Mercredi 30 Novembre, 2022 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
People

Harvey Weinstein chassé de chez celle qu’il voulait agresser par un chihuahua

Single Post
Harvey Weinstein a trouvé un accord avec certaines victimes
Le procès d'Harvey Weinstein à New York a connu un rare moment de légèreté mardi avec l'évocation d'une rencontre entre le producteur de cinéma et un petit chien, qui aurait effrayé celui qui n'avait pourtant pas peur de grand-chose.
Après le témoignage de l'une des deux victimes présumées au centre du procès, Miriam Haleyi, lundi, le tribunal a entendu son ancienne colocataire, Elizabeth Entin, qui a raconté comment en 2006 son chihuahua Peanut avait pourchassé Harvey Weinstein dans leur appartement.

"Il disait: Qu'est-ce que c'est que ce truc? Ne le laissez pas m'approcher", a décrit cette femme citée par l'accusation pour venir à l'appui des allégations de son ancienne colocataire.

“M. Weinstein, avez-vous peur des chihuahuas?
"M. Weinstein, avez-vous peur des chihuahuas?", a lancé mardi un journaliste à la sortie de la salle d'audience, après la fin des débats. "Est-ce que j'ai l'air de quelqu'un qui a peur des chihuahuas?", a répondu, en souriant, le sexagénaire, qui ne s'est quasiment pas exprimé depuis le début du procès.

Lundi, Mimi Haleyi avait décrit comment Harvey Weinstein avait fait irruption dans son appartement ce jour-là sans y avoir été invité, par la porte entrebâillée.

"Il était très insistant", a expliqué celle qui dit avoir été agressée sexuellement par le cofondateur de la société de production Miramax quelques jours plus tard.

"Je ne savais pas comment m'en débarrasser", a raconté Mimi Haleyi. "Je lui ai dit: vous savez que vous avez une horrible réputation avec les femmes. (...) C'est là qu'il a reculé", avant de quitter l'appartement.

Lundi, Miriam a raconté avoir été chez Weinstein malgré tout en juillet 2006. Il l’a agressée directement. “Je donnais des coups de pied, il me tenait et il me poussait vers le lit.” Elle se souvient avoir pensé: “Je suis en train de me faire violer”. Deux semaines plus tard, malgré cette agression, elle a accepté une invitation de Weinstein à le rejoindre dans sa chambre d’hôtel. Elle dit se sentir “idiote” aujourd’hui d’avoir accepté de le revoir. Mais elle pensait que ça lui permettrait de “reprendre le pouvoir”. 

Son ex-colocataire confirme
Mardi, Elizabeth Entin a indiqué que sa colocataire de l'époque lui avait raconté son agression peu de temps après les faits présumés. Elle a raconté que Mimi lui avait dit avoir été chez Weinstein pour une réunion de travail. “Elle est entrée et il a commencé à lui toucher les épaules, à l’embrasser, elle disait non et il ne voulait pas s’arrêter. Elle lui a dit qu’elle avait ses règles, il a dit: Je m’en fiche. Il l’a jetée par terre, a enlevé ses sous-vêtements et a commencé à l’agresser.” Quand Mimi lui a raconté ça, Elizabeth lui a suggéré d’aller porter plainte. Miriam, ça ressemble à un viol. Pourquoi ne pas appeler un avocat? Elle était encore très perturbée, elle tremblait, elle ne voulait pas en parler.”

Elle a alors raconté que Mimi s’était mise en retrait. Elle était renfermée et passait beaucoup de temps dans sa chambre. Les deux femmes ont perdu contact au début de l’année 2007. 


0 Commentaires

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email