Dimanche 26 Juin, 2022 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Top Banner
Médias

5 cas d’Ebola annoncés dans la presse : Le Procureur veut faire de Félix Nzalé un exemple

Single Post
5 cas d’Ebola annoncés dans la presse : Le Procureur veut faire de Félix Nzalé un exemple

Le directeur de publication de la Tribune, Félix Nzalé, a été placé en garde à vue au commissariat du Port par la Division des investigations criminelles (Dic). Il risque d'être déféré au Parquet et s’il ne fait pas attention, il sera placé sous mandat de dépôt à la Maison d’arrêt de Rebeuss (Mar) et jugé devant le tribunal des flagrants délits de Dakar. L’article de la Tribune qu’il dirige annonçant l’existence de cinq cas d’Ebola au Sénégal a installé la panique au sommet de l’Etat. D’ailleurs le ministère de la Justice a sorti un communiqué pour dire que «la fausse information diffusée par La Tribune, sans toute la rigueur professionnelle requise, peut avoir des répercussions gravissimes. Elle peut mettre notre pays en quarantaine de la part de la communauté internationale, et porter d’énormes préjudices aux Sénégalais qui veulent voyager, notamment à ceux qui, en cette période, se préparent pour effectuer le pèlerinage aux lieux saints de l’Islam.  La publication de fausses informations est passible de sanctions pénales. Par conséquent, le Procureur de la République décide de donner une suite judiciaire à cette affaire». 


La publication de cette information a eu, selon l’Observateur, l'effet d’une bombe dans les structures sanitaires.  Mais son impact a été plus ressenti au sommet de l'Etat où il y avait une manique générale. La gravité de l'affaire a été mesurée quand les partenaires du Sénégal et la communauté internationale se sont mis à s'intéresser sur les cas d’Ebola annoncés dans la presse.  Une situation qui a mis le gouvernement dans l'embarras.  Obligé qu'il est de donner des gages à la communauté  internationale pour ne pas tomber dans le piège d'une mise en quarantaine et de ne pas exposer les voyageurs sénégalais à un isolement dans les aéroports. C'est conscient des conséquences qu'une telle affaire pourrait avoir dans la vie politique économique et sociale que le gouvernement a pris l'option de lancer une campagne médiatique avec les éclairages et assurances donnés par le ministre de la Santé, Eva Marie Coll Seck et le Secrétaire d'Etat à la Communication, Yaxam Mbaye, ainsi que le ministre de la Communication Mbagnick Ndiaye.


affaire_de_malade

55 Commentaires

  1. Auteur

    Jahg

    En Août, 2014 (09:42 AM)
    Et on nous tympanise encore sur ce projet de "dépénalisation des délits de presse" !
    Top Banner
  2. Auteur

    Scat7171

    En Août, 2014 (09:42 AM)
    bien fait pour lui aucune déontologie ni de professionnalisme juste a la quette du gain avant d écrire des b balivernes il faut analyser le contenu et les retombe mais rien que a la quette de la facilite et vouloir faire mal a l état.
    {comment_ads}
    Auteur

    Deuuggg

    En Août, 2014 (09:43 AM)
    Mais Procureur allez vous faire mettre Vous avez de quoi faire du bruit. Travaillez aulieu de nous fatiguer avec ces futilités.
    {comment_ads}
    Auteur

    Pdp

    En Août, 2014 (09:46 AM)
    OK une telle information doit être vérifiée avant d'être publiée car elle est lourde de conséquences. Mais dans le cas présent, elle aura au moins eu le mérite d'être une piqûre de rappel à tous les membres du gouvernement en vacances qui se gargarisent de belles paroles et ne prennent aucune décision. Elle devrait amener le gouvernement à prendre la décision de fermer les frontières du Sud. Que ces Messieurs et ces Dames ne se leurrent pas et ce n'est pas à souhaiter, mais le problème pourrait les rattraper plus vite qu'ils et elles ne le pensent. Nous sommes bien là encore une fois face à l'incurie sénégalaise!
    {comment_ads}
    Auteur

    Deug

    En Août, 2014 (09:54 AM)
    touts les journalistes dans ce pays sont des cas d'ebola, ils ne font que mentir a la population. L’Honneur, force principale de la Société sénégalaise, allait disparaître des rangs par la corruption des mœurs.   <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">  
    Top Banner
    Auteur

    Eva

    En Août, 2014 (09:55 AM)
    A l'école de journalisme on nous a appris qu'un journaliste devait être jugé par ses pairs mais dans ce cas là je pense qu'on parle de journaliste qui dans son travail privilégie l'éthique et la déontologie. Donner des informations oui mais à la base il faut être responsable. Nous savons tous que cette maladie a installé une psychose partout donc pour informer il faut prendre ses responsabilités et donner des informations avérées.Il y va de notre survie à tous.
    {comment_ads}
    Auteur

    Méqouille

    En Août, 2014 (09:56 AM)
    ne croyez pas naïvement que cette pandémie va s'arrêter à la frontière sénégalaise

    quels sont les moyens préventifs mis en oeuvre ?

    quand ce sera trop tard, il faudra venir vous secourir

    ce pays a 50 ans de retard

    {comment_ads}
    Auteur

    Ouste Presse

    En Août, 2014 (09:57 AM)
    je suis d'accord que ce journaliste qui raconte n'importe quoi avec des cas ebola fictifs est à sanctionner car l'info devrait venir du ministère de la santé qui confirme si des cas existent....



    au delà aussi, il fat que l'état ferme ses frontières et vite; décision urgente pour éviter des isolements de notre pays... il suffit pas seulement de sanctionner mais aussi de réagir et de prendre des décisions courageuses...
    {comment_ads}
    Auteur

    Le Pauvre

    En Août, 2014 (09:58 AM)
    On ne connaissant pas avant on te connait maintenant. T'es tout sauf un patriote.
    Top Banner
    Auteur

    En Août, 2014 (09:58 AM)
    Parfois je me demande si nos journalistes sont des patriotes ! on leur nie pas leur droit de faire leur boulot, leur devoir de nous informer. Nous avons droit à l'information mais SVP qu'ils nous informent juste et vrai.

    Est- ce que Mr Nzalé a réfléchi ne serait ce qu'une seconde sur les conséquences que pourraient avo
    {comment_ads}
    Auteur

    Mass

    En Août, 2014 (10:09 AM)
    la maladie comme par miracle depuis quelques mois vient taper à notre porte non fermée et refuse d'entrée

    ATTENTION de se reveiller trop tard...
    {comment_ads}
    Auteur

    Ze

    En Août, 2014 (10:13 AM)
    Il faut sanctionner lourdement
    {comment_ads}
    Auteur

    Devu Crew

    En Août, 2014 (10:14 AM)
    Il Faux reduir les maisons de press il a trot de press Au Senegal c'est pourquoi il a pas de bon imformations,il a que de Bon mensonge ,et ça c'est trés dangereux dans un pays.faite attention Au fausse imfortmation pour faire valoire votre Journal est une danger
    Top Banner
    Auteur

    Maty

    En Août, 2014 (10:17 AM)
    Tous des cons ces journalistes, ce que m'a choqué c'est qu'avec leur gros titre ils n'ont écris que cinq ligne. tous des nullards.  :down: 
    {comment_ads}
    Auteur

    Lebougui1

    En Août, 2014 (10:18 AM)
    C'est qui ce Nzale d'ailleurs (Libérien,sierra-léonnais?????).En tous cas un journaliston irresponsable qui est certainement en déficit criard de tirages,qui est prêt isoler notre chère patrie pour sortir la tête de la melasse.

    Il faudrait instaurer la carte de presse à points (comme le permis de conduire à points en France).Je vous garantis que des énergumènes de ce genre de Nzalé changeraient de métier au bout de 12 mois d'activité.Loin de moi l'idée de minimiser le phénomène Ebola(un péril pour l'Afrique si on n'y prend garde) mais les conséquences d'un traitement léger de l'information sont tout simplement catastrophiques!!!!!
    {comment_ads}
    Auteur

    Nada

    En Août, 2014 (10:24 AM)
    IL FAUT AUSSI REVOIR LE CAS "AHMED AIDARA" : C'EST LE VRAI EBORA DE LA PRESSE
    {comment_ads}
    Auteur

    Deltaone

    En Août, 2014 (10:27 AM)
    C'est de l'irresponsabilité qu'il faut sanctionner lourdement pour qu'à l'avenir ces individus ne s'amuseront pas avec les intérêts du pays
    Top Banner
    Auteur

    Calomnie!!!

    En Août, 2014 (10:30 AM)
    Le comble dans tout ça c'est que c'est Yaxam Mbaye qui fait la morale!!!!
    {comment_ads}
    Auteur

    Per

    En Août, 2014 (10:37 AM)
    le groupe des media constitue un danger pour le peuple il diffuse que de fausses infos relate par le volubule le taciturne aidara dans son fameux commentaire personnel de revus de presse.bougane tu es une bel exemple de reussite recadre tes employers
    {comment_ads}
    Auteur

    Djialine

    En Août, 2014 (10:40 AM)
    il faut régler cette affaire au plus vite si non d'autres vont naviguer dans la même barque et c'est le pays qui va subir la foudre des partenaires
    {comment_ads}
    Auteur

    Milkosssss

    En Août, 2014 (10:42 AM)
    D-MEDIA = DANNY MEDIA ??? JE VEUX SAVOIR ? . DE TOUTE FACON J'AI JAMAIS DE DONNER DE CREDIT A CE GROUPE DE PRESSE !!! SEN TV TRIBUNE ZIK FM QUE DES INSANITES ET DES MENSONGES . UN GROUPE DE PRESSE QUI EST TOUT SAUF PROFESSIONNEL . IL FAUT AUSSI APPELER A BOYCOTTER LA REVUE DE PRESSE DE HAIDARA LE BOUFFON !!!
    Top Banner
    Auteur

    Fans

    En Août, 2014 (10:49 AM)
    Et si Nzalé avait raison ? Au nom de la raison d'Etat il serait condamné. C'est comme ça que nous sommes gouvernés. kARIM ET BALDE ne me démentirons pas. Nous vivons le scénario du " loup et l"agneau" , j'allais dire de "gaîndé et mboté "
    {comment_ads}
    Auteur

    Loft

    En Août, 2014 (10:49 AM)
    Il faut en effet saisir ce cas flagrant de mensonge pour sanctionner la faute afin de mettre en garde la presse ou l'alerter sur ses responsabilités!

    Il y a l'affaire Ebola dans ce cas ci mais chaque jour que Dieu, il y a des dérapages de journalistes totalement irresponsables qui écrivent et disent n'importe quoi, médisant sur des honnetes citoyens, et écrivant des faits qui ne sont en réalité des rumeurs qu'ils ne sont jamais allés vérifier!

    Au Sénégal on glisse facilement de la liberté d'opinion à la liberté de la presse!

    Chaque citoyen Sénégalais est libre et sur tout sujet de se fonder son opinion et de l'exprimer comme Seneweb nous en donne par exemple et ici une occasion, par contre publier une information, par voie de presse écrite ou parlée engage la responsabilité de l'auteur de la publication!

    On ne peut impunément, inventer des faits, les relayer sans les vérifier, ou dénigrer des gens sans pouvoir en apporter les preuves!
    {comment_ads}
    Auteur

    Sénégalais Bi

    En Août, 2014 (10:51 AM)
    Bon nombres de maisons presses ne font guère de l'investigation avant de publier certains écrits. Pour ce cas, le torchon servi par le journal la Tribune entrave même la sécurité intérieur et crée par la même occasion un tollé de panique général. Donc normal que la justice fasse son travail si les directeurs de publication manquent de professionnalisme. :tala-sylla: 
    {comment_ads}
    Auteur

    Fallaye

    En Août, 2014 (10:51 AM)
    Moi,je n'achéte plus de journal depuis au moins un an,car les journalistes-la majoriité d'entre eux sont des gens paresseux,malhonnetes plus préoccupés à se remplir les poches qu'à informer vrai.Plus de reportages,plus d'enquetes.Rien dans les journaux sinon la vulgarité et les arcticles sans importance pour les populations.

    Fondamentalement.je pense que la majeure partie des quotidiens sénégalais devraient paratre une fois par semaine pour qu'il y ait au moins du sérieux.

    Leur probleme donc c'est de vouloir paraitre chaque jour sans disposer des moyens ni de la compétence requis.étranglés qu'ils sont-il est vrai par la concurrence imposée par l'excés de journaux pour ce petit pays qu'est le Sénégal.

    D'ou,les articles sans fondements,inutiles,vulgaires,mensongers qu'ils sont obligés de mettre pour completer les 8 pages d'un quotidien.

    Mais reconnaissons aussi le mérite d'une minorité qui malgré les failbes moyens abattent un travail sérieux:les jounnalistes de sud-quotidien,des hommes comme Abdel Kader Diokhané,Abdourahmane Koita,Alassane Barry,Mamoudou Ibra Kane,Maimouna Ndour Faye etc....Chapeau à ceux-là.
    Top Banner
    Auteur

    Verite

    En Août, 2014 (11:11 AM)
    Ce ''journaliste''(parce que je doute de sa profession en qualité de journaliste) doit être traduit en justice pour qu'ils répondent de ses propos tenus dans son journal: d’où a t-il tiré ses ressources? Qui sont ces personnes atteintes d'ebola? dans quels hôpitaux sont ils internés? et tant d'autres questions parce que c'est facile de donner des informations gratuites comme ça et je m’inquiète d'entendre des confrères du même groupe de presse dire que l'information a été justifiée parce qu'on a donné les noms du père et de la mère de la victime ou encore son lieu d'habitation.

    Mais ce n'est pas là la vraie justification: il fallait donner le nom de l’hôpital où il est décédé ou bien le médecin traitant. je m’aligne vraiment à ceux qui doutent du professionnalisme de ce groupe de presse.
    {comment_ads}
    Auteur

    Eu

    En Août, 2014 (11:13 AM)
    il y a des cas d ebola au senegal mais le gouvernement refuse d en parler

    la presse international en a parle
    {comment_ads}
    Auteur

    Tr

    En Août, 2014 (11:17 AM)
    maintenant on veut sevir contre la tribune? mais quand il défendait la crei et raconter des mensonges et insulter les presume coupable on disait rien mais quand sa touche le gouvernement on veut reagire

    alors la tribune vous travaillez plus pour macky et sa bande?

    quelle pays
    {comment_ads}
    Auteur

    Moi N

    En Août, 2014 (11:21 AM)
    Je pense qu'il faut le sanctionner pour éviter aux autres de faire la même bétise
    Top Banner
    Auteur

    Campagne Ebola Suite

    En Août, 2014 (11:25 AM)
    Causes et modes de transmission.

    Il y’a plusieurs souches mais le vecteur du virus est inconnu. Les singes, les rongeurs et les insectes( mouches et rats) sont les plus suspectés. Une fois installé la maladie se transmet d’homme à homme de diverses manières :

    ? Par contact physique étroit, rapports sexuels.

    ? Par contact avec des liquides biologiques : salives, sang, urines, selles, vomissements.

    ? Par contact avec des gouttelettes comme pour le rhume ou la grippe.



    Troubles et symptômes.

    Un individu infecté peut rester entre 2 et 21 jours sans présenter les symptômes de la maladie : c’est la période d’incubation pendant laquelle il peut cependant transmettre le virus. Les signes ne sont pas spécifiques. Maux de tête et frissons comme pour le paludisme, douleurs musculaires et maux de ventre, et surtout diarrhées et vomissement. Les troubles de la coagulation causés par le virus provoquent rapidement des hémorragies: diarrhées sanglantes, vomissements de sang, saignements, hémorragies visibles dans la peau.

    Dans les cas graves, un état de choc survient, avec une défaillance des reins ainsi que d’autres organes vitaux. . Le taux de mortalité est très élevé. Les patients décèdent fréquemment six à neuf jours après l’apparition des premiers symptômes

    Les malades doivent être déclarés et traités dans des zones de quarantaine. En cas d’urgence il faut savoir que les options thérapeutiques sont militées car il n’y a aucun médicament, il faut juste traiter les symptômes. En premier lieu les hémorragies, la réhydratation et les facteurs de coagulation doivent être privilégiés.



    Mesures préventives

    C’est à ce niveau que nous pouvons agir. La protection des soignants et des membres de la famille est primordiale. C’est la priorité dès que l’infection se déclare. Suivent les mesures préventives générales :

    ? Respect des règles d’hygiène corporelle et alimentaire

    ? Protection contre les moustiques: répulsifs, moustiquaires, vêtements couvrants, etc.

    ? Eviter les voyages dans les zones où la fièvre Ebola est endémique

    ? Eviter les contacts physiques étroits avec les habitants locaux : visites aux malades ou regroupements inutiles.



    Ces règles sont essentielles pour permettre de circonscrire la maladie, sauver les malades qui peuvent l’être et vaincre la maladie. Une maladie qui vous empêche d’assister un proche, de l’enterrer quand il décède, de lui organiser des funérailles comme à l’accoutumée crée des chocs émotionnels graves qu’il faudra apprendre à anticiper. Il faudra veiller à connaitre et faire connaitre les comportements salvateurs et les appliquer strictement et ne jamais céder à la panique. Les moyens de stopper cette maladie sont à notre portée.





    Cheikh Ahmadou tidiane

    {comment_ads}
    Auteur

    Campagne Fin

    En Août, 2014 (11:31 AM)
    Errata. Pour les modes de transmission lire: les insectes( mouches et moustiques). Pendant les périodes où le maladie présente des hémorragies les mouches et les moustiques deviennent des vecteurs dangereux et difficiles à controler d'où la nécessité de se protéger avec des répulsifs, moustiquaires et autres insecticides.
    {comment_ads}
    Auteur

    Duc

    En Août, 2014 (11:31 AM)
    une partie de la presse senegalaise est pire que le virus ebola. une presse nulle, pilotee par de grandes gueules. c'est malheureux pour ce pays. le niveau intellectuel des journalistes au senegal est lamentable. PATRIOTISME ZERO, CITOYENNETE ZERO, PROFESSIONALISME ZERO, c'est grave.
    {comment_ads}
    Auteur

    Paresse

    En Août, 2014 (11:35 AM)
    La plupart de nos journaleux et maisons de paresse vivent de mensonge et de chantage et ces irresponsabilités montrent bien que l'Etat a intérêt à ne pas dépénaliser le délit de presse. L'amateurisme et l'irresponsabilité sont le code de déontologie de ces ignares d'une autre ère !
    Top Banner
    Auteur

    Trop

    En Août, 2014 (11:38 AM)
    TROP C'EST TROP.IL FAUT SANCTIONNER SEVEREMENT CE GENRE D'INDIVIDU PRET A TOUT POUR ECOULER DES TORCHONS AU DETRIMENT DES DESAGREMENTS INCALCULES QUE CELA PEUT CAUSER.
    {comment_ads}
    Auteur

    Alphaone

    En Août, 2014 (11:49 AM)
    Il n'y aurait pas de journalistes de ce type, si il n'y avait pas de "Gogos" pour acheter leur papier.

    Puis qui croire, tous mentent et balayent les poussières sous les tapis.

    Sauf pour la pluie, il suffit de prier.
    {comment_ads}
    Auteur

    Badar

    En Août, 2014 (11:52 AM)
    La Tribune existe parce que vous la lisez , c'est comme le National Enquirer ou le NY Post , les idiots s'y inbforment.Arretez d'acheter les torchons et ils disparaitront a defaut de revenus.
    {comment_ads}
    Auteur

    Maïmoune

    En Août, 2014 (12:11 PM)
    Ces dispositions de loi, sont les mêmes partout dans les Etats de droit ! Il faut que le journaliste et son journal subissent de lourdes sanctions, s'il sont incapables de nous indiquer où se trouveraient ces personnes supposées malades "d'Ebola". Etre journaliste ne donne pas droit de dire ce qui vous vient par la tête, il fallit alerter d'abord les services compétentes pour être édifié !
    Top Banner
    Auteur

    Goor

    En Août, 2014 (12:18 PM)
    On applaudit procureur mais il y a beaucoup d'autres dossiers sur les quels on aimerait te voir agir avec autant de diligence.
    {comment_ads}
    Auteur

    1passant

    En Août, 2014 (12:20 PM)
    Je crois que ce pays pour avancer il faut qu'il muselle sa presse composée de journaleux sans aucune formation ni déontologie. C'est dommage mais c'est la triste réalité.
    {comment_ads}
    Auteur

    Déprimé

    En Août, 2014 (12:23 PM)
    @Badar, vous avez parfaitement raison. Nous sommes malheureusement dans un pays de voyeurs. Sinon comment expliquer l'audience d'émissions ou de journaux qui ne vivent que de faits divers. Des journalistes sans aucune formation, motivés par l'appât du gain ou encore par la recherche de notoriété. J'ai jamais appris l'existence d'un journal dénommé la tribune donc je ne peux pas en parler mais regardez la une de l'Obs qui est, semble t il, le journal le plus lu du pays. A dégueuler. Pour l'information de l'auteur de l'article, le virus Ebola ne fait pas peur qu'aux autorités, mais à toute la population. D'où l'intérêt de traiter le sujet d'une façon intelligente.



    Pour finir, je constate que rien que des ploucs (Aidaara de Zig fm et compagnie) ou des Rastignac (tous les venants de tfm) dans les rédactions et cela explique toutes les dérives.
    {comment_ads}
    Auteur

    Ndiayde

    En Août, 2014 (12:25 PM)
    ET SENEWEB QUI A ANNONCE PLUS DE 10 CAS AU SENEGAL
    Top Banner
    Auteur

    Ok

    En Août, 2014 (12:28 PM)
    PAS DE JOURNALISTE DANS CE PAYS C'EST TRISTE
    {comment_ads}
    Auteur

    Indignado

    En Août, 2014 (12:51 PM)
    Moi cela fait bientôt 5 ans que je n'achète plus ces torchons. Zéro professionnalisme :down: 
    {comment_ads}
    Auteur

    Flic

    En Août, 2014 (13:17 PM)
    La PRESSE NOUS TIMPANISE AVEC "DEPENALISATION DES DELITS DE PRESSE"; "SUBVENTIONDES ORGANES DE PRESSE". JE NE PEUX ACCEPTER QUE LES AGENTS DE LA PRESSE QUI CAUSENT TROP DE TORD A LA SOCIETE SENEGALAISE RIEN QUE POUR GAGNER DE L'ARGENT AVEC SES CALOMNIES, MENSONGES, DIFFAMATIONS...... SOIENT IMPUNI ET DE SURCROIT SOIT FINANCES PAR L'ARGENT DU CONTRIBUABLE. EN CLAIR LA PRESSE NOUS DIT: (FINANCER MOI POUR QUE JE VOUS PORTE PREJUDICE A LONGUEUR DE JOURNEE). OU EST LA DEONTOLOGIE, LE RESPECT DU DROIT DES AUTRES? JE PENSE QUE CERTAINS ORGANES DE PRESSE N'ATTEIGNENT PAS LE NIVEAU DE LA DEMOCRATIE DU PAYS OU BIEN POUR EUX, DEMOCRATIE SE LIMITE DIRE CEUX QUE TU VEUX. DESOLE POUR MOI QUI PENSAIT QUE LES TRAVAILLEURS DE LA PRESSE FAISAIENT PARTIE DE LA CREME INTELLECTUELLE DE CE PAYS.
    {comment_ads}
    Auteur

    Sene

    En Août, 2014 (13:43 PM)
    et si c'était vrai!
    Top Banner
    Auteur

    Dolo

    En Août, 2014 (14:14 PM)
    journaliste non qualifié et comédien de foire sont recrutés à sen tv
    {comment_ads}
    Auteur

    Nzale Bel Exemple

    En Août, 2014 (14:52 PM)
    Il faut en faire un bel exemple car par ces temps qui courentt ou le ministere de la santé deploie un grand effort pour communiquer clairement et en toute objectivite avec les populations, ces cas de disinformation risquent de semer la psychose et la panique. Aussi, l'Institut Pasteur, l'OMS, et le CDC (Center for Diseases Control) qui monitorent et suivent l'epidemie ne saurait cautioner aucune fausse information des gouvernants vis a vis des populations. Au dela de EBOLA, c'est toute la presse senegalaise avec sa plethora de journalists qui n'ont meme pas le bac qui doit etre repensee.
    {comment_ads}
    Auteur

    Guir Yala

    En Août, 2014 (15:44 PM)
    Nul !! Nul !!!!!!!!!!! Nul !!!!!!!!!!! la presse sénégalaise. Zéro partout. Faut prendre NZalé c tout.

    Was salam.
    {comment_ads}
    Auteur

    Fans

    En Août, 2014 (15:52 PM)
    le senegal a la presse qu il merite ,, des journaux comme observateur ,, tribune ,, walf ,, madiambel diagne ne vivent qu avec de l argent illicite .. si vous allez chez l observateur vous donner 50000cfa ou 25 000 ,, ou meme 10000 vous demandez a ses journalistes d injurez le president ils vont le faire ,, c est pourquoi les etrangers qui vivent au senegal ne lisent jamais ces journaux .. voila des gens qui au lieu de denoncer les detournements et leurs auteurs ,, au lieu de traquer les vendeurs de drogues .. les blanchisseurs d argent .. au lieu d informer sur la situation du monde rural ,, des hopitaux ,, des ecoles ,, des senegalais qui vivent le calvaire dans le monde ,, le trip de ministres ,, des etrangers a qui on donne des passeports diplomatique et je jure sur le saint coran j ai vu un etranger hommes d affaires a qui on a donne une carte d identite nationale ,, un passeport diplome a lui a son epouse et a ses enfants dans le regime de wade ce monsieur m avait donne les noms qui l ont aide moyennant des liasses ,, mais non ces journareurs passent leur temps a difammer ,,les citoyens .. a humilier le senegal ,, cette information met fait reculer le senegal de plus 20 ans et avec ca ils veulent etre exoneres de tous delits .. et etre finacer pour humilier le pays .. pourquoi d ailleurs macky a eponger leurs dettes fiscales alors dans la contitution il est mentionne qu aucun groupe de citoyens ne peut avoir des privilege du a leur sang .. leur ethnie ,, religion,, naissance ,, ou profession donc macky wade ont viole la constitution dont ils sont charges de proteger
    Top Banner
    Auteur

    Fans

    En Août, 2014 (16:06 PM)
    suite a leur sang ,, religion .. naissance .. region ,, ethnie ou profession par consequent wade voleur ,, et ma cky chacun a son temps a viole la constiitution , mais comme la cour constitutionnelle ne s interesse qu a l argent elle a laisse passer ,, en plus avec tout ca la presse demande a etrwe exonorer des tous delits de presse et a etre finacer pour insulter les citoyens lamda ? les journalistes sont des citoyens je suppose .. donc pourquoi ls favoriser ? pourquoi favorise t on tel corps au detriment du citoyen lamda ,, meme les passeports ne devaient etre un moyen de corruption ,, seuls ils devaient etre donne aux ayant droits .. combien madicke niang en a t il distribues ? j ai vu a l exterieur des bonnes de madke avec des passeòrts diplomatiques .. combien jacques bodin en a distribues ,, ect ect ,, chaque jour qu ALLAH FAIT LA CONSTITUTION est violees,,.. tous les vendeurs de pieces detachees de la rues blaise daiagne ont la nationalite senegalaise et ce sont des nigerians .. alors a quoi sert la cour constitutionnelle ? ses magistrats s ejourneront longtemps dans leurs tombes pour s expliquer , il faut que les senegalais lisent la constitution qu ils ont votee,
    {comment_ads}
    Auteur

    Hass

    En Août, 2014 (16:15 PM)
    Stop à la psychose !

    Le paludisme tue chaque année 650 000 personnes en Afrique.

    Le tabac 60 000 morts par an en France.

    Le sida tue 1,2 millions de personne en Afrique chaque année !

    1000 morts d' EBOLA en 7 mois dans toute l'Afrique de l'ouest donc ya pas de quoi avoir peur d ebola.
    {comment_ads}
    Auteur

    Makox

    En Août, 2014 (18:21 PM)
    Je l'ai toujours dit, qu'au sénégal il y a de bons journalistes mais les irresonsables sont plus nombreux pami eux. A mon avis, toute fausse information, avec ou sans répercussion grave, devrait avoir la meme suite judiciaire. Je le réclame toujours; il y quelques jours on parlait, à la presse, de l'ordre des ingénieurs au SN. C'est bien mais l'ordre des journalistes est aussi plus que vital pour nous ! Il nous fait de l'ordre dans ce métier.
    {comment_ads}
    Auteur

    Ooooh

    En Août, 2014 (20:46 PM)
    Pendant ce temps Ebola continue de faire des victimes ! Damn it !
    Top Banner
    Auteur

    Fily

    En Août, 2014 (21:44 PM)
    aidara il est le plus nul il est malade



    {comment_ads}
    Auteur

    Yanki

    En Août, 2014 (22:31 PM)
    eh nzalé est sénégalais. il y a des Nzalé en casamance. ils sont mancagne.....

    {comment_ads}

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email