Samedi 14 Décembre, 2019 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Politique

281 Forages En 18 Mois : Macky Drague Le Monde Rural

Single Post
281 Forages En 18 Mois : Macky Drague Le Monde Rural

L’Office des forages ruraux (Ofor) ambitionne de construire en l’espace de 18 mois, au total 281 forages en milieu rural. L’annonce a été faite hier, dimanche 6 août, par le directeur général de l’Ofor, Lansana Gagni Sakho, qui était l’invité de l’émission politique Objection de la radio Sud Fm, aminée par Baye Oumar Guèye. Après la Couverture maladie universelle (CMU), les bourses familiales et d’autres programmes contenus dans le PUDC qui auraient impacté sur le vote des électeurs ruraux, Macky Sall poursuit son opération de charge dans le monde rural. D’ailleurs, soutient M. Sakho, la victoire de la coalition Benno Bokk Yakaar (Bby) en milieu rural lors des Législatives du 30 juillet dernier, est en partie due aux réalisations hydrauliques. 
 
La mouvance présidentielle, Benno Bokk Yaakaar (Bby), sortie victorieuse aux élections législatives du 30 juillet dernier, croit fermement que les populations adhèrent aux politiques publiques mises en œuvre par le régime du président Macky Sall, surtout dans le monde rural. 

C’est la conviction du Directeur général de l’Office des forages ruraux (Ofor), Lansana Gagni Sakho. Invité à l’émission politique Objection de la radio privée Sud Fm du dimanche 6 aout dernier, M. Sakho reste persuader que la large victoire de Bby en milieu rural est en partie liée aux réalisations du gouvernement, notamment l’accès à l’eau potable pour les familles vulnérables. 

Racontant une anecdote, il indique les populations du monde rural soutiennent que «c’est maintenant que nous commençons à faire parti du Sénégal». A son avis, le chef de l’Etat, après la tournée effectuée dans le monde rural, est en train de régler la première question qui lui avait été posée par les populations, à savoir celle de «l’eau». 

Reconnaissant, par ailleurs, des disparités énormes sur la base de la situation de référence, avec une zone centre qui atteint des taux de 80% au moment où celle du Sud connait un taux d’accès de moins de 40%, Lansana Gagni Sakho laisse entendre que l’Ofor est «en train d’accélérer la cadence de construction de forages». 

Il a ainsi annoncé qu’un contrat vient d’être signé avec une banque. Le but visé est, à son avis, «sur un délai de 18 mois, de construire 281 forages». Pour ce faire, une délégation de service public est en train d’être mise en place, selon ses assurances. L’idée pour lui, c’est de faire en sorte que le robinet chez soi dans le monde rural ne soit plus un luxe. 

Le cadre de l’Alliance pour la République (Apr) a en outre fait le bilan de l’office de 2012 à décembre 2016. A l’en croire, «nous sommes arrivés à donner de l’eau potable à 700.000 personnes dans le monde rural». 

Mieux, poursuit-il, avec la construction d’ouvrages, l’Ofor est parvenu à donner de l’eau à près de 1 million de sénégalais. Assurant que le travail va se poursuivre, il a tout de même précisé «qu’on ne peut pas le finaliser tant que nous serons dans une logique de gestion communautaire». 


Article_similaires

17 Commentaires

  1. Auteur

    Anonyme

    En Août, 2017 (15:08 PM)
    Macky Sall parle peu et travaille beaucoup !
  2. Auteur

    Adié

    En Août, 2017 (15:24 PM)
    M. Gningue soit nous payons ou nous payerons . De grace n'oublé pas que ces investissement sont payés de la poche du peuple sénégalais et non de M.Sall ou de l'APR.

    A entendre parler ces cadres on pensent qu'on est en 1960 à l'époque du parti Etat
    Auteur

    Anonyme

    En Août, 2017 (15:38 PM)
    Auteur

    Acteur Mr

    En Août, 2017 (15:45 PM)
    C'est la catastrophe avec ce programme sans contrôle. les entreprises foutent du vrai bordel dans le monde rural. la qualité des travaux est médiocre.

    Auteur

    Grandboubou

    En Août, 2017 (15:50 PM)
    Ces messieurs en grand boubou ce sont des haal pularr ou wolof ???
    Auteur

    Anonyme

    En Août, 2017 (16:20 PM)
    ce monsieur qui passe tout son temps dans les médias est dans une logique constante de séduction du président. un DG ne doit pas avoir toute cette liberté de se la raconter dans les médias alors qu'il a un ministre et même un secrétaire d'état comme patrons. en tout cas il est entrain de mener le sous secteur de l'hydraulique rurale à sa perte au détriment du président qu'il risque d'impopulariser par sa propre impopularité.
    • Auteur

      Reply_author

      En Août, 2017 (18:08 PM)
      c'est parce que vous ignorez ce qu'il a trouvé comme difficultés d'approvisionnement en au en milieu rural. dans bcp de cas, des forages étaient tombés en panne depuis des mois ou des années, dans d'autres cas, les populations étaient désemparées, devant parcourir des dizaines de km pour s'approvisionner en eau potable, etc... le dg se doit donc donc communiquer autant que possible pour rassurer, redonner espoir, montrer, et expliquer! il n'a aucune ambition politique sauf celle de remplir la mission qui est confiée.
    Auteur

    Anonyme

    En Août, 2017 (16:37 PM)
    Sincèrement je suis de Dioulky mais ces forages sont sérieusement une aubaine
    Auteur

    Anonyme

    En Août, 2017 (16:46 PM)
    Nous avons de l'eau, nos troupeaux ainsi que nos cultures maraichères. Merci et que Dieu continue d'aider le Sénégal.
    Auteur

    Anonyme

    En Août, 2017 (17:00 PM)
    Merci DG SAKHO. moi qui suis du monde rural et que mes parents y vivent toujours et presentement je suis reconnaissant des efforts fournis par le régime de Macky sall. je suis apolitique mais je remercie le president à travers ta personne
    Auteur

    Anonyme

    En Août, 2017 (17:50 PM)
    Depuis que le bon DIEU a créer la terre ces populations là n'ont jamais eus une aussi bonne nouvelle depuis des siècles .

    Que le bonDIEU bénisse celui par qui,ils auront de l'eau potable a boire.

    Merci,merci,merci.

    Ça fait du bien d'avoir de l'eau potable et en quantité .Adieu aux maladies dues par des eaux de marres que même les animaux s'en détournent.  <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/danse.gif" alt=":danse:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/danse.gif" alt=":danse:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/danse.gif" alt=":danse:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/danse.gif" alt=":danse:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/danse.gif" alt=":danse:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/danse.gif" alt=":danse:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/danse.gif" alt=":danse:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/danse.gif" alt=":danse:">   :brawoo:  :brawoo:  :brawoo:  :brawoo:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:   <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/danse.gif" alt=":danse:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/danse.gif" alt=":danse:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/danse.gif" alt=":danse:">  
    Auteur

    Anonyme

    En Août, 2017 (18:08 PM)
    Je comprend pas quant on construis des forages et du même moment on ferme des forages.

    Un forage qui aucun problème qui a été bien géré et on la ferme par la force pour un simple problème d'intérêt. C'est grave.



    Auteur

    Moi

    En Août, 2017 (18:09 PM)
    À saluer vraiment monsieur le président

    ça fait partie des priorités de ce pays

    eau = santé=développement
    Auteur

    Macky Galgal

    En Août, 2017 (19:10 PM)
    Parmis ces forages figure le notre...Tu as ma carte Macky.
    Auteur

    Anonyme

    En Août, 2017 (02:42 AM)
    L'eau source de vie. Communiquez Mr le DG. Vous êtes moderne. L'opposition qui n'a rien foutu dans ce secteur quand elle était aux affaires est secouée par cette politique hardie du Président. Critiquez. Nous travaillons.
    Auteur

    Anonyme

    En Août, 2017 (08:45 AM)
    On a vu Monsieur Forage,ou est ce qu'il nous a menés.Regler le probléme de l'eau dans la capitale.Je me lave avec l'eau de pluie aux maristes.
    Auteur

    Diapena

    En Août, 2017 (09:40 AM)
    Apporter de l'eau est superbe mais quel le ratio entre nombre de forages et personnes formées pour l'entretien et la maintenance de ces forages dans une zone déterminée ? attention aux pannes comme ça peut arriver , cela a t'il été pris en compte ?
    • Auteur

      Bravo

      En Août, 2017 (11:26 AM)
      mieux vaut voir q' une seule fois que d' entendre mille fois. le président sall a sillonné tout le sénégal . dans chaque localité , il connait les doléances des populations.. a part le président senghor, c' est lui qui a mis ses pieds dans village natal. là où mon père et ma maman sont nés aussi. bravo! mr le président et bonne continuation.
    Auteur

    Max

    En Août, 2017 (13:41 PM)
    Nous encourageons M. SAKHO pour son audace et son engagement à mettre en application la politique du ministère concernant l’accès sécurisé à l'eau potable en milieu rural. Une des composantes du Programme d’Accès à l'Eau Potable (PAEP) dans les périmètre urbain et rural.

    En effet pour réaliser sa vision qui est de mettre à la disposition des populations de l'eau potable pour tous, partout et pour tous les usages, dans un espace durablement assaini, le ministère a mise en place dans sa Lettre de politique sectorielle de développement (LPSD) 3 autres axes stratégiques en dehors du PAEP. Il s'agit:

    1- du PSP: Programme de support de pilotage, relatif l'actualisation du cadre réglementaire, institutionnel, organisation et opérationnel, favorable à un Sénégal émergeant;

    2- du PGIRE: Programme de gestion intégrée des ressources en eau, relatif au renforcement des outils de planification, de la connaissance des ressources en eau souterraine et de surface; à la gestion de l'eau productive (agriculture); au transfert d'eau potable vers les zones défavorisées...;

    3- du PAGEP: Programme d'assainissement et de gestion de l'eau de pluie: relatif à la mise en place d'ouvrages structurant de stockage, de traitement et de rejet des eau usée, avec l'approche chaîne de valeur, de drainage des eaux de pluie...



    Tous ce travaille de planification découle d'une longue période de conception marquée par des réformes phares telles que:

    - la création de la Division de Maintenance des forages en 1983, remplacée par l'OFOR en 2014;

    - la création de la SONES, de la SDE et de l'ONAS en 1996 à travers le programme PLT, entre autres

    Toutes ces réformes fortement appuyées par les bailleurs, surtout la Banque mondiale, ont été guidé par l'incapacité des usagers à continuer d'assurer les rôles de maintenance d'entretien, d'exploitation et de gestion des ouvrages. D’où la nécessité de la Délégation de service publique (DSP) actuellement en vigueur avec l'OFOR.

    Conscient de tout cela, le gouvernement actuel à mis les bouchées double, en multipliant par presque 10 le taux annuel de réalisation de systèmes AEP (forages château d'eau et réseau multivillages), en accélérant la réforme avec les DSP, pour répondre à la vision précitée des autorités de tutelle, c'est à dire le PR Macky SALL. Cette feuille de route est matérialisée dans un Document de prévision pluriannuelle des dépenses (par cycle de 3 ans), en phase avec les stratégies globales (PEPAM, ODD), régionales (Directive 6 UEMOA, GRD ...) ou nationales (PSE, Acte III...).

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01
Banner 01

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email