Jeudi 17 Octobre, 2019 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Justice

Procès en appel de Barth : Le parquet requiert la confirmation de la peine

Single Post
Procès en appel de Barth : Le parquet requiert la confirmation de la peine

Confirmation de la peine ! C’est ce que demande le parquet général à la Cour d’appel de Dakar contre Barthélémy Dias. Le maire de Mermoz-Sacré Cœur est jugé, ce mercredi, pour outrage à magistrat, appel à attroupement et discrédit sur une décision juridictionnelle dans des conditions de nature à porter atteinte à l’autorité de la justice. «Nous estimons que la décision rendue en première instance est conforme à la loi. Nous demandons à la cour de la confirmer», a déclaré l’avocat général.

Il ajoute : «Les propos tenus par le prévenu sont injurieux et ils portent atteintes à la justice et à l’autorité de la justice. Si aujourd’hui on pouvait traiter ce barreau, de barreau de m… ou les institutions pénales, ce serait le chaos. Il a oublié parce qu’il a été poursuivi pour les mêmes faits lorsque le procureur Lamine Coulibaly était procureur.» L’avocat général de poursuivre : «Le prévenu est engagé mais il doit s’arrêter car sa liberté s’arrête là où commence celle des autres Les faits qui lui sont reprochés n’ont pas été inventés. Je pense que le prévenu ignore la loi et nul ne devrait pas l’ignorer. Devant cette barre il a continué à soutenir cet appel. Le premier juge a correctement appliqué la loi.»

En avril dernier, Barthélémy Dias a été condamné à six mois de prison et à payer une amende ferme de 100 mille francs Cfa par le tribunal correctionnel de Dakar pour le dernier délit. Il a été relaxé pour les deux autres infractions.


Article_similaires

4 Commentaires

  1. Auteur

    Anonyme

    En Novembre, 2018 (14:06 PM)
    Libre ou pas? J y comprends rien
    • Auteur

      Reply_author

      En Novembre, 2018 (14:22 PM)
      exactement, pourquoi organiser un appel alors que celui ci a deja purge la peine confirmee par le tribunal, de toute maniere s'il ya pas indemnisation, je vois l'interet de cet appel tardif
    • Auteur

      Reply_author

      En Novembre, 2018 (17:22 PM)
      si jamais il bénéficiait d'une relaxe , outre l'éventuelle indemnisation, il n'y aura pas d'inscription sur son casier judiciaire.
  2. Auteur

    Nay Leer

    En Novembre, 2018 (16:12 PM)


    Monsieur le Procureur de la République, 3 semaines que le peuple vous écoute sur les 94 milliards...

    Pas plus tard que le vendredi 2 novembre 2018, un homme du nom de Cheikh Diop s'est immolé devant le Palais de la République, après s'être aspergé d'essence. Il réclamait des dommages à l'Etat du Sénégal, après l’amputation de sa main droite, suite à une piqûre à l’infirmerie de la prison de Rebeuss. Le 31 octobre 2018, les observations du chef de mission du Fonds monétaire international (FMI) pour le Sénégal ont fait l'effet d'une bombe: Des tensions budgétaires guettent le Sénégal si les autorités ne rectifient pas la donne. "Ce 2018, ce que nous constatons c’est que les recettes qui ont été constatées jusqu’en fin septembre sont sensiblement inférieures à ce qui était attendu dans la Loi de finance rectificative qui a été approuvé cet été par le parlement", a-t-il déclaré. Ce qui lui fait dire que le gouvernement doit impérativement resserrer les dépenses et exécuter de façon très serrée le budget pendant les 3 derniers mois de l’année. Avant d’ajouter : «Nous estimons que le manque à gagner en fin décembre sera de 115 milliards de francs Cfa».

    Et pendant que le trésor public sénégalais traverse une sécheresse sans précédent, le Directeur national des Domaines, Mamour Diallo est accusé d'avoir détourné 94 milliards sur le foncier national, par Ousmane Sonko. Et trois semaines après les terribles révélations du leader de Pastef, pas l'ombre d'une plainte de la part de l'accusé. Plus grave encore, le procureur de la République se terre dans un silence révoltant à un moment où tout le peuple semble sentir les tensions de trésorerie que le gouvernement continue de démentir.

    Auteur

    Anonyme

    En Novembre, 2018 (17:29 PM)
    Une justice à deux balles c’est une honte à l’administration de la bonne justice. Des juges incompétents, nullards et manipulés ne méritent pas de siéger dans nos tribunaux. What a shame! This totally messed up. Du vrai recul pour le tant soit peu de démocratie qu’il nous reste.
    Auteur

    Anonyme

    En Novembre, 2018 (17:37 PM)
    N importe quoi les juges attendent qu il purge sa peine ensuite venir dire que la peine est confirmée. Mrs les juges vous vous ridiculisez à vos collègues du monde entier et vous faites honte aux sénégalais. Vous ne pouvez pas le juger avant le terme de sa condamnation ou le laisser en liberté jusqu'à ce jour. Ils sont les spécialistes en droit qui nous rabattent les oreilles sur le cas de khalifa sall et de Karim Wade ?

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Top Banner
Banner 01

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email

Identifiez-vous

Don't have an account? Registration
OR