Mardi 18 Mai, 2021 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33

Justice

Spéculation foncière à Médina Wandifa : Le sous-préfet de Diaroumé et le maire au banc des accusés

Single Post
Spéculation foncière à Médina Wandifa : Le sous-préfet de Diaroumé et le maire au banc des accusés
« Notre maire et son équipe ont fait un lotissement dont les documents n’ont jamais été trouvés », s’indigne le collectif pour la défense des intérêts de la commune de Médina Wandifa située dans le département de Bounkiling (région de Sédhiou). Selon Bakary Faty, son coordonnateur, les autorités municipales et administratives ont toujours refusé de publier l’acte d’autorisation de lotir. Et pourtant, poursuit-il, la loi exige qu’après approbation d’un lotissement, un exemplaire doit être déposé à la mairie de la commune pour rester à la disposition du public comme le prévoit l’article 155 de la loi 2013-10 du 28 décembre 2013 portant code général des collectivités locales.

« Devant ces refus et le non-respect de la loi, nous avons saisi Ousmane Ngom, le sous-préfet de l’Arrondissement de Diaroumé en tant qu’autorité chargée de l’application des lois et règlements dans sa circonscription mais il a refusé de répondre à notre requête », se désole Bakary Faty.

Toujours soucieux d’arranger le problème par les voies et moyens réglementaires, le collectif a sollicité les services d’un huissier de justice. Celui-ci a effectué un déplacement à la mairie où il a rencontré le secrétaire municipal pour lui demander les documents et pièces fondant l’exécution du lotissement, informe Bakary Faty. Mais ce dernier, dit-il, a répondu à l’huissier que « cela relève de la compétence exclusive du maire titulaire ».

Sans démordre, le collectif continue d’attirer l’attention des autorités compétentes sur le fait que le maire, Malang Seyni Faty et son équipe se livrent à des activités spéculatives sur le foncier avec des manœuvres financières non conformes à la loi. Et d’accuser : « Le maire a vendu des parcelles à SOFORA de Dakar Dem Dikk, à 11 775 000 FCFA et a encaissé 3 000 000 de FCFA, des mains de Guinondo Idrissa Diedhiou.  C’était le 03 mai 2011 à Dakar, clame Bakary Faty qui juge que cela n’est pas conforme à la loi.



Interpellé sur le dossier, le sous-préfet de Diaroumé explique que ce n’est pas au téléphone qu’il peut traiter de la question. Quant au maire, il soutient qu’à pareil moment de la situation, il est plus occupé à protéger sa ville du Covid-19 conformément à la volonté du chef de l’Etat et des autorités sanitaires qu’à polémiquer avec des politiciens perdants et non avec de réels propriétaires de terre. « Le moment est de s’unir pour vaincre le Covid-19, de s’unir pour hisser notre commune au sommet du développement et j’y invite tout le monde » a-t-il lancé.


0 Commentaires

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

8 Latest News 01
Zidane Quitte Le Real
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

8 Latest News 01
Zidane Quitte Le Real

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email