Mardi 22 Octobre, 2019 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Politique

Abc alerte : "La situation risque de s'empirer si…"

Single Post
Abc alerte : "La situation risque de s'empirer si…"

Le médiateur de la République, Alioune Badara Cissé, s'est dit "préoccupé" par la série de manifestations notées ces derniers jours à Dakar, après la disqualification provisoire des candidats Karim Wade et Khalifa Sall de la course pour la présidentielle. Appelant au calme et à la sérénité, il rappelle à la classe politique qu'il y a une vie après le 24 février 2019.

"Je ne peux que lancer un appel au calme et à la sérénité, de dire aux acteurs politiques et à ceux qui les soutiennent de comprendre que l'élection présidentielle n'est qu'un moment de l'histoire. Si les leaders politiques ne parlent pas à leurs militants, la situation risque de s'empirer et, dans ce cas, il serait très difficile de retourner en arrière. L'histoire du Sénégal ne s'arrêtera pas au soir du 24 février. Il faut donc que nous gérions tout cela", alerte-t-il.

Alioune Badara Cissé s'exprimait, ce mercredi matin, en marge du Forum citoyen organisé par la fondation Africajom Center dirigée par Alioune Tine.

Pour lui, les manifestations politiques sont une forme d'expression populaire reconnue dans toute démocratie, mais pourvu qu'elles soient autorisées. "Les deux candidats recalés (Karim Wade et Khalifa Sall, Ndlr) ont le droit de manifester, à condition que ces manifestations soient autorisées. Il faut comprendre qu'une décision de justice ne peut pas se commenter sur la place publique pour faire l'objet de manifestation violente de cette nature", a fait savoir le médiateur de la République invitant les autorités religieuses, coutumières et les membres de la société civile à s'adresser aux Sénégalais parce que, rappelle-t-il, en définitive, le Sénégal est indivisible.

"Un service d'ordre qui ne sait pas faire la part des choses"
"Aucune instabilité ne devrait être acceptée. Je souffre de voir de vieilles personnes humer de gaz lacrymogènes, des jeunes ensanglantés. Je souffre de voir un service d'ordre qui ne sait pas faire la part des choses. Quelle que soit l'issue de ces élections, il ne devrait y avoir qu'un seul vainqueur : le Sénégal", ajoute l'avocat et homme politique.

S'agissant, par ailleurs, du système de parrainage, Me Alioune Badara Cissé dit qu'il ne peut pas l'apprécier en l'état. Il pense toutefois qu'il était important de revoir à la baisse les candidatures à la présidence de la République. "Cela aurait paru impraticable d'avoir une centaine de candidats. Il est évident que la pléthore de candidats pose problème, comme la pléthore de partis politiques aussi", souligne-t-il. Et d'ajouter : "Ce qui a fait défaut, c'est la concertation, le combat politique au niveau de l'Assemblée nationale où cette disposition était soumise à la sanction des parlementaires. Malheureusement, en ayant raison ou tort pour certains, ce débat a été relativement faussé par des députés qui ont quitté la salle ou par la proposition acceptée par la majorité d'un vote sans débat."


Article_similaires

59 Commentaires

  1. Auteur

    Anonyme

    En Janvier, 2019 (15:08 PM)
    en tous cas la situation d'ahmed moualek s'est empiré  :xaxataay:  a force d'insulter l'islam il va finir mal , les juifs sioistes l'ont rendu fou  :contaan:  :contaan:  :contaan:  :contaan:  :contaan: 
    • Auteur

      Reply_author

      En Janvier, 2019 (16:15 PM)
      un pays où le président sortant, candidat à sa réélection, peut inaugurer un train sur des rails inachevés - un pays où un premier ministre, deux mois à l’avance, donne le quinté électoral


      il y a, à l’extrême ouest de l’afrique, un pays nommé sénégal. c’est sans doute cette situation géographique vertigineuse, qui en a fait un pays des oracles et des miracles ; de prophètes de pacotilles et de « liseurs » de boules de cristal ; un pays où tout est relatif, même la loi, ses multiples interprétations par des sommités en tous genres ; des juges aux « compétences à géométrie variable ». bref, un pays de...

      un pays où un premier ministre, deux mois à l’avance donne le quinté électoral. c’est vrai, il faisait des confidences aux cadres de son parti, en toute imprudence. mais voilà, ce résultat « miraculeux », même pour un « mahamad » tombe trop à pic pour qu’on ne soit pas en droit d’avoir un énorme « doute légitime ». parce que comme on le sait depuis toujours, les boules de cristal relèvent de légendes urbaines, pour faire fantasmer les masses ignorantes.

      un pays dont le ministre de l’intérieur, chargé de l’administration des élections, donc théoriquement à équidistance des acteurs politiques, peut dire avec toute la gravité (légèreté plutôt) qu’il « fera tout pour faire gagner son candidat » qui n’est autre que le président sortant (par ailleurs président aussi, de son parti). dans les polars (que j’adore du reste) on appelle ça : de la préméditation. autrement dit, un crime électoral est en préparation. la question que l’avocat de la défense peut insidieusement poser à la cour est : « croyez-vous mesdames, messieurs, que mon client est si idiot pour annoncer des mois à l’avance qu’il va commettre un crime ? fut-il « électoral ? ». bah oui, s’il est idiot à ce point, il sera déclaré fou, et ne pourra donc être jugé, parce que voyez-vous, sa place est dans un établissement psychiatrique et non dans une prison.

      un pays où, pour se faire réélire, le président sortant, aidé par son tailleur constitutionnel et des juges dont de plus en plus l’opinion doute de la probité et de l’impartialité, embastille des supposés adversaires « sérieux », élague au coupe-coupe des candidats aux parrains « insuffisants », voire « doublonnés » (vous avez compris, pas la peine de crier à l’outrage orthographique).

      un pays où le président sortant, candidat à sa propre succession, au premier tour bien sûr, peut inaugurer un train sur des rails dont tous les boulons ne sont pas serrés, les signalisations et autres déviateurs pas achevés, et donner rendez-vous dans six mois pour le vrai démarrage.

      ah, quel est merveilleux un pays que celui-là ! des « voyants » qui voient tout ; des oracles qui « mentent vrai » ; des voleurs qui arment des bras médiatiques pour immoler sur le bûcher d’une opinion matraquée à longueur de journée de mensonges qui ont l’air vrai. un pays où un procureur peut être sanctionné et muté parce qu’il a puni une militante du parti présidentiel, prise en flagrant délit de vols de cartes d’identité. l’union des magistrats de ce pays extraordinaire a du pain sur la planche pour couper le cordon de sa dépendance.

      voilà, c’est dans ce pays-là que nous vivons, en nous prenant pour des élus des dieux. de dieu ! alors que nous sommes de vilains petits canards, à l’ego outrancièrement surdimensionné.
    • Auteur

      Reply_author

      En Janvier, 2019 (16:25 PM)
      pffff ferme la abc tu fais partie de ceux qui nous ont imposé macky sall akkhou senegalais yi bou dalei sa kaaw doto waakh ! aucune vergogne ces gens la du jamais vu
      idyrek inchallah idyy2019 idylasolution
      merci
    • Auteur

      Reply_author

      En Janvier, 2019 (16:29 PM)
      un autre opposant bouy nganxeu ...xÌiii... xaaannxeu....xÌii....xaaannxeu...
    • Auteur

      S'empirer??

      En Janvier, 2019 (16:33 PM)
      titre bi mom dou français. wakh lel wolof, poular ou sérère ou diola té mayniou diamm diou bari ak sène fautes youdoul diekh...
    • Auteur

      Reply_author

      En Janvier, 2019 (18:27 PM)
      tope lene presse bi di ratataty rek yen aigris yi rancuniers yi frustés yi tangues khole yi ak esêcessou oposants yi macky di inauburé rek sénégalais yi dounniou ay doff et le reveil sera dur pour vous au soir du 24 fevrier wassalam
    • Auteur

      Reply_author

      En Janvier, 2019 (19:41 PM)
      non, m. salla guèye, journaliste !!! me abc n'a pas dit "de s'empirer" !!! un fort en thèmes ne peut pas se permettre de faire une telle faute ! m. guèye, on dit : la situation va empirer !!! voilà ! proofreader was around ! empirer n'est pas un verbe pronominal !!!
    • Auteur

      Reply_author

      En Janvier, 2019 (02:28 AM)
      reply n°1

      1-le train aurait donc roulé sur des rails inachevés? une première mondiale qui rendrait le mérite du chef de l'etat encore plus grand.tiens un miracle! lol

      2- le pm s'est basé sur le b.a.ba du calcul matriciel, de la probabilité et des statistiques... le quotient électoral étant de 60 000 électeurs aux dernières législatives et le nombre de partis y ayant satisfait étant de 4. elémentaire mon cher secrétaireson!

      3-pour la criminologie, ici "électorale", il n'est pas prouvé que colombo soit autre chose qu'une fiction. mais on connaît ton faible pour le fictif, le virtuel, l'irréel, la songerie. au sénégal, il y a eu 11 élections présidentielles. quatre présidents appartenant à 3 formations différentes. a la veille de chaque alternance on a toujours proféré les mêmes accusations sur le fichier, le code électoral, le cc. a la veille de chaque défaite annoncée de l'opposition aussi.

      4-pour cette justice tant décriée, elle a arrête d'anciens pm, par ci un fils de pr par là, un frère d'un pr en exercice pas plus tard qu'hier, avec des corps de contrôle dont les rapports ouvrent la voie de tous les possibles....

      5- on peut cependant vous concéder votre "égo surdimensionné" et l'adverbe "outrancièrement" n'est effectivement pas de trop.

      il s'y ajoute que vous écrivez mal, et trop, pour dire et redire à chaque fois les mêmes balivernes. vous aimez évidemment le français. l'on déplorera juste que cet amour ne soit pas réciproque.
  2. Auteur

    Anonyme

    En Janvier, 2019 (15:13 PM)
    Il y a beaucoup de nafeks dans ce pays. Macky qui fait ce qu’il veut et des juges, des marabouts, des journalistes, des hommes d’affaires et d’autres leaders d’opinion croisent leurs bras, s’ils ne montrent pas leur complicité de manière directe et hypocrite avec des «nous voulons la paix». La seule personne responsable de la paix, c’est Macky appuyé par son clic. Si le pays brûle, ils seront pourtant les premiers perdants. Demain fera jour et tous les hypocrites seront démasqués.
    • Auteur

      Happy

      En Janvier, 2019 (15:18 PM)
      qui sera perdant tu dis, foutaise. boléne talé deuk bi askan bi takh guéne di khekh nonou (et j'en doute fort) niom nioy souffrir pas macky pas les leaders politiques. vous êtes tellement aveuglé par la haine parce que votre candidat a détourné est en prison et ne p pas se présenté vous devenez des complices pr tal deuk bi. yak ay boutique, yak ay auto causer des morts (yalla boumou am diarouko) boléne paré vous faites les victimes.
    Auteur

    Mader

    En Janvier, 2019 (15:16 PM)
    Merci mon grand. Voilà le discours responsable que j'ai toujours attendu de vous car pour moi vous serez le Président de la République du Sénégal après le 2ème mandat de Maky SALL.

    Un conseil dès à présent, soyez moins sectaire sur le plan confrérique. On ne vous voit jamais dans les manifestations religieuses des confréries autres que mouride
    Auteur

    Anonyme

    En Janvier, 2019 (15:17 PM)
    Je suis certain qu’il y a au moins un sage parmi eux qui a voulu s’opposer à cette forfaiture. Il doit claquer la porte et les sénégalais le lui reconnaîtront durant toute leur histoire pour la cause de la démocratie. Macky a fait du n’importe quoi avec les législatives, ensuite avec le parrainage et surtout aussi avec ses 2 principaux adversaires pour essayer de passer. Heureusement que Dieu est avec le Sénégal, car il va perdre avec ses transhumants et ses juges taillés sur mesure. Des ministres de la justice qui ont perdu toute leur crédibilité. Restez sages et pensez à votre tombe en ne suivant pas ce régime qui a fini de renier toutes ses promesses de bonne gouvernance. Mais étant donné que les avis sont maintenant des décisions, j’ai peur que vous tombiez dans le mauvais côté de l’histoire du pays. Macky ne fait pas 30% et il va tomber à coup sûr. Donc s’il y a au moins un sage dans le Conseil, qu’il prenne ses responsabilités si les autres veulent jouer avec les principes de la justice. Quoi de plus sage que de laisser les populations décider de leur destin? Certains préfèrent mourir que d’être raisonnable, mais pire ils perdent parfois la raison et de manière inconsciente pensent qu’ils ont raison au détriment du peuple. Dieu n’aime pas les mensonges et les manipulations.
    • Auteur

      Khatior-bi

      En Janvier, 2019 (16:01 PM)
      pensez-vous ? il caresse tout le monde car il veut aussi un mandat après macky (rires).
    Auteur

    Anonyme

    En Janvier, 2019 (15:19 PM)
    Le seul responsable c'est Macky SALL. C'est à lui qu'il faut demander de revenir sur terre et d'accepter les règles de jeux de la démocratie. Osez lui dire la vérité en face et arrêtez votre hypocrisie......La vérité rien que la vérité, et arrêtez de penser à vos petits avantages, pensez aux souffrances du peuple sénégalais. Ce n'est pas parce que Mr thiompal quand il est fâché, vous ferme les robinets, qu'il faut nous demander de rester les bras croiser et lui laisser faire ce qu'il veut. Quelle honte ce petit homme et il le restera à jamais!!!! Idem pour Marieme Faye SALL, que des ignares......
    • Auteur

      Reply_author

      En Janvier, 2019 (16:29 PM)
      justement les seuls responsables sont les senegalais on a encore rien vu sil est reelu on va pleurer du sang dans ce pays ... mais avec tous nos tares esss c pas ce quon merite aussi ? pays de rien du tout culture de rien du tout peuple de rien du tout .... !
    Auteur

    Anonymeparis

    En Janvier, 2019 (15:22 PM)
    C'est juste l'homme que j'ai connu au PDS , qui dit rien que la vérité dans toutes ces sorties.

    J’espère juste qu'il pourra faire revenir macky sall à la raison:

    - laisser khalifa et Karim à participer aux élections

    - diffuser la carte électorale

    - fournir un fichier validé par les 7 candidats

    Oui, maitre après le 24 février la vie continue mais je pense que c'est macky sall qu'il faudra dire ça (lui qui dit préfère mourir que de perdre le pouvoir comme s'il ne croyait plus en Dieu ou comme s'il savait qu'il allait être vivant d'ici le 24 février ou après ).



    ATTENTION ATTENTION ATTENTION ATTENTION

    POUVOIR DJAROUL YENYI DEFA GNIAW SAKH SALE TROP SALE MÊME

    Auteur

    Bro

    En Janvier, 2019 (15:26 PM)
    Ah le revoilà il sort du bois avec un nouveau costume;Maitre ce sont les causes qui ont failli te couter votre fauteuil de médiateur de NDOUMBELANE qui ont produit ces effets regrettables.Malheureusement par manque de courage tu n'as pas persévéré.



    Auteur

    Anonyme

    En Janvier, 2019 (15:28 PM)
    Parfaitement d'accord avec toi N°5. Macky seul peut amener la paix, sinon il sera responsable de toute déconvenue.
    Auteur

    Happy

    En Janvier, 2019 (15:29 PM)
    galsen légui nit gni talougn khékhal béne parti, kou meune convaincral l peuple mou votél la bou nékone ay sathie rek sonko dou nek candidat com vous dites moy favori en face Macky. Bou boba koumou nekh votel kouko nekh kene doussi meune dara. bagnou beugué wone Wade dioguéfi daffé diogué. point bou askan bi beugeutoul Macky dafiy diogué force.

    Ay anticipé ay dafay sathie yoyou yeup ay thiakhane la comme pour justifier une défaite à l'avance.

    Bref galsen na gok
    Auteur

    You Paris

    En Janvier, 2019 (15:33 PM)
    nous on attend que pere Wade pour bruler le pays
    Auteur

    Anonyme

    En Janvier, 2019 (15:33 PM)
    "El Chapo" a versé à l'ex-président mexicain Enrique Pena Nieto des pots-de-vin totalisant quelque 100 millions de dollars, a affirmé, mardi 15 janvier, Alex Cifuentes, ancien bras droit du narcotrafiquant mexicain devant un tribunal à New York.



    L'ancien chef de cabinet de l'ex-président mexicain, Francisco Guzman, a immédiatement démenti ces affirmations, les qualifiant sur Twitter de "fausses, diffamatoires et absurdes". Il a aussi rappelé que c'était sous le gouvernement de Pena Nieto, au pouvoir de 2012 à 2018, qu'avait été "localisé, arrêté et extradé Joaquin Guzman".
    Auteur

    Anonyme

    En Janvier, 2019 (16:00 PM)
    C'est aux 7 machins qui siègent au conseil constitutionnel qu'il faudrait rappeler qu'il y a une vie après le 24 février.

    Encore que il paraît qu'il y en a deux qui ne sont pas d'accord avec les 5 autres
    Auteur

    Bouba De Beul-bi

    En Janvier, 2019 (16:06 PM)
    Son intelligence et son humilité ont fini par

    Ouvrir les vannes de l’espoir.

    Non, on ne se laissera pas voler notre victoire…

    Klaxonnez pour réveiller ces endormis au pouvoir.

    On va tous accompagner Sonko au palais le 24 février au soir.

    Auteur

    Anonyme

    En Janvier, 2019 (16:07 PM)
    Seneweb publiez l enregistrement de sonko et les hertiers
    • Auteur

      Happy

      En Janvier, 2019 (16:19 PM)
      ils ne vont jaaamais le faire ils sont pro sonko et mette en rouge tout ce qui critique sonkolait
    • Auteur

      Madiambal Diagne

      En Janvier, 2019 (19:42 PM)
      t’as aucun frère ici, tu es le seul spécimen de ta race de porc mécréant dégénéré ! je te le rappelle : tu vas rester aigri ! happiness te repousse et fuit la crapule souillée que tu es ! aigri tu vas te coucher ce soir encore !
    Auteur

    Anonyme

    En Janvier, 2019 (16:08 PM)
    Le Sénégal a t-il encore basin d'un système judiciaire? Finalement, on dirait que la "Justice" ne sert que l'injustice dans ce pays.
    Auteur

    Anonyme

    En Janvier, 2019 (16:08 PM)
    ABC tes juges ont ete recuses la loi de bassirou et consort n est valables que pour vous gendarmes et policiers en sont conscients donc si tu veux des imbeciles t a qu a aller voir du cote des aperistes c est pas a la gendarmerie et la polices qui vont te defendre devant un deferlement de l opposition ils sont majoritaires

    Tu peux me dire en quelle annee on a vote avec des recepisses si tu le dit tu pourra parler du conseil mackiaveliste de pape omar sakho mandiogou ndiaye malick diop

    MAINTENANT ON S EN FOUT DU CONSEIL CONTITUTIONNEL GUENELENE COMME AM NGUENE AY NIT GNOU KHEKH VOUS AVEZ GAGNE DAKAR OU SONT LES MILITANT QUI ONT GAGNES DAKAR OU SONT LES APERISTE DE DAKAR MEME LES REPONDEURS JE NE LES ENTEND PLUS GUENELENE RACK DJOTENA MACKY KO TAKHAW SA GAYI CI TALLY BI GNOU YEYEKO AY GORDJIGEN KESSE NGUA ANDALE
    Auteur

    Dignité

    En Janvier, 2019 (16:17 PM)
    Seul ce qui n'ont pas d'idée s'insult et ce qui n'ont pas respecté leurs parents
    Auteur

    Anonyme

    En Janvier, 2019 (16:25 PM)
    UN AUTRE OPPOSANT BOUY NGANXEU ...XÌIII... XAAANNXEU....XÌII....XAAANNXEU
    Auteur

    Conseil Des Ministres

    En Janvier, 2019 (16:30 PM)
    On attend avec impatience les nominations du conseil des ministres de Diamniadio.

    Je danse déjà parce que je vais être nommé. Merci Monsieur le Ministre, vous avez reconnu ma compétence. :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  Sénégal dieum kanam.

    Auteur

    Anonyme

    En Janvier, 2019 (16:33 PM)
    Maky un gros poltron qui tremble devant karim et khalifa, Tous contre maky, tous sauf maky pour que maky degage
    Auteur

    Anonyme

    En Janvier, 2019 (16:36 PM)
    Sonko is the solution pour la rupture.
    Auteur

    Anonyme

    En Janvier, 2019 (16:38 PM)
    Insultes encore insultes, la haine toujours la haine on verra, vous verrez que le Sénégal ne vous appartient pas a vous seul, le jour que ça va péter il ne faut pas vous débiner
    Auteur

    Anonyme. M Bidou

    En Janvier, 2019 (16:42 PM)
    Aucun interet aujourd hui les paroles du mediateur ses propos etaient plus audibles quand il defendait les paysans avec leurs bons impayes les milliers d ex travailleurs d anciennes socites liquidees sotrac icotaf sabe sodeva air afrique etc il denoncait la surpopulation dans les cites universitaires. Et dans les prisons toutes au bord de l implosion a cause de la loi latif gueye qui les a transfomrme en mouroir des boites de sardine. Ou faute d espaces il faut dormir a tour de role
    Auteur

    Saydou

    En Janvier, 2019 (16:46 PM)
    president macky sall les elections des le 1em toure le soir 24/02/2019 inchaalah avec 65/100
    Auteur

    Anonyme

    En Janvier, 2019 (16:46 PM)
    maky veut bruler le pays avec son ethnicisme
    Auteur

    Saydou

    En Janvier, 2019 (16:50 PM)
    khalifa sall et karim wade son des voleur s la justice a les punires c est norlmale conseil contitions rejett leur candidants et on est un pays de doit
    • Auteur

      Reply_author

      En Janvier, 2019 (19:49 PM)
      tu peux me dire en quelle annee on a vote avec des recepisses si tu le dit tu pourra parler du conseil mackiaveliste de pape omar sakho mandiogou ndiaye malick diop
    Auteur

    Anonyme

    En Janvier, 2019 (16:54 PM)
    C'est à Macky qu'il faut s'adresser. C'est lui qui met la justice à ses ordres parce pour lui il n'y a pas de vie après la présidence. Or s'il n'y a pas de justice les populations feront justice eux mêmes.

    Macky tu es entrain de pousser les senegalais à la révolte alors vaut mieux pour toi de renoncer à la candidature pour apaiser le peuple.
    Auteur

    Milk

    En Janvier, 2019 (16:56 PM)
    IL CHERCHE A RELANCER LA CONTESTATION ET DONNER DU GRAIN A MOUDRE AUX OPPOSANTS.
    Auteur

    Anonyme

    En Janvier, 2019 (17:15 PM)
    Mr CISSE vous et votre famille êtes à l’abris des besoins primaires de même que la classe politique qui ne fait vivre des biens du peuple.

    Le jour où vous n’aurez rien à mettre dans le ventre de vos enfants ou que vous vivrez avec moins de 5000 Fcfa par jour, revenez nous parler.

    Soit une répartition juste et équitable des biens de notre pays soit il n y aura plus de bien pour qui que ce soit.

    Ou étiez vous durant tout ce temps ? Vous mangiez?

    Eh bien, Digérez et Bouclez là et laisser nous régler définitivement nos problèmes avec tous les politichiens véreux.
    Auteur

    Anonyme

    En Janvier, 2019 (17:22 PM)
    la situation risque d empirer on dit !!!
    Auteur

    Anonyme

    En Janvier, 2019 (17:25 PM)
    IL feux parlé avec macki SALLE sait lu saule gui fote la merde personne ne parle pas mais c'est la population gui fat parlé maintenant il faut faire guelgue chose avant gue cet troup tard seule macki SALLE gui feut appese mait il fait comme les dictature sa ne marche pas ou senegal sile n,arête pas vat regrette
    Auteur

    Anonyme

    En Janvier, 2019 (17:43 PM)
    Macky président car on a tous bu l eau de lac de guer.on votera une fois ds l isolaire p macky sans se rendre compte.c est des mystique et spirituels.
    Auteur

    Batch

    En Janvier, 2019 (17:48 PM)
    Heureusement que les parrainages sont passés par là pour nous faire un tri sélectif et sérieux des prétendants à la magistrature suprême.



    Maintenant il faut passer aux choses sérieuses et aller aux élections en toute responsabilité.



    Tout en demandant à tous ces prétendants recalés et leurs troupes d'être assez sportifs et civilisés pour aller aux élections dans la paix.



    En rappelant que les parrainages étant clos, seuls les candidats officiellement retenus ont voix au chapitre.



    Une autre manière de rappeler aux recalés qui croient pouvoir s'engager dans une campagne électorale permanente, qu'il y a lieu de raison garder et garder le contrôle sur les troupes qui n'auront qu'à assumer leurs entières responsabilités en cas de dérapages non contrôlés.



    Bonne campagne à tous et que le meilleur gagne. Ensuite on passe à autre chose. Et le combat continue jusqu'aux prochaines élections. Sans violence ni insolence ni provocation ni….

    Auteur

    Anonyme

    En Janvier, 2019 (17:51 PM)
    En Afrique les negres n aiment p travailler et vivent de la politique macky ou opposition tous pareil personne ne pense à la population.l opposition réagissent car ils perdurent beaucoup de privilege.pas de ressources

    Ou sont leurs enfants jamais ds les manisfestions pauvre nette.passent tout leur temps à parler.
    Auteur

    Anonyme

    En Janvier, 2019 (17:51 PM)
    En Afrique les negres n aiment p travailler et vivent de la politique macky ou opposition tous pareil personne ne pense à la population.l opposition réagissent car ils perdurent beaucoup de privilege.pas de ressources

    Ou sont leurs enfants jamais ds les manisfestions pauvre nette.passent tout leur temps à parler.
    Auteur

    Anonyme

    En Janvier, 2019 (17:51 PM)
    En Afrique les negres n aiment p travailler et vivent de la politique macky ou opposition tous pareil personne ne pense à la population.l opposition réagissent car ils perdurent beaucoup de privilege.pas de ressources

    Ou sont leurs enfants jamais ds les manisfestions pauvre nette.passent tout leur temps à parler.
    Auteur

    Anonyme

    En Janvier, 2019 (17:51 PM)
    En Afrique les negres n aiment p travailler et vivent de la politique macky ou opposition tous pareil personne ne pense à la population.l opposition réagissent car ils perdurent beaucoup de privilege.pas de ressources

    Ou sont leurs enfants jamais ds les manisfestions pauvre nette.passent tout leur temps à parler.
    Auteur

    Anonyme

    En Janvier, 2019 (17:51 PM)
    En Afrique les negres n aiment p travailler et vivent de la politique macky ou opposition tous pareil personne ne pense à la population.l opposition réagissent car ils perdurent beaucoup de privilege.pas de ressources

    Ou sont leurs enfants jamais ds les manisfestions pauvre nette.passent tout leur temps à parler.
    Auteur

    Anonyme

    En Janvier, 2019 (17:51 PM)
    En Afrique les negres n aiment p travailler et vivent de la politique macky ou opposition tous pareil personne ne pense à la population.l opposition réagissent car ils perdurent beaucoup de privilege.pas de ressources

    Ou sont leurs enfants jamais ds les manisfestions pauvre nette.passent tout leur temps à parler.
    Auteur

    Anonyme

    En Janvier, 2019 (17:51 PM)
    En Afrique les negres n aiment p travailler et vivent de la politique macky ou opposition tous pareil personne ne pense à la population.l opposition réagissent car ils perdurent beaucoup de privilege.pas de ressources

    Ou sont leurs enfants jamais ds les manisfestions pauvre nette.passent tout leur temps à parler.
    Auteur

    Anonyme

    En Janvier, 2019 (17:52 PM)
    Auteur

    Anonyme

    En Janvier, 2019 (17:57 PM)
    En tout cas le peuple doit prendre ses responsabilités pour ne pas laisser la dictature s'installer au Sénégalais ou tard Machin sall et ses partisans payeront
    Auteur

    En Janvier, 2019 (18:00 PM)
    Le Sénégal de Macky Sall - Faye. Le pays des hypocrites, des menteurs, des roublards et des renégats. Pourtant c'est ma patrie bien-aimée et je souffre de colère, de rage plutôt, pour ce qu'elle est devenue. M. Le Médiateur de La République, dites au locataire du Palais, son excellence "Le Roi Qui Dort", que quelle que soit l'issue du scrutin du 24 février, il a déjà marqué d'une empreinte indélébile l'histoire politique de ce pays de la pire des manières possibles: comme le plus grand fossoyeur de notre démocratie, le président le plus liberticide jamais élu sous nos cieux, le plus manipulateur, le plus machiavélique et le plus cynique jamais placé au sommet de notre état. Dites-lui que: nous souffrons chaque jour de subir et de voir subir l'injustice, l'iniquité, le mépris et la violence symbolique qu'il nous impose en travestissant les attributs du pouvoir que nous lui avons conféré . Nous souffrons la honte d'assister à la désacralisation de nos plus hautes institutions devenues des instruments de domination entre ses mains inexpertes. Dites-lui enfin que le respect de la parole donnée, comme la culture de la paix ou l'amour de la démocratie ne pourraient se résumer en un simple discours, mais sont consubstantielles de notre comportement de tous les jours comme résultantes des actes que nous posons. Et les siens envers son peuple (les actes qu'il pose) sont d'une violence inouïe.
    Auteur

    Le Vigile

    En Janvier, 2019 (18:08 PM)
    LA DESOBEISSANCE CIVILE UNE NECESSITE

    Quand un régime opte pour la tyrannie, les citoyens, en maquillant ses plans de fraude électoral derrière un écran de pseudo-justice, les citoyens ont le plein droit d'exiger le départ de ses dirigeants. Non seulement les sénégalais doivent battre le macadam, jusqu'au recul du pouvoir autoritaire de Macky SALL, mais il doit rendre compte sur beaucoup de dossiers incendiares.

    ON NOUS TUE MAIS ON NE NOUS DECULOTTE PAS!

    Abas Macky SALL le menteur compulsif!

    En bas les magistrats verreux et indignes qui le servent!

    La patrie ou la mort nous chasserons Macky du palais de ROUME.
    Auteur

    Anonyme

    En Janvier, 2019 (18:08 PM)
    La situation va s'empirer car macky ne reculera pas dans sa sinitre enterprise de confisquer le pouvoir.
    Auteur

    Anonyme Aboubacar

    En Janvier, 2019 (18:09 PM)
    la democratie c gouverner le peuple par le peuple point final
    Auteur

    Anonyme

    En Janvier, 2019 (18:38 PM)
    il est drôle ce mec :contaan: 
    Auteur

    Anonyme

    En Janvier, 2019 (18:54 PM)
    On dit : la situation va empirer.

    Va s’empirer c’est quelle langue ?

    En tout cas tout ça va trop loin. Il faut raison garder. Notre pays mérite mieux que ça. Trop de tripatouillages et en fin de compte, la démocratie est en danger.

    Attention et carton jaune à vous tous : ceux qui veulent conquérir le pouvoir autant que ceux qui veulent le conserver à n’importe quel prix.
    Auteur

    Anonyme

    En Janvier, 2019 (18:54 PM)
    Auteur

    Anonyme

    En Janvier, 2019 (18:55 PM)
    Auteur

    Anonyme

    En Janvier, 2019 (19:09 PM)
    Un ancien chef de diplomatie devrait mieux s'exprimer; il est du camp du pouvoir et est censé être au courant de tout. Etant payé comme médiateur, si la situation risque de dégénérer, il en est un des responsables. S'il n'est pas capable d'anticiper parce qu'il ignore ce qui se passe dans son entourage, bonjour les dégâts. Yallah rek'ka xam.
    Auteur

    Anonyme

    En Janvier, 2019 (19:24 PM)
    ABC, la solution c'est briser la mâchoire de ton patron Macky.
    Auteur

    Anonyme

    En Janvier, 2019 (19:35 PM)
    Ce gars là n'a aucune crédibilité quand on lui donne un peu d'argent il se tait
    Auteur

    Sénégalais

    En Janvier, 2019 (19:50 PM)
    Avant de dire aux manifestants, vous devez commencé par ce régime qui est injuste qui sali tout ce qui était comme ngor, kérssa , dignité, personnalité, diplomatie,respect entre ethnies, etc...

    C est par la que vous devrez commencer.il doit partir obligatoirement,il est trop faible pour diriger notre cher Sénégal.c est un dictateur. Pour diriger le Sénégal :il faut être un homme dur qui a une grande tête et transparent de vos actes comme le champion maître ABDOULAYE WADE.
    Auteur

    Samo

    En Janvier, 2019 (20:14 PM)
    ON NOUS TUE MAIS ON NE NOUS RETOURNE PAS!......

    Modou une chanson, Modou une chanson !!



    SAMO : same old shit.....

    SAMO is a graffiti tag used on the streets of New York City from 1977 to early 1980

    Jean-Michel Basquiat (1960-1988)
    Auteur

    Anonyme

    En Janvier, 2019 (20:53 PM)
    TOUSSS, il n'y aura rien. Dans tous les pays du monde des candidats à la présidentielle sont recalés et sportivement ils l'acceptent. Au Sénégal, des gens dont les militants ne peuvent pas remplir un salon font la grande gueule dans les médias et seront vite oubliés après le 24 février 2019
    Auteur

    Anonyme

    En Janvier, 2019 (00:30 AM)
    Séné dazi bao , des tracts chaque jour! Mais au fait Sonko a disparu des affiches, il y a quoi meme!
    Auteur

    Anonyme

    En Janvier, 2019 (02:27 AM)
    Auteur

    Anonyme

    En Janvier, 2019 (08:26 AM)
    Seneweb refuse systématiquement de publier sur Sonko depuis le bombardement de Madiambal.Et Sonko refuse systématiquement de parler depuis lors.

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Top Banner
Banner 01
Banner 01

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email

Identifiez-vous

Don't have an account? Registration
OR