Mercredi 23 Juin, 2021 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Top Banner
Médias

PRESSE-REVUE Le gala de lutte de Gaston Mbengue et d’autres sujets en exergue

Single Post
PRESSE-REVUE Le gala de lutte de Gaston Mbengue et d’autres sujets en exergue

Les quotidiens se font lundi un large écho du gala de lutte organisé en clôture de saison par le promoteur Gaston Mbengue, à côté d’autres sujets liés notamment à la dernière législatives et à la gestion des inondations à travers des annonces des nouvelles autorités. Pour certains journaux, dont Thiey Le Journal, le lutteur Sa Thiès précipite en quelque sorte la retraite de son adversaire Moussa Dioum qu’il a battu dimanche. ‘’Le frère de Balla Gaye 2, le Lion de Guédiawaye, en jeune loup affamé, a dévoré sa proie dès le coup de sifflet de l’arbitre’’, écrit ce journal en titrant ‘’sa Thiès enfonce Moussa Dioum’’. Ce dernier devait en effet, ‘’redorer son blason, terni, après sa défaite face à baye Mandione. (…) Une défaite de plus qui enfonce le Parcellois qui souhaitait revenir dans la course’’, écrit Thiey Le Journal. Le Pays au quotidien s’autorise le même titre pour une analyse similaire faisant état d’une nouvelle reconfiguration de l’arène sénégalaise. Le journal évoque dans le même temps la victoire de Zoss sur Boy Niang 2. Il reste encore des journaux pour revenir sur les dernières législatives, avec notamment Direct Info selon qui le président de la République Macky Sall ‘’justifie le fort taux d’abstention’’ enregistré à l’issue des législatives du premier juillet dernier. ‘’Le président n’a pas voulu admettre qu’il en a été ainsi. Et pour cause ! A l’(en croire, il y a toujours moins d’engouement des électeurs aux législatives par rapport à la présidentielle. Donc c’est normal qu’il y ait moins d’électeurs’’. ‘’Le perchoir divise Bennoo (Bokk Yaakaar)’’, la coalition formant la majorité présidentielle, constate pour sa part Sud Quotidien, laissant entendre qu’en plus de Moustapha Niasse, promis à la présidence de l’Assemblée nationale, et de Moustapha Cissé Lô, qui brigue ouvertement ce poste, des candidatures embusqués ne manquent pas au sein de la majorité. ‘’À moins de deux semaines de la mise en place de la douzième législature (20 juillet), force est de reconnaître que les ambitions suscitées par le perchoir et les tiraillements opposant les prétendants (Moustapha Niasse de l’AFP, Moustapha Cissé Lô de l’APR, et éventuellement Ousmane Tanor Dieng du PS (en embuscade), écorchent la dynamique unitaire de la coalition ayant porté Macky au pouvoir..’’, analyse ce journal. Walfadjri revient sur la question des audits, avec cette déclaration du président Macky Sall depuis la France où il séjournait. ‘’Désormais, tous les citoyens seront égaux devant la loi’’, dit-il dans des propos rapportés par ce journal, pour dire la détermination du chef de l’Etat de faire instruire jusqu’à terme la question des biens mal acquis. Macky Sall ‘’a réitéré sa volonté d’aller jusqu’au bout dans les dossiers des audits transmis à la justice. Puis de marteler qu’il ne protégera personne et que les biens mal acquis seront rapatriés s’ils sont trouvés’’, écrit Walfadjri dans on compte-rendu de la rencontre du chef de l’Etat avec la diaspora sénégalaise en Europe. Au même moment, selon le quotidien L’AS, la famille de l’ancien président Abdoulaye Wade s’inscrit ‘’entre deals et manœuvres’’. Karim Wade, le fils du chef de l’Etat, aurait demandé à ses proches d’arrêter d’attaquer Macky Sall alors que ce dernier aurait reçu Pape Samba Mboup, un proche des Wade, au palais de la République. Karim Wade, fils de l’ex-président de la République, a été auditionné il y a quelques jours par la gendarmerie pour sa gestion de dossiers d’Etat, tandis que sa sœur serait impliquée dans la gestion des fonds ayant servi à l’organisation du troisième Festival mondial des arts nègres (FESMAN 3) en 2010. ‘’500 milliards pour lutter contre les inondations’’, annonce Le Populaire citant le Premier ministre Abdoul Mbaye qui a effectué ce week-end une tournée dans certaines localités de la banlieue dakaroise très touchées par les récurrentes inondations de ces dernières années. ‘’Une enveloppe de 500 milliards de francs CFA. C’est ce qu’il faut au gouvernement pour venir à bout des inondations dans les grandes villes du Sénégal’’, écrit Le Populaire, avant d’annoncer que les fonds précédemment utilisés pour la gestion de ce phénomène, dans le cadre du ‘’Plan Jaxaay’’ lancé par l’ancien régime, sont ‘’en cours d’audit’’. Le Soleil précise que ‘’l’Etat mise sur un plan d’assainissement’’. Le journal rapporte que le Premier ministre Abdoul Mbaye ‘’a proposé un plan directeur d’assainissement et a demandé aux services engagés dans la lutte contre les inondations de poursuivre les travaux des ouvrages de stockage et de drainage des eaux et de sécuriser les bassins de rétention ‘’. Loin de ces sujets, Enquête annonce le départ de Cheikh Tidiane Mbaye, le directeur général de la Sonatel, l’opérateur historique des télécoms au Sénégal. Il était en poste depuis 26 ans, rappelle le journal selon qui le DG de Orange Mali, Aliou Ndiaye, est pressenti pour lui succéder. ‘’Dakar et Paris se disputent le corps’’ du comédien Mouss Diouf, décédé en France ce week-end, rapporte Walf Grand Place. La femme de Diouf ‘’veut l’enterrer à Marseille’’, son père ‘’promet de saisir le procureur’’ dans ce cas, précise walf Grand place. BK


0 Commentaires

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email