Dimanche 13 Octobre, 2019 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Justice

Procès Khalifa Sall : L'audience reprendra ce jeudi

Single Post
Procès Khalifa Sall : L'audience reprendra ce jeudi

Rideaux sur la deuxième journée du procès de Khalifa Sall et Cie, ouvert mardi. Le président du tribunal, Malick Lamotte a suspendu l'audience ce mercredi pour la renvoyer à demain, jeudi.

Ce mercredi les débats ont porté sur la recevabilité des constitutions de partie civile de l'État, d'un côté, et de la Ville de Dakar, de l'autre.


Article_similaires

7 Commentaires

  1. Auteur

    Heuchy

    En Janvier, 2018 (20:15 PM)
    François Fillon et sa femme Penelope Fillon ont poussé la justice à lancer une enquête visant le couple. Le candidat à l'élection présidentielle est accusé d'avoir accordé un poste d'assistant parlementaire à sa femme, cette dernière n'ayant pas réellement exercé ces fonctions.

    dans le but supposé d'enrichissement personnel grâce au détournement de 500 000 euros d'argent de l’État.

    Penelope Fillon aurait été employée par son mari en tant qu'assistante parlementaire durant près de huit ans de 1998 à 2002 quand son mari était député de la Sarthe.

    Au fil des années, elle est plusieurs fois augmentée, jusqu'à ce que son salaire atteigne 7 900 euros mensuel brut. Au total, les sommes versées par le Parlement atteignent 500 000 euros.

    Penelope Fillon n'aurait jamais exercé réellement cet emploi, qui serait donc fictif.

    Dans un autre domaine, elle aurait aussi perçu 100 000 euros comme conseillère littéraire à la Revue des deux Mondes (appartenant à l'homme d'affaires Marc Ladreit de Lacharrière, ami de François Fillon) en ayant produit seulement trois notes de lecture.



    François Fillon, candidat des Républicains à l'élection présidentielle a immédiatement réagi en se disant« scandalisé » et en dénonçant les « boules puantes ». Son entourage a également réfuté ces allégations, affirmant que Mme Fillon aurait « travaillé dans l'ombre ».



    Bruno Le Maire et Jean-François Copés étaient d'ailleurs justifiés de la même façon lorsqu'ils avaient été pointés du doigt par Mediapart en 2013 et 2014.



    Fillon avait fondé sa campagne des primaires sur la « probité », à l'opposé des nombreuses affaires qui ont touché l'ex-UMP, et des baisses de dépenses publiques, lui le pourfendeur de l’assistanat et qui veut mener une politique d’austérité, demandaient des efforts aux Français pour assurer le« redressement national ».



    Rival à droite, Henri Guaino a ainsi ressorti une citation de François Fillon qui disait en octobre 2012 : « Il ne sert à rien de parler d'autorité quand on n'est pas soi-même irréprochable ».
  2. Auteur

    Anonyme

    En Janvier, 2018 (20:35 PM)
    Macky tu feras 18 ans de prison
    Auteur

    Anonyme

    En Janvier, 2018 (21:19 PM)
    Depuis que ce guignol a vendu habre je me dis qu'il est capable de tout. Salete va !
    Auteur

    Anonyme

    En Janvier, 2018 (21:19 PM)
    Depuis que ce guignol a vendu habre je me dis qu'il est capable de tout. Salete va !
    Auteur

    Anonyme

    En Janvier, 2018 (21:57 PM)
    Malick lamotte ? Drole de nom. Surtout quand tu vois sa tronche de mafioso ca explique tout.
    Auteur

    Anonyme

    En Janvier, 2018 (21:57 PM)
    Malick lamotte ? Drole de nom. Surtout quand tu vois sa tronche de mafioso ca explique tout.
    Auteur

    Anonyme

    En Janvier, 2018 (03:51 AM)
    Euye bayilene domou diambour mou dellou ligueyam. Khalifa ligguey lakham guene kidnappeko ni pour bagne guathe



Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Top Banner
Banner 01
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email

Identifiez-vous

Don't have an account? Registration
OR