Jeudi 21 Octobre, 2021 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Justice

REFLEXION - Comportement des juges et des auxiliaires de justice : Les préoccupations éthiques et déontologiques

Single Post
REFLEXION - Comportement des juges et des auxiliaires de justice : Les préoccupations éthiques et déontologiques

L’invite au retour des valeurs de l’éthique et de la déontologie a été le thème principal des Journées culturelles du Centre de formation judiciaire (Cfj). Cette rencontre est, selon Mamadou Diakhaté, directeur du Cfj, un moment intense d’intégration, mais aussi de réflexion sur les règles et pratiques de cette école. Mamadou Diakhaté met ainsi l’accent sur le credo de celle-ci, résumé sous le sigle Cire qui veut dire Compétence, intégrité, responsabilité et élégance.

D’ailleurs, explique-t-il, «le contexte et la justification de cette activité innovante dans le projet pédagogique du Cfj résident dans le fait que  notre école, ayant pour vocation de former des magistrats et les greffiers et aujourd’hui les inspecteurs et éducateurs spécialisés et inspecteurs judiciaires, se doit d’être à l’écoute de la cité pour adopter et épouser ses valeurs». Ainsi, il a invité les futurs magistrats à s’inspirer des valeurs morales de notre société, gage d’une justice équitable et exemplaire.

 A écouter les différents discours des pensionnaires du centre, le directeur Mamadou Diakhaté n’aura pas de soucis à se faire. Les trois intervenants, tous des élèves du centre, ont axé leurs interventions sur l’éthique et la déontologie des magistrats. Malick Lamotte, directeur de Cabinet du ministre de la Justice, Garde des sceaux,  pense que c’est rassurant de voir des élèves magistrats réfléchir sur le thème de l’éthique et la déontologie. Le représentant du ministre estime que ces valeurs sont au cœur de la formation dispensée au Centre de formation judiciaire. Cette formation concerne des élèves auditeurs, des administrateurs des greffes, des élèves greffiers dont l’importance de la mission n’est plus à démontrer, dit-il. M. Lamotte a par ailleurs invité ces derniers à adopter le credo de leur école (Cire). «En votre qualité d’auxiliaires de justice, vous êtes appelés à être des manageurs, des dirigeants, des collaborateurs indispensables des juges. Vous serez les garants de l’authenticité des décisions du juge et par-delà la fiabilité des actes judiciaires», conclut-il.


0 Commentaires

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email