Samedi 22 Juin, 2024 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Top Banner
People

PORTRAIT: Alassane Mbaye dit Coriace, ancien lutteur natif de Saint-Louis: ‘’Ce jour-là, je remportais tous mes combats’’

Single Post
PORTRAIT: Alassane Mbaye dit Coriace, ancien lutteur natif de Saint-Louis: ‘’Ce jour-là, je remportais tous mes combats’’

Dans les années 70-80, un saint-louisien basé à Kaolack marquait de ses empreintes la lutte sénégalaise. ‘’Coriace jigeenu biir duko dug‘’ (Coriace, une femme enceinte ne l’attaque pas), ‘’Coriace, ndiol mouko dougg damm déé‘’ (le longiligne qui l’attaque, s’écrase et meurt). Tel étaient entre autres, les slogans que chantonnaient les supporters d’Alassane Mbaye, un des plus grands lutteurs qu’avait connu Kaolack Son nom a fait fureur vers les années 70-80 à Kaolack où il était le lutteur le plus célèbre. 

Le sobriquet de ‘’Coriace’’ lui est venu de sa corpulence et de sa puissance qui l’ont aidé à régner dans l’arène à une période où cette discipline n’était pas ce qu’elle est aujourd’hui : un gagne-pain. Né en 1946 à la rue Blanchot, Coriace confie : ‘’j’aimais ce sport mais mes parents me l’interdisaient et quand j’ai eu la chance d’aller à Kaolack je n’ai pas hésité’’. Il avait suivi à Kaolack un grand-frère fonctionnaire pour se livrer à son activité favorite qu’aucun de ses parents n’autorisait à Saint-Louis. 

A Kaolack, Coriace effectue sa première sortie dans un mbapatt (séance de lutte nocturne) organisé par Yakham Seck, la mère de l’artiste Pape Ndiaye Thiopet. ‘’Ce jour-là, j’ai eu à remporter tous mes combats’’, se souvient le lutteur. Coriace, qui comptait plus sur ses activités de boucher pour mener sa vie, reconnaît avoir adopté la lutte plus par passion que pour autre chose. ‘’La lutte était pour moi avant tout une passion et peu importait l’argent qu’on me payait’’, souligne l’oncle du chanteur Doudou Seck. Il remporte d’autres mbapatt et se lance dans l’arène pour quelques combats préliminaires qui vont lui ouvrir les voies d’une carrière somptueuse. De fil en aiguille le lutter tisse sa toile de star grâce à ses élégance de ses “bakk‘’ qui déchainaient les foules et les femmes. 

Il affrontera tous ceux qui tentaient de se mesurer à lui disputa une centaine de combats en raison parfois de deux voire trois fois dans la semaine à travers Kaolack et ses environs. Coriace terrassait tout sur son passage : Yacou Sarr, Boy Bankhass, Boy Gandiol, Mamadi Thior, etc. Mbaye guide Guèye de Fass avec qui partageait avec l’ex-tigre de Fass des similitudes dans le port de sabador, les touss (entrée dans l’arène) étaient séduit par la témérité du saint-louisien. Il l’invita plusieurs à rejoindre Dakar mais il Coriace refusa et forma son propre écurie à Kaolack. De cette écurie sortira plusieurs grands lutteurs dont le Portugais Georges Marcel aujourd’hui décédé et Alioune Ndiaye ‘’médaille d’or’’ qui ont suivi les pas de Coriace en s’installant à Kaolack. Aujourd’hui, Coriace établi à Dakar ne vient à Saint-Louis que pour la célébration du Magal des 2 Rakkas ou pour des cérémonies familiales. Il ne regarde même plus les combats à la télévision et s’attèle à mener paisiblement sa retraite. 



12 Commentaires

  1. Auteur

    Max

    En Octobre, 2011 (13:28 PM)
    please aidez moi.. c pour combien le billet dakar-gabon et eske le visa est difficiles?
    Top Banner
  2. Auteur

    M.g.

    En Octobre, 2011 (13:30 PM)
    SENEWEB,



    SVP ENLEVEZ LA PHOTO DE JUNIOR.



    çA FAIT VOMIR. :cry:  :cry:  :cry:  :cry:  :cry:  :cry:  :cry:  :cry:  :cry:  :cry:  :cry:  :cry:  :cry:  :cry:  :cry:  :cry:  :cry:  :cry:  :cry:  :cry: 
    {comment_ads}
    Auteur

    Daatta

    En Octobre, 2011 (13:45 PM)
    LE TITRE NE CORRESPON PAS A CKK J'ai luu wayy ngirr yallaaa démelénnnn dianguiii
    {comment_ads}
    Auteur

    Manla

    En Octobre, 2011 (13:52 PM)
    waw tonton longue vie il habité ché nous à kl hébergé par papa alioune ndiaye pompiste et alioune ndiaye mbeur je me rap bien meme mbaye gueye tigre de fass lune kandji tous vené a kl ché nous
    {comment_ads}
    Auteur

    Patisco

    En Octobre, 2011 (14:18 PM)
    « Ar-riyâdah » (le sport) est le substantif du verbe « râda ». On dit : râda al-muhr (il entraîna le poulain), yarûdûhu (il l’entraîne), riyâdan wa riyâdah (entraînement) et il est ainsi murawwad (entraîné) [2], ce qui signifie qu’on dompte le poulain et qu’on le rend docile. La riyâdah du corps est le soin qu’on apporte à celui-ci à travers différentes formes de mouvement, ayant pour but d’entraîner ses membres à remplir leur rôle avec aisance. Les spécialistes ont dit que cette riyâdah garantit au corps humain sa force et le guérit naturellement des maladies et des effets nocifs. Ce remède naturel constitue ainsi la meilleure cure.



    Mbeugue Beuré Bagne Baré , vive wade et ses alliés 75% au premier tour



     :tala-sylla:  :tala-sylla:  :tala-sylla:  :tala-sylla:  :tala-sylla:  :tala-sylla:  :tala-sylla:  :tala-sylla: 
    Top Banner
    Auteur

    Mbour

    En Octobre, 2011 (14:48 PM)
    Depuis la nuit des temps, les hommes ont adopté leurs propres méthodes pour fortifier leur corps grâce au sport. Chaque communauté a ainsi développé ce qui correspond au mieux à sa situation et aux objectifs qu’elle s’est fixés. Ainsi, la nation guerrière ira s’entraîner à soulever des objets lourds, à tirer à l’arc et à jouer des armes. La nation qui vit sur des côtes ira s’entraîner à la natation. La nation pacifique et douce ira s’exercer à assouplir les muscles du corps humain. On peut ainsi citer à ce titre la gymnastique, et ainsi de suite. Les Arabes — comme les autres nations — avaient leurs propres exercices sportifs qui leur étaient dictés par leurs conditions de vie, lesquelles conditions tournaient autour des voyages, de la chasse, des razzias et des guerres de vengeance.





    Mbeugue Beuré Bagne Baré , vive wade et ses alliés 75% au premier tour



     :tala-sylla:  :tala-sylla:  :tala-sylla:  :tala-sylla:  :tala-sylla:  :tala-sylla:  :tala-sylla:  :tala-sylla: 
    {comment_ads}
    Auteur

    Leuz

    En Octobre, 2011 (17:41 PM)
    Je me souviens de coriace,un grand lutteur.EN ce moment mon pére Moussa sow était le président du CRG de lutte à Kaolack.Coriace était trés adulé par les femmes amatrices de lutte.

    Longue vie à toi
    {comment_ads}
    Auteur

    Camus

    En Octobre, 2011 (18:05 PM)
    c'est aussi un grand buveur de biére!
    {comment_ads}
    Auteur

    Bill

    En Octobre, 2011 (18:44 PM)
    je l'ai connu à kk , il était très élégant, un excellent lutteur, je me rappelle que pendant cette période tous les grands lutteurs venaient à kk SANDIAMBOUR, BOY BAMBARA, BAYE SIKKIM, MBAYE GUEYE, FALAYE BALDE, MAME GORGUI NDIAYE ETC kk avait une grand arène près du garage dakar, c'était la belle période à kk
    Top Banner
    Auteur

    Manla

    En Octobre, 2011 (20:12 PM)
    les anciens lutteurs été com les anciens chanteurs alcool rek ak la femme c pourkoi il non pa réussi leur vie de champion ou grand star

    {comment_ads}
    Auteur

    Hitler

    En Octobre, 2011 (09:35 AM)
    C'est vrai, ce lutteur a fait les beaux jours de la lutte a Kaolack. Je m'en souviens. Je le salue de San Franscisco ou je me trouve. Oui tous les garcons de mon age chantaient Coriace Jiggueen Noubiir douko dougg. Il fait partie de la race des grands lutteurs ou footballeurs qui ont perce avant que le sport ne devienne une source decente de revenus pour ses pratiquants grace au marketing et a la pub et au sponsoring. Dommage. Mais c'est la vie.
    {comment_ads}
    Auteur

    Bakathiou

    En Octobre, 2011 (14:23 PM)
    Désolé Monsieur le journaliste, Georges Marcel n'était pas portugais mais sénégalais d'origine cap verdien.Il habitait à Fasse et avait beaucoup fréquenté les mbapats, il était de la génération de Tapha Guéye.
    {comment_ads}

Participer à la Discussion

  • Nous vous prions d'etre courtois.
  • N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
  • N'envoyez pas de message inutile.
  • Pas de messages répétitifs, ou de hors sujéts.
  • Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée, sexuel ou en violation avec la loi. Ces messages seront supprimés. --
  • Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire gratuit.
  • Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
Auteur: Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire...

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email