Vendredi 30 Juillet, 2021 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Justice

Me Abdou Dialy Kane : « L’affaire Fatoumata Mactar Ndiaye doit amener les autorités à réfléchir sur la peine de mort »

Single Post
Me Abdou Dialy Kane : « L’affaire Fatoumata Mactar Ndiaye doit amener les autorités à réfléchir sur la peine de mort »
Avocat de la famille de Fatoumata Mactar Ndiaye, Me Abdou Dialy Kane a accueilli « positivement », le verdict de la Chambre criminelle de Dakar, ce mardi. « C’est une décision qui ne me surprend pas dans la mesure où comme je l’avais dit comme lors de ma plaidoirie au cours du procès, l’accusé avait fait preuve d’une barbarie inouïe qui a emporté comme cela la vie d’une femme », a affirmé le conseil des parties civiles. Avant de poursuivre : « J’estime que cela a été fait sans consulter le peuple. Aujourd’hui, la majeure partie du peuple est contre l’abolition de la peine de mort parce que le Sénégal de plus en plus devient un pays violent. Chaque jour vous voyez un enfant égorgé, une femme violée, un homme tué à chaque coin de rue. Vous pensez que ça peut continuer ? ». 

Alors il faudra, insiste Me Kane, réfléchir parce que les affaires judiciaires permettent à une société d’évoluer, d’avancer sur le plan juridique. 

« Pourquoi cette thèse de la commande criminelle ne tient pas »

« Je pense que cette affaire doit avoir pour effet, d’amener les autorités à réfléchir sur cette suppression de la peine de mort. Je suis satisfait de la décision parce que la chambre criminelle a compris qu’elle avait en face de lui non seulement un criminel mais également un manipulateur parce que l’accusé a essayé de manipuler les juges et l’opinion en faisant croire que ce crime était consécutif à une commande criminelle qui aurait été faite par Fatou Sow et Awa Niang et tout le monde a compris que c’était un faux alibi », a-t-il laissé entendre. Et de signaler : « S’il avait une commande criminelle de la part de ces dames pourquoi le criminel ne s’est pas limité à la dame Fatoumata Matar Ndiaye. Mais également il a failli tuer son fils de cette dernière. C’est pourquoi cette thèse de la commande criminelle ne tient pas ». 

Sur la réaction de la famille de la défunte qui n’est pas satisfaite de cette décision, Me Abdou Dialy Kane fait savoir : « C’est leur appréciation personnelle. Cela relève de ma liberté d’avocat et de la lecture que je fais de ce dossier ».



0 Commentaires

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email