Samedi 16 Janvier, 2021 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Justice

Fraude au Bac 2015 : les mises en cause condamnées à un an de prison avec sursis

Single Post
Fraude au Bac 2015 : les mises en cause condamnées à un an de prison avec sursis
Les filles poursuivies pour avoir triché au Bac 2015 qui se déroule depuis lundi dernier dans le territoire national sont condamnées à un an de prison avec sursis.

Les quatre (04) filles ont reconnu les faits qui leur sont reprochés. Devant la barre elles avouent avoir reçu des épreuves corrigées d’un étudiant moyennant une somme de 25.000 de nos francs.


Un de leurs avocats Me Abdoul Aziz Ndiaye estime que « la triche n’est pas une excuse mais une suspension aurait suffi». Et d’ajouter : «C’est malheureux mais je prends acte… ».


C’est dire qu’elles s'en sont bien sorties avec Dame justice mais la sanction administrative les attend…


14 Commentaires

  1. Auteur

    Anonyme

    En Juillet, 2015 (01:07 AM)
    ce ou sa
  2. Auteur

    Anonyme

    En Juillet, 2015 (01:49 AM)
    Est-ce que ceux qui les ont prises et ceux qui les ont jugées peuvent jurer n'avoir jamais triché de leur vie? Ni quand ils étaient élèves , ni dans leur vie professionnelle et même avec leur femme ou mari? Un peu de soutoureu, vous faites pire!
    • Auteur

      Reply_author

      En Juillet, 2015 (07:19 AM)
      les traduire en justice pour une triche ??? noonnn. c est une veritable betise ! est ce que ce cas est prévu par le code pénal ??? probablement l office du bac a porté plainte pour 'vol et recel de document'. et là y a t il des preuves du vol ??? et puis il ne faut pas déconner. ce sont des enfants §§§ ceux qui ont porte plainte, si c etait leurs enfants, est ce qu ils seraient alles jusque la du n importe quoi
    • Auteur

      Reply_author

      En Juillet, 2015 (07:19 AM)
      les traduire en justice pour une triche ??? noonnn. c est une veritable betise ! est ce que ce cas est prévu par le code pénal ??? probablement l office du bac a porté plainte pour 'vol et recel de document'. et là y a t il des preuves du vol ??? et puis il ne faut pas déconner. ce sont des enfants §§§ ceux qui ont porte plainte, si c etait leurs enfants, est ce qu ils seraient alles jusque la du n importe quoi
    • Auteur

      Reply_author

      En Juillet, 2015 (22:31 PM)
      tout sa c de gapiller le visages des senegalais.bien vrai que ce n est pas honette mais il faut savoir garder un secret pour quelqu'un car on en garde bcp pr toi n est ce pas????
    • Auteur

      Reply_author

      En Juillet, 2015 (22:31 PM)
      tout sa c de gapiller le visages des senegalais.bien vrai que ce n est pas honette mais il faut savoir garder un secret pour quelqu'un car on en garde bcp pr toi n est ce pas????
    Auteur

    Anonyme

    En Juillet, 2015 (03:44 AM)
    en tout cas avec cette nouvelle generation de paresseux la triche a de beaux jours devant.
    • Auteur

      Dikha

      En Juillet, 2015 (04:35 AM)
      le pire, c'est que les élèves n'ont aucune pudeur dans la tricherie, ils regardent leurs surveillants dans les yeux en trichant, et lorsque tu les interpelles, ils disent ensemble"yeurmandéé"
    Auteur

    Djila

    En Juillet, 2015 (06:46 AM)
    toi plus haut qui parle de soutoureu comment tu peux vouloir justifier ou defendre ce qui est blamable? soutoureu kay tant que c'est entre 2personnes tu apprécies mais quand c'est à la lumière du jour vu et connu de tous Yalla moko khawi alors il faut assumer....mais 25000?? cet étudiant khana c'est Mor yombalé??? et puis qui leur a donner le corrigé?? affaire bi c'est pas clair encore
    Auteur

    Manou

    En Juillet, 2015 (06:48 AM)
    je condamne l'acte des auteurs et leurs complices. mais la préoccupation principale de la justice et la presse combinées ne devrait pas être de briser la vie de jeunes adolescents qui se rendront compte plus tard que leur acte était, en réalité, inutile. on bannie cet acte, mais que cela ne dépasse pas le domaine du baccalauréat pour devenir une actualité.



    ce mois, beaucoup de destins ont été brisés, des personnes jetées en pâture, des sénégalais, au lieu des les défendre face à la puissance publique, les enfoncent. cette année, des individus enregistrés à leur insu, divulgués ou vendus tout court.



    et c'est ce qui nous sépare des pays dits avancés, ce fossé: l'africain ne connait pas la fraternité. pour lui, la vie est une compétition ou plus de camarades seront éliminés, plus on aura de chance. vous ferez la remarque dans votre entourage que le moindre changement de niveau de vie d'un concitoyen lui vaut des risques insoupçonnés: mysticisme, calomnies, dénonciation, délation, un passé révisé...
    Auteur

    Der

    En Juillet, 2015 (08:48 AM)
    IL FAUDRA FAIRE LA MÊME CHOSE OU PLUS AVEC THIONE SECK, LUI AUSSI IL A TRICHÉ ET CES VOLEURS DE LA RÉPUBLIQUE... WA SALAM.
    Auteur

    Pape I LÔ

    En Juillet, 2015 (10:43 AM)
    C'est ça la sanction?... L'année prochaine il y aura des tricheuses en pagaille!...Quelle justice,?! quel Etat?! Quelle morale?! Quelle étique?!

    Mais tout s'entend! 8 milliards de patrimoine; 7 milliards de Taïwan, et ce que l'on ignore, et ce qui est gaspillé, dépensé en politique, en campagne électorale...C'est normal que nos enfants, élèves soient comme çà!...

    Et le "jom" est de nos jours un non-sens! On promeut l'exemple par le haut, or le haut est pourri. "Awa coudous est passée par là, "pétrtimbo", également. Combien de milliardaires dans le monde politique? Alors que les braves travailleurs: paysans (aux bons impayés) enseignants (aux salaires de domestiques) sont les pus misérables!...Que voulez-vous que les jeunes fassent? Qui savent (ces jeunes) qu'on peut s'enrichir (ou réussir) dans la facilité! Le "lidieunti"!...

    Hélas, hélas! "Thippri! Thippri!...
    Auteur

    Las

    En Juillet, 2015 (11:34 AM)
    cest ca le monde des criminels et voleurs purgent 3 mois, des eleves 1 an de jail  :frustre: 
    Auteur

    Anonyme

    En Juillet, 2015 (13:50 PM)
    Je ne comprends plus . Dans ce pays maintenant , on fait la promotion de la triche et on passe pour émerger ; il n'ya plus de valeurs avec des peines de complaisance . J'ai peur pour l'abvanir de mon paus alors qu'au m^me moment, au Niger , des éléves pris en flagrant délit de fraude ont été été condamnés à un mois d'emprisonnement ferme . Au Sénégal, le ridicule ne tue point . Pauvre pays
    Auteur

    Ibrahima Sambou

    En Juillet, 2015 (15:45 PM)
    A-ton condamné tous les auteur? il faut se demander comment l'étudiant a eu ces épreuves?
    Auteur

    Anonyme

    En Juillet, 2015 (16:05 PM)
    HOMMAGE AUX 23 JAMBARS TOMBES DANS LA FORET DE BABONDA



    Il me revient étant témoin des faits de faire un vibrant hommage à ses 23 jambars de l’Armée sénégalaise tombés dans la forêt vierge de la Casamance à Ziguinchor



    En effet, ce samedi 25 juillet 2015 les événements tragiques de Babonda auront 20 ans jour pour jour.



    Il fût un mardi 25 juillet 1995, tombèrent 23 de nos vaillants soldats dans la forêt danse de Babonda, ils étaient tous des éléments du 3iéme Bataillon d’infanterie de Kaolack « dénommés les légionnaires », parmi ses jambars tombés il y avait des officiers, sous-officiers et des hommes de troupe.



    Ils étaient deux sections commandèrent par deux officiers promotionnaires à l’ENOA, issus de la 9ieme promotion de cette prestigieuse école.



    La première section était sous les ordres du feu lieutenant Moustapha SAMB de la 30Ième compagnie avec des hommes basés à Badéme et Bagame et l’autre section était sous les ordres du feu lieutenant Babacar DIOUF de la 32Ième compagnie avec des hommes venant des secteurs de Mpack, Bourgadier et de Toubacouta.



    Vingt ans après, Babonda ne peut pas être oublié car 23 de nos jambars furent tombés les armes aux mains sous une pluie abondante des premières heures de l’aube jusqu’au soir au moment du crépuscule, c’est à dire 12 heures d’intenses combats entre deux sections de militaires et des centaines de rebelles venant de toutes les contrées de la casamance car ses derniers avaient reçu l’information que les militaires viendront ce mardi 25 juillet 2015 car ils avaient perdu un homme et eu des blessés le jeudi précédant ce fameux 25 juillet 2015.



    Ils étaient dix fois plus nombreux que nos vaillants soldats avec un effectif d’une cinquantaine d’hommes, sous le commandement de ce vaillant, dynamique, courageux, téméraire, audacieux …… etc les qualificatifs sont nombreux de cet officier le feu lieutenant Moustapha SAMB qui prît le commandement car aux premières heures de combat son promotionnaire était touché mortellement et rendu l’âme.



    Moustapha était incompris après ces événements on lui a traité de tous les noms d’oiseaux et il a été le seul bouc émissaire de ce qui se passa à Babonda, mais si ce n’était pas lui avec l’aide du Tout Puissant DIEU, personne n’allait sortir dans ce bourbier infernal car il dirigea le combat de bout en bout faisant échec à la haute stratégie des rebelles.



    Si je dis haute stratégie des rebelles c’est en connaissance des choses car ses derniers nous laissâmes entrés pour nous encercler et nous posâmes une équation à plusieurs inconnues mais le feu lieutenant Moustapha SAMB résoudra cette équation car il sortira avec un effectif plus nombreux que celui qui tomba sur le terrain, ces jambars avec la fatigue et la durée des combats étaient sauvés avec leurs armes à la main.



    Car c’est lui qui donnait l’ordre de tirer coup par coup pour ne pas épuiser les munitions et montrer aux rebelles que nous sommes toujours présents parce que ses hommes étaient encerclés et se trouvaient dans un engrenage que seul DIEU peut faire quelques choses.



    La liaison radio avec les amis et le commandement à la base arrière était inexistante, des compagnies qui étaient composés par des commandos, des paras et d’autres troupes d’infanterie comme le reste du Bataillon dont les hommes combattaient à Babonda sous le commandement du feu colonel Mamadou SANE qui a rendu l’âme plus tard ont étaient stoppés net à l’entrée de Babonda avec des blessés dans leur rang, l’artillerie avec ses canons 105 A et 155 et les Blindés ne pouvaient rien car s’ils tiraient ils allaient écrasés leurs amis même le fameux Rallye guerrier l’avion de combat et de reconnaissance n’avait rien pu faire sinon que de survoler en longueur de journées parce que s’il bombardait des obus il allait tuer des amis car les rebelles et les militaires étaient cote à cote entrain de combattre.



    On se rappelle tous que ce fameux lieutenant SAMB qui allait toujours en patrouille en tenue courte avec son pistolet PA et son arme automatique M16, quand on lui demandait la question pourquoi se mettre comme ca il nous répondait au combat plus qu’on est léger plus on registre au combat et ce même jour il était habillé de cette manière.



    C’est cette fougue et l’envie de ne pas perdre que le feu lieutenant Moustapha SAMB étant commandant d’unité au 12ieme Bataillon d’instruction de Dakar Bango à Saint-Louis et qui fût désigné par l’Etat-major qui lui avait fait perdre la vie au faubourg du port en Guinée Bissau en 1998 il était, il est et il restera toujours dans nos mémoires de mêmes que tous ses jambars qui tombèrent à Babonda et dans les autres secteurs de la casamance et dans le monde que ses Terres leurs soient légères et que Allah le Tout le Puissant les accueillent dans son Paradis éternel amine.





    Ce récit est le fait d’un jambar qui est toujours en activité et qui se remémore de cet événement qu’on doit immortaliser pour que ca reste toujours dans nos têtes afin que nous puissions toujours éviter de pareils cas dans l’avenir.



    LE JAMBAR  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
    Auteur

    Anonyme

    En Juillet, 2015 (16:40 PM)
    vraiment ca ne vaut pas la peine. 0 point merité vaut mieux 20points trichés

    Auteur

    Anar

    En Juillet, 2015 (21:00 PM)
    vraiment ceux ce qui défendent la tricherie sont eux mêmes des tricheurs on peut bien réussir dans la vie sans pour autant tricher le problème est que les élèves d'aujourd'hui ne sont fort en aucune matière j'ai surveille le bac au collège thiandoum mais ce qui se passe frôle l'inacceptable des filles te proposent de sortir avec toi ou te demandent de leur laisser ouvertement tricher c' est le comble senegal dou deme il faut sanctionner pour sauver notre jeunesse et notre pays

    • Auteur

      Reply_author

      En Juillet, 2015 (10:44 AM)
      si ces tricheuses/tricheurs arrivent à être admis à l'université ça sera eux qui sèmeront la zizanie et seront des éternels étudiants. des étudiants factices qui prennent la place aux vrais étudiants dont les parents se sacrifient pour les faire étudier. ces tricheurs ne sont bons qu'à infecter les unis, attendre le paiement de leurs bourses et commercer sur le campus. voilà le début d'une émergence de cette jeunesse pourrie.
    Auteur

    Anonyme

    En Juillet, 2015 (22:32 PM)

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email