Mercredi 30 Novembre, 2022 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
People

Wally Ballago Seck : Retour sur le parcours d’un Guichet Automatique de Buzz

Single Post
Waly Ballago Seck
Buzz ! C’est le mot qui semble le plus définir Wally Ballago Seck. Qu'il soit bon ou mauvais, l'artiste fait souvent la "Une" de la presse people. Le musicien qui compte 9 albums et de nombreux singles, a une carrière entachée de scandales. De 2016 à aujourd'hui, il a été, à plusieurs reprises, au cœur de polémiques. Wally Seck est souvent accusé de promouvoir la cause LGBT ou pis, d'être un gay. Le dernier en date a eu lieu samedi dernier suite à son concert à la Médina. Retour sur le parcours atypique de celui qui se fait appeler "le chanteur du peuple".

De footballeur à musicien

Issu d'une famille griotte, Wally Ballago Seck grandit au sein d'une famille qui compte de nombreux chanteurs. Assane Ndiaye, Thione, Mapenda Seck, Ousmane Seck, il est entouré de grands noms de la musique sénégalaise. Né le 27 avril 1985, Wally Ballago Seck était bien parti pour marcher sur les pas d’El Hadji Diouf. En effet, il a très tôt eu un penchant pour le football. Inscrit très tôt dans une école de football de la place, il apprend à manier le ballon rond.

Wally commence d’abord à jouer dans les matchs de quartiers communément appelés « navétanes » au Sénégal. Et il faut avouer qu’il était réputé être un bon joueur. Des années plus tard, il quitte le pays pour aller à l’étranger dans le but de réaliser son rêve. Le fils de Thione Seck et Diaga pose ses baluchons d’abord en France, ensuite à Londres, puis en Italie. Malgré une volonté de réussir dans le football, il ne perce pas, car pendant longtemps, il joue uniquement dans la Primavera.

C'est ainsi qu'il décide de revenir au pays et rejoindre Thione Seck dans le groupe musical Raam-Daan. Bien vrai que, durant longtemps, son défunt père ne voulait pas qu'il se lance dans la musique. La première à avoir détecté les talents de chanteur de Wally Ballago Seck fut Aida Patra. L'animatrice avait prédit très tôt le succès du Prince des Faramareen. Waly n’a pas déjoué sa prophétie. Puisqu’ en 2007, il sort son premier single, Bo-Dioudo et séduit les mélomanes. Depuis lors, il enchaîne les sorties musicales. En 14 ans de carrière, Wally Seck comptabilise 9 albums et de nombreux singles.

Des débuts mitigés, un look efféminé

Malgré le succès de ce premier opus, l’aura de son père semblait lui faire de l’ombre. Beaucoup lui reprochaient de faire la même chose que son pater. Une étiquette qu'il s'est attelé à se départir au fil des années, en apportant sa touche personnelle aux mélodies du Raam-Daan. En 2018, avec l'album Symphonie, Wally qui se fait appeler le prince des Faramareen s'impose avec son propre style musical. Un album qui séduit les mélomanes et augmente son nombre de fans.
A côté de ses performances musicales, Waly adopte un look vestimentaire qui lui est propre. Choquant parfois. Il est copié par de nombreux jeunes. Les hommes qui n'osaient pas les couleurs flashy s'y mettent, les gros pantalons cèdent la place aux « Slim feet », les bijoux sont arborés sans gêne. Un style qui fait énormément jaser et certains le trouvent même efféminé.
Bien vrai que lors de ses dernières apparitions en public Wally Seck adopte un look soft, des tenues en lin, larges et des couleurs neutres.
 
Le sac à scandale

En 2016 Waly Seck est au cœur d'un gros scandale pour s'être affiché avec un sac présenté par ses détracteurs comme étant celui d'une femme. Le chanteur réplique et parle d'une tendance à la mode. D'ailleurs il publie sur Facebook des images de Kanye West et de Pharrell Williams portant le même type de sac. Depuis lors, le musicien est surveillé comme du lait sur le feu.

Et les scandales se suivent...

Depuis ce fameux sac, Waly Seck est souvent accusé, à tort ou à raison, de promouvoir la communauté LGBTQ+. Ce, à travers les habits qu'il porte. En 2019, il fait encore un fashion faux pas qui lui coûte très cher. C'était en juillet, dans une fanzone de Dakar où il a été invité. Wally s'affiche avec les couleurs LGBTQ+.

Des voix s'élèvent. Des imams l'attaquent. La polémique enfle sur les réseaux sociaux. La communauté gay du Sénégal l'enfonce en le soutenant publiquement. Face à un tel tollé, son père, Thione Seck monte au créneau et le soutient, arguant que son fils est un fervent musulman. Wally révèle n'avoir pas su ce que représentaient ces couleurs. Le bruit s'estompe au fil des mois, mais l'actuel propriétaire de Faramareen Music est cité dans d'autres affaires : dettes non payées, scandale de vol de voitures, échec de sa soirée au Zénith. Waly Seck fait parler de lui à plusieurs reprises.
En 2021, il est de nouveau cité dans une affaire qui a trait aux LGBTQ+. C'était samedi dernier, suite à son concert à la Médina. Il est accusé d'avoir projeté sur un mur des lumières qui renvoient au drapeau arc-en-ciel. Wally Seck botte en touche et saisit un pool d'avocats. Cette fois-ci, il est décidé à mettre fin à toute polémique autour de son supposé lien avec les homosexuels.

Une ascension musicale fulgurante

Peu importe ce que l'on peut lui reprocher, la carrière musicale de Wally Ballago Seck est un succès. Il a su bousculer la hiérarchie musicale sénégalaise et se fait appeler "le chanteur du peuple". Sur Youtube il comptabilise des millions de vues, ses soirées sont toujours remplies, il est le chouchou des jeunes filles. Beaucoup de jet-setteurs, hommes politiques, marabouts s'affichent avec lui pour booster leur popularité. Wally Seck sort de l'anonymat toute personne qu'il chante. Awa Baldé, Cheikh Senghor; Niang Kharagne Lo, Doro Gaye, Prince Koumé… ils sont nombreux et doivent leur célébrité à Wally.

Quelques distinctions...

Malgré ses frasques, Wally Seck a eu diverses récompenses au Sénégal. En 2014, l'OMART lui décerne le titre de l'Homme de l'année. En 2017, il est nommé Meilleur artiste de l’année lors des Raaya Music Awards et meilleur artiste masculin et Best Supporting Act aux Hapa Awards. L'année suivante, Wally Ballago Seck est le meilleur artiste africain de sa génération aux Next Generation Entertainment awards.

Aujourd'hui, l'artiste veut s'imposer sur le plan international. D'ailleurs, il a déjà sorti deux mixtapes afrobeat en 2020 et multiplie les concerts hors de nos frontières. Il a eu à prester au Dock Pullman de Paris, à Bercy, au Zénith de Paris, entre autres. Sur le plan musical, l'artiste a sans nul doute, confirmé son talent et son savoir-faire


4 Commentaires

  1. Auteur

    Golf Sud

    En Juillet, 2021 (11:28 AM)
    sama dome laffe tiate. Darra dou la dalle loudoul diam. Sa yaye moko ligueye sa keur baye. En plus tu as un coeur en or et pur. Tu ne fais qu'aider les gens qui sont dans le besoin.
    Top Banner
    • Auteur

      Ndiago

      En Juillet, 2021 (01:44 AM)
      Ahmed khalifa Niass a dit ouvertement en Live qu’il y a des homosexuels célèbres dans toutes les familles confrériques du pays, et personne n’a osé le démentir jusqu’à aujourd’hui ! des serignes-daaras violent chaque jour de petits garçons talibés. Donc, ils sont aussi des homosexuels. Pourquoi donc diriger toutes vos attaques sur Waly Seck? Ayez le courage de denouncer tout le monde pour etre logique dans vos demarches. Alors, où sont les « religieux » donneurs de leçon ? Serigne Modou Kara Mbacke a cree des instititions d’incarceration dans plusieurs villes du Senegal, ou des enfants sont sodomises et on ne vous entend pas faire du bruit. Ahmeth Khalifa Niasse ne s’arrete pas la, car il signe et persite qu’on “retrouve plus d'homosexuels parmi les journalistes et les banquiers." Alors, pourquoi ciber Wally Seck seulement? Pour dire que votre acharnement sur Wally Seck, c’est autre chose. Du courage Wally. C'est dure ce que tu es en train de subir. Ce n'est pas juste. Je suis d'accord qu'il "est temps que l'on mette fin à ce ce type de procédé qui consiste à détruire son prochain uniquement par méchanceté - l'image du Senegal d'aujourdhui.
    {comment_ads}
  2. Auteur

    Kakatar2.0

    En Juillet, 2021 (11:34 AM)
    Arretez cet acharnement sur ce BayeFall. Ceux qui sont derriere tout ca vous etes sans scrupule. Il y'a d'autres chats plus chauds à fouetter. Il n'a rien fait pour mériter toute cette méchanceté. Quand il fait du social personne n'en parle , mais quand il chante tout le monde ouvre sa grande gueule.

    Si vous n'avez plus rien à publier , alors taisez vous et laissez les gens travailler.

    Il dérrange, et il est le roi de cette musique, collez lui ce que vous voulez mais il restera un Bayefall.

    "Yallah du setane yeneu yi, negn dem rek''

    #freeWally

    #FreePalestine

    #FreeSenegal
    {comment_ads}
    Auteur

    En Juillet, 2021 (12:36 PM)
    Bayilene boy bi. Il fait un excellent travail. De plus il aide beaucoup de gens. Tout ceci n est que médisance. Qu il continue dans sa lancée. Je lui souhaite beaucoup de succès dans l avenir
    {comment_ads}
    Auteur

    En Juillet, 2021 (13:34 PM)
    Wally tu es entrain de commettre une grosse erreur , resaisis toi ces gens là qui te critiquent et que tu portes plainte , ce sont ces gens là qui veulent du bien pour toi et qui t'aiment, mieux vaut les écouter avec intelligence que d'écouter ces oiseaux de mauvais augures qui vous encensent. Si les gens parlent de toi c'est parcequ'il y a raison et les signes visibles le montrent , faites en ce que ces soupçons disparaissent que d'aller en justice qui ne réglera rien du tout . Personne ne dit que vous etes H........., mais cette communauté là passe par vous pour faire sa promotion dans le pays et dtruire tout une jenesse et il y a bien des indices tangentes qui le prouvent chez vous de par votre comportement dans vos concerts et show sur l'habillement , sur les logos que vous utilisez ect .....Comportes toi en bon mouride et baye fall et tu auras tout ce que tu voudras et debarrassent toi de ses choses contre nature si tu y étais , c'est le meilleur justice que tu peux avoir . Remercie ces gens là qui pour la plus part sont trés genés de voir ton nom  melés à ces saletés comme Mame Makhtar gueye, karim hurum etc... Tout autre personne qui t'encourage dans cette voix de justice ne t'aime pas. 
    {comment_ads}
    • Auteur

      Ndiago

      En Juillet, 2021 (01:52 AM)
      Il ya des choses qui sont beaucoup plus grave que Gordjiguene. Bokaléyalla, c’est a dire, considerer une personne comme Dieu, c’est encore plus grave que gordjiguene. (par exemple, prendre Serigne Touba pour Dieu ou prendre El Hadji Malick Sy pour Dieu, etc…). Donc, les manifestants des gordjiguenes c’est pour semer le chaos et la violence dans le pays. C’est très difficile de discerner les manœuvres réelles de certains. Mais si par malheur le pays brûle, personne ne sera epargné. Et j ai le sentiment qu'il y a des sénégalais qui veulent découvrir ce que c'est la guerre civile. Ceux qui attisent le feu sont des partisans de Satan. Quand la violence s’installera, nul ne sera a l’abri – y compris qui attisent le feu.
    {comment_ads}

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email