Dimanche 05 Juillet, 2020 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33

Justice

Traduit en justice pour loyers impayés, le diplomate se décharge sur son épouse

Single Post
Traduit en justice pour loyers impayés, le diplomate se décharge sur son épouse
Diplomate en service au ministère des Affaires étrangères (Mae), M. Ndiaye fait l’objet d’une plainte de son ancien bailleur, M. Welé. Il devra répondre, le 6 novembre prochain, devant le Tribunal régional hors classe de Dakar, pour répondre des arriérés de loyer qui lui sont reprochés.

Il lui est reproché d’avoir occupé avec son épouse et ses enfants un appartement situé à la cité Impôts et Domaines à Dakar, sans payer le loyer pendant une durée de 6 mois. Le mis en cause, joint par Seneweb, a balayé d’un revers de la main cette affaire évoquée jeudi dernier, dans l’émission «Teuss» de Zik Fm.

M.Ndiaye dit n’être pas personnellement concerné par cette affaire d’arriérés de location. C’est plutôt son épouse qui est à l’origine de ce problème. «J’avais pris la maison depuis mars 2012. En un moment, j’ai demandé à madame de rentrer avec moi à Kaffrine. Parce que j’envisageais de construire une maison. Elle m’a dit alors qu’elle ne voulait pas aller à Kaffrine car sa belle-famille ne l’aimait pas. Je suis d’avis que dans un couple, c’est le mari qui a la latitude de choisir le lieu où vit la famille. Et devant son refus, je lui ai dit de prendre donc ses responsabilités. Et que moi j’allais à Kaffrine. Je lui ai alors dit qu’elle aura désormais à payer le loyer comme elle s’entêtait à rester», a confié le diplomate qui dit avoir «constaté qu’à Dakar, (ses) enfants ne pourraient pas avoir l’éducation qu’ «il» veut pour eux». «Je ne suis pas au pays, en permanence et en région, la famille pourrait mieux les suivre parce que madame travaille», dit-il. 

Pour M. Ndiaye, plusieurs raisons légitiment sa décision. «De 2010 à 2012, j’étais hors du pays. Chaque mois, je n’envoyais pas moins de 500 000 F Cfa à ma femme  pour qu’elle paye le loyer et faire face aux dépenses. Et comme elle a refusé d’aller à Kaffrine. Cet argent (les arriérés de loyer) n’est pas de ma responsabilité, ni de mes engagements. On a dit que j’ai fait abandon de famille, tout ça est faux. Le loyer, ce n’est pas de ma responsabilité. Et ce ne sera jamais de ma responsabilité. J’ai demandé à madame de sortir, elle a refusé», peste-t-il.

Tout est parti de la plainte déposée par le vieux Wélé, propriétaire de la maison en question, qui s’est attaché les services d’un huissier. Réclamant la somme de 1,6 million F Cfa, représentant des arriérés de loyer et autres dépenses engagées comme les factures d’électricité et d’eau impayées, il a envoyé au diplomate qui lui avait loué sa maison des assignations en expulsion dont la dernière en date a été établie le 21 octobre dernier.

Un document qui a permis au tribunal de statuer en référé le 10 septembre dernier, en ordonnant l’expulsion de M. Ndiaye.

Dans une correspondante adressée au secrétaire général dudit ministère, le propriétaire de l’appartement s’est ensuite plaint de l’attitude de son locataire qui «depuis janvier 2014 n’honore plus ses engagements en matière de loyers». En outre, il reste lui devoir, selon le plaignant, «des droits d’enregistrements (De) sur le contrat de location qui sont à la charge du locataire. A part les droits (De) de l’année 2012 qu’il a acquittés à son entrée (40 000 F Cfa), il refuse de payer ceux de 2013 et 2014. C’est moi qui ai payé cela en décembre pour éviter une notification de redressement et des pénalités des impôts. Je cours derrière lui pour le remboursement de cette somme sans succès», s’est plaint le vieux.

Aujourd’hui, sa famille qui n’entend pas laisser cette dette impayée, s’est promis de taper à toutes les portes et ce jusqu’à ce que justice soit rendue à leur père.

liiiiiiiaffaire_de_malade

11 Commentaires

  1. Auteur

    Peuls,

    En Novembre, 2014 (19:55 PM)
    Un certain ou un certainisé. Vivre au-dessus de ses moyens, conduit aux HONTES. Pour un certain ou un certainisé, cette honte est une infecte chose de leurs abjectes choses les plus naturellement naturelles. Là où un digne-noble-courageux atavique Sénégalais crèverait de HONTE, un certain ou un certainisé s'exhibe, exhibe ses hontes. WELLE, est un Peul pure Souche. Ce certain ou certainisé, connaissant la générosité-tolérance-patience-dignité-indulgence-noblesse qui caractérisent les Peuls pure Souche, a tenté de se soustraire à ses obligations obligatoires. Pourquoi ce certain foute sur la place publique ses questions privées pour se justifier? Un diplomate? Un diplomate a le devoir d'honorer le Sénégal partout, aussi via sa vie privée, même si celle-ci n'intéresse aucun digne-noble Sénégalais. Si le sinistre-sénile-toxique-menteur-méchant-corrompu-ethniciste-claniste-confrériste-régionaliste-raciste-criminel wade était encore là, ce certain ou certainisé s'en sortirait à vil prix. Le CERTAINISME est source de malheurs-horreurs-terreurs-déshonneurs-misères-drames-HONTES. Certains-es.....? Minables "êtres"! PEULS.
  2. Auteur

    Ahahahahahaha

    En Novembre, 2014 (19:56 PM)
    Nguisss Ngennn dama rehhh beu kheum... WAYYY seneweb dieureulennn Dieuf... Histoire bi mo nekh... bilayy walaaayyyy.. SENEWEB YALLA NGEENN FI YAGGGG...
    Auteur

    Bidasse3

    En Novembre, 2014 (23:12 PM)
    On te comprend mais c`est trop léger pour un diplomate . Dis moi qui avait signé le contrat. et puis de toutes les façons c`est de madame dont il est question. Gauregui de mal fayi balamo gueuna gnaaw way.
    Auteur

    Decu

    En Novembre, 2014 (23:18 PM)
    Alors que les professionnels des autres pays informent et éduquent, chez nous, les gens écrivent du n'importe quoi. Ces litiges entre locataires et bailleurs existent dans tous les pays et chez nous aussi. Utiliser les services d'un journaliste pour attaquer un citoyen, c'est une honte et nous devons dire NON! Nous devons dire STOP! Et puis, pour un litige de loyer, aller voir son employeur, c'est grotestque. L'employeur, le Ministère des AE n'a rien à voir des litiges d'ordre privé qui engagent ses employés. Pour vous dire que cette affaire, c'est du n'importe quoi. Monsieur NDIAYE aussi, dafay wakh lo nitt. Parce qu'un 'journaliste' l'appelle qu'il raconte toute sa vie privée. Il devait les envoyer PRAÎTRE...
    Auteur

    Pape

    En Novembre, 2014 (01:13 AM)
    Il sert dans quel service diplomatique a Kaffrine??? Il ya du faux dans cette histoire!
    Auteur

    Liredabordetcommenter

    En Novembre, 2014 (02:50 AM)
    @ Pape

    Faut prendre la peine de lire et de comprendre l 'histoire sinon simplement continuer son chemin.

    Auteur

    Garualéte

    En Novembre, 2014 (09:50 AM)
    personne ne souhaite que sa vie privee soit etalee dans la presse, sa femme n'a pas raison c'est elle qui a mis son mari dans cette situation, je connais quelqu'un qui avait un boulot en france et quand il a voulu rentrer sa femme a dit non..il est rentre et a epouser une autre femme....

    et cette derniere vit seule maintenant avec ses enfants
    Auteur

    Futur Marié

    En Novembre, 2014 (10:18 AM)
    les femmes sont trés matérialiste, elles ne pensent qu'a habillement bou chére deukou waye bou chére etccccccccc

    yalla na gnou yalla moussale si digéne bou matérialiste thiono adouna rék
    Auteur

    Bousse

    En Novembre, 2014 (12:38 PM)
    Drôle de diplomate qui manque de discrétion, de prestance, de grandeur. Voila un gars capable d'ameuter la police, l'assistance sociale et que sais-je encore en pays étranger pour des scènes de ménages; une situation néfaste a l'image de notre pays. Normale n'importe qui avec des appuis peut aujourd'hui atterrir aux AE ou être directement envoyé dans nos ambassades.
    Auteur

    @bousse

    En Novembre, 2014 (18:53 PM)
    Encore les femmes et leur degeur bop légendaire. Djiguèn déy am kilifa, elle n'a pas honte de tenir tête à son époux et de donner un très très mauvais exemple à ses enfants. je comprends que mr ndiaye ne pas demander son expulsion mais il pouvait juste résilier le contrat et contraindre son épouse de signer à son nom. Dommage pour lui mais il doit payer le loyer dû. il ne devait pas aller à ce niveau de détails avec le journaliste, il pouvait penser au soutoura et surtout pour ses enfants.
    Auteur

    Tropdedetail

    En Novembre, 2014 (17:47 PM)
    le detail qu'il a donné aux journaliste n'etait pas necessaire! Et effectivement, comme quelqu'un a souligné, il devrait resilié le contrat, et si madame veut rester a Dakar, elle peut louer l'apartement.

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email