Jeudi 21 Octobre, 2021 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Justice

LE GARDE DES SCEAUX A SA SORTIE DE REBEUSS : «Je n’ai pas reconnu cette prison…»

Single Post
LE GARDE DES SCEAUX A SA SORTIE DE REBEUSS : «Je n’ai pas reconnu cette prison…»

Suite à la mort des deux détenus à la prison de Rebeuss, le ministre de la Justice s’est  rendu dans les locaux de ladite maison d’arrêt. Il s'est exprimé face à la presse à l'issue de la visite. Quelques extraits des temps forts de sa déclaration.

«Le chef de l’Etat m’a instruit de venir aujourd’hui rencontrer les détenus. Car ils ont subi un certain traumatisme qui a entraîne la mort de deux détenus. Je suis venu pour cela, rassurer les détenus et leur faire comprendre que nous sommes conscients de la difficulté qu’ils vivent et que nous faisons le maximum pour améliorer leurs conditions de vie. »

‘‘Ils sont extrêmement bien traités…’’

«J’ai été à la levée du corps  des deux détenus décédés des suites de l’accident qui s’est produit ici. Ce qui m’a le plus frappé et ému, c’est la dignité des parents qui, gérant leur douleur, ont tenu à saluer le comportement extrêmement humain du directeur de cette prison qui a réussi à leur faire oublier qu’ils ont perdu un être cher.

J’ai tenu à aller voir la chambre la plus difficile. Et j’ai été frappé par la dignité de ceux qui sont dedans. Ils vivent des conditions extrêmement difficiles. Ils ont juste exposé des problèmes matériels. Pour l’essentiel, ils ont demandé à ce qu’on fasse attention aux installations électriques. Parce que ce qu’ils ont peur que ce qui s’est passé dans la chambre 11 se renouvelle ailleurs. Pour l’essentiel, ils ont tous dit qu’au niveau de leurs relations avec les gardes et l’alimentation, ils sont extrêmement bien traités. Ils ont même applaudi les gardes pénitenciers qui nous ont accompagnés.

 ‘‘Niveau hébergement, rien à dire’’

«En tant qu’avocat, je suis venu ici il y a des années.  Et je vois la grande différence. Je n’ai pas reconnu cette prison. J’ai été voir les salles des avocats où ils reçoivent leurs clients, dans des salles climatisées. Dans des conditions parfaites de respect des droits de la défense. Je suis allé voir la chambre 48 avec des lits superposés, ils ont tous reconnu objectivement qu’au niveau hébergement il n’y a rien à dire.»

«Evidemment il y a des manquements.  Ils disent qu’ils ont besoin de matelas. Le directeur a immédiatement répondu qu’il était en train de recevoir des livraisons de matelas. J’ai tenu à lui dire qu’au cas où ce ne serait pas suffisant, de nous faire parvenir la réclamation et on s’en occupera.»

«Donc je sors d’ici satisfait, le cœur meurtri après avoir visité la chambre 11 où deux êtres humains, deux personnes qui peuvent être mes enfants, ont perdu la vie. On sort de cela marqué. Je sors aussi satisfait par les paroles de ceux qui sont ici et du comportement de ceux qui sont chargés de les encadrer ici.»



0 Commentaires

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email