Lundi 06 Décembre, 2021 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Top Banner
Multimedia

« Mercato » de la presse : Pourquoi les journalistes sont-ils mobiles ?

Single Post
« Mercato » de la presse : Pourquoi les journalistes sont-ils mobiles ?

Le ‘Mercato’ ou transfert opéré dans le football semble s'être déplacé dans le milieu de la presse sénégalaise à un rythme accéléré depuis deux ans.L’approche de l’élection présidentielle du 26 février dernier et la naissance de nombreux supports médiatiques l’an dernier, comme les quotidiens Libération, Enquête… ou les télévisions notamment Télévision futurs médias (Tfm), Saint-Louis télévision (Slt) entre autres, ont favorisé cette ‘transhumance’ des reporters et autres journalistes d’un organe de presse à un autre. La mobilité a autant touché l’audiovisuelle que la presse écrite. Les confrères et consœurs sont-ils guidés par la recherche effrénée du gain ? Ou les raisons sont autres. Si certains ont accepté de répondre aux questions du quotidien Wal Fadjri, d’autres y ont opposé un niet catégorique. Dans ce dossier, l’homme de la rue approuve, les ‘aînés’ justifient, les patrons de presse livrent leur lecture. 

 

Abdou Rahmane Mbengue, ex-chef de desk culture de Wal Fadjri L’Aurore coordonne aujourd’hui Week-end Magazine : ‘Dans un quotidien, on tombe vite dans la routine’

‘Dans ces déplacements, il y a une volonté de s’enrichir, de découvrir autre chose qui correspond à ses aspirations. Sur le plan professionnel, je n’avais aucune raison de me plaindre, ou de quitter Wal Fadjri, mais avec un quotidien, on tombe très vite dans la routine. Je n’ai pas attendu que cela arrive. Puis, il y a eu, une offre très intéressante, avec un format différent, des lecteurs différents. C’est une nouvelle expérience. Un journaliste a besoin de mobilité, au final c’est enrichissant. Ce déplacement peut apporter du sang neuf dans les organes de presse. C’est le bilan final qui compte.’

 

Pape Cheikh Diallo, l’animateur de l’émission Dakar ne dort pas sur la Tfm se focalise à Zik Fm et 2sTv : ‘Je reste là où je suis à l’aise dans mon métier’

 

‘Je crois que si les gens changent de média, c’est par convenance personnelle. C’est mon cas. Je suis animateur et avec mon métier d’artiste je dois le vivre convenablement là où je suis à l’aise. Car lorsque je ne suis pas à l’aise, que ce soit dans une radio, ou une télévision, cela est senti par mes auditeurs ou téléspectateurs. Mon souci premier est de mettre mes auditeurs à l’aise. Je ne suis pas attiré par le gain, j’ai dit non à beaucoup d’argent quelque part parce que je ne m’y sentais pas à l’aise. Dans ce métier, je suis ma passion et ma passion est mon art.’

 

Ahmet Aïdara, ex-journaliste-présentateur à la Rfm est aujourd’hui à Zik Fm : ‘Mon père m’interdit de parler de ça’

 

‘Je ne veux pas parler de mon départ et des migrations des journalistes d’un organe à un autre. Si c’était à la télévision ou à la radio où tout le monde est présent sur un plateau devant les spectateurs ou auditeurs, je pourrais en débattre. Mais, laissons comme ça, mon père m’interdit d’ailleurs de parler.’

 

Pierre Dasilva, Technicien-réalisateur à la Tfm a quitté Walf Tv : ‘J’ai compris que je devais travailler pour ma famille’

 

‘J’ai fait une introspection, je me suis dit que j’ai fait tout ce que j’avais à faire à Wal Fadjri. Avant, les patrons de presse disaient qu’il n’y avait pas d’argent dans ce milieu. Mais au fil des ans, on s’est rendu compte en fait, qu’on pouvait mieux gagner sa vie. Donc, j’ai décidé de travailler pour ma famille’


affaire_de_malade

3 Commentaires

  1. Auteur

    Wade2012

    En Mars, 2012 (05:10 AM)
    Cher frère, chère soeur, on ne te demande pas forcément, d'aimer le président Maitre Wade .

    On te demande plutôt d'aimer ton pays.

    Une minorité de personnes nous envoient des messages injurieux un signe défaite

    De toutes les façons notre position est intacte pour le deuxième tour notre candidat Maitre Wade.

    Chers Senegalais, ouvrez les yeux et ressaisissez-vous pendant qu'il est encore temps. Nous demandons surtout à ceux des jeunes du M23 et autres partis politiques qui ne l'ont pas encore compris, de se rendre à l'évidence.

    Lorsque le président Maitre Wade est venu au pouvoir en Mars 2000 le Senegal était ou ou Comment.

    Est-ce mauvais de rappeler aux Senegalais que Maitre Wade a été opposant politique pendant 30 ans sans prendre les armes.

    Maitre Wade doit être le choix exceptionel de tous les Senegalais

    Nous sommes confiants et nous savons que les militants Pds sauront taire leurs différences pour faire bloc derrière Maitre Wade, celui qui aime ce pays et qui est prêt à le servir, c'est-à-dire le président Maitre Wade.

    Si vous êtes humanistes.

    Alors vous ne devez pas demander aux Senegalais d'oublier mais plutôt d'en tenir compte lors du prochain scrutin car il s'agira de choisir celui qui va présider au bonheur et au dévelopement de ce pays.

    Nous allons défendre notre Candidat Maitre Wade coûte que coûte .

    Je suis venu vous inviter à faire face. On nous a faits tomber mais notre tête n'a pas touché la terre.

    Votons Massivement Maitre Wade
    Top Banner
  2. Auteur

    Pape

    En Mars, 2012 (06:59 AM)
    c pas dut penser a ta famillee la mobilite moi je l'apelle prostitution et de l'ingratitude.quelque part aussi pierre dasilva a raison il faut penser a ta famille.

    {comment_ads}
    Auteur

    Le Critique

    En Mars, 2012 (08:42 AM)
    N'importe quoi. Nous allons voter en masse pour bouter ce macaque hors du pailais, du senegal et du continent africain. Vive la seconde alternance
    {comment_ads}

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email