Mercredi 03 Juin, 2020 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33

Médias

PRESSE-REVUE: La presse évoque la chute de Luc Nicolaï

Single Post
PRESSE-REVUE: La presse évoque la chute de Luc Nicolaï

La presse n’en a lundi que pour Luc Nicolaï, arrêté ce week-end avant d’être placé en détention à Thiès, même si les différents journaux peinent à s’accordent sur les raisons de la chute du célèbre promoteur de lutte. ‘’Luc Nicolaï tombe’’ à Passy (région de Fatick) dans les filets de la brigade de recherches de Kaolack, dans le cadre d’une affaire de blanchiment d’argent sale et de trafic international de drogue, affiche l’As dont la Une est illustrée par une photo du célèbre promoteur de lutte qui risque d’être déféré aujourd’hui, selon le journal. ‘’De concert avec leurs collègues de Thiès, les hommes en bleu de Kaolack ont tendu un guet apens à Luc Nicolaï qui, à bord de son véhicule, était accompagné de son chauffeur et d’un autre individu. Acheminé dans la cité du rail (Thiès), il pourrait faire face aujourd’hui (lundi) au juge d’instruction Ibrahima Ndoye’’. ‘’Poursuivi pour trafic de drogue et blanchiment d’argent, le promoteur sera déféré aujourd’hui’’, lundi, affirme pour sa part Rewmi quotidien, qui revient également sur le film de l’arrestation de Luc Nicolaï, qui revenait de la Gambie voisine. L’As met l’arrestation de Luc Nicolaï en relation avec une précédente affaire impliquant Bernard Touly, un ressortissant français arrêté il y a quelques semaines après la découverte de boulettes de cocaïne dans ses bureaux de l’hôtel Lamatin Beach, dont il était l’un des responsables de la gestion, à Mbour, sur la Petite-Côte sénégalaise. Contrairement à ce qui a été rapporté ces dernières heures, écrit ce journal, Luc Nicolaï n’est pas soupçonné’’ de complicité, mais plutôt d’avoir planqué de la drogue dans le bureau de Touly, avec l’aide d’un employé du Lamantin, qui est passé aux aveux par la suite. ‘’L’arrestation de Luc Nicolaï donne une nouvelle tournure à cette affaire de trafic présumé de drogue qui a occasionné l’arrestation du président-directeur général du Lamantin Beach Hôtel’’, note également le quotidien L’Office. ‘’L’affaire du présumé trafic de drogue à la station balnéaire de Saly Portudal est partie pour être le feuilleton de l’été. Révélée à l’opinion, en fin octobre, avec l’arrestation spectaculaire du tout puissant président-directeur général du Lamantin Beach, Bernard Touly, suite à la découverte de 39 boulettes de cocaïne dans le bureau de ce dernier (…), le scandale est en train de prendre une nouvelle tournure’’, renchérit Enquête. ‘’M. Nicolaï était recherché par la gendarmerie suite à l’incarcération à la MAC de Thiès du PDG du Lamantin Beach à Saly, Bertrand Touly, pour une affaire de trafic de drogue. La douane sénégalaise avait déclaré avoir trouvé 39 boulettes de cocaïne dans le bureau du responsable du Lamantin Beach Hôtel’’, rapporte Sud Quotidien. Luc Nicolaï est poursuivi pour extorsion de fonds dans cette affaire de saisie de drogue au Lamantin Beach, ajoute Le Populaire. Information confirmée par Me Boubacar Cissé, l’avocat du promoteur. ‘’Ce n’est pas une affaire de drogue, précise-t-il dans Le Quotidien, c’est une histoire de tentative d’extorsion de fonds’’. Toujours est-il pour Le Quotidien, ‘’Luc Nicolaï (se retrouve) dans une mauvaise arène’’. ‘’Luc Nicolaï doit son arrestation au fait qu’il est cité dans l’affaire de trafic de drogue qui vaut au DG du Lamantin Beach hôtel son incarcération à Thiès’’. ‘’Luc, l’arroseur arrosé’’, affiche Walf Grand-place, là où La Tribune revient sur le parcours du promoteur, présenté par le journal comme un homme ‘’énigmatique’’. ‘’Issu d’une mère sénégalaise, ancienne hôtesse de l’air, et d’un père russe, Luc Nicolaï, né dans la capitale française, est venu s’installer sur la Petite-Côte après son service militaire dans l’armée française’’, écrit ce quotidien. Après l’arrestation de Luc Nicolaï, ‘’Pape Faye en sursis’’, note Le Pays au quotidien en parlant de l’avenir de celui qui seconde le promoteur au sein de sa structure chargée d’organiser ses combats de lutte. Ce journal évoque ensuite la chute des gros cachets, avec l’arrestation de Luc Nicolaï, qui était jusque-là un des plus grands promoteurs de l’arène. ‘’Une dévaluation menace les cachets des lutteurs’’, insiste Direct Info. ‘’S’il est établi qu’il (Luc) est impliqué dans ces choses obscures, nul doute que la lutte sénégalaise va subir un sacré coup. Des esprits simples, comme celui de votre serviteur, n’ont jamais compris d’où venait ce torrent d’argent qui s’abattait sur l’arène’’, souligne le journal dans son billet du jour. BK/AD

liiiiiiiaffaire_de_malade

2 Commentaires

  1. Auteur

    Geromino

    En Octobre, 2012 (10:39 AM)
    Il faut même arrêter la lutte , comme ça on restera tranquille, il y aura moins d'oisifs dans le pays
    • Auteur

      Alcatraz

      En Octobre, 2012 (15:05 PM)
      lol .. ils vont devenir quoi ?maçons non ... des agresseurs surement. ; s enegal pays de violence desormais... seule la force et la politique rapporte des millions;. la reference de la jeunesse c balla gaye , eumeu etc... on est foutu
  2. Auteur

    A Bas La Lutte

    En Décembre, 2012 (03:19 AM)
    AUX LUTTEURS bayyilen LUTTE, te bayyi ligueyeunte, te toub delou thi yalla, te diamou ko.sinon diguene diay sen alakhira contre cette salete de lutte et ces pietres millions qui finiront tot ou tard alors que les bakars sur lesquels vous les depensez peuvent etre eternelles.LUTTE DAFA ARAM DOU LIGUEYE BOU BAKH!

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email