Vendredi 14 Mai, 2021 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33

Justice

Vols en réunion, agressions : Comment opérait la bande de malfaiteurs arrêtée par la Dic

Single Post
Vols en réunion, agressions : Comment opérait la bande de malfaiteurs arrêtée par la Dic

Une bande de malfaiteurs a été interpellée par la Division des investigations criminelles (Dic) pour association de malfaiteurs et vols en réunion. Laquelle arrestation fait suite à de «nombreuses plaintes formulées contre une bande usant de subterfuges sur la voie publique, allant jusqu’à simuler des accidents et ce dans l’unique but de dépouiller les victimes», relate un communiqué du bureau des relations publiques de la police nationale, dont copie est parvenue à Seneweb.

Au cours de l’enquête, signale le texte, les investigations menées ont permis lors de la perquisition effectuée aux domiciles des mis en cause, de retrouver et de saisir un lot de matériels constitués essentiellement de documents et objets divers. Il s’agit entre autres, de sept cartes bancaires (Sgbs), United Bank of Africa (Uba), Poste Finances, Western Union, Bank Of Africa (Boa), Americain Express, et Orabank, de cinq cachets professionnels (la société Trading Suarl, Fabbro Alu Entreprise, GOGO Transport and Services, Transport Mbengue Multiservices et Dr Amadou Moustapha Kinde-chirurgien-dentiste), de cinq chèques (Sgbs, Bicis, Cbao, Ecobank et Bis), de quatre passeports ordinaires, de quatre cartes grises, de trois certificats d’assurance de véhicules, de deux cartes d’étudiant, de soixante-cinq clés Usb, de treize paires de lunettes optiques, de neuf cartables et sept sacs à dos.

S’y ajoutent neuf clés de voiture (Chevrolet, KIA, Wolksvagen, Peugeot, Nissan, Citroën, Range Rover), quatre appareils photos, quatre téléphones portables de marques (Panasonic, X Tigi, Itel et Nokia), un ordinateur portable «Macbook» et une tablette «Ipad», et enfin, une paire de menottes.

De l’économie des faits, le document note qu’il ressort que «les victimes ont tous rencontré fortuitement sur la voie publique, un individu qui cognait brutalement les portières de leurs véhicules respectifs pour simuler un accident. Profitant de leur moment d’inattention et d’une assistance bienveillante des victimes et usagers de la route, les autres membres de la bande passaient à l’acte en subtilisant systématiquement tous les biens se trouvant dans les véhicules. Ce n’est qu’à la constatation de la disparition de leurs biens qu’ils comprennent avoir été victimes d’une supercherie bien orchestrée par les malfrats».

 

-- 



0 Commentaires

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email