Samedi 23 Octobre, 2021 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
People

Ndèye Aissatou Tall raconte sa mésaventure avec Cheikh yérim Seck

Single Post
Ndèye Aissatou Tall raconte sa mésaventure avec Cheikh yérim Seck

Cheikh Yérim Seck sera aujourd'hui devant le juge pour répondre du délit de viol sur Ndèye Aissatou Tall, fille du magistrat Boubou Diouf Tall. Surtout des éléments d'informations qui ressortent du procès verbal ne plaident pas en faveur du journaliste.

Ndèye Aissatou Tall qui narre son histoire soutient que Cheikh Yérim Seck l'a appelée deux minutes avant son arrivée pour lui demander de monter directement au premier étage et à la chambre 9. Selon Le Quotidien, la jeune fille est revenue sur les détails de cette rencontre qui a aboutit sur une affaire de viol."Je suis montée et j'ai tapé à la porte de la chambre 9 et il m'a demandée d'entrer.

J'ai trouvé Cheikh Yérim Seck sur le lit en train de travailler avec son ordinateur. On a discuté pendant qu'il continuait à travailler. Après on s'est embrassé pour ensuite flirter. Il m'a demandée de me déshabiller, mais j'ai pu résister en lui disant que je suis vierge et que je ne suis pas là pour le sexe. Il s'est lui-même déshabillé complètement avant de mettre un préservatif pour m'enlever ensuite mon pantalon et mon slip de force. Il m'a maintenue de force sur le lit et à commencé à se frotter à moi. Comme il était plus fort, je n'arrivais pas à le repousser. Et puis il m'a dit que comme c'est lui qui sera mon futur époux, c'est à lui de me dépuceler. J'ai tenté vainement de le repousser. C'est ainsi qu'il m'a pénétrée violemment et j'ai crié très fort. J'ai entendu deux voix dehors, mais ils ne m'ont pas porté secours. J'ai pleuré aussi.

Quand j'ai réussi par la suite à me dérober, j'ai vu que le lit était taché de sang. J'ai aussitôt sauté du lit pour prendre mon pantalon et mon slip pour entrer dans les toilettes et refermer sitôt la clé. C'est delà que j'ai constaté qu'il y avait beaucoup de sang. J'ai voulu me nettoyer , mais je n'arrivais pas à ouvrir le robinet. J'ai pris du papier de toilette pour faire un tampon. Pendant mon temps dans les toilettes, M.Seck frappait à la porte tout en me disant qu'il était désolé. Quand je suis sortie, il a commencé à s'excuser en me parlant de mariage. J'ai répondu que je n'étais pas intéressée" a-t-elle soutenu.

Ndèye Aissatou Tall précise aux enquêteurs que Cheikh Yérim Seck avait fermé la porte de la chambre à clef après son acte et avait caché les clefs. Mieux ajoute-t-elle, le journaliste avait proposé de lui déposer après sa douche mais elle a refusé arguant qu'elle veut rentrer seule. Et que c'est quand elle a menacé de faire un scandale qu'il a accepté d'ouvrir la porte. "il a ouvert la porte et je suis partie. Je tiens à préciser qu'après les faits, M. Seck a continué de m'appeler et à m'envoyer des textos pour s'excuser", dit-elle. 



0 Commentaires

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email