Jeudi 14 Novembre, 2019 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Necrologie

Décès de Djibo Kâ

Single Post
Décès de Djibo Kâ

Djibo Leyti Kâ est décédé ce jeudi à la clinique des Madeleines. Il était âgé de 69 ans. Il est né le 21 février 1948 à Linguère (Louga).

Djibo Kâ était le secrétaire général de l'Union pour le renouveau démocratique (Urd), parti qu'il a fondé après avoir quitté le Ps avec fracas, à la suite du "congrès sans débat" de 1996.

Après avoir été directeur de cabinet de Senghor, il a été plusieurs fois ministre sous ce dernier et sous Abdou Diouf.

En décembre 2015, Macky Sall l'a nommé président de la Commission nationale du dialogue des territoires (Cndt).


Article_similaires

112 Commentaires

  1. Auteur

    Anonyme

    En Septembre, 2017 (13:00 PM)
    que la terre lui soit legere inchallah
    • Auteur

      Reply_author

      En Septembre, 2017 (13:08 PM)
      allahouma ikhfirlahou warhamhou. que le paradis firdawssi soit ta demeurre eternelle.


      repose en paix peulh bou rafet
    • Auteur

      Qu était Djibo Leyti Ka?

      En Septembre, 2017 (13:18 PM)
      né à linguère (région de louga) le 21 février 1948, il fait ses études à la faculté de droit et de sciences économiques de l'université de dakar, puis à l'École nationale d'administration de dakar.

      en 1977 il succède à moustapha niasse dans le cabinet du président léopold sédar senghor. il sera le dernier directeur de cabinet de senghor1.

      après l'accession d'abdou diouf à la présidence de la république en 1981, il est ministre sans interruption jusqu'en 1996 et occupe successivement les fonctions suivantes :

      1981 à 1988 - ministre de l'information et des télécommunications dans le gouvernement de habib thiam, en remplacement de son oncle daouda sow2. en 1983, il garde son poste dans le gouvernement de moustapha niasse;
      1988 à 1990 - ministre du plan et de la coopération ;
      1990 à 1991 - ministre de l'Éducation nationale ;
      1991 à 1993 - ministre des affaires étrangères ;
      1993 à 1995 - ministre de l'intérieur.
      on le considère alors comme un successeur potentiel du président abdou diouf. c'est sur ces entrefaites qu'il est limogé du gouvernement. À l'issue des renouvellements qui doivent entériner le choix de son dauphin par la création d'un poste de premier secrétaire du parti socialiste (ps), en 1996, le président diouf le préfère à son rival ousmane tanor dieng.

      avec dix autres camarades, il crée le courant du renouveau démocratique au sein de leur parti. injustement traité par la nouvelle direction du parti, il entre en rébellion ouverte...

      il démissionne du parti et porté par la coalition des partis union pour le socialisme et la démocratie (usd) de doudou sarr et mahmoud saleh et jëf-jël de talla sylla, il enlève onze sièges sur les 140 que comptait alors l'assemblée nationale lors des élections législatives de 1998.

      il se classe quatrième à l'élection présidentielle de 2000, avec 7,1 % des voix au premier tour. au deuxième tour, il apporte son soutien au candidat abdou diouf. son parti vole en éclats. c'en était fait des ambitions présidentielles de celui à propos duquel tout le monde s'accordait à prédire le meilleur au vu de sa compétence avérée tout au long de son passage à la tête des divers départements ministériels du sénégal.

      l'ancien secrétaire général de l'onu, boutros boutros-ghali a voulu en faire son directeur de cabinet.

      en 2004 il est nommé ministre de l'Économie maritime par le président abdoulaye wade.

      le 5 juillet 20073 il devient ministre d’État, ministre de l’environnement, de la protection de la nature, des bassins de rétention et des lacs artificiels dans le gouvernement de cheikh hadjibou soumaré.

      il est l'artisan de la réconciliation sénégalo-mauritanienne après les événements fratricides de 1989.
    • Auteur

      Qui était Dlk?

      En Septembre, 2017 (13:21 PM)
      né à linguère (région de louga) le 21 février 1948, il fait ses études à la faculté de droit et de sciences économiques de l'université de dakar, puis à l'École nationale d'administration de dakar.

      en 1977 il succède à moustapha niasse dans le cabinet du président léopold sédar senghor. il sera le dernier directeur de cabinet de senghor1.

      après l'accession d'abdou diouf à la présidence de la république en 1981, il est ministre sans interruption jusqu'en 1996 et occupe successivement les fonctions suivantes :

      1981 à 1988 - ministre de l'information et des télécommunications dans le gouvernement de habib thiam, en remplacement de son oncle daouda sow2. en 1983, il garde son poste dans le gouvernement de moustapha niasse;
      1988 à 1990 - ministre du plan et de la coopération ;
      1990 à 1991 - ministre de l'Éducation nationale ;
      1991 à 1993 - ministre des affaires étrangères ;
      1993 à 1995 - ministre de l'intérieur.
      on le considère alors comme un successeur potentiel du président abdou diouf. c'est sur ces entrefaites qu'il est limogé du gouvernement. À l'issue des renouvellements qui doivent entériner le choix de son dauphin par la création d'un poste de premier secrétaire du parti socialiste (ps), en 1996, le président diouf le préfère à son rival ousmane tanor dieng.

      avec dix autres camarades, il crée le courant du renouveau démocratique au sein de leur parti. injustement traité par la nouvelle direction du parti, il entre en rébellion ouverte...

      il démissionne du parti et porté par la coalition des partis union pour le socialisme et la démocratie (usd) de doudou sarr et mahmoud saleh et jëf-jël de talla sylla, il enlève onze sièges sur les 140 que comptait alors l'assemblée nationale lors des élections législatives de 1998.

      il se classe quatrième à l'élection présidentielle de 2000, avec 7,1 % des voix au premier tour. au deuxième tour, il apporte son soutien au candidat abdou diouf. son parti vole en éclats. c'en était fait des ambitions présidentielles de celui à propos duquel tout le monde s'accordait à prédire le meilleur au vu de sa compétence avérée tout au long de son passage à la tête des divers départements ministériels du sénégal.

      l'ancien secrétaire général de l'onu, boutros boutros-ghali a voulu en faire son directeur de cabinet.

      en 2004 il est nommé ministre de l'Économie maritime par le président abdoulaye wade.

      le 5 juillet 20073 il devient ministre d’État, ministre de l’environnement, de la protection de la nature, des bassins de rétention et des lacs artificiels dans le gouvernement de cheikh hadjibou soumaré.

      il est l'artisan de la réconciliation sénégalo-mauritanienne après les événements fratricides de 1989.
    • Auteur

      Reply_author

      En Septembre, 2017 (13:29 PM)
      né à linguère (région de louga) le 21 février 1948, il fait ses études à la faculté de droit et de sciences économiques de l'université de dakar, puis à l'École nationale d'administration de dakar.

      en 1977 il succède à moustapha niasse dans le cabinet du président léopold sédar senghor. il sera le dernier directeur de cabinet de senghor1.

      après l'accession d'abdou diouf à la présidence de la république en 1981, il est ministre sans interruption jusqu'en 1996 et occupe successivement les fonctions suivantes :

      1981 à 1988 - ministre de l'information et des télécommunications dans le gouvernement de habib thiam, en remplacement de son oncle daouda sow2. en 1983, il garde son poste dans le gouvernement de moustapha niasse;
      1988 à 1990 - ministre du plan et de la coopération ;
      1990 à 1991 - ministre de l'Éducation nationale ;
      1991 à 1993 - ministre des affaires étrangères ;
      1993 à 1995 - ministre de l'intérieur.
      on le considère alors comme un successeur potentiel du président abdou diouf. c'est sur ces entrefaites qu'il est limogé du gouvernement. À l'issue des renouvellements qui doivent entériner le choix de son dauphin par la création d'un poste de premier secrétaire du parti socialiste (ps), en 1996, le président diouf le préfère à son rival ousmane tanor dieng.

      avec dix autres camarades, il crée le courant du renouveau démocratique au sein de leur parti. injustement traité par la nouvelle direction du parti, il entre en rébellion ouverte...

      il démissionne du parti et porté par la coalition des partis union pour le socialisme et la démocratie (usd) de doudou sarr et mahmoud saleh et jëf-jël de talla sylla, il enlève onze sièges sur les 140 que comptait alors l'assemblée nationale lors des élections législatives de 1998.

      il se classe quatrième à l'élection présidentielle de 2000, avec 7,1 % des voix au premier tour. au deuxième tour, il apporte son soutien au candidat abdou diouf. son parti vole en éclats. c'en était fait des ambitions présidentielles de celui à propos duquel tout le monde s'accordait à prédire le meilleur au vu de sa compétence avérée tout au long de son passage à la tête des divers départements ministériels du sénégal.

      l'ancien secrétaire général de l'onu, boutros boutros-ghali a voulu en faire son directeur de cabinet.

      en 2004 il est nommé ministre de l'Économie maritime par le président abdoulaye wade.

      le 5 juillet 20073 il devient ministre d’État, ministre de l’environnement, de la protection de la nature, des bassins de rétention et des lacs artificiels dans le gouvernement de cheikh hadjibou soumaré.

      il est l'artisan de la réconciliation sénégalo-mauritanienne après les événements fratricides de 1989.
    • Auteur

      Reply_author

      En Septembre, 2017 (13:32 PM)
      né à linguère (région de louga) le 21 février 1948, il fait ses études à la faculté de droit et de sciences économiques de l'université de dakar, puis à l'École nationale d'administration de dakar.

      en 1977 il succède à moustapha niasse dans le cabinet du président léopold sédar senghor. il sera le dernier directeur de cabinet de senghor1.

      après l'accession d'abdou diouf à la présidence de la république en 1981, il est ministre sans interruption jusqu'en 1996 et occupe successivement les fonctions suivantes :

      1981 à 1988 - ministre de l'information et des télécommunications dans le gouvernement de habib thiam, en remplacement de son oncle daouda sow2. en 1983, il garde son poste dans le gouvernement de moustapha niasse;
      1988 à 1990 - ministre du plan et de la coopération ;
      1990 à 1991 - ministre de l'Éducation nationale ;
      1991 à 1993 - ministre des affaires étrangères ;
      1993 à 1995 - ministre de l'intérieur.
      on le considère alors comme un successeur potentiel du président abdou diouf. c'est sur ces entrefaites qu'il est limogé du gouvernement. À l'issue des renouvellements qui doivent entériner le choix de son dauphin par la création d'un poste de premier secrétaire du parti socialiste (ps), en 1996, le président diouf le préfère à son rival ousmane tanor dieng.

      avec dix autres camarades, il crée le courant du renouveau démocratique au sein de leur parti. injustement traité par la nouvelle direction du parti, il entre en rébellion ouverte...

      il démissionne du parti et porté par la coalition des partis union pour le socialisme et la démocratie (usd) de doudou sarr et mahmoud saleh et jëf-jël de talla sylla, il enlève onze sièges sur les 140 que comptait alors l'assemblée nationale lors des élections législatives de 1998.

      il se classe quatrième à l'élection présidentielle de 2000, avec 7,1 % des voix au premier tour. au deuxième tour, il apporte son soutien au candidat abdou diouf. son parti vole en éclats. c'en était fait des ambitions présidentielles de celui à propos duquel tout le monde s'accordait à prédire le meilleur au vu de sa compétence avérée tout au long de son passage à la tête des divers départements ministériels du sénégal.

      l'ancien secrétaire général de l'onu, boutros boutros-ghali a voulu en faire son directeur de cabinet.

      en 2004 il est nommé ministre de l'Économie maritime par le président abdoulaye wade.

      le 5 juillet 20073 il devient ministre d’État, ministre de l’environnement, de la protection de la nature, des bassins de rétention et des lacs artificiels dans le gouvernement de cheikh hadjibou soumaré.

      il est l'artisan de la réconciliation sénégalo-mauritanienne après les événements fratricides de 1989..................
    • Auteur

      Leuk

      En Septembre, 2017 (13:48 PM)
      c'est quelqu'un qui a laissé un bilan positif dans tous les ministères où il est passé. reposez en paix, nos prières vous accompagnent.
    • Auteur

      Reply_author

      En Septembre, 2017 (14:05 PM)
      né à linguère (région de louga) le 21 février 1948, il fait ses études à la faculté de droit et de sciences économiques de l'université de dakar, puis à l'École nationale d'administration de dakar.

      en 1977 il succède à moustapha niasse dans le cabinet du président léopold sédar senghor. il sera le dernier directeur de cabinet de senghor1.

      après l'accession d'abdou diouf à la présidence de la république en 1981, il est ministre sans interruption jusqu'en 1996 et occupe successivement les fonctions suivantes :

      1981 à 1988 - ministre de l'information et des télécommunications dans le gouvernement de habib thiam, en remplacement de son oncle daouda sow2. en 1983, il garde son poste dans le gouvernement de moustapha niasse;
      1988 à 1990 - ministre du plan et de la coopération ;
      1990 à 1991 - ministre de l'Éducation nationale ;
      1991 à 1993 - ministre des affaires étrangères ;
      1993 à 1995 - ministre de l'intérieur.
      on le considère alors comme un successeur potentiel du président abdou diouf. c'est sur ces entrefaites qu'il est limogé du gouvernement. À l'issue des renouvellements qui doivent entériner le choix de son dauphin par la création d'un poste de premier secrétaire du parti socialiste (ps), en 1996, le président diouf le préfère à son rival ousmane tanor dieng.

      avec dix autres camarades, il crée le courant du renouveau démocratique au sein de leur parti. injustement traité par la nouvelle direction du parti, il entre en rébellion ouverte...

      il démissionne du parti et porté par la coalition des partis union pour le socialisme et la démocratie (usd) de doudou sarr et mahmoud saleh et jëf-jël de talla sylla, il enlève onze sièges sur les 140 que comptait alors l'assemblée nationale lors des élections législatives de 1998.

      il se classe quatrième à l'élection présidentielle de 2000, avec 7,1 % des voix au premier tour. au deuxième tour, il apporte son soutien au candidat abdou diouf. son parti vole en éclats. c'en était fait des ambitions présidentielles de celui à propos duquel tout le monde s'accordait à prédire le meilleur au vu de sa compétence avérée tout au long de son passage à la tête des divers départements ministériels du sénégal.

      l'ancien secrétaire général de l'onu, boutros boutros-ghali a voulu en faire son directeur de cabinet.

      en 2004 il est nommé ministre de l'Économie maritime par le président abdoulaye wade.

      le 5 juillet 20073 il devient ministre d’État, ministre de l’environnement, de la protection de la nature, des bassins de rétention et des lacs artificiels dans le gouvernement de cheikh hadjibou soumaré.

      il est l'artisan de la réconciliation sénégalo-mauritanienne après les événements fratricides de 1989.
    • Auteur

      Reply_author

      En Septembre, 2017 (14:54 PM)
      que la terre soit légére à cet homme d'état qui a servi son pays avec droiture
    • Auteur

      Reply_author

      En Septembre, 2017 (16:06 PM)
      si jamais il se rend compte que l’arabe n’est la langue parlée dans son nouveau monde, il transhumera vers le christianisme, bouddhisme, hindouisme ou animisme dépendant de l’orientation de la richesse et avantage dans l’au-delà. c’est pourquoi on ne devrait pas se faire des soucis pour lui. il ira au paradis.
    • Auteur

      Reply_author

      En Septembre, 2017 (16:07 PM)
      si jamais il se rend compte que l’arabe n’est la langue parlée dans son nouveau monde, il transhumera vers l' animisme, le christianisme, bouddhisme, hindouisme ou whatever dépendant de l’orientation de la richesse et avantage dans l’au-delà. c’est pourquoi on ne devrait pas se faire des soucis pour lui. il ira au paradis.
    • Auteur

      Reply_author

      En Septembre, 2017 (16:40 PM)
      oui effectivement il a été le premier à s'opposer aux pratiques de tanor dieng au parti socialiste en compagnie de mbaye diouf, diégane sene, doudou sarr et d'une brave dame aussi feue seynabou cisse sarr 5e femme député du sénégal qui nous a quitté récemment
    • Auteur

      Reply_author

      En Septembre, 2017 (16:40 PM)
      oui effectivement il a été le premier à s'opposer aux pratiques de tanor dieng au parti socialiste en compagnie de mbaye diouf, diégane sene, doudou sarr et d'une brave dame aussi feue seynabou cisse sarr 5e femme député du sénégal qui nous a quitté récemment
    • Auteur

      Reply_author

      En Septembre, 2017 (16:40 PM)
      oui effectivement il a été le premier à s'opposer aux pratiques de tanor dieng au parti socialiste en compagnie de mbaye diouf, diégane sene, doudou sarr et d'une brave dame aussi feue seynabou cisse sarr 5e femme député du sénégal qui nous a quitté récemment
    • Auteur

      Reply_author

      En Septembre, 2017 (17:08 PM)
      repose en paix grand homme d'État. on te doit la sonatel . oui c'est lui qui a été à l'origine de la création de la sonatel.
    • Auteur

      Reply_author

      En Septembre, 2017 (17:53 PM)
      tout çà pour çà ! nos pantins et autres pseudo leaders comme macky devraient se poser la question du sens profond de leur action sur nos vies et sur cette terre. qu'il repose en paix si sa conscience lui permet, beaucoup de courage à sa famille et à son entourage.
    • Auteur

      Reply_author

      En Septembre, 2017 (18:09 PM)
      rip..... en tout cas, lui ce n'était pas un ethniciste.
      je me souviens une fois des amis al poular sont partis dans les années 90, le voir pour mettre sur pied un parti politique al poular (parti qui existe aujourd'hui dans l'apr), il les a éconduit !
    • Auteur

      Reply_author

      En Septembre, 2017 (14:50 PM)
      c'est plutôt un profiteur de l'état s'en est allé, on est trop hypocrite, car ce type n'était pas une référence, c'est le genre d'hommes qui font reculer l'afrique.
    • Auteur

      Reply_author

      En Septembre, 2017 (17:13 PM)
      c'est plutôt un profiteur de l'état s'en est allé, on est trop hypocrite, car ce type n'était pas une référence, c'est le genre d'hommes qui font reculer l'afrique.
  2. Auteur

    Anonyme

    En Septembre, 2017 (13:01 PM)
    PAIX A SON ÂME
    • Auteur

      Reply_author

      En Septembre, 2017 (14:17 PM)
      ngourou yallah rek modoul diekh andak senghor andak diouf andak wade andak macky yobaléwoulo khaliss mais tamite yobléwo ngor mais yallah na la yallah bal
    • Auteur

      Reply_author

      En Septembre, 2017 (16:50 PM)
      je pense que niass sera présent aux obsèques pour ne pas dire que c'était mon ennemi comme il avait fait pour les obsèques de colin d après diouf
    Auteur

    Anonyme

    En Septembre, 2017 (13:01 PM)
    une grande page de l'histoire du senegal se tourne.....

    que la terre lui soit legere.....
    • Auteur

      Reply_author

      En Septembre, 2017 (13:09 PM)
      prions que dieu que la terre lui soit légére et qu'il aille au paradis c'est tout mais n'entrons pas dans les grands mensonges hypocrites aucune page historique n'est ouverte avec djibo ka et ses compères du ps de senghor à diouf ils ont été les grands fossoyeurs de la république
    Auteur

    Anonyme

    En Septembre, 2017 (13:02 PM)
    ina lil lahi wa in ilihi rajioune.Que la terre lui soit legere.
    Auteur

    Yeurmandé

    En Septembre, 2017 (13:03 PM)
    YALLA NAKO YALLA YEUREUM
    Auteur

    Anonyme

    En Septembre, 2017 (13:03 PM)
    Yalla nako yalla yeureum
    Auteur

    Anonyme

    En Septembre, 2017 (13:03 PM)
    Moustapha Niasse et Tanor Dieng Gueum léne yalla

    Que l'ame de DLK repose en paix :sunugaal: 
    Auteur

    Anonyme

    En Septembre, 2017 (13:05 PM)
    Allahou Akbar !!



    Que la terre lui soit légère!
    Auteur

    Thiey

    En Septembre, 2017 (13:06 PM)
    une date quon ne va jamais oublie. date qui correspond a lanniversaire de mame dabakh et aussi le jour de louverture de la 13e legislature ou les PS dirige lassemblee moustapha niass et abdoulaye matar diop

    Auteur

    Anonyme

    En Septembre, 2017 (13:07 PM)
    Paix à son âme

    Auteur

    Anonyme

    En Septembre, 2017 (13:08 PM)
    Allahouma ikhfirlahou warhamhou. Que le paradis firdawssi soit ta demeurre eternelle.











    Repose en paix Peulh bou rafet
    Auteur

    Anonyme

    En Septembre, 2017 (13:09 PM)
    RIP Peulh bou rafett
    Auteur

    Anonyme

    En Septembre, 2017 (13:09 PM)
    Nous appartenons à Allah et c'est vers Lui que nous retournerons. Paix á son âme! Qu'Allah le Tout-Miséricordieux lui pardonne et l'accueille en son Paradis!
    Auteur

    Anonyme

    En Septembre, 2017 (13:09 PM)
    Triste nouvelle. Qu Allah veille sur son âme et la préserve. Figure indiscutable de la vie politique sénégalaise.
    Auteur

    Anonyme

    En Septembre, 2017 (13:11 PM)
    RIP. DIEU AGREE SON AME

    Auteur

    Anonyme

    En Septembre, 2017 (13:13 PM)
    Un homme qui a fait les grandes pages de l'histoire politique du Sénégal.





    Il a participé surtout dans l’éducation avec d'excellents résultats.





    Si le Sénégal se glorifie de son éducation, c'est grâce à Djibo Leyti KA.
    • Auteur

      Reply_author

      En Septembre, 2017 (13:24 PM)
      prions pour le repos de son ame et arretons de mentir basta avec votre hypocrisie !!!!
    • Auteur

      Reply_author

      En Septembre, 2017 (16:48 PM)
      il n'a rien fait de bien dans ce pays. il a participé à tous les combines qui ont mis le pays à genoux
    • Auteur

      Reply_author

      En Septembre, 2017 (16:48 PM)
      il n'a rien fait de bien dans ce pays. il a participé à tous les combines qui ont mis le pays à genoux
    Auteur

    Anonyme

    En Septembre, 2017 (13:15 PM)
    paix à son âme
    Auteur

    Ndiaye

    En Septembre, 2017 (13:16 PM)
    ndeysan kou falouwone rek mou ande ak yow
    Auteur

    Anonyme

    En Septembre, 2017 (13:16 PM)
    Oui que Dieu ait pitie de son Ame. Un grand monsieur vient de partir. Un monsieur qui incarnait l Etat dans sa plus grande noblesse. Paix a toi Djibo, Berger au service de la republique.

    • Auteur

      Reply_author

      En Septembre, 2017 (16:36 PM)
      qu il repose en paix mais de grace arretez de nous parler de noblesse waay
    Auteur

    Qui était Djibo Leyti Ka

    En Septembre, 2017 (13:17 PM)
    Né à Linguère (Région de Louga) le 21 février 1948, il fait ses études à la Faculté de droit et de sciences économiques de l'Université de Dakar, puis à l'École nationale d'administration de Dakar.



    En 1977 il succède à Moustapha Niasse dans le cabinet du président Léopold Sédar Senghor. Il sera le dernier Directeur de cabinet de Senghor1.



    Après l'accession d'Abdou Diouf à la présidence de la République en 1981, il est ministre sans interruption jusqu'en 1996 et occupe successivement les fonctions suivantes :



    1981 à 1988 - Ministre de l'Information et des Télécommunications dans le gouvernement de Habib Thiam, en remplacement de son oncle Daouda Sow2. En 1983, il garde son poste dans le gouvernement de Moustapha Niasse;

    1988 à 1990 - Ministre du Plan et de la coopération ;

    1990 à 1991 - Ministre de l'Éducation nationale ;

    1991 à 1993 - Ministre des Affaires étrangères ;

    1993 à 1995 - Ministre de l'Intérieur.

    On le considère alors comme un successeur potentiel du président Abdou Diouf. C'est sur ces entrefaites qu'il est limogé du gouvernement. À l'issue des renouvellements qui doivent entériner le choix de son dauphin par la création d'un poste de premier secrétaire du Parti socialiste (PS), en 1996, le président Diouf le préfère à son rival Ousmane Tanor Dieng.



    Avec dix autres camarades, il crée le courant du Renouveau démocratique au sein de leur parti. Injustement traité par la nouvelle direction du parti, il entre en rébellion ouverte...



    Il démissionne du parti et porté par la coalition des partis Union pour le socialisme et la démocratie (USD) de Doudou Sarr et Mahmoud Saleh et Jëf-Jël de Talla Sylla, il enlève onze sièges sur les 140 que comptait alors l'Assemblée nationale lors des élections législatives de 1998.



    Il se classe quatrième à l'élection présidentielle de 2000, avec 7,1 % des voix au premier tour. Au deuxième tour, il apporte son soutien au candidat Abdou Diouf. Son parti vole en éclats. C'en était fait des ambitions présidentielles de celui à propos duquel tout le monde s'accordait à prédire le meilleur au vu de sa compétence avérée tout au long de son passage à la tête des divers départements ministériels du Sénégal.



    L'ancien secrétaire général de l'ONU, Boutros Boutros-Ghali a voulu en faire son directeur de cabinet.



    En 2004 il est nommé ministre de l'Économie maritime par le président Abdoulaye Wade.



    Le 5 juillet 20073 il devient ministre d’État, ministre de l’Environnement, de la Protection de la Nature, des Bassins de rétention et des Lacs artificiels dans le gouvernement de Cheikh Hadjibou Soumaré.



    Il est l'artisan de la réconciliation sénégalo-mauritanienne après les événements fratricides de 1989.
    Auteur

    Anonyme

    En Septembre, 2017 (13:20 PM)
    Déna ak diekhna nio ande.kou manoul niane nanga mandou té khamné nieupeuy dé.kenne bougoul dé niouy wakh lou bonne cisa guinaw ,a moins que Gueumo Yalla té amo benne education religieuse

    Yalnako Yalla defal dianatou Firdawci té may ndaibotam khol boun ko mané mounié
    • Auteur

      Reply_author

      En Septembre, 2017 (15:26 PM)
      kou bougoul dé niouy wakh lou bonne cisa guinaw, défal lou bakh de ton vivant. aussi simple que ça
    • Auteur

      Sénégalaisdevientsadique

      En Septembre, 2017 (16:02 PM)
      euy yène
      khalat lène biss bou ngène di teudd niou tiimm lène rekk, fekk lep diekh
      ragal lene yalla
      delene wakhe lou rafat mba nguene noppi
      liii lane la niii
    Auteur

    Anonyme

    En Septembre, 2017 (13:22 PM)
    Yalnako yallah yereum et lui pardonne tous les torts qu'il a causé au peuple sénégalais. Nous devons arrêter l'hypocrisie c'était tout sauf un grand hommr!
    Auteur

    Anonyme

    En Septembre, 2017 (13:23 PM)
    L'homme le plus tordu de la scène politique sénégalaise. RIP quand même.
    • Auteur

      Jambarro

      En Septembre, 2017 (13:51 PM)
      niit kou faatou, bo amoul lou raffett loyy sédé, da ngayy noppi.

      yalnako yalla diegueul, diegal niou nioune nieup. amine!
    • Auteur

      Reply_author

      En Septembre, 2017 (14:28 PM)
      nit ki loumou fi def rek lagn koy wakhal geumouwone tousss mais yallah nako yallah yeureum ngourou yallah rek mo doul diekh
    • Auteur

      Reply_author

      En Septembre, 2017 (14:28 PM)
      nit ki loumou fi def rek lagn koy wakhal geumouwone tousss mais yallah nako yallah yeureum ngourou yallah rek mo doul diekh
    • Auteur

      Reply_author

      En Septembre, 2017 (14:28 PM)
      nit ki loumou fi def rek lagn koy wakhal geumouwone tousss mais yallah nako yallah yeureum ngourou yallah rek mo doul diekh
    Auteur

    Anonyme

    En Septembre, 2017 (13:23 PM)
    Que le Tout Puissant l'accueille au paradis il fût mon Ministre du Plan un Grand Homme s'en est allé.....mes condoléances
    Auteur

    Anonyme

    En Septembre, 2017 (13:26 PM)
     :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: :sunugaal

    Nos sincères condoléances .

    :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
    Auteur

    Paff

    En Septembre, 2017 (13:27 PM)
    Que la terre lui soit légère et le Sénégal vous pardonne toute votre tortuosité politique.Nagnou refetal dieko yi; tout a une fin dans ce très bas monde.Que DIEU vous récompense de tous vos beaux service rendus à la nation.Pour les pages noires de votre histoire de votre vie sur terre, que le tout puissant vous pardonne.Amen
    Auteur

    Anonyme

    En Septembre, 2017 (13:27 PM)
    Yalla nako Yalla yeureum ainsi va la vie rafétal ak féf lou bakh rék mo am solo
    • Auteur

      Reply_author

      En Septembre, 2017 (13:39 PM)
      en tant que croyant je ne peux que m'incliner devant sa mémoire et prier que dieu lui accorde son pardon pour tous ses péchés.
      cependant je n'oublierai jamais l'entre deux tour ou il a abandonné la majorité du peuple après avoir bénéficié de son soutien au 1er tour. j'ai toujours assimilé cela à de la trahison. salam.
    • Auteur

      Reply_author

      En Septembre, 2017 (13:45 PM)
      amen que la terre uinsoit légére mais seneweb reliser vos commentaire avant d publuer djibo merci pour le service rendu a la nation vous resterez au coeur de cette nation ndiarama.
    Auteur

    Anonyme

    En Septembre, 2017 (13:30 PM)
    le pouvoirite il aime bcp le pouvoir yalla na ko yalla yeureume chaque chose à sa fin
    Auteur

    Meuw

    En Septembre, 2017 (13:30 PM)
    En tout cas Dieu l'a honoré d'un jour mémorable pour les Sénégalais.

    Juste pour remarquer qu'Il pouvait le rappeler un jour autre que celui de Mame Abdoul Aziz.

    Cela ne veut pas dire que les "autres" n'ont pas eu un jour mémorable.

    Yalla na ko Yalla yeureum
    • Auteur

      Reply_author

      En Septembre, 2017 (14:29 PM)
      tu nous emmerde toi. espece de pute. les jeudi ne sont pas des jours de mame aziz. mame aziz est mort un jeudi mais cela ne veut pas dire que le jeudi est son jour. que dis-tu de ceux qui sont nes aujourd'hui. vous tese vraiment fanatiques basta.
    Auteur

    Anonyme

    En Septembre, 2017 (13:30 PM)
    yo Allah yurmomo yaafoomo yo allah harnamo Aldjana.

    hayomo seydi Ka . :sunugaal: 
    Auteur

    Anonyme

    En Septembre, 2017 (13:34 PM)
    allah akbar paix a son ame un grand homme qui as marque l'histoir du senegal
    Auteur

    Anonyme

    En Septembre, 2017 (13:40 PM)


    Que la terre lui soit légére. Adouna dara yagoufi cest pourquoi loy déf rek na rafet...
    Auteur

    Fatéli

    En Septembre, 2017 (13:49 PM)
    Début de compte rendu pour lui, pour tout ce qu'il a fait notamment en matière d'administration. Les dirigeants ont toujours plus de compte à rendre qu'aux dirigés devant Dieu. C'est trop facile de prier et d'oublier si vite le passé. Je ne le critique point mais nous devons apprendre de lui et revoir nos actions té bayi Yalla khél. Adouna dafay diékh
    Auteur

    Anonyme

    En Septembre, 2017 (13:50 PM)
    Que son ame repose dans la paix eternelle.....
    Auteur

    Mbengue

    En Septembre, 2017 (13:51 PM)
    QUE DIEU L'ACCUEILLE DANS SON PARADIS CÉLESTE . AMINE



    SENEWEB CHERCHEZ UNE AUTRE PHOTO DIGNE DE L'ILLUSTRE DISPARU . IL FAIT PARTI DES GRANDS COMMIS DE L'ETAT. ILS ONT FAIT CE PAYS
    Auteur

    Lebaolbaol Tigui

    En Septembre, 2017 (14:00 PM)
    ku beug senegal moy djibo l eity ka........un vrai patriote...que dieu l acceeuil au paradis
    Auteur

    Anonyme

    En Septembre, 2017 (14:01 PM)
    PAIX A SON AME
    Auteur

    Anonyme

    En Septembre, 2017 (14:02 PM)
    YO ALLA YURMOMO YAAFOOMO KANKO E MAAYBE JUULBE KALA

    Auteur

    Anonyme

    En Septembre, 2017 (14:05 PM)
    RIP.
    Auteur

    Anonyme

    En Septembre, 2017 (14:05 PM)
    RIP! QUE LA TERRE LUI SOIT LEGERE..



    GNI BINIYE NEKEU SI NGOUROU SENEGAL.. BOBEU AMOUL INTERNET AMOUL SOCIAL MEDIA.. ET LES SENEGALAIS ETAIENT NAIFS ET CONS.. DONC ILS NOUS ONT BEAUCOUP TROMPE...



    DJIBO NIEUP LEU ANDALON...COMME BALI FETAL.. KOU NIEW BESS NEKEU PRESIDENT MOU TOPEU LEU.. BEUGEU SENEGAL NDEYSAN



    IL A QUAND MEME ACCUMULE BEAUCOUP DE BIENS AUX TEMPS OU LES SENEGALAIS ETAIENT CONS, NAIFS, ET COMME DES MOUTONS..
    Auteur

    Anonyme

    En Septembre, 2017 (14:07 PM)
    yalla nako yalla yeureum

    Auteur

    Anonyme

    En Septembre, 2017 (14:09 PM)
    Innaa Lil Lahi wa Innaa ilaihi Rajihone ! Qu Allah lui pardonne ses péchés et lui accorde le Paradis. Voilà les gens qui ont servi, sans voler et sans terroriser les citoyens. Et, nous n´avions pas faim, jusqu´à ce que les vautours ....d´Agname arrivent: Médiocrité totale.

    RIP Djibo! Mission accomplie !
    Auteur

    Dieufdieul

    En Septembre, 2017 (14:09 PM)
    QUE DIEU AI PITIE DE SON AME
    Auteur

    Dieufdieul

    En Septembre, 2017 (14:09 PM)
    QUE DIEU AI PITIE DE SON AME
    Auteur

    Anonyme

    En Septembre, 2017 (14:09 PM)
    Yalna souf sédeu si kawam. Yalnako yalla djégeul. Fimou nek yalnako geuneul fii mou djougué. Yalnako yalla tidjil aldiana you geuneu kawé.

    Auteur

    Anonyme

    En Septembre, 2017 (14:09 PM)
    iM KA.....1GRAND maitre
    Auteur

    Anonyme

    En Septembre, 2017 (14:12 PM)
    Inallah wa ina ilehi raadjioune. Koulouu nafsin zahiahatoul mawta. Every soul will have the taste of death.
    Auteur

    Anonyme

    En Septembre, 2017 (14:19 PM)
    PAIX A SON ÂME.
    Auteur

    Badji

    En Septembre, 2017 (14:19 PM)
    paix a son ame
    Auteur

    Wakh Deugeu

    En Septembre, 2017 (14:20 PM)
    Yallah nako Yallah yeureum mais bougnou wakhé deugeu rek té Yallah takh Djibo geumoul wone tousss fou intérêt wam nek rek ngour bou gnow mou andak mom
    • Auteur

      Reply_author

      En Septembre, 2017 (14:39 PM)
      tu ne sais que ce que les médias t'ont appris sur lui...tu es un mouton chef parceque tu connais pas l'homme.
    • Auteur

      Wakh Deugeu

      En Septembre, 2017 (14:56 PM)
      combien de fois djibo a transhumé ? c'est les médias qui ont inventé ça ? bayilene nafekh rip mais djibo n'était pas un homme de principe khaliss la djital tchi lépeu loumouy def !
    Auteur

    Anonyme

    En Septembre, 2017 (14:20 PM)
    que la terre lui soit légère
    Auteur

    Anonyme

    En Septembre, 2017 (14:24 PM)
    J'apprends avec une grande tristesse le rappel a Dieu de Mr Djibo Leyti Ka, un Grand Monsieur et homme d'Etat qui a servi son pays dans la dignite et la probite. Il faisait parti de la race des grands seigneurs comme on dit. Que son ame repose en paix. Mes sinceres condoleances a la famille eploree. Mes prieres vous accompagnent en ces moments de grande tristesse.
    Auteur

    Competence

    En Septembre, 2017 (14:32 PM)
    Inna Lillah wa Inna Ilayhi Rajioun. Qu'Allah l'acceuille au Paradis. Un grand commis de l'Etat est parti.

    Il a fait des erreurs politiques certes, mais reconnaissons lui ses connaissances des rouages de l'État et ses competences.
    • Auteur

      Reply_author

      En Septembre, 2017 (14:33 PM)
      @competence prions pour son âme té bayi nafekh djibo était un homme très corrompu khaliss rek la geumone kou falou mou andak yaw
    Auteur

    Barna

    En Septembre, 2017 (14:32 PM)
    Ina lil lahi wa in ilihi rajioune. Qu'Allah ait pitié de son âme. Amin.
    Auteur

    Tafdieng

    En Septembre, 2017 (14:33 PM)
    Paix à son âme
    Auteur

    Anonyme

    En Septembre, 2017 (14:34 PM)
    paix à son ame. qu'est ce qu'on peut retenir de nos hommes politiques?
    Auteur

    Anonyme

    En Septembre, 2017 (14:36 PM)
    YALLA NAKO YALLA YERUM TEH XARE KO ALDIANA
    Auteur

    Tape Khool

    En Septembre, 2017 (14:40 PM)
    oui cette phrase de Mama abdou DaBAKH qui revient encore NA GNOU TAPé Kholyi.



    Djibo nous prions pour toi .YALNALA YALA TEROU ADIANA FIRDAWSI. amine
    Auteur

    Lamine Dieng

    En Septembre, 2017 (14:41 PM)
    Grand-frère,



    J'ai très mal.



    Que la terre te soit

    légère.



    J'ai d'autant plus

    mal que je ne m'y

    attendais pas.



    Du courage à tous ceux

    qui ont mal, comme moi.



    Lamine DIENG
    Auteur

    Anonyme

    En Septembre, 2017 (14:45 PM)
    Auteur

    Truth

    En Septembre, 2017 (14:48 PM)
    C'EST UN SIGNE POUR LES FAMEUX " DEPITES" DU PEUPLE MAIS ILS NE MEDITENT PAS. TOUJOURS ENTRAIN DE SE CHAMAILLER POUR LE POUVOIR SUR TERRE QUI EST SI EPHEMERE. LA PREUVE EN EST LA DEVANT NOUS. DJIBO KA EST PARTI ET NOUS TOUS NOTRE SONNERA UN JOUR TOT OU TARD.

    PAR LA TERRE NOUS SOMMES CREES ET A LA TERRE NOUS RETOURNERONS.
    Auteur

    Anonyme

    En Septembre, 2017 (14:58 PM)
    sa dieufou tay moy sa dieuwou euleuk...défar léne djiko yi..Ses parents ont tué mon cousin ki etait agent des eaux et forets dans l'exercice de ses fonctions et ils n'ont pas duré en prison..RIP DJIBY NDIAYE
    Auteur

    Mooo

    En Septembre, 2017 (15:04 PM)
    Ils nous ont certes légué un Sénégal avec 1000 partis politiques,un Sénégal qui s'offre à la France pendant que les sénégalais meurent de faim et d'émigration clandestine,un Sénégal avec une justice à 2 vitesses,un Sénégal où le système éducatif est à genou avec des taux de réussite au bac choquants.



    Mais prions pour qu'il repose en paix ce Monsieur Djibo Leyti Kâ,c'est un des nôtres et il est avant tout un musulman,quelque soit son bilan sur la plan politique,seul Allah le Tout puissant peut le juger et nous prions pour qu'il lui pardonne et lui accorde le Paradis éternel.
    Auteur

    Anonyme

    En Septembre, 2017 (15:05 PM)
    Une mission du presi dialer
    Auteur

    Deugdji

    En Septembre, 2017 (15:09 PM)
    Paix à son âme, que Dieu l'accueille dans son paradis. DLK était un homme d'Etat avant d'être un homme politique. Il aura marqué de son empreinte tous les départements ministériels de par sa compétence, sa capacité de communication et sa capacité à manager les hommes... Le Sénégal perd un fils de valeur et le Djoloff le pleurera pour toujours.
    Auteur

    Anonyme

    En Septembre, 2017 (15:09 PM)
    Paix a son âme
    Auteur

    Anonyme

    En Septembre, 2017 (15:13 PM)
    RIP. NIASSAE GUEUMEUL YALLA Té DEM NOPALOU BAYI XALEYI DIEUL RELÈVE BI.

    NIASSE N'A RIEN APPORTé A SON PAYS SINON QUE DE S'ENRICHIR S'ENRICHIR.
    Auteur

    Waaraatéla

    En Septembre, 2017 (15:16 PM)
    le PROPHETE PSL a dit: chaque chose a auprès d'ALLAH SWT un terme bien déterminé
    Auteur

    Anonyme

    En Septembre, 2017 (15:33 PM)
    PAIX A SON AME AMINE
    Auteur

    Anonyme

    En Septembre, 2017 (15:35 PM)
    Auteur

    Petit

    En Septembre, 2017 (15:38 PM)
    Yo Allah yourmo yaafo



    fii, laye guiss ni nitt dou dara.

    Douma dara



    Yalla nako yalla yeureum tè yobou ko si aldiana bi gueuneu kawè
    Auteur

    Anonyme

    En Septembre, 2017 (15:43 PM)
    Paix à son ame
    Auteur

    Abou

    En Septembre, 2017 (15:55 PM)
    Ina Lilahi wa Ina Ileyhi Ragin Una
    Auteur

    Wakh Deugu Rek Té Yallah Takh

    En Septembre, 2017 (15:56 PM)
    C'est triste d'apprendre la mort de quelqu'un fut-il un ennemi. Mais très franchement, je n'ai aucun regret pour le coup. Il a surtout donné un mauvais exemple par ralliements incessants au gré de ses intérêts. Il n'a rien fait pour ce pays. Il fait parti des politiciens qui vivent sur le dos des pauvres. La mort prendra le dessus tôt ou tard! A bas les vampires de l1 scène politique sénégalaise et africaine en générale:  :sunugaal:  :taala_sylla:  :taala_sylla:  :thumbsup: 
    Auteur

    Anonyme

    En Septembre, 2017 (16:09 PM)
    ke le bon dieu l accueil ds son paradis célestes
    Auteur

    Anonyme

    En Septembre, 2017 (16:09 PM)
    ke le bon dieu l accueil ds son paradis célestes
    Auteur

    Yerometa

    En Septembre, 2017 (16:20 PM)
    TAPHUS LE BOXEUR QUI LUI AVAIT ASSÈNE UN MÉMORABLE COUP DE POING GRATUITEMENT ET QUI DÉBLATÈRE PRÉSENTEMENT A L’ASSEMBLÉE DOIT BIEN SE POSER DES QUESTIONS SUR SON AU- DELÀ ET L’ÉVANESCENCE DU POUVOIR TEMPOREL ??? REPOSE EN PAIX PETIT BERGER PEULH ET QUE FIRDAWSI SOIT TA DESTINATION AMIN !!!!!
    Auteur

    Anonyme

    En Septembre, 2017 (16:46 PM)
    Qu'il aille en enfer . Il n'est pas un grand homme. Arrêtez votre hypocrisie. Ces politiciens ont plongé le pays dans la misère au moment où eux vivent dans l'opulence. Qu'il paye à tous les sénégalais
    Auteur

    Anonyme

    En Septembre, 2017 (16:47 PM)
    Homme d'Etat, Politique pugnace. A accepté de ravaler sa fierté pour continuer de peser sur l'avenir de son pays. Le Sénégal se souviendra j'espère. A-t-il écrit un livre ?

    Si vous avez des infos sur le lieu des obsèques.

    :triste:
    • Auteur

      Reply_author

      En Septembre, 2017 (17:33 PM)
      la levée du corps aura lieu samedi 16 septembre à 10h à l’hôpital principal de dakar, suivie de l’enterrement à yoff.
      les condoléances seront reçues aux almadies (sur la route du méridien).
    Auteur

    Anonyme

    En Septembre, 2017 (17:03 PM)
    c'etait un paresseux et oisif qui a toujours vecu sur le dos des senegalais. Yalla Nako Yalla Yeureume tai taiguile ko bakaar yi mou amaile senegalais yi. Amine.
    Auteur

    Anonyme

    En Septembre, 2017 (17:09 PM)
    Dire du mal d,un défunt c,est le sommet de la lâcheté.
    Auteur

    Anonyme

    En Septembre, 2017 (17:09 PM)
    Dire du mal d,un défunt c,est le sommet de la lâcheté.
    Auteur

    Anonyme

    En Septembre, 2017 (17:10 PM)
    Les hypocrites prions pour le repos de son ame pour le reste fermez vos grandes gueules

    En 1987 lors de la radiation des policiers devant les deputes il avait traite les policiers de bandits legalement
    Auteur

    Anonyme

    En Septembre, 2017 (17:36 PM)
    "Inna lilahi Wa Inna Ileyhi Radjihoune"! Avec le décès de Monsieur Djibo Leyti KA, notre pays vient de perdre un grand commis de l'Etat qui a écrit de belles pages dans l'histoire politique de notre pays. Grand patriote, il a toujours servi et défendu avec abnégation, les intérêts de notre pays. A sa famille et à ses proches, je présente mes condoléances attristées. Qu'Allah SWT Aie pitié de son âme et que le Paradis Fiirdawsi soit sa demeure éternelle, inch Allah!!!
    Auteur

    Anonyme Allah Yarahmou

    En Septembre, 2017 (17:38 PM)
    QUE LE BON DIEU L ACCUIEL DANS SON PARADIS. AMINE YA RABI. NOUS SOMMES A DIEU ET A LUI NOUS RETOURNONS.
    Auteur

    Anonyme

    En Septembre, 2017 (17:38 PM)
    il ya trop d'ypocrites au senegal. nous ne nous disons jamais la verite. on prefere les massla. ce type n'a rien donne o senegal. il a trop profite du senegal. n'empeche que Dieu lui pardonne ses peches et l'accueille au paradis.
    Auteur

    Foulbés!

    En Septembre, 2017 (18:01 PM)
    Un HOMME digne-noble-courageux, viscéralement attaché aux valeurs de la République du Sénégal, à laquelle IL a toujours apporté sa contribution effective, est monté au ciel de Dieu.

    Un Patriote pur, travailleur infatigable, rigoureux-vigoureux-ouvert-franc-sincère-humble, viscéralement amoureux-respectueux du Sénégal, des dignes-nobles peuples sénégalais, est parti.

    Un Peul de Souche purement pure, viscéralement attaché aux valeurs du PULAGU pur, s'en est allé, dans la discrétion la plus absolue.

    NOUS PLEURONS LE DEPART DE NOTRE CHER COMPATRIOTE DJIBO KÂ QUI A TOUJOURS HONORÉ LE SENEGAL, LES DIGNES-NOBLES PEUPLES SENEGALAIS.

    Que Dieu, l'Unique, l'Omnipotent, le Maître absolu de TOUT lui ouvre largement les Portes de son éternel Paradis.

    Amen.



    FOULBES!!!

    • Auteur

      Lucide!

      En Septembre, 2017 (18:36 PM)
      je supportais macky sall jusqu'a recemment pour avoir ramene un peu de decence dans nos institutions compare a wade et ses 40 voleurs mais la nomination de son frere a la caisse des depots me montre que je me suis trompe sur ce president. par contre toi avec ton nom qui rappele la fourberie tu es degoutant. tu te tapis dans l'ombre et agi comme ceux qui ont cree la guerre inter ethnique au rwanda. quand quelqu'un est d'origine al pulaar il est automatiquement bien et s'il est d'une autre ethnie mais supporte macky tu peux le tolerer mais des qu'il est contre macky il devient une cible et tes insultes volent bas. liberte d'expression ne rime pas avec intolersnce ou haine raciale/ethnique. que dieu nous vienne en aide avec toi et que tu vives dans le malheur pour le reste de tes jours. yallah nala sounou akh daal. puisque tu penses que tu ne fais rien de mal.
    Auteur

    Anonyme

    En Septembre, 2017 (18:03 PM)
    Que dieu le miséricordieux aïe pitié de son âme
    Auteur

    Bob

    En Septembre, 2017 (18:09 PM)
    N importe quoi
    Auteur

    Anonyme

    En Septembre, 2017 (18:09 PM)
    les politiciens c'est pas besoins de le rendre hommage parce que niom nio yax rew diarounio nianal dara bayilen kusi dee rek yalla taball la safara mudiex baxunio demb baxunio tay bunio sopeko nak kudee nionianalla waya homme politique yiima guis diarounio nianal thiono bu asskane wi neke niom nioleneko tek niom niep laniou warona ray tabllene safara way nii danio diar dara
    Auteur

    Anonyme

    En Septembre, 2017 (18:09 PM)
    les politiciens c'est pas besoins de le rendre hommage parce que niom nio yax rew diarounio nianal dara bayilen kusi dee rek yalla taball la safara mudiex baxunio demb baxunio tay bunio sopeko nak kudee nionianalla waya homme politique yiima guis diarounio nianal thiono bu asskane wi neke niom nioleneko tek niom niep laniou warona ray tabllene safara way nii danio diar dara
    Auteur

    Bob

    En Septembre, 2017 (18:09 PM)
    N importe quoi
    Auteur

    Bob

    En Septembre, 2017 (18:09 PM)
    N importe quoi
    Auteur

    Bob

    En Septembre, 2017 (18:09 PM)
    N importe quoi
    Auteur

    Bob

    En Septembre, 2017 (18:09 PM)
    N importe quoi
    Auteur

    Bob

    En Septembre, 2017 (18:09 PM)
    N importe quoi
    Auteur

    Bob

    En Septembre, 2017 (18:09 PM)
    N importe quoi
    Auteur

    Bob

    En Septembre, 2017 (18:09 PM)
    N importe quoi
    Auteur

    Bob

    En Septembre, 2017 (18:09 PM)
    N importe quoi
    Auteur

    Bob

    En Septembre, 2017 (18:09 PM)
    N importe quoi
    Auteur

    Bob

    En Septembre, 2017 (18:09 PM)
    N importe quoi
    Auteur

    Bob

    En Septembre, 2017 (18:09 PM)
    N importe quoi
    Auteur

    Bob

    En Septembre, 2017 (18:09 PM)
    N importe quoi
    Auteur

    Bob

    En Septembre, 2017 (18:09 PM)
    N importe quoi
    Auteur

    Bob

    En Septembre, 2017 (18:09 PM)
    N importe quoi
    Auteur

    Anonyme

    En Septembre, 2017 (18:09 PM)
    une fierté incontestable du djolof mes condoléances à ses parents de thiargny que la terre lui soit légère amen
    Auteur

    Anonyme

    En Septembre, 2017 (18:14 PM)
    https://www.facebook.com/Evocom-1670257933284907/?ref=ts&fref=ts
    Auteur

    Anonyme

    En Septembre, 2017 (18:20 PM)
    YALLAH NAKO YALLAH YEUREUM TE KHARE KO ALDIANA

    Auteur

    Anonyme

    En Septembre, 2017 (18:24 PM)
    Que Dieu ait pitié de lui et lui accorde son paradis.

    Cependant je ne vois pas en quoi il a été utile au Sénégal. Il a toujours été un opport qui ne pensait qu'à ses propres intérêts. oyons honnêtes n'ayons pas peur de la mort au point de faire des témoignages hypocrites.

    • Auteur

      Reply_author

      En Septembre, 2017 (18:25 PM)
      découvrez la liste des 83 ministres nommés par macky sall...
      du jamais vu !!!
      c'est une première dans l'histoire de l'administration sénégalaise. un gouvernement aussi pléthorique avec 83 ministres :
      en plus des 41 ministres nommés lors du dernier réaménagement gouvernemental, le président macky sall a sous sa coupole 39 ministres conseillers, tous entretenus au frais du contribuable sénégalais. ce qui fait un total de 80 ministres. du jamais vu !
      ministres d’etat sans département (3)
      1 eva marie colle seck
      2 bmbaye ndiaye
      3 mamouht saleh
      40 ministres avec portefeuilles, en plus du premier ministre.
      1 augustin tine, ministre des forces armées
      2. sidiki kaba, ministre des affaires étrangères et des sénégalais de l’extérieur
      3. aly ngouille ndiaye, ministre de l’intérieur
      4. ismaïla madior fall, garde des sceaux, ministre de la justice
      5. abdoulaye daouda diallo, ministre des infrastructures, des transports terrestres et du désenclavement
      6. amadou bâ, ministre de l’economie, des finances et du plan
      7. mansour faye, ministre de l’hydraulique et de l’assainissement
      8. diène farba sarr, ministre du renouveau urbain, de l’habitat et du cadre de vie
      9. mariama sarr, ministre de la fonction publique, de la rationalisation des effectifs et du renouveau du service public
      10. papa abdoulaye seck, ministre de l’agriculture et de l’equipement rural
      11. mansour elimane kane, ministre du pétrole et des energies
      12. abdoulaye diouf sarr, ministre de la santé et de l’action sociale
      13. ndèye sali diop dieng, ministre de la femme, de la famille et du genre
      14. serigne mbaye thiam, ministre de l’education nationale
      15. mary teuw niane, ministre de l’enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation
      16. alioune sarr, ministre du commerce, de la consommation, du secteur informel et des pme
      17. aminata mbengue ndiaye, ministre de l’elevage et des productions animales
      18. mamadou talla, ministre de la formation professionnelle, de l’apprentissage et de l’artisanat
      19. omar guèye, ministre de la pêche et de l’economie maritime
      20. yaya abdoul kane, ministre de la gouvernance territoriale, du développement et de l’aménagement du territoire
      21. moustapha diop, ministre de l’industrie et de la petite et moyenne industrie
      22. mbagnick ndiaye, ministre de l’intégration africaine, du nepad et de la fracophonie
      23. matar bâ, ministre des sports
      24. samba sy, ministre du travail, du dialogue social, des organisations professionnelles et des relations avec les institutions
      25. abdoulatif coulibaly, ministre de la culture
      26. khoudia mbaye, ministre de la promotion des investissements, des partenariats et du développement des téléservices de l’etat
      27. abdoulaye bibi baldé, ministre de la communication, des télécommunications, des postes et de l’economie numérique
      28. maimouna ndoye seck, ministre des transports aériens et du développement des infrastructures aéroportuaires
      29. mame mbaye niang, ministre du tourisme
      30. aissatou sophie gladima siby, ministre des mines et de la géologie
      31. mame thierno dieng, ministre de l’environnement et du développement durable
      32. pape gorgui ndong, ministre de la jeunesse, de la construction citoyenne et de la promotion du volontariat
      33. aminata angélique manga, ministre de l’economie solidaire et de la microfinance
      34. abdoulaye diop, ministre de l’emploi, de l’insertion professionnelle et de l’intensification de la main d’oeuvre
      35. ndèye ramatoulaye guèye diop, ministre de la bonne gouvernance et de la protection de l’enfance
      36. souleymane jules diop, ministre délégué auprès du premier ministre, chargé du pudc
      37. birima mangara, ministre délégué auprès du ministre de l’economie, des finances et du plan, chargé du budget
      38. abdou ndéné sall, ministre délégué auprès du ministre des infrastructures, des transports terrestres et du désenclavement, chargé du développement du réseau ferroviaire
      39. moustapha lô diatta, ministre délégué auprès du ministre de l’agriculture et de l’equipement rural, chargé de l’accompagnement et de la mutualisation des organisations paysannes.
      40 cheikh kanté, ministre du suivi du pse
      la liste des ministres conseillers :
      1. moustapha diakhaté, ministre/chef de cabinet
      2. elhadj hamidou kassé
      3. youssou ndour
      4. serigne mbaye dia
      5. diagna ndiaye
      6. ousmane ndiaye
      7. baba diaw
      8. bassirou mbacke typ
      9. benoît sambou
      10. mor ngom
      11. abdoul aziz mbaye
      13. zator mbaye
      14. jean pierre senghor
      15. hamidou dia ??
      16. seydou diouf
      17. ndongo ndiaye
      18. abdou mboup
      19. amy mbacke thiam
      20. abdoulaye sali sall
      21. seydina issa laye kane
      22. pr bamba kane
      23. bineta gassama
      24. cheikh sakho
      25. abdoulaye badji, ministre
      26. arona coumba ndoffene diouf
      27. moustapha fall che
      28. penda mbow
      29. dr fallou samb
      30. abdoul aziz diop
      31. cheikh mbacke sakho
      32. ndeye marieme badiane
      33. pape magueye diop
      34. seydina elhadj laye seck
      35. ablaye sally sall
      36. zahra iane thiam
      37. omar demba ba
      38. sidy ben omar kanbe
      39. abdoulaye seydou sow
      auteur : dakarposte.com
    • Auteur

      Reply_author

      En Septembre, 2017 (22:49 PM)
      connard et,tu connais la suite meme les usa n'ont pas autant de ministres,votre prÉsident dof la rek
    Auteur

    Anonyme

    En Septembre, 2017 (22:48 PM)
    C'EST UN MESSAGE QUE DIEU VOUS ENVOIE SI VOUS N'ÊTES PAS IDIOTS VOUS ALLEZ COMPRENDRE,DIEU VOUS DEMANDE DE SERVIR LES INTÉRÊTS DU PEUPLE CAR PERSONNE N'EST ETERNELLE SUR CETTE TERRE,NE FAITES PAS N'IMPORTE QUOI DE VOS MANDATS,AYEZ PITIÉ DES SÉNÉGALAIS QUI VOUS ONT ÉLUS,NE PRENEZ PAS DE DÉCISIONS CONTRAIRES À LEURS INTÉRÊTS.WASSALAM

    Auteur

    Anonyme

    En Septembre, 2017 (09:15 AM)
    que la terre du Sénégal lui soit légère et que le DIEU TOUT PUISSANT lui pardonne ses peches et l acceille au paradis AMEN javascript:AddSmiley(' :sunugaal: ')



    Auteur

    Peule Bou Rafet Est Parti !!

    En Septembre, 2017 (13:12 PM)
    Peule bou rafet est parti !! Paix à son âme.:triste:

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01
Banner 01

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email