Jeudi 21 Octobre, 2021 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Justice

Son dossier envoyé en instruction : Toussaint ne verra pas les Rameaux

Single Post
Son dossier envoyé en instruction : Toussaint ne verra pas les Rameaux

Le secrétaire général de l’Union des jeunesses travaillistes et libérales (Ujtl) et une dizaine d’autres jeunes qui manifestaient lundi contre la condamnation de l’ancien ministre d’Etat, Karim Wade, ne sont pas encore sortis de l’ornière.

Devant être présentés hier au procureur, Toussaint Manga et compagnie ont bénéficié d’un retour de Parquet. De bonne source, Le Quotidien apprend que le procureur de la République doit faire des réquisitions allant dans le sens de confier dès demain, le dossier du jeune responsable libéral et compagnie au chef du premier cabinet du Tribunal régional hors classe de Dakar, le Doyen des juges d’instruction Mahawa Sémou Diouf. 

Le secrétaire général de l’Ujtl et les autres jeunes manifestants arrêtés seront inculpés, d’après des sources proches du dossier, pour les délits de «participation à une manifestation interdite, destruction de biens appartenant à l’Etat, violences et voies de fait». 

Toussaint Manga et de nombreux jeunes se réclamant du Parti démocratique sénégalais avaient violemment manifesté aux abords de la résidence de l’ex-Président Abdoulaye Wade, sise à Fann Résidence et par la suite sur la Corniche Ouest, contre le verdict de la Cour de répression de l’enrichissement illicite (Crei) condamnant Karim Wade à 6 ans de prison ferme et à payer une amende de 138 milliards de francs Cfa. Ces jeunes manifestants se sont affrontés, ce lundi, avec les Forces de l’ordre en se livrant à des jets de pierres et en brûlant des pneus pendant quelques heures, perturbant la quiétude des populations de ce quartier paisible de Dakar. Mais Manga sera finalement cueilli chez lui à Sacré Cœur après un crochet chez Me Wade, quelques heures après les échauffourées, par les Forces de l’Ordre avant d’être placé en garde à vue en compagnie des autres manifestants arrêtés. 

Filé depuis le Palais de justice de Dakar, le jeune responsable libéral, qui s’est rendu lundi à son domicile, n’aura pas le temps d’y ressortir qu’il est cueilli par les limiers. 
Toussaint Manga et compagnie qui ont passé, la nuit du lundi au mardi et celle du mardi à hier au violon du Commissariat central de Dakar, devaient être présentés hier au procureur. Ils ont obtenu un retour de Parquet et seront de nouveau aujourd’hui à la cave du Palais de justice de Dakar.


0 Commentaires

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email