Jeudi 20 Janvier, 2022 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
People

Festival jazz de Gorée: le Malien Cheikh Tidiane Seck chagriné par la «robotisation» de la musique

Single Post
Festival jazz de Gorée: le Malien Cheikh Tidiane Seck chagriné par la «robotisation» de la musique
La première édition du Jazz Gorée a baissé les rideaux dimanche, peu avant minuit. Parmi les musiciens qui ont  séduit le public sur l’île historique, il y a le claviériste malien Cheikh Amadou Tidiane Seck. Ce dernier craint la «robotisation» à outrance de la musique.

Le claviériste malien, Cheik Amadou Tidiane Seck était l’une des belles affiches de la première édition du festival jazz de Gorée, qui a baissé les rideaux dimanche, peu avant minuit sur cette île située au large de Dakar. Et, pendant deux tours d’horloge, il a su infuser au public des notes musicales tirées de ses 45 ans d’expérience artistique.

Mais, son seul souci, c’est qu’il craint la mécanisation à outrance de la création artistique par rapport à la période pendant laquelle a commencé sa carrière. «La musique évolue, mais je prie pour que la machine ne prenne pas le devant sur la création artistique. Cela me chagrine un peu», affirme-t-il. Cheikh Amadou Tidiane Seck qui est né à Ségou (Mali) en 1953 a eu à collaborer avec de grands noms de la musique comme Jimmy Cliff, Wayne Shorter, Carlos Santana, Joe Zawinul, Randy Weston, Ornette Coleman, etc.

Fort de cette expérience de créateur artistique, le claviériste signifie que l’humain ne doit pas  se laisser contrôler par l’évolution de la technologie. «La technologies est très bien, mais elle doit être au service de l’homme. Il ne faut pas tout laisser à la manipulation technologique», a lancé le musicien qui totalise quatre albums depuis le début de sa carrière au début des années 70. 

Le claviériste Cheikh Tidiane Seck  s’est produit avec sa compatriote Oumou Sangaré, qui a su conquérir le public à travers sa voix mélodieuse. D’autres musiciens parmi lesquels le batteurs percussionnistes Mokhtare Samba, Mbaye Dièye Faye, Paco Sery, les guitaristes Blick Bassy ou le pianiste Mario Canonge ont également exprimé leur talent.

affaire_de_malade

5 Commentaires

  1. Auteur

    Jean

    En Mars, 2014 (23:15 PM)
    un grand monsieur en tant que musicien et d'un qualité humaine excéptionnel bonne continuation le sage
  2. Auteur

    Feugg

    En Mars, 2014 (23:34 PM)
    le jazz est mort vive mbalakhe  <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">  
    {comment_ads}
    Auteur

    Festival

    En Mars, 2014 (07:29 AM)
    Je l'ai rencontré au festival de jazz à Vienne en France qui se passe de juin à juillet. Il joue bien!
    {comment_ads}
    Auteur

    Pharoah

    En Mars, 2014 (09:23 AM)
    Un grand et un des rares musicien Africain capable de jouer du Jazz .......les musiciens Sénégalais devraient s'en inspirer eux qui sont juste bon à jouer 3 accords de mbalax
    {comment_ads}
    Auteur

    Tontonsylla

    En Mars, 2014 (15:37 PM)
    Cheikh Tidiane Seck a joué dans plusieurs albums de Salif Keita. c'est un ancien membre du Rail Band avec Les Salif Keita et Mory Kanté. Un musicien très talentueux. Je pense que les jeunes musiciens doivent s’inspirer de lui et l'Etat de son côté, doit faire revivre l'école nationale des arts pour une meilleure formation, car on s'est rendu compte qu'apprendre sur le tas ne fait que rendre les musiciens d'aujourd'hui plus médiocres. Peu d'entre eux d'ailleurs connaissent la théorie musicale. Résultat : ils jouent mal et communiquent mal. Or, la musique a un langage universel (solfège) qui permet à des musiciens d'horizons différents de jouer ensemble sans difficulté. En ce qui concerne la robotisation, C.T. Seck craint l'arrivée des logiciels de musique (Cubase, Protools, Sonar, Fl Studio, etc.) qui facilitent le jeu et rendent les sons impeccables. Bon...mais, l'informatique a envahi tous les domaines de la vie et certes la musique ne peut y échapper. C'est comme le pilote automatique dans un avion. C'est un ordinateur qui aide le pilote en le déchargeant de certaines taches rébarbatives, l'aide aussi à se concentrer sur l'essentiel. Chez le musicien aussi, le logiciel aide mais ne le remplace pas. Seul, le musicien est capable d'utiliser sa créativité. Maintenant, en se servant du logiciel, il a l'avantage de pouvoir affiner son art.

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email