonté ferme de décapiter quelqu'un. Un ordre de mission est signée : Exécutez-le avant qu'il ne mange !", leur a-t-on dit, selon Me El Hadj Diouf. Qui dit s'offusquer de voir l'État "venir s'attaquer à la mairie, comme si il n'y avait pas le droit. On devait vous dire que vous vous êtes de trompés de classe !", dit-il.

Me Diouf a indiqué qu'il n'entendait pas auparavant plaider, mais c'est à cause des agissements des avocats de l'État qu'il a pris la parole. "Véritablement de l'autre côté, nous aurions dû être du même côté. Aujourd'hui on viole la Constitution, la loi. On s'installe à la place de la Ville pour faire de l'usurpation. Aujourd'hui, nous avons une partie civile clandestine. On entre dans la clandestinité comme on entre dans le maquis comme en Casamance. Vous êtes des usurpateurs. Des maquisards. Quand on veut violer la loi, on rejette la Ville, on l'enterre et on vient la remplacer. Une loi qui prévoit la personnalité juridique, l'autonomie financière, ce n'est pas leur problème", peste Me Diouf.

Pour lui, "ils (l'État et ses avocats) ont comploté. Ils se sont réunis pour réclamer la tête de quelqu'un. Et ils ont oublié qu'il existait la constitution, une loi qui régisse les collectivités. Ce parce qu'obnubilés par la volonté ferme de tuer, d'enterrer et d'en finir avec quelqu'un. On vous demande, comment on peut écarter la Ville concernée, pour dire que moi "État" je peux me substituer à vous. C'est faux ! Ces lois sont enterrées", a-t-il indiqué lors de sa plaidoirie.

Me El Hadj Diouf d'en profiter pour parler du président Macky Sall qui, dit-il, ne s'y connait pas en droit. "On a un président qui n'a pas appris le droit. Ces conseillers ne lui disent pas le droit. L'un de ses conseillers a même été nommé ministre. Comment parler de procès équitable de la part de ce ministre, mais de qui se moque-t-il ? Alors qu'on a demandé la levée d'immunité parlementaire de Khalifa Sall".


Article_similaires

15 Commentaires

  1. Auteur

    Anonyme

    En Janvier, 2018 (22:22 PM)
    bouffon  :taala_sylla: 
    • Auteur

      Fx

      En Janvier, 2018 (08:33 AM)
      avec ce monsieur tout est reduit a de la comedie et a du " teeseuntee" mais faut savoir qu'il sagit de la vie de peres et meres de familles qui attendent en prison pendant que tu fais ton cinema ...faut etre serieux si vous voulez qu'on vous prenne au serieux !....
  2. Auteur

    Anonyme

    En Janvier, 2018 (22:23 PM)
    très bien Me El Hadj Diouf .
    Auteur

    Anonyme

    En Janvier, 2018 (22:59 PM)
    Elhadj Diouf est un barjot. Un sombre crétin.
    • Auteur

      Reply_author

      En Janvier, 2018 (09:57 AM)
      un avocat, dans ses plaidoiries doit parler de loi, de droit, de lois organiques, d'articles, de code, de jurisprudence...

      ce sont ces mots et expressions qui doivent être le fil conducteur de sa défense, de son plaidoyer...

      mais !

      el hadji diouf, khassaté, saaga, dagassanté, tessanté le tout dans un langage ordurier, un français très approximatif...

      il est sorti de quelle école ce mec ?????????
    Auteur

    Anonyme

    En Janvier, 2018 (23:05 PM)
    Tressssss biennnnnn Diouffyyyy bolen mayyy daraaaaaaaa dingain ham foleni yaikalaiii sen client bi khaf.

    Témoins niass -tanor-amdouba-aminatatall- athiaaaaaa lever vous

    Ehhhh Abdou mboww yaw tamit kay ak yaham mdrrrrrr

    Procès bi moy remplacer pod et marichu
    Auteur

    Anonyme

    En Janvier, 2018 (23:05 PM)
    Tressssss biennnnnn Diouffyyyy bolen mayyy daraaaaaaaa dingain ham foleni yaikalaiii sen client bi khaf.

    Témoins niass -tanor-amdouba-aminatatall- athiaaaaaa lever vous

    Ehhhh Abdou mboww yaw tamit kay ak yaham mdrrrrrr

    Procès bi moy remplacer pod et marichu
    Auteur

    Anonyme

    En Janvier, 2018 (23:24 PM)
    Mr le juge rekk mo nara am blem du courage c'est pas facile de juger un procès polito-judiciaire. Du courage Dieu te regarde nak bamell aka lundeummmm bul nanguu dieull ndarai attail rekk tai yala tahhh.
    Auteur

    Anonyme

    En Janvier, 2018 (04:01 AM)
    Elhadji diouf le violeur ferme ta gueule puante
    Auteur

    Anonyme

    En Janvier, 2018 (04:01 AM)
    Elhadji diouf le violeur ferme ta gueule puante
    Auteur

    Anonyme

    En Janvier, 2018 (04:01 AM)
    Elhadji diouf le violeur ferme ta gueule puante
    Auteur

    Anonyme

    En Janvier, 2018 (07:47 AM)
    Réveillez vous sénégalais !coup d’état politique, coup d’Etat électoral permanent !sabotage organisé des législatives, Karim comme khalifa traqués pour des raisons politiques et ethniques, avez-vous vu maky traquer un poular ? Pour maky, il faut éliminer avant la présidentielle les candidats wolofs sérieux en oubliant la leçon de Moïse dégageant le pharaon. Le verdict de Maky est dans la poche du juge. Tout le reste c’est théâtre et mackillage juridique destinés à la consommation des moutons, à l’explosion de l’audimat des medias manipulés et aux frais d’honoraires des avocats.
    Auteur

    Anonyme

    En Janvier, 2018 (07:53 AM)


    Merci maitre. Faut ecraser ces incapables...
    Auteur

    Anonyme

    En Janvier, 2018 (08:30 AM)
    Mais j'ai reconnu ce monsieur c'est le " kateur " de paris, c'est maitre " BAJO "
    Auteur

    Anonyme

    En Janvier, 2018 (08:43 AM)
    revoilà l'ami de yaya diamé, le tristement célébre dictateur.
    Auteur

    Anonyme

    En Janvier, 2018 (10:09 AM)




    Vente deux terrains jumelés à kounoune ngalap , prés base armée française et cité Kalya à vendre

    Appelez au *7*7 *5*5*6 *2*6* 5*4*



    Auteur

    Anonyme

    En Janvier, 2018 (18:54 PM)
    un tres grand violeur il etait jugé a Paris pour violation contre une mineur c,est en 2011

    il ne ne dit que des betises c,est pour cette raison que le peuple senegalais l a vomis

    il a perdu son poste de deputé

    pauvre elhadj diouf

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01
Banner 01

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email