Lundi 30 Mars, 2020 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
People

Saintrick : le musicien le plus sénégalais de tous les Congolais

Single Post
Saintrick : le musicien le plus sénégalais de tous les Congolais

Saintrick vit à Dakar, parle le wolof sans accent, et fait de la musique très proche du style populaire sénégalais mbalax. Pourtant Patrick Joël Mayitoukou est né à Brazzaville en 1968, au quartier ex-Voie, et est très fier de ses origines congolaises.

 

La première langue africaine parlée par Patrick a été le wolof, pour avoir passé une partie de son enfance à Dakar où son père a travaillé pendant dix ans. En 1983, à la mort de son père, la famille rentre à Brazzaville, et le jeune Patrick participe alors à plusieurs formations musicales. On le retrouve d’abord dans un  groupe d'harmonicistes, ensuite à Lomoka Spirituel, dans le quartier Matoure, ensuite pendant cinq ans dans la chorale du quartier Saint-Charles-Louanga, Touti Ndissa ( qui signifie « faites nous chanter » en lingala) et avant d’atterrir dans un orchestre raggae, Jah Children, où il rencontre Cyrill Koussonga, un excellent compositeur, qui lui offre ses titres qui sont toujours dans le répertoire de  Saintrick.

 

C’est dans Jah Children que l’artiste chante en solo pour la première fois de sa vie. Saintrick rejoint ensuite Africa Brass, un orchestre de jazz avec lequel il commence à tourner en Afrique. S’ensuivra un court passage comme choriste chez  Zao et la création des Tambours de Brazza. En 1988, Saintrick lance sa propre formation, Les Tcheli, qui l'accompagne jusqu'à nos jours.

 

Au cours de cette période, Saintrick crée son propre style de musique métissée, yeketi, qui se repose sur le wala de Nzongo Soul, la rumba congolaise, et le mbalax sénégalais. Au Congo, Saintrick a toujours gardé sa culture sénégalaise. S’il a chanté en wolof, c’était pour ne pas oublier la langue de son enfance. Et la communauté sénégalaise de Brazzaville l'a soutenu au début de sa carrière solo alors que sa musique était considérée comme non  commercialisable au Congo.

 

Le début d’une carrière prometteuse

 

Sa carriere solo a débuté grâce  à sa participation en première partie d'artistes sénégalais comme Baba Maal, Youssou N'Dour et Ismaël Lô.  En 1993, Saintrick sort son première album, Sidilo, un hommage à Ismaël Lô. À Dakar, il s’installe en 1999 après une odyssée qui commence par la fuite de Brazzaville vers l'autre rive dans une pirogue visée par des tirs en 1997. Passant par Kinshasa et Bangui, il arrive, accompagné de  son frère Luc et du groupe Tcheli, le 18 août 1999, après seize ans d’absence du Sénégal. Le pays de son enfance l’accueille chaleureusement, et Saintrick se réintègre facilement grâce à ses multiples contacts musicaux. La srtucture de Mori Kanté, Africafête, devient son agence artistique. Il participe au projet Refugee Voices de Youssou N'Dour. Avec son inséparable frère Luc, il fonde une structure de production, ZHU Culture, agence artistique qui offre différentes formations en sonorisation, expertise culturelle, carrières d'artistes.

 

Diversité de casquettes

 

Les multiples talents de Saintrick ne se limitent pas à la musique. Il y a quelques années, il participe à la première pub de la bière Ngok au Congo, et au Sénégal on le retrouve dans une pub pour Orange. Il vient également de tourner dans le premier film de Laurentine Milébo à Paris. Saintrick a écrit un livre sur la sonorisation qui sert de manuel à la majorité des ingénieurs du son en Afrique francophone. Il prépare actuellement la sortie d'un livre autobiographique et est l’auteur d’une bande dessinée sur les pygmées parue en 2012. 

 

Invité du festival Nsangu Ndij Ndji, demain soir Saintrick sera aux côtés de son icône, Ismaël Lô, pour le concert de clôture de cette dixième édition. En effet, Pierre-Claver Mabiala a réservé le concert à Saintrick pour  la dixième édition de son festival où il va se produire pour la première fois devant le public de Ponton.


liiiiiiiaffaire_de_malade

11 Commentaires

  1. Auteur

    100%galsen

    En Juin, 2014 (00:40 AM)
    Diadieuf Saintrick Tu seras toujours le bienvenu chez toi au Senegal
  2. Auteur

    Big Up Fréro

    En Juin, 2014 (01:02 AM)
    je vous conseille son livre sur le son. c'est un très bon ingé son. big up fréro
    Auteur

    Pope Pal

    En Juin, 2014 (07:05 AM)
    Africa fête n'est pas la structure de Mory Kanté mais celle de Mamadou Konté. Paix à son âme.

    Big up Saintrix
    Auteur

    Whenanwhere

    En Juin, 2014 (07:07 AM)
    Il joue quand et où à Dakar ?
    Auteur

    Marseille

    En Juin, 2014 (09:45 AM)
    thia caname rek que des prof si vous voulez ecouter de la bonne music aller les voir merci
    Auteur

    Maïmoune

    En Juin, 2014 (10:04 AM)
    J'ai toujours été choquée de voir que des Africains vivant dans un autre pays Africains pendant des années, voire des décennies soient incapables de parler au moins la langue Africaine la plus parlée dans leur pays d'accueil ! Est-ce par mépris de leur race noire, ou bien alors parce qu'ils seraient si bouchés intellectuellement qu'ils ne peuvent assimiler une langue Africaine ? Ces Africains vivant en Afrique, au sein de leurs frères Africains seraient les mêmes à se tuer au japon, en France, en Angleterre, et même en Chine pour apprendre la langue du pays en moins de trois ans ! MOI QUI REGRETTE DE N 'AVOIR PAS APPRIS AU MOINS DEUX AUTRES LANGUES AFRICAINES qui me fascinent, à savoir le Sérère et le Bambara, j'ai honte de ces Africains qui vivent au Sénégal : Etudiants comme immigrés depuis au moins 5 voire dis ans mais incapables de parler correctement le Wolof ou la langue dominante de la région où ils vivent. Ces Japonais, Chinois, Américains qui apprennent le Wolof, le Sérère ou le halpoular durant leurs années de séjours dans nos villages seraient-ils plus intelligents que les Africains qui vivent parmi nous ? POUR CE MUSICIEN qui a passé dix ans pendant son enfance, c'est peut-être plus facile, mais pas plus qu'un étudiants qui sait lire et écrire, aptitudes qui rendent beaucoup plus facile l'apprentissage d'une langue quelle qu'elle soit !
    • Auteur

      Kompoworo

      En Juin, 2014 (11:49 AM)
      pourtant nos modou modou quand ils vont dans les autres pays afro, ils parlent la langue locale : lingala, haoussa, swahili, mossi, bambara, soussou....
    • Auteur

      Maîmoune

      En Juin, 2014 (15:31 PM)
      c'est la vérité, curieusement les sénégalais et les peuls de guinée assimilent vite les langues locales quand ils vont vivre ailleurs. en allemagne, ce sont les étudiants sénégalais qui maîtrisent plus rapidement la langue allemande durant les deux années d'apprentissage de la langue . peut-être que les autres ont des difficultés à assimiler nos langues nationales !
    Auteur

    Kheuss

    En Juin, 2014 (11:13 AM)
    Whatever.
    Auteur

    Voisin

    En Juin, 2014 (12:18 PM)
    Je pourrais juste vous avancer que c´est un homme exemplaire, discret, travailleur, patient tout comme très respectueux envers les autres. Je lui demande juste un tout petit peu de patiences et le ciel lui ouvrira les vannes où coulera de l´energie, du succès, de la santé de fer pour aller jusqu´au bout du bonheur inattendu. Je lui souhaite le meilleur dans ses projets.
    Auteur

    Thezou

    En Juin, 2014 (15:40 PM)
    Ca sera chaud avec Iso et Saintrick ce soir a Pointe Noire.Quel plaisir.
    Auteur

    Ggh

    En Juin, 2014 (09:33 AM)
    Saintrick demande la nationalité sénégalaise, t'es chez toi au Sénégal
    Auteur

    Bassirou

    En Juin, 2014 (11:59 AM)
    Saintrick est quelqu'un de bien et tres professionnel. il est entouré d'une équipe de grands professionnels Luc et Stan les plus grands managers et régisseurs tres discrets.

    Saintrick et zhu culture vous étes les réferences!

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email