Mardi 24 Mai, 2022 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
People

EN PRIVE AVEC DJO BALARD ROI DE LA SAPE : ‘’ Si j’étais le styliste de Macky Sall…’’

Single Post
EN PRIVE AVEC DJO BALARD ROI DE LA SAPE : ‘’ Si j’étais le styliste de Macky Sall…’’
EN PRIVE AVEC DJO BALARD ROI DE LA SAPE
‘’Si j’étais le styliste de Macky Sall…’’


 

Il est facilement identifiable grâce à sa cravate nouée comme un nœud papillon. C’est sa création et sa touche personnelle. Djo Balard, roi de la Sape depuis les années 1980, est actuellement à Dakar pour ouvrir une boutique de mode. Ses inconditionnels pourront y trouver ses modèles. Avec EnQuête, il a accepté dans cet entretien de parler de ce qu’il sait le mieux faire,  la sape sous toutes ses formes et coutures.
 

Que devient Djo Balard ?

Djo Balard reste le même. Il est toujours comme il était. Je suis là. Je suis devenu créateur. Je crée comme Dior, Gucci et toutes les autres marques du monde. Ma marque s’appelle Djo Balard comme mon nom. Elle se porte classique tel que je suis actuellement habillé (ndlr il est vêtu d’un ensemble costume bleu avec une chemise assortie). J’habille des ministres, des hommes d’affaires. Je fais des tenues classiques, vraiment classiques. Je fais beaucoup de costumes, chemises, cravates, chaussures.


Qu’est-ce qui vous amène à Dakar ?

J’ai été à Dakar pour la première fois en 1988 pour un défilé de mode. J’avais rempli le stade Demba Diop. J’ai fait le défilé de mode seul et j’ai rempli le stade seul. Aujourd’hui, je suis revenu pour ouvrir une boutique à Dakar. J’ai envie de vendre la marque Djo Balard à Dakar. Je veux faire la même chose en Côte d’Ivoire et en Guinée pour laisser des souvenirs dans ces pays où je suis passé et que j’aime bien.


Vous êtes le roi de la sape, dit-on. La Sape pour vous, c’est quoi ?

La Sape, c’est la société des ambianceurs et des personnes élégantes. La Sape, c’est pour les personnes qui aiment s’habiller et qui ne le font pas pour les gens. Quand on s’habille on doit le faire pour soi-même et pour faire vivre son corps. Parce que le corps, il faut le mettre en valeur. Si on ne le fait pas, ce n’est pas la peine. Et vous mettez votre corps en valeur quand vous vous habillez bien.


Est-ce que bien sapé signifie pour vous porter juste des habits qui sont chers ?

Non, cela n’a rien à voir. Il ne suffit pas de porter les grandes marques pour ça. Un bon ‘’sapeur’’ doit connaître les tissus et savoir ce que l’on doit porter. On doit voir quel vêtement nous va bien. C’est tout ce qu’il faut savoir. La sape n’est pas compliquée et ne demande pas qu’on soit riche. C’est avant qu’on portait des marques chères. On ne savait pas comment les choses marchaient. Maintenant, on sait comment faire. Maintenant, je suis fabricant. Je sais combien ça coûte pour fabriquer et combien ça coûte pour vendre.


Etre bien sapé signifie-t-il aussi s’habiller à l’européenne ?

Non, la sape est très importante pour une personne. Vous savez qu’on ne vit qu’une fois. Etre bien sapé, c’est être propre et cela vous permet d’être bien respecté partout dans le monde. Donc, l’essentiel, c’est d’être bien habillé. Ce n’est pas pour se vanter, pour attirer l’attention sur soi ou autre. C’est avant tout pour vous-même.


Votre génération a promu les tenues européennes en lieu et place de celles africaines. Vous avez laissé croire qu’être bien habillé, c’est être en costume cravate

Ce n’est pas notre faute à nous. C’était aux créateurs africains de venir nous voir, comme l’ont fait les autres. Moi, j’ai été sollicité par tous les couturiers du monde. Ce sont eux qui m’ont permis d’être là où je suis. Ils m’ont permis d’être nommé roi de la sape parce que je portais bien leurs habits. Il faut qu’ils viennent nous voir aussi. Je peux bien porter les tenues africaines mais si les couturiers viennent me voir. Quand je voyage, que je suis en France par exemple, je porte les grands boubous. Il faut que les créateurs viennent me voir quand même. Ce n’est pas ma faute à moi.


Au-delà de la notoriété,  que vous a apporté votre titre de roi de la sape ?

Il m’a apporté beaucoup de choses sincèrement. Déjà j’ai parcouru plus de 150 pays et dès que je me déplace, on me paie. Grâce à ce titre, je suis respecté partout dans le monde. J’ai croisé des chefs d’État, des ministres, etc. Cela m’a rendu beaucoup riche.


Des années 1980 à nos jours, la mode a beaucoup évolué, pensez-vous être toujours le roi incontesté de la sape ?

Vous savez, quand on vous nomme roi une fois, vous le restez jusqu’à la mort. On ne peut pas aujourd’hui changer le titre du roi Pelé même si Messi, Etoo et d’autres font des merveilles. Le roi Pelé reste le roi Pelé. On ne peut pas le remplacer. Djo Balard, quel que soit le sapeur, restera toujours le roi de la sape. Il y a beaucoup de sapeurs qui sont sortis mais je reste le seul et l’unique roi de la sape.


Comment appréciez-vous l’évolution de la mode d’hier à aujourd’hui ?

Moi, je trouve que les jeunes s’habillent bien. Dans les années 1980, on a eu un problème pour que les gens qui s’habillaient en jean s’adaptent à notre style. C’était très difficile parce que les gens portaient beaucoup le jean et les baskets. Il fallait les amener à s’habiller bien comme je suis. Le combat était très difficile. Mais j’ai réussi ma mission. La sape est devenue aujourd’hui le mode d’habillement numéro 1. J’aime mon travail. C’est pour cela d’ailleurs que je resterai à jamais le roi de la sape parce que j’ai créé beaucoup de choses.


Qu’avez-vous créé exactement parce que les costumes, vous les avez trouvés ici quand même ?

J’ai lancé beaucoup de tendances et de modèles. J’ai rendu célèbre le ‘’saharienne’’, le lin, la gabardine. J’ai lancé beaucoup de choses qui ont été largement suivies et qui ont révolutionné le mouvement de la sape. Tout le monde croyait que les Africains ne savaient pas s’habiller. Mais aujourd’hui, on s’accorde à dire le contraire. Cela me fait plaisir. Parce que depuis que j’ai créé le mouvement de la Sape, les Africains ont abandonné les jeans et les baskets pour les costumes. Ils sont ainsi bien habillés et c’est une fierté de l’Afrique. Les Blancs commencent à avoir peur des Noirs. Ils disent que nous nous habillons bien. Et moi, c’est ce que je voulais.


Comment trouvez-vous la manière de s’habiller des Sénégalais ?

Dans les années 1970 et 1980, les meilleurs ‘’sapeurs’’ étaient les Sénégalais, les Maliens et les Guinéens. Cela je le reconnais. A cause de la religion, ils portent maintenant des grands boubous. Mais ils étaient de grands ‘’sapeurs’’. Même en France, les grands restaurants étaient tenus par des Sénégalais, des Maliens et des Guinéens. Quand tu vois les Sénégalais s’habiller, tu sais que ce sont des ‘’sapeurs’’.


On apprend à être ‘’sapeur’’ ou on naît ‘’sapeur’’ ?

Cela s’apprend. Une femme peut apprendre à son mari comment s’habiller. Pour habiller quelqu’un, il faut connaître sa taille pour savoir ce qui lui irait le mieux. Ensuite il faut ‘’marier’’ les couleurs qui vont avec vous et avec votre tenue.


Connaissez-vous le Président Sall ?

Le Président du Sénégal, oui. C’est un ‘’sapeur’’ comme Youssou Ndour qui est un ami. En 1988, Youssou Ndour, Alpha Blondy et moi avions un projet. On voulait ouvrir des boîtes de nuit et des hôtels au bord de la mer. Vous avez vu que Youssou a construit au bord de la mer tout comme Alpha. Et moi aussi j’avais acheté des terrains au bord de la mer. Mais je n’ai pas pu construire parce que j’ai perdu tous mes biens à cause de la guerre (ndlr la guerre au Congo survenue entre 1996 et 1997).


Certains trouvent que les costumes du Président Sall sont trop serrés. Etes-vous du même avis et si vous deviez l’habiller, quels genres de costumes lui recommanderiez-vous ?

Maintenant, les costumes, on les porte sur mesure. C’est ce que je porte là. On ne peut plus porter des costumes larges. Les vêtements se portent sur mesure. Cela signifie qu’il faut que ça vous tienne. Si je voyais celui qui l’habille, je pourrais lui faire des remarques. Mais pas ici. Moi, j’habille beaucoup de chefs d’Etat. Et quand ils sortent et qu’ils sont avec d’autres, la différence se sent.


Vous habillez quels chefs d’Etat ?

Je préfère ne pas le dire. Mais j’habille beaucoup de personnalités. Donc, je sais ce que je dis et ce que je fais. Je voyage beaucoup uniquement pour ça. Normalement, chaque Président et chaque ministre doit avoir un ou plusieurs conseillers vestimentaires. Ils peuvent être de nationalités diverses. Quand on est Président, on est suivi par tous. Il faut donc soigner sa mise car les gens peuvent te juger à travers ce que tu portes.


Vous vouliez organiser un concours africain de ‘’sapologie’’, où en êtes-vous avec ce projet à ce jour ?

Normalement je devais faire un festival de la sape.  Là je suis en train de chercher des sponsors. Si je trouve assez de sponsors à Dakar, je pourrais le faire ici. Je voudrais qu’on sache que la base de la culture africaine, c’est la musique et la sape. Lorsqu’il y a une fête, tout le monde est propre et content. Quand il y a des gens qui sont sales, ce n’est pas normal. La sape pousse les gens à être propres même s’ils n’ont rien.


Et vos chaussures Capo Bianco, où sont-elles maintenant ?

Je suis la seule personne au monde à avoir déposé une paire de chaussures dans une banque. La paire m’a coûté 10 millions. Et c’était en 1988. J’avais peur de garder la paire de chaussures à la maison. Quand j’ai dit à mon banquier que je voulais garder ma paire de chaussure à la banque, il m’a dit : ‘’Regarde-moi ces Noirs-là ! Comment veux-tu déposer ici une paire de chaussures au moment où les gens déposent des bijoux, de l’or, de l’argent, etc. ?’’ Je lui ai dit que moi, ce sont mes chaussures que je voulais y déposer. J’y ai ouvert un coffre. Et cette banque a eu beaucoup de succès. Ils m’ont demandé après ce que je voulais parce qu’ils étaient tellement contents, et j’ai demandé un crédit qu’ils m’ont accordé. Ces chaussures m’ont après rapporté beaucoup d’argent parce que les gens venaient de partout pour les voir et ils payaient pour cela. Malheureusement, avec la guerre, on me les a volées.


Quels sont vos projets au-delà de l’ouverture d’une boutique à Dakar ?

Je prépare un documentaire sur ma vie. Je n’ai pas encore trouvé de réalisateurs pour cela. Il y a beaucoup de gens qui voudraient le faire. Mais je ne suis encore tombé d’accord avec aucun d’entre eux. 


affaire_de_malade

28 Commentaires

  1. Auteur

    Renseignements

    En Décembre, 2015 (19:12 PM)
    Euy waayyy
  2. Auteur

    Renseignements

    En Décembre, 2015 (19:12 PM)
    Euy waayyy
    {comment_ads}
    Auteur

    Renseignements

    En Décembre, 2015 (19:12 PM)
    Euy waayyy
    {comment_ads}
    Auteur

    Renseignements

    En Décembre, 2015 (19:12 PM)
    Euy waayyy
    {comment_ads}
    Auteur

    Renseignements

    En Décembre, 2015 (19:12 PM)
    Euy waayyy
    Auteur

    Renseignements

    En Décembre, 2015 (19:12 PM)
    Euy waayyy
    {comment_ads}
    Auteur

    Renseignements

    En Décembre, 2015 (19:12 PM)
    Euy waayyy
    {comment_ads}
    Auteur

    Renseignements

    En Décembre, 2015 (19:12 PM)
    Euy waayyy
    {comment_ads}
    Auteur

    Bathie

    En Décembre, 2015 (21:12 PM)
    Espèce de con
    Auteur

    Anonyme

    En Décembre, 2015 (21:28 PM)
    Macky Boukhri doit diminuer les lakh à 7h. Un president doit etre svelt et fin
    {comment_ads}
    Auteur

    Luc

    En Décembre, 2015 (22:37 PM)
    Pitié pour ce bougre !!!
    {comment_ads}
    Auteur

    Doxandem

    En Décembre, 2015 (22:42 PM)
    Pour ki il nous prend ce nègre!!N'importe koi!!!
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Décembre, 2015 (23:18 PM)
    Mais quel salaud quand meme ce gars. :contaan: 
    Auteur

    Anonyme

    En Décembre, 2015 (13:36 PM)
    Habillé comme un camion volé et il se vante d'avoir bon goût !

    Je préfère un homme habillé en boubou qu'un autre habillé comme un maffieux , pantalon rayé et chapeau mou. Quant au tissu gabardine dans un pays chaud...il en connaît un rayon de co*neries le bougre !



    La cerise sur le gâteau est sa cravate rose , il est sorti d'où cet énergumène qui ose se comparer aux grands couturiers. Sa modestie va l'étouffer et sa mégalomanie le rendre stérile !  <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/danse.gif" alt=":danse:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/danse.gif" alt=":danse:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/danse.gif" alt=":danse:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/danse.gif" alt=":danse:">  
    {comment_ads}
    Auteur

    Niak

    En Décembre, 2015 (15:30 PM)
    Aye dof rék les niaks
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Décembre, 2015 (15:43 PM)
    khamal loy wakh sinon macky legui monila rapp si kasso bi
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Décembre, 2015 (16:38 PM)
    et si vous etiez notre premiere dame dont l'habillement est une catastrophe naturelle?
    Auteur

    Anonyme

    En Décembre, 2015 (17:49 PM)
    je n'ose imaginer le président habillé par cet hurluberlu avec un costume blanc et une cravate rose dans les sommets mondiaux....

    le ridicule ne tue pas.
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Décembre, 2015 (03:10 AM)
    sa cravate me fait penser aux cours d anatomie appareil reproducteur de la femme Ensemble ovaire utérus vagin
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Décembre, 2015 (07:55 AM)
    Un grand de ce monde.
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Décembre, 2015 (22:28 PM)
    joe va rte faire fautre, on a besoin dun pr ki pour le devellopement de notre cher senegal.
    Auteur

    Max

    En Décembre, 2015 (16:09 PM)
    Tais-toi ! L'habit ne fait pas le moine.
    {comment_ads}
    Auteur

    Gghh

    En Décembre, 2015 (19:58 PM)
    Joe Balard,ne précise jamais ,la monnaie dans laquelle,il achéte ses chaussures,ou costumes,

    il dit que les chaussures qu'il avait deposé á sa banque,lui avait coüté 10 millions,mais c'est dans la monnaie du zaire,peut être 30 000francs cfa,un vrai maitre de la confusion ce crétin.
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Janvier, 2016 (02:13 AM)
    Khewwi Ave tes larges tenues et couleurs extravagantes
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Janvier, 2016 (12:16 PM)
    c'est leger capacité de réfléxion limité

    Auteur

    Germany

    En Janvier, 2016 (03:08 AM)
    Djo va remonter les "guimb" de ta race d abord et revient nous voir. Si tu ne connais pas "guimb" va demander aux mbeur d abord. Attention y en a de tres toxique a cause de "forokh euneu" ca aussi il t expliqueront  :emoshoot: 
    {comment_ads}
    Auteur

    Dios

    En Janvier, 2016 (12:35 PM)
    Sénégal, thiakhane rek. Aucun pays au monde ne s'est développé par l'habillement de ces populations.

    Solou ba melni bouboungari, té nek sathie wala fènekate, ne rime à rien du tout.

    Naniou sole thiaya sakh tey liguèye, bient^to on va émerger.

    Mé solou, sagnessé, tout ça liguèye tey soli boufante sakh mé guène.

    On très en retard à cause de ces conneries
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Janvier, 2016 (14:01 PM)
    Il avait perdu sa popularite' le jour ou il avait declare' que:

    " Le Jean, c'est pour les ouvriers"..

    depuis ce jour les fans de Dakar l'avaient abandonne', l'avaient renie'.



    je savais meme pas qu'il avait continuer' d'exister.

    il veut certainement un come-back avant sa retraite definitive.



    {comment_ads}

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email