Lundi 18 Octobre, 2021 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Justice

Rentrée solennelle : Le ministère de l'Éducation répond au Bâtonnier

Single Post
Rentrée solennelle : Le ministère de l'Éducation répond au Bâtonnier

Jeudi dernier, en démontrant "l'impuissance de la Justice face à l'administration", le Bâtonnier de l'ordre national des avocats avait évoqué le cas d'"une autorité administrative et politique (qui) a pu déclarer publiquement et sans conséquence, qu'elle n'exécuterait pas une décision de Justice et reçoit en retour des félicitations et encouragements appuyés". Une allusion faite au ministre de l'Éducation nationale Serigne Mbaye Thiam. Son département ministériel n'a pas tardé à répondre à Me Mbaye Guèye.

"À l'occasion de la Rentrée solennelle des Cours et Tribunaux, le Bâtonnier de l'Ordre des Avocats, faisant une allusion à l'exclusion d'élèves-maîtres de Crfpe, a déploré, selon les comptes-rendus de la presse, que le ministre de l'Éducation nationale ait publiquement exprimé son refus d'appliquer une décision de Justice. Comme c'est une voix autorisée de la famille judiciaire qui fait une telle déclaration dans une instance aussi solennelle, il importe de rétablir la vérité des faits. Une telle déclaration ne repose sur aucun fondement et le Bâtonnier serait incapable de prouver quand, où et sur quel support médiatique ce refus a été exprimé, que ce soit oralement ou par écrit", explique le ministère de l'Éducation.

Dans son communiqué, signé M. Mohamed Moustapha Diagne, Directeur de la Formation et de la Communication, le département de Serigne Mbaye Thiam précise qu'il "a bel et bien respecté et appliqué la décision de la Cour suprême relative à l'Affaire des 690 élèves-maîtres". Car, indique-t-il, que "si tel n'était pas le cas, les concernés auraient certainement attaqué, à nouveau, la délibération du jury ayant annulé leur admission et confirmé ainsi leur exclusion".

Aussi, dans le communiqué de presse, Serigne Mbaye Thiam et ses services précisent que "tous les soutiens, félicitations et encouragements exprimés, notamment au niveau de l'Assemblée nationale, ne l'ont été que pour marquer l'adhésion à la lutte contre la fraude, pour la transparence et pour l'assainissement du système éducatif, mais nullement pour cautionner le non respect d'une décision de justice."



0 Commentaires

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email