Dimanche 27 Septembre, 2020 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33

Politique

Affaire des 94 milliards : Le Juge Dème déplore la démarche d'Ousmane Sonko

Single Post
Affaire des 94 milliards : Le Juge Dème déplore la démarche d'Ousmane Sonko
L'ancien magistrat, Ibrahima Hamidou Dème, n'a pas apprécié la démarche du leader de Pastef, Ousmane Sonko, dans l'affaire dite des 94 milliards.

"La plainte de Pastef sur l'affaire des 94 milliards n'est pas recevable", confie d'emblée le coordonnateur de mouvement ‘'Ensemble'' qui rappelle, sur la 7tv, qu'en matière de détournement de deniers publics, seul le procureur de la République et l'Agent judiciaire de l'Etat peuvent déclencher des poursuites.

Il a dénoncé l'attitude de l'ex-inspecteur des impôts et domaines qui, selon lui, a négocié en catimini avec les héritiers Ndoye tout en sachant que le dossier comporte des irrégularités.

"Tous les juristes le savent, qu'ils soient avocats, magistrats, greffiers ou professeurs. A la limite, Pastef a fait une simple dénonciation. Par contre, les citoyens sénégalais doivent se mobiliser pour pousser la justice à ouvrir une enquête sur cette affaire", a-t-il poursuivi.

À en croire le juriste, le leader de Pastef "a le droit d'avoir un cabinet, mais ce n'est pas tout ce qui est légal qui peut se faire. Il y a un problème éthique et moral, pour quelqu'un qui prône la rupture. En aucune manière il ne devait s'impliquer".


liiiiiiiaffaire_de_malade

66 Commentaires

  1. Auteur

    En Octobre, 2019 (20:28 PM)
    Lui et capitaine Diene mome, ils ont raté la coche et l´histoire!

    Vive prési Sonko
    • Auteur

      Reply_author

      En Octobre, 2019 (20:36 PM)
      j'avais de l'espoir en lui plus que l'autre capitaine même mais il a été décevant son engagement a été juste a minima sonko les a dépassé de loin. mais son attitude dans cet interview manque de classe il a joué comme les apr dans la confusion. mais bon c'est sa manière de faire ...
    • Auteur

      No Reply

      En Octobre, 2019 (20:36 PM)
      il ne faudrait surtout pas que sonko réponde à ca par presse interposée … cela risque de l’embarquer dans des joutes verbales sans fin et sans fruits … qu’il étudie les propos du juge afin de consolider ses arguments lorsqu’il aura à se défendre là où ca se discutera …
    • Auteur

      En Octobre, 2019 (21:22 PM)
      le texte ne reflète pas fidèlement ce que le juge a dit. il faut suivre l’interview sur youtube ou lire l’article suivant du journal le quotidien :
      le dossier relatif aux 94 milliards de francs cfa supposés détournés par mamour diallo et qui a atterri sur la table du juge d’instruction, après audition de l’accusateur ousmane sonko, continue de susciter des commentaires. la dernière sortie en date reste celle de ibrahima hamidou dème qui était l’invité de «mnf» à la 7tv. «je suis le dossier. j’ai entendu la déclaration de ousmane sonko et j’ai noté un passage qui m’a gêné», a déclaré l’ancien juge qui avait démissionné avec fracas de la magistrature il y a deux ans. «ousmane sonko a dit à ses détracteurs qu’il pouvait prendre les 12% avec son cabinet parce que c’est légal. si l’on considère la morale, les jeunes politiques qui disent incarner la rupture ne doivent pas se permettre de faire tout ce qui est légal au regard de la loi. c’est une erreur de dire que je pouvais prendre le dossier», a-t-il expliqué. selon le président du mouvement ensemble, le leader de pastef a fait des dénonciations et un travail important sur ce dossier et devait s’en arrêter là, au lieu de s’y impliquer en disant qu’il pouvait le prendre. «cela pose un problème éthique et moral pour nous qui voulons galvaniser une rupture vertueuse, car tout ce qui est légal n’est pas moral», souligne-t-il.
      cependant, le démissionnaire trouve que l’affaire des 94 milliards traduit avec exactitude la «faillite de l’etat du sénégal et surtout celle de la justice sénégalaise» dans la considération dont ce dossier devait faire l’objet. «depuis plus d’une année, on parle de 94 milliards et la justice ne se prononce pas. ce n’est pas normal, car le procureur doit se saisir d’un dossier suite à une plainte ou à une dénonciation», explique m. dème.
      il avance que le procureur représente la société sénégalaise et doit lui rendre compte en montrant là où se situe la vérité sur des dossiers comme celui des 94 milliards. «maintenant s’il est là et que l’on parle de détournement d’une telle somme, je pense que le minimum c’était de se saisir du dossier», insiste-t-il. en fait, l’ancien juge trouve «anormal» le fait que le terrain fasse l’objet d’une indemnisation à hauteur de 94 milliards de francs cfa. pour lui, il y a une «surestimation sur le prix et l’etat devait mener des négociations sérieuses pour préserver nos deniers publics». a l’en croire, l’etat doit, dans ces cas de figure, déléguer des institutions habilitées comme la cour des compte dans le but d’avoir une vision éclairée sur la cohérence et la légalité des opérations avant de signer quoi que ce soit.
    • Auteur

      En Octobre, 2019 (21:22 PM)
      le texte ne reflète pas fidèlement ce que le juge a dit. il faut suivre l’interview sur youtube ou lire l’article suivant du journal le quotidien :
      le dossier relatif aux 94 milliards de francs cfa supposés détournés par mamour diallo et qui a atterri sur la table du juge d’instruction, après audition de l’accusateur ousmane sonko, continue de susciter des commentaires. la dernière sortie en date reste celle de ibrahima hamidou dème qui était l’invité de «mnf» à la 7tv. «je suis le dossier. j’ai entendu la déclaration de ousmane sonko et j’ai noté un passage qui m’a gêné», a déclaré l’ancien juge qui avait démissionné avec fracas de la magistrature il y a deux ans. «ousmane sonko a dit à ses détracteurs qu’il pouvait prendre les 12% avec son cabinet parce que c’est légal. si l’on considère la morale, les jeunes politiques qui disent incarner la rupture ne doivent pas se permettre de faire tout ce qui est légal au regard de la loi. c’est une erreur de dire que je pouvais prendre le dossier», a-t-il expliqué. selon le président du mouvement ensemble, le leader de pastef a fait des dénonciations et un travail important sur ce dossier et devait s’en arrêter là, au lieu de s’y impliquer en disant qu’il pouvait le prendre. «cela pose un problème éthique et moral pour nous qui voulons galvaniser une rupture vertueuse, car tout ce qui est légal n’est pas moral», souligne-t-il.
      cependant, le démissionnaire trouve que l’affaire des 94 milliards traduit avec exactitude la «faillite de l’etat du sénégal et surtout celle de la justice sénégalaise» dans la considération dont ce dossier devait faire l’objet. «depuis plus d’une année, on parle de 94 milliards et la justice ne se prononce pas. ce n’est pas normal, car le procureur doit se saisir d’un dossier suite à une plainte ou à une dénonciation», explique m. dème.
      il avance que le procureur représente la société sénégalaise et doit lui rendre compte en montrant là où se situe la vérité sur des dossiers comme celui des 94 milliards. «maintenant s’il est là et que l’on parle de détournement d’une telle somme, je pense que le minimum c’était de se saisir du dossier», insiste-t-il. en fait, l’ancien juge trouve «anormal» le fait que le terrain fasse l’objet d’une indemnisation à hauteur de 94 milliards de francs cfa. pour lui, il y a une «surestimation sur le prix et l’etat devait mener des négociations sérieuses pour préserver nos deniers publics». a l’en croire, l’etat doit, dans ces cas de figure, déléguer des institutions habilitées comme la cour des compte dans le but d’avoir une vision éclairée sur la cohérence et la légalité des opérations avant de signer quoi que ce soit.
    • Auteur

      En Octobre, 2019 (21:22 PM)
      le texte ne reflète pas fidèlement ce que le juge a dit. il faut suivre l’interview sur youtube ou lire l’article suivant du journal le quotidien :
      le dossier relatif aux 94 milliards de francs cfa supposés détournés par mamour diallo et qui a atterri sur la table du juge d’instruction, après audition de l’accusateur ousmane sonko, continue de susciter des commentaires. la dernière sortie en date reste celle de ibrahima hamidou dème qui était l’invité de «mnf» à la 7tv. «je suis le dossier. j’ai entendu la déclaration de ousmane sonko et j’ai noté un passage qui m’a gêné», a déclaré l’ancien juge qui avait démissionné avec fracas de la magistrature il y a deux ans. «ousmane sonko a dit à ses détracteurs qu’il pouvait prendre les 12% avec son cabinet parce que c’est légal. si l’on considère la morale, les jeunes politiques qui disent incarner la rupture ne doivent pas se permettre de faire tout ce qui est légal au regard de la loi. c’est une erreur de dire que je pouvais prendre le dossier», a-t-il expliqué. selon le président du mouvement ensemble, le leader de pastef a fait des dénonciations et un travail important sur ce dossier et devait s’en arrêter là, au lieu de s’y impliquer en disant qu’il pouvait le prendre. «cela pose un problème éthique et moral pour nous qui voulons galvaniser une rupture vertueuse, car tout ce qui est légal n’est pas moral», souligne-t-il.
      cependant, le démissionnaire trouve que l’affaire des 94 milliards traduit avec exactitude la «faillite de l’etat du sénégal et surtout celle de la justice sénégalaise» dans la considération dont ce dossier devait faire l’objet. «depuis plus d’une année, on parle de 94 milliards et la justice ne se prononce pas. ce n’est pas normal, car le procureur doit se saisir d’un dossier suite à une plainte ou à une dénonciation», explique m. dème.
      il avance que le procureur représente la société sénégalaise et doit lui rendre compte en montrant là où se situe la vérité sur des dossiers comme celui des 94 milliards. «maintenant s’il est là et que l’on parle de détournement d’une telle somme, je pense que le minimum c’était de se saisir du dossier», insiste-t-il. en fait, l’ancien juge trouve «anormal» le fait que le terrain fasse l’objet d’une indemnisation à hauteur de 94 milliards de francs cfa. pour lui, il y a une «surestimation sur le prix et l’etat devait mener des négociations sérieuses pour préserver nos deniers publics». a l’en croire, l’etat doit, dans ces cas de figure, déléguer des institutions habilitées comme la cour des compte dans le but d’avoir une vision éclairée sur la cohérence et la légalité des opérations avant de signer quoi que ce soit.
    • Auteur

      En Octobre, 2019 (21:22 PM)
      le texte ne reflète pas fidèlement ce que le juge a dit. il faut suivre l’interview sur youtube ou lire l’article suivant du journal le quotidien :
      le dossier relatif aux 94 milliards de francs cfa supposés détournés par mamour diallo et qui a atterri sur la table du juge d’instruction, après audition de l’accusateur ousmane sonko, continue de susciter des commentaires. la dernière sortie en date reste celle de ibrahima hamidou dème qui était l’invité de «mnf» à la 7tv. «je suis le dossier. j’ai entendu la déclaration de ousmane sonko et j’ai noté un passage qui m’a gêné», a déclaré l’ancien juge qui avait démissionné avec fracas de la magistrature il y a deux ans. «ousmane sonko a dit à ses détracteurs qu’il pouvait prendre les 12% avec son cabinet parce que c’est légal. si l’on considère la morale, les jeunes politiques qui disent incarner la rupture ne doivent pas se permettre de faire tout ce qui est légal au regard de la loi. c’est une erreur de dire que je pouvais prendre le dossier», a-t-il expliqué. selon le président du mouvement ensemble, le leader de pastef a fait des dénonciations et un travail important sur ce dossier et devait s’en arrêter là, au lieu de s’y impliquer en disant qu’il pouvait le prendre. «cela pose un problème éthique et moral pour nous qui voulons galvaniser une rupture vertueuse, car tout ce qui est légal n’est pas moral», souligne-t-il.
      cependant, le démissionnaire trouve que l’affaire des 94 milliards traduit avec exactitude la «faillite de l’etat du sénégal et surtout celle de la justice sénégalaise» dans la considération dont ce dossier devait faire l’objet. «depuis plus d’une année, on parle de 94 milliards et la justice ne se prononce pas. ce n’est pas normal, car le procureur doit se saisir d’un dossier suite à une plainte ou à une dénonciation», explique m. dème.
      il avance que le procureur représente la société sénégalaise et doit lui rendre compte en montrant là où se situe la vérité sur des dossiers comme celui des 94 milliards. «maintenant s’il est là et que l’on parle de détournement d’une telle somme, je pense que le minimum c’était de se saisir du dossier», insiste-t-il. en fait, l’ancien juge trouve «anormal» le fait que le terrain fasse l’objet d’une indemnisation à hauteur de 94 milliards de francs cfa. pour lui, il y a une «surestimation sur le prix et l’etat devait mener des négociations sérieuses pour préserver nos deniers publics». a l’en croire, l’etat doit, dans ces cas de figure, déléguer des institutions habilitées comme la cour des compte dans le but d’avoir une vision éclairée sur la cohérence et la légalité des opérations avant de signer quoi que ce soit.
    • Auteur

      En Octobre, 2019 (21:22 PM)
      le texte ne reflète pas fidèlement ce que le juge a dit. il faut suivre l’interview sur youtube ou lire l’article suivant du journal le quotidien :
      le dossier relatif aux 94 milliards de francs cfa supposés détournés par mamour diallo et qui a atterri sur la table du juge d’instruction, après audition de l’accusateur ousmane sonko, continue de susciter des commentaires. la dernière sortie en date reste celle de ibrahima hamidou dème qui était l’invité de «mnf» à la 7tv. «je suis le dossier. j’ai entendu la déclaration de ousmane sonko et j’ai noté un passage qui m’a gêné», a déclaré l’ancien juge qui avait démissionné avec fracas de la magistrature il y a deux ans. «ousmane sonko a dit à ses détracteurs qu’il pouvait prendre les 12% avec son cabinet parce que c’est légal. si l’on considère la morale, les jeunes politiques qui disent incarner la rupture ne doivent pas se permettre de faire tout ce qui est légal au regard de la loi. c’est une erreur de dire que je pouvais prendre le dossier», a-t-il expliqué. selon le président du mouvement ensemble, le leader de pastef a fait des dénonciations et un travail important sur ce dossier et devait s’en arrêter là, au lieu de s’y impliquer en disant qu’il pouvait le prendre. «cela pose un problème éthique et moral pour nous qui voulons galvaniser une rupture vertueuse, car tout ce qui est légal n’est pas moral», souligne-t-il.
      cependant, le démissionnaire trouve que l’affaire des 94 milliards traduit avec exactitude la «faillite de l’etat du sénégal et surtout celle de la justice sénégalaise» dans la considération dont ce dossier devait faire l’objet. «depuis plus d’une année, on parle de 94 milliards et la justice ne se prononce pas. ce n’est pas normal, car le procureur doit se saisir d’un dossier suite à une plainte ou à une dénonciation», explique m. dème.
      il avance que le procureur représente la société sénégalaise et doit lui rendre compte en montrant là où se situe la vérité sur des dossiers comme celui des 94 milliards. «maintenant s’il est là et que l’on parle de détournement d’une telle somme, je pense que le minimum c’était de se saisir du dossier», insiste-t-il. en fait, l’ancien juge trouve «anormal» le fait que le terrain fasse l’objet d’une indemnisation à hauteur de 94 milliards de francs cfa. pour lui, il y a une «surestimation sur le prix et l’etat devait mener des négociations sérieuses pour préserver nos deniers publics». a l’en croire, l’etat doit, dans ces cas de figure, déléguer des institutions habilitées comme la cour des compte dans le but d’avoir une vision éclairée sur la cohérence et la légalité des opérations avant de signer quoi que ce soit.
    • Auteur

      Reply_author

      En Octobre, 2019 (21:22 PM)
      juge dème ou politicien deme ? c'est quoi ce parti pris en " trafic d'influence" en l'endroit de ce dossier et du juge qui doit juger d'ici peu. le politicien n'a pas entre les mains ce dossier et ses détails. jeu trouble de deme qui d'ailleurs semble avoir un peu change'. il n'accroche plus d'ailleurs. dur d'être opposant et chômeur.
    • Auteur

      Reply_author

      En Octobre, 2019 (21:22 PM)
      juge dème ou politicien deme ? c'est quoi ce parti pris en " trafic d'influence" en l'endroit de ce dossier et du juge qui doit juger d'ici peu. le politicien n'a pas entre les mains ce dossier et ses détails. jeu trouble de deme qui d'ailleurs semble avoir un peu change'. il n'accroche plus d'ailleurs. dur d'être opposant et chômeur.
    • Auteur

      En Octobre, 2019 (21:24 PM)
      le texte ne reflète pas fidèlement ce que le juge a dit. il faut suivre l’interview sur youtube ou lire l’article suivant du journal le quotidien :
      le dossier relatif aux 94 milliards de francs cfa supposés détournés par mamour diallo et qui a atterri sur la table du juge d’instruction, après audition de l’accusateur ousmane sonko, continue de susciter des commentaires. la dernière sortie en date reste celle de ibrahima hamidou dème qui était l’invité de «mnf» à la 7tv. «je suis le dossier. j’ai entendu la déclaration de ousmane sonko et j’ai noté un passage qui m’a gêné», a déclaré l’ancien juge qui avait démissionné avec fracas de la magistrature il y a deux ans. «ousmane sonko a dit à ses détracteurs qu’il pouvait prendre les 12% avec son cabinet parce que c’est légal. si l’on considère la morale, les jeunes politiques qui disent incarner la rupture ne doivent pas se permettre de faire tout ce qui est légal au regard de la loi. c’est une erreur de dire que je pouvais prendre le dossier», a-t-il expliqué. selon le président du mouvement ensemble, le leader de pastef a fait des dénonciations et un travail important sur ce dossier et devait s’en arrêter là, au lieu de s’y impliquer en disant qu’il pouvait le prendre. «cela pose un problème éthique et moral pour nous qui voulons galvaniser une rupture vertueuse, car tout ce qui est légal n’est pas moral», souligne-t-il.
      cependant, le démissionnaire trouve que l’affaire des 94 milliards traduit avec exactitude la «faillite de l’etat du sénégal et surtout celle de la justice sénégalaise» dans la considération dont ce dossier devait faire l’objet. «depuis plus d’une année, on parle de 94 milliards et la justice ne se prononce pas. ce n’est pas normal, car le procureur doit se saisir d’un dossier suite à une plainte ou à une dénonciation», explique m. dème.
      il avance que le procureur représente la société sénégalaise et doit lui rendre compte en montrant là où se situe la vérité sur des dossiers comme celui des 94 milliards. «maintenant s’il est là et que l’on parle de détournement d’une telle somme, je pense que le minimum c’était de se saisir du dossier», insiste-t-il. en fait, l’ancien juge trouve «anormal» le fait que le terrain fasse l’objet d’une indemnisation à hauteur de 94 milliards de francs cfa. pour lui, il y a une «surestimation sur le prix et l’etat devait mener des négociations sérieuses pour préserver nos deniers publics». a l’en croire, l’etat doit, dans ces cas de figure, déléguer des institutions habilitées comme la cour des compte dans le but d’avoir une vision éclairée sur la cohérence et la légalité des opérations avant de signer quoi que ce soit.
    • Auteur

      En Octobre, 2019 (21:24 PM)
      le texte ne reflète pas fidèlement ce que le juge a dit. il faut suivre l’interview sur youtube ou lire l’article suivant du journal le quotidien :
      le dossier relatif aux 94 milliards de francs cfa supposés détournés par mamour diallo et qui a atterri sur la table du juge d’instruction, après audition de l’accusateur ousmane sonko, continue de susciter des commentaires. la dernière sortie en date reste celle de ibrahima hamidou dème qui était l’invité de «mnf» à la 7tv. «je suis le dossier. j’ai entendu la déclaration de ousmane sonko et j’ai noté un passage qui m’a gêné», a déclaré l’ancien juge qui avait démissionné avec fracas de la magistrature il y a deux ans. «ousmane sonko a dit à ses détracteurs qu’il pouvait prendre les 12% avec son cabinet parce que c’est légal. si l’on considère la morale, les jeunes politiques qui disent incarner la rupture ne doivent pas se permettre de faire tout ce qui est légal au regard de la loi. c’est une erreur de dire que je pouvais prendre le dossier», a-t-il expliqué. selon le président du mouvement ensemble, le leader de pastef a fait des dénonciations et un travail important sur ce dossier et devait s’en arrêter là, au lieu de s’y impliquer en disant qu’il pouvait le prendre. «cela pose un problème éthique et moral pour nous qui voulons galvaniser une rupture vertueuse, car tout ce qui est légal n’est pas moral», souligne-t-il.
      cependant, le démissionnaire trouve que l’affaire des 94 milliards traduit avec exactitude la «faillite de l’etat du sénégal et surtout celle de la justice sénégalaise» dans la considération dont ce dossier devait faire l’objet. «depuis plus d’une année, on parle de 94 milliards et la justice ne se prononce pas. ce n’est pas normal, car le procureur doit se saisir d’un dossier suite à une plainte ou à une dénonciation», explique m. dème.
      il avance que le procureur représente la société sénégalaise et doit lui rendre compte en montrant là où se situe la vérité sur des dossiers comme celui des 94 milliards. «maintenant s’il est là et que l’on parle de détournement d’une telle somme, je pense que le minimum c’était de se saisir du dossier», insiste-t-il. en fait, l’ancien juge trouve «anormal» le fait que le terrain fasse l’objet d’une indemnisation à hauteur de 94 milliards de francs cfa. pour lui, il y a une «surestimation sur le prix et l’etat devait mener des négociations sérieuses pour préserver nos deniers publics». a l’en croire, l’etat doit, dans ces cas de figure, déléguer des institutions habilitées comme la cour des compte dans le but d’avoir une vision éclairée sur la cohérence et la légalité des opérations avant de signer quoi que ce soit.
    • Auteur

      En Octobre, 2019 (21:24 PM)
      le texte ne reflète pas fidèlement ce que le juge a dit. il faut suivre l’interview sur youtube ou lire l’article suivant du journal le quotidien :
      le dossier relatif aux 94 milliards de francs cfa supposés détournés par mamour diallo et qui a atterri sur la table du juge d’instruction, après audition de l’accusateur ousmane sonko, continue de susciter des commentaires. la dernière sortie en date reste celle de ibrahima hamidou dème qui était l’invité de «mnf» à la 7tv. «je suis le dossier. j’ai entendu la déclaration de ousmane sonko et j’ai noté un passage qui m’a gêné», a déclaré l’ancien juge qui avait démissionné avec fracas de la magistrature il y a deux ans. «ousmane sonko a dit à ses détracteurs qu’il pouvait prendre les 12% avec son cabinet parce que c’est légal. si l’on considère la morale, les jeunes politiques qui disent incarner la rupture ne doivent pas se permettre de faire tout ce qui est légal au regard de la loi. c’est une erreur de dire que je pouvais prendre le dossier», a-t-il expliqué. selon le président du mouvement ensemble, le leader de pastef a fait des dénonciations et un travail important sur ce dossier et devait s’en arrêter là, au lieu de s’y impliquer en disant qu’il pouvait le prendre. «cela pose un problème éthique et moral pour nous qui voulons galvaniser une rupture vertueuse, car tout ce qui est légal n’est pas moral», souligne-t-il.
      cependant, le démissionnaire trouve que l’affaire des 94 milliards traduit avec exactitude la «faillite de l’etat du sénégal et surtout celle de la justice sénégalaise» dans la considération dont ce dossier devait faire l’objet. «depuis plus d’une année, on parle de 94 milliards et la justice ne se prononce pas. ce n’est pas normal, car le procureur doit se saisir d’un dossier suite à une plainte ou à une dénonciation», explique m. dème.
      il avance que le procureur représente la société sénégalaise et doit lui rendre compte en montrant là où se situe la vérité sur des dossiers comme celui des 94 milliards. «maintenant s’il est là et que l’on parle de détournement d’une telle somme, je pense que le minimum c’était de se saisir du dossier», insiste-t-il. en fait, l’ancien juge trouve «anormal» le fait que le terrain fasse l’objet d’une indemnisation à hauteur de 94 milliards de francs cfa. pour lui, il y a une «surestimation sur le prix et l’etat devait mener des négociations sérieuses pour préserver nos deniers publics». a l’en croire, l’etat doit, dans ces cas de figure, déléguer des institutions habilitées comme la cour des compte dans le but d’avoir une vision éclairée sur la cohérence et la légalité des opérations avant de signer quoi que ce soit.
    • Auteur

      En Octobre, 2019 (21:25 PM)
      le texte ne reflète pas fidèlement ce que le juge a dit. il faut suivre l’interview sur youtube ou lire l’article suivant du journal le quotidien :
      le dossier relatif aux 94 milliards de francs cfa supposés détournés par mamour diallo et qui a atterri sur la table du juge d’instruction, après audition de l’accusateur ousmane sonko, continue de susciter des commentaires. la dernière sortie en date reste celle de ibrahima hamidou dème qui était l’invité de «mnf» à la 7tv. «je suis le dossier. j’ai entendu la déclaration de ousmane sonko et j’ai noté un passage qui m’a gêné», a déclaré l’ancien juge qui avait démissionné avec fracas de la magistrature il y a deux ans. «ousmane sonko a dit à ses détracteurs qu’il pouvait prendre les 12% avec son cabinet parce que c’est légal. si l’on considère la morale, les jeunes politiques qui disent incarner la rupture ne doivent pas se permettre de faire tout ce qui est légal au regard de la loi. c’est une erreur de dire que je pouvais prendre le dossier», a-t-il expliqué. selon le président du mouvement ensemble, le leader de pastef a fait des dénonciations et un travail important sur ce dossier et devait s’en arrêter là, au lieu de s’y impliquer en disant qu’il pouvait le prendre. «cela pose un problème éthique et moral pour nous qui voulons galvaniser une rupture vertueuse, car tout ce qui est légal n’est pas moral», souligne-t-il.
      cependant, le démissionnaire trouve que l’affaire des 94 milliards traduit avec exactitude la «faillite de l’etat du sénégal et surtout celle de la justice sénégalaise» dans la considération dont ce dossier devait faire l’objet. «depuis plus d’une année, on parle de 94 milliards et la justice ne se prononce pas. ce n’est pas normal, car le procureur doit se saisir d’un dossier suite à une plainte ou à une dénonciation», explique m. dème.
      il avance que le procureur représente la société sénégalaise et doit lui rendre compte en montrant là où se situe la vérité sur des dossiers comme celui des 94 milliards. «maintenant s’il est là et que l’on parle de détournement d’une telle somme, je pense que le minimum c’était de se saisir du dossier», insiste-t-il. en fait, l’ancien juge trouve «anormal» le fait que le terrain fasse l’objet d’une indemnisation à hauteur de 94 milliards de francs cfa. pour lui, il y a une «surestimation sur le prix et l’etat devait mener des négociations sérieuses pour préserver nos deniers publics». a l’en croire, l’etat doit, dans ces cas de figure, déléguer des institutions habilitées comme la cour des compte dans le but d’avoir une vision éclairée sur la cohérence et la légalité des opérations avant de signer quoi que ce soit.
    • Auteur

      Reply_author

      En Octobre, 2019 (22:10 PM)
      parce que tout simplement vous ne voulez pas entendre une critique sur sonko.
      votre sonko s'est fait prendre dans don propre piège.
    • Auteur

      Reply_author

      En Octobre, 2019 (22:26 PM)
      des gens aussi aveugles, aussi ignares et ignorants que vous il y en a pas eu et il n'y en aura pas. la seule matière que les sénégalais ont besoin d'apprendre c'est le droit. il n'y a pas pire aveugle que celui qui ne veut voir. continuez à être bêtes et à croire que ça va affecter le sénégal. pauvres révolutionnaires de caff de pigeons. réveillez vous, pauvres aigris,. sonko va regretter d'avoir parlé de ces 94 milliards. vous avez cru que changer les choses c'est venir insulter quiconque ne pense pas comme vous, que c'était venir tout bousculer. le sénégal n'est pas une jungle. c'est un pays de droit malgré les apparences et vous l'apprendrez bientôt à vos dépens. ce droit est supérieur à la personne de macky sall, de wade, de diouf et de senghor. après macky sall, notre sénégal continuera d'exister et on le reconstruira pour guérir les plaies que l'actuel président lui aura causées. sonko a cessé d'être patriote depuis son rapprochement avec wade puis avec idrissa seck. comme une pute il nous a trahi et a perdu notre soutien. il n'est plus que l'ombre de lui-même. nous propulserons un autre plus posé, plus réfléchi et plus intègre. un autre qui changera le sénégal en moins de 10 ans.

      on t'avait prévenu ousmane et tu as refusé d'écouter comme tu as l'habitude de le faire. tu verras une avalanche d'attaques fondre sur toi d'ici peu. pape t'a tourné le dos, pour info.
    • Auteur

      Reply_author

      En Octobre, 2019 (22:38 PM)
      bravo seneweb pour les amalgames savamment distille pour faire croire en des choses que deme n'a pas dit. tout qui n'est pas entre cote est du faux, on sait que mamour a srrose beaucoup de monde mais il ne faut pas abuser non plus.
  2. Auteur

    En Octobre, 2019 (20:29 PM)
    Sonko dans la sauce
    • Auteur

      Reply_author

      En Octobre, 2019 (22:02 PM)
      il serait bon de voir l’interview en intégralité pour se faire une idée
    • Auteur

      Reply_author

      En Octobre, 2019 (22:02 PM)
      il serait bon de voir l’interview en intégralité pour se faire une idée
    • Auteur

      France Reply_author

      En Octobre, 2019 (01:12 AM)
      le peuple a tourné le dos a macky voleur mais pas a sonko .. juge deme sonko a dénoncé ce dossier longtemps avant l la famille le contacte khana lolou dang ngen koy faater.. sonko a demandé a la famille d aller voir un autre cabinet cest ka famille ki est venu voir sonko pas ke contraire .. areetez de faire d l’amalgame .. sonko mounoulene ko tilimall ay saathie laniou oo sehall ils feront tout piur le salir mais dou diall .. les juges d sall family voleur sont corrompus mais il ya une justice divine et lep dina lerr sous peu insh allah.. saathie ngen lhaliss bi sedo ko ses politiciens marabout magistrat tous corrompus par cet argent mais dina lerr
    • Auteur

      France Reply_author

      En Octobre, 2019 (01:12 AM)
      le peuple a tourné le dos a macky voleur mais pas a sonko .. juge deme sonko a dénoncé ce dossier longtemps avant l la famille le contacte khana lolou dang ngen koy faater.. sonko a demandé a la famille d aller voir un autre cabinet cest ka famille ki est venu voir sonko pas ke contraire .. areetez de faire d l’amalgame .. sonko mounoulene ko tilimall ay saathie laniou oo sehall ils feront tout piur le salir mais dou diall .. les juges d sall family voleur sont corrompus mais il ya une justice divine et lep dina lerr sous peu insh allah.. saathie ngen lhaliss bi sedo ko ses politiciens marabout magistrat tous corrompus par cet argent mais dina lerr
    • Auteur

      France Reply_author

      En Octobre, 2019 (01:12 AM)
      le peuple a tourné le dos a macky voleur mais pas a sonko .. juge deme sonko a dénoncé ce dossier longtemps avant l la famille le contacte khana lolou dang ngen koy faater.. sonko a demandé a la famille d aller voir un autre cabinet cest ka famille ki est venu voir sonko pas ke contraire .. areetez de faire d l’amalgame .. sonko mounoulene ko tilimall ay saathie laniou oo sehall ils feront tout piur le salir mais dou diall .. les juges d sall family voleur sont corrompus mais il ya une justice divine et lep dina lerr sous peu insh allah.. saathie ngen lhaliss bi sedo ko ses politiciens marabout magistrat tous corrompus par cet argent mais dina lerr
    Auteur

    Sego

    En Octobre, 2019 (20:29 PM)
    il a le drit de gagner honnetement son fric, vous lavez dit, tout entrepreneur tarifie ses services, les deniers publics sont différents de largent qu'un d'une entrprise
    • Auteur

      Reply_author

      En Octobre, 2019 (20:35 PM)
      gagner sa vie sur le dos de l'État en profitant de sa position! cest pire que le vol!
    Auteur

    En Octobre, 2019 (20:33 PM)
    Soit, il n’a pas suivi le dossier, soit il fait exprès. Mais bon heureusement que ça ne sera pas lui, le juge qui aurait jugé de la recevabilité de la plainte de SONKO. Si je comprend bien sa démarche, le doyen des juge a merdé en recevant les plaintes de SONKO ? Je veux une réponse svp
    Auteur

    En Octobre, 2019 (20:33 PM)
    Vire-t-il vers le macky ( c-est dur, le chômage...)? Jaloux de sonko, avec le flop de sa démission bruyante? Je m'interroge...
    Auteur

    Diine

    En Octobre, 2019 (20:35 PM)
    Pourquoi publier des mensonges et contrevérités alors que les vidéos sont dans les réseaux sociaux et YouTube où Président Ousmane Sonko dit clairement à qui veut l’entendre que rien de l’empêche de prendre le contrat en tant que expert financier mais son éthique et ses valeurs ne le permettent pas de porter le dossier. Maintenant si un juge Et politicien qui communique très mal veut déformer la réalité des faits c’est son affaire, l’histoire jugera.
    • Auteur

      Zee

      En Octobre, 2019 (21:24 PM)
      les vidéos sont encore là, mouthe bane avait demandé à ousmane sonko comment s'appelle son cabinet, il a répondu aprés hésitation atlas. mais pour vous sonko est blanc comme neige, et c'est loin d'être la vérité et l'avenir nous le dira incha allah.
    • Auteur

      Reply_author

      En Octobre, 2019 (22:25 PM)
      arretez de prendre les gens pour des moins que rien. sonko , c'est monsieur 12% et apparemment il est un habitué des faits car autrement comment un fonctionnaire avec seulement 15 ans de service peut être radié et continuer à mener un haut niveau de vie au point de distribuer son salaire de député? sonko prenait-il 12% lorsqu'il etait fonctionnaire au point de se constituer un bon matelas financier ?
    • Auteur

      Reply_author

      En Octobre, 2019 (22:25 PM)
      arretez de prendre les gens pour des moins que rien. sonko , c'est monsieur 12% et apparemment il est un habitué des faits car autrement comment un fonctionnaire avec seulement 15 ans de service peut être radié et continuer à mener un haut niveau de vie au point de distribuer son salaire de député? sonko prenait-il 12% lorsqu'il etait fonctionnaire au point de se constituer un bon matelas financier ?
    Auteur

    En Octobre, 2019 (20:35 PM)
    Hey Allah ! Tout ça parce que Ousmane Sonko suit sa trajectoire sans obliger personne à le rejoindre. V

    Juge Déme de toute l’opposition il n’y a que Sonko qui t’intéresse !

    Penses tu qu’en t’attaqquant à Sonko que tu puisses te frayer un passage.

    Après si «les chiens de garde » de Sonko réagissent vigoureusement vous serez là à dire qu’ils sont allergiques à la critique...

    Rien qu’une simple dénonciation de Sonko en tant que député aurait suffi pour enclencher des poursuites...

    Je ne sais pas si ignorance mola diap, Wala sokhor ou tu fais un clin d’œil au pouvoir mais ton attitude est décevante
    Auteur

    Wissal Blowa

    En Octobre, 2019 (20:35 PM)
    I l faut faire comme les pays developers! Avoir un departement ou les gens peuvent siffler a quiconque qui est tricheur des biens publiques ou d’autruit et les recompeaser 5% a tout ce qui recupere. Pardon my French!
    Auteur

    En Octobre, 2019 (20:36 PM)
    Ces gens la il faut qu'ils arretent de divertir les senegalais , ce qu'on a besoin c'est que la justice fasse son travail et que les senegalais soient elucides !!!!!!!!!! c'est tout ! le reste n'est guere important !! et a partir de la on saura qui de sonko ou mamaour diallo a raison .



    Dans ce pays (senegal ) les gens ne sont pas serieux ! a commencer par nos institutions !!!!!! comment est ce le procureur lui qui est prompt a tenir des conferences de presse si c'est l'etat qui porte peut rester inactif sur ce dossier ??????? alors qu'on parle de 94 milliards !!!!! c'est inacceptable !!!!!!!!



    Quand je vois qu'en occident des hommes politiques sont mis en examen ou condamnes pour des sommes infimes !! regardez ce qui est arrive a francois fillon mis en examen pour des histoires de costumes et un montant de 300,000 euros , l'homme noir n'est pas serieux ,c'est ce qui explique notre sous developpement !!!!!!
    Auteur

    Diaspora

    En Octobre, 2019 (20:36 PM)
    Vas te faire foutre M. Deme et vas rejoindre ta putain de coalition.

    On vous comprend. Idiot......
    • Auteur

      Reply

      En Octobre, 2019 (20:53 PM)
      non, ca ne fonctionne pas comme ça koro ! laissons aux gens la liberté d’être du bord qu’ils veulent, sans les insulter. restons avec notre homme, nous savons ce qu’il veut pour le sénégal, qui veut nous rejoigne/ qui ne veut pas ou ne peut pas n’a qu’à aller où il pense trouver son bonheur …
      nous ne pouvons pas avoir un candidat de catégorie prémium et le défendre avec les vieilles méthodes dépassés façon militant apero ! soyons à l’image de notre homme : percutant et orienté vers le futur … les insultes c’est apr-style ! pastef ce sont des arguments-massues bien calibrés qui font mouche !
      on se ressaisis !
    • Auteur

      Reply_author

      En Octobre, 2019 (22:31 PM)
      dans cette affaire, il faut renvoyer dos à dos le pouvoir et sonko car il y a une double manipulation:
      - celle du pouvoir pour masquer un scandale mettant en cause un homme d’affaires qui, après avoir racheté une créance, devait en complicité avec mamour diallo et d’autres fonctionnaires, recevoir une indemnité exorbitante de 94 milliards. ce qui n’a pas abouti à cause de la surmédiatisation de l’affaire par sonko.
      - celle de sonko, qui usant de chantage et d’autres manœuvres mafieuses a tenté de toucher sa part du jackpot à travers des cabinets écran. ayant complètement terrorisé la presse, personne n’ose évoquer sa responsabilité dans ce scandale.
    • Auteur

      Reply_author

      En Octobre, 2019 (22:31 PM)
      dans cette affaire, il faut renvoyer dos à dos le pouvoir et sonko car il y a une double manipulation:
      - celle du pouvoir pour masquer un scandale mettant en cause un homme d’affaires qui, après avoir racheté une créance, devait en complicité avec mamour diallo et d’autres fonctionnaires, recevoir une indemnité exorbitante de 94 milliards. ce qui n’a pas abouti à cause de la surmédiatisation de l’affaire par sonko.
      - celle de sonko, qui usant de chantage et d’autres manœuvres mafieuses a tenté de toucher sa part du jackpot à travers des cabinets écran. ayant complètement terrorisé la presse, personne n’ose évoquer sa responsabilité dans ce scandale.
    • Auteur

      Reply_author

      En Octobre, 2019 (22:31 PM)
      dans cette affaire, il faut renvoyer dos à dos le pouvoir et sonko car il y a une double manipulation:
      - celle du pouvoir pour masquer un scandale mettant en cause un homme d’affaires qui, après avoir racheté une créance, devait en complicité avec mamour diallo et d’autres fonctionnaires, recevoir une indemnité exorbitante de 94 milliards. ce qui n’a pas abouti à cause de la surmédiatisation de l’affaire par sonko.
      - celle de sonko, qui usant de chantage et d’autres manœuvres mafieuses a tenté de toucher sa part du jackpot à travers des cabinets écran. ayant complètement terrorisé la presse, personne n’ose évoquer sa responsabilité dans ce scandale.
    • Auteur

      Reply_author

      En Octobre, 2019 (22:31 PM)
      dans cette affaire, il faut renvoyer dos à dos le pouvoir et sonko car il y a une double manipulation:
      - celle du pouvoir pour masquer un scandale mettant en cause un homme d’affaires qui, après avoir racheté une créance, devait en complicité avec mamour diallo et d’autres fonctionnaires, recevoir une indemnité exorbitante de 94 milliards. ce qui n’a pas abouti à cause de la surmédiatisation de l’affaire par sonko.
      - celle de sonko, qui usant de chantage et d’autres manœuvres mafieuses a tenté de toucher sa part du jackpot à travers des cabinets écran. ayant complètement terrorisé la presse, personne n’ose évoquer sa responsabilité dans ce scandale.
    • Auteur

      Reply_author

      En Octobre, 2019 (22:31 PM)
      dans cette affaire, il faut renvoyer dos à dos le pouvoir et sonko car il y a une double manipulation:
      - celle du pouvoir pour masquer un scandale mettant en cause un homme d’affaires qui, après avoir racheté une créance, devait en complicité avec mamour diallo et d’autres fonctionnaires, recevoir une indemnité exorbitante de 94 milliards. ce qui n’a pas abouti à cause de la surmédiatisation de l’affaire par sonko.
      - celle de sonko, qui usant de chantage et d’autres manœuvres mafieuses a tenté de toucher sa part du jackpot à travers des cabinets écran. ayant complètement terrorisé la presse, personne n’ose évoquer sa responsabilité dans ce scandale.
    • Auteur

      Reply_author

      En Octobre, 2019 (22:31 PM)
      dans cette affaire, il faut renvoyer dos à dos le pouvoir et sonko car il y a une double manipulation:
      - celle du pouvoir pour masquer un scandale mettant en cause un homme d’affaires qui, après avoir racheté une créance, devait en complicité avec mamour diallo et d’autres fonctionnaires, recevoir une indemnité exorbitante de 94 milliards. ce qui n’a pas abouti à cause de la surmédiatisation de l’affaire par sonko.
      - celle de sonko, qui usant de chantage et d’autres manœuvres mafieuses a tenté de toucher sa part du jackpot à travers des cabinets écran. ayant complètement terrorisé la presse, personne n’ose évoquer sa responsabilité dans ce scandale.
    • Auteur

      Reply_author

      En Octobre, 2019 (22:31 PM)
      dans cette affaire, il faut renvoyer dos à dos le pouvoir et sonko car il y a une double manipulation:
      - celle du pouvoir pour masquer un scandale mettant en cause un homme d’affaires qui, après avoir racheté une créance, devait en complicité avec mamour diallo et d’autres fonctionnaires, recevoir une indemnité exorbitante de 94 milliards. ce qui n’a pas abouti à cause de la surmédiatisation de l’affaire par sonko.
      - celle de sonko, qui usant de chantage et d’autres manœuvres mafieuses a tenté de toucher sa part du jackpot à travers des cabinets écran. ayant complètement terrorisé la presse, personne n’ose évoquer sa responsabilité dans ce scandale.
    • Auteur

      Reply_author

      En Octobre, 2019 (22:31 PM)
      dans cette affaire, il faut renvoyer dos à dos le pouvoir et sonko car il y a une double manipulation:
      - celle du pouvoir pour masquer un scandale mettant en cause un homme d’affaires qui, après avoir racheté une créance, devait en complicité avec mamour diallo et d’autres fonctionnaires, recevoir une indemnité exorbitante de 94 milliards. ce qui n’a pas abouti à cause de la surmédiatisation de l’affaire par sonko.
      - celle de sonko, qui usant de chantage et d’autres manœuvres mafieuses a tenté de toucher sa part du jackpot à travers des cabinets écran. ayant complètement terrorisé la presse, personne n’ose évoquer sa responsabilité dans ce scandale.
    • Auteur

      Reply_author

      En Octobre, 2019 (22:31 PM)
      dans cette affaire, il faut renvoyer dos à dos le pouvoir et sonko car il y a une double manipulation:
      - celle du pouvoir pour masquer un scandale mettant en cause un homme d’affaires qui, après avoir racheté une créance, devait en complicité avec mamour diallo et d’autres fonctionnaires, recevoir une indemnité exorbitante de 94 milliards. ce qui n’a pas abouti à cause de la surmédiatisation de l’affaire par sonko.
      - celle de sonko, qui usant de chantage et d’autres manœuvres mafieuses a tenté de toucher sa part du jackpot à travers des cabinets écran. ayant complètement terrorisé la presse, personne n’ose évoquer sa responsabilité dans ce scandale.
    • Auteur

      Reply_author

      En Octobre, 2019 (22:31 PM)
      dans cette affaire, il faut renvoyer dos à dos le pouvoir et sonko car il y a une double manipulation:
      - celle du pouvoir pour masquer un scandale mettant en cause un homme d’affaires qui, après avoir racheté une créance, devait en complicité avec mamour diallo et d’autres fonctionnaires, recevoir une indemnité exorbitante de 94 milliards. ce qui n’a pas abouti à cause de la surmédiatisation de l’affaire par sonko.
      - celle de sonko, qui usant de chantage et d’autres manœuvres mafieuses a tenté de toucher sa part du jackpot à travers des cabinets écran. ayant complètement terrorisé la presse, personne n’ose évoquer sa responsabilité dans ce scandale.
    • Auteur

      Reply_author

      En Octobre, 2019 (22:31 PM)
      dans cette affaire, il faut renvoyer dos à dos le pouvoir et sonko car il y a une double manipulation:
      - celle du pouvoir pour masquer un scandale mettant en cause un homme d’affaires qui, après avoir racheté une créance, devait en complicité avec mamour diallo et d’autres fonctionnaires, recevoir une indemnité exorbitante de 94 milliards. ce qui n’a pas abouti à cause de la surmédiatisation de l’affaire par sonko.
      - celle de sonko, qui usant de chantage et d’autres manœuvres mafieuses a tenté de toucher sa part du jackpot à travers des cabinets écran. ayant complètement terrorisé la presse, personne n’ose évoquer sa responsabilité dans ce scandale.
    • Auteur

      Reply_author

      En Octobre, 2019 (22:31 PM)
      dans cette affaire, il faut renvoyer dos à dos le pouvoir et sonko car il y a une double manipulation:
      - celle du pouvoir pour masquer un scandale mettant en cause un homme d’affaires qui, après avoir racheté une créance, devait en complicité avec mamour diallo et d’autres fonctionnaires, recevoir une indemnité exorbitante de 94 milliards. ce qui n’a pas abouti à cause de la surmédiatisation de l’affaire par sonko.
      - celle de sonko, qui usant de chantage et d’autres manœuvres mafieuses a tenté de toucher sa part du jackpot à travers des cabinets écran. ayant complètement terrorisé la presse, personne n’ose évoquer sa responsabilité dans ce scandale.
    • Auteur

      Reply_author

      En Octobre, 2019 (22:31 PM)
      dans cette affaire, il faut renvoyer dos à dos le pouvoir et sonko car il y a une double manipulation:
      - celle du pouvoir pour masquer un scandale mettant en cause un homme d’affaires qui, après avoir racheté une créance, devait en complicité avec mamour diallo et d’autres fonctionnaires, recevoir une indemnité exorbitante de 94 milliards. ce qui n’a pas abouti à cause de la surmédiatisation de l’affaire par sonko.
      - celle de sonko, qui usant de chantage et d’autres manœuvres mafieuses a tenté de toucher sa part du jackpot à travers des cabinets écran. ayant complètement terrorisé la presse, personne n’ose évoquer sa responsabilité dans ce scandale.
    • Auteur

      Reply_author

      En Octobre, 2019 (22:31 PM)
      dans cette affaire, il faut renvoyer dos à dos le pouvoir et sonko car il y a une double manipulation:
      - celle du pouvoir pour masquer un scandale mettant en cause un homme d’affaires qui, après avoir racheté une créance, devait en complicité avec mamour diallo et d’autres fonctionnaires, recevoir une indemnité exorbitante de 94 milliards. ce qui n’a pas abouti à cause de la surmédiatisation de l’affaire par sonko.
      - celle de sonko, qui usant de chantage et d’autres manœuvres mafieuses a tenté de toucher sa part du jackpot à travers des cabinets écran. ayant complètement terrorisé la presse, personne n’ose évoquer sa responsabilité dans ce scandale.
    Auteur

    Chim

    En Octobre, 2019 (20:37 PM)
    Niak jom.
    Auteur

    Drmandou

    En Octobre, 2019 (20:38 PM)
    Juge Deme se positionne politiqument il a passe l'interview a le rappeler. Logique dans ce jeux politique qu'il lance un pique a Sonko pour se demarquer malgre qu'il soit conscient que Sonko a raison. Mais c'est le Senegal hein!
    Auteur

    En Octobre, 2019 (20:40 PM)
    Monsieur deme, vous delirez. Vous parlez pour ne rien dire. Sonko a exactement dit ceci :" je pouvais légalement prendre le dossier, le traiter et me faire payer des honoraires. Mais pour des raisons morales, j'ai préféré ne pas le prendre et le laisser à quelqu'un d'autre."

    Donc si vous venez aujourd'hui dire :" tout ce qui est légal n'est pas conforme à la morale", vous ne faites que confirmer ce que sonko a dit et fait.

    Des lors, tenter de faire la leçon à sonko ressemble à de la cécité intellectuelle , à moins que ça ne soit de la mauvaise foi.
    Auteur

    Momar

    En Octobre, 2019 (20:44 PM)
    SO?KO, UN MANIPULATEUR FINALEMENT TROP GOURMANT. LES SENEGALAIS MERITENT MIEUX
    • Auteur

      Reply_author

      En Octobre, 2019 (21:14 PM)
      les sénégalais méritent pas mieu la preuve ils ont le dirigeant qu'ils méritent et ils ont bien voté pour lui ils vont rester dans la misère pour 5 ans si ils élisent un autre bourreau c'est leurs problème. en afrique les pays qui avance sont ceux qui ont tourné le dos a la france pas au monde mais juste la france. pour le moment y'a un seul crédible sonko quand il y'a aura un autre plus crédible moi j'y vais
    Auteur

    En Octobre, 2019 (20:46 PM)
    Sonko a porté plainte 3 mois avant de rencontrer la famille et il a refusé de les défendre. Quelqu'un peut il nous dire où et quand sonko à demandé 12%? Il n'a agit que pour dénoncer comme il l'a fait dans plusieurs dossiersemaines afin que le trésor et le peuple sénégalais entrent en possession de leur droit.
    Auteur

    Saga

    En Octobre, 2019 (20:51 PM)
    Merci Monsieur le juge Dème que je sache je ne suis juriste dans la démarche d'Oussama Sonko dans cette affaire des 94 milliards il me semble qu'il veut associer son parti mais en réalité son parti n'a rien avoir dans cette affaire c'est une affaire qui concerne deux citoyens sénégalais l'accusateur est l'accusé pourquoi lui Sonko porter veut faire porter le chapeau a son parti Sonko pense qu'il est meilleur de tous les sénégalais mais en réalité il est nul être inspecteur ne te donne pas le droit d'être le meilleur au contraire tu es le plus idiot du Sénégal tu as tellement menti que tu te retrouve dans une situation critique laisse moi te dire ceci toutes les personnes qui ont essayée de déstabiliser le président Macky Sall ont mordus la poussière tu mordras la ppoussière incha-allah tu as creusé ta propre tombe que penses-tu que nous les vrais sénégalais allons élire un diola président non Sonko tu rêves debout
    Auteur

    Saga

    En Octobre, 2019 (20:51 PM)
    Merci Monsieur le juge Dème que je sache je ne suis juriste dans la démarche d'Oussama Sonko dans cette affaire des 94 milliards il me semble qu'il veut associer son parti mais en réalité son parti n'a rien avoir dans cette affaire c'est une affaire qui concerne deux citoyens sénégalais l'accusateur est l'accusé pourquoi lui Sonko porter veut faire porter le chapeau a son parti Sonko pense qu'il est meilleur de tous les sénégalais mais en réalité il est nul être inspecteur ne te donne pas le droit d'être le meilleur au contraire tu es le plus idiot du Sénégal tu as tellement menti que tu te retrouve dans une situation critique laisse moi te dire ceci toutes les personnes qui ont essayée de déstabiliser le président Macky Sall ont mordus la poussière tu mordras la ppoussière incha-allah tu as creusé ta propre tombe que penses-tu que nous les vrais sénégalais allons élire un diola président non Sonko tu rêves debout
    Auteur

    Saga

    En Octobre, 2019 (20:51 PM)
    Merci Monsieur le juge Dème que je sache je ne suis juriste dans la démarche d'Oussama Sonko dans cette affaire des 94 milliards il me semble qu'il veut associer son parti mais en réalité son parti n'a rien avoir dans cette affaire c'est une affaire qui concerne deux citoyens sénégalais l'accusateur est l'accusé pourquoi lui Sonko porter veut faire porter le chapeau a son parti Sonko pense qu'il est meilleur de tous les sénégalais mais en réalité il est nul être inspecteur ne te donne pas le droit d'être le meilleur au contraire tu es le plus idiot du Sénégal tu as tellement menti que tu te retrouve dans une situation critique laisse moi te dire ceci toutes les personnes qui ont essayée de déstabiliser le président Macky Sall ont mordus la poussière tu mordras la ppoussière incha-allah tu as creusé ta propre tombe que penses-tu que nous les vrais sénégalais allons élire un diola président non Sonko tu rêves debout
    Auteur

    Mooo

    En Octobre, 2019 (21:00 PM)
    L'honnêteté c'est pas facile dé ! Même cet ex juge semble malhonnête car il essaie de faire de la manipulation pour essayer de salir un tout petit SONKO afin de nous faire oublier le silence ténébreux et honteux dans lequel s'est terré son candidat Idrissa Séck depuis le lendemain des présidentielles.Sonko lui a toujours été direct et honnête.Son parcours est exceptionnel aux yeux des Sénégalais jusqu'ici.

    Un musulman doit être honnête !
    Auteur

    Khaqataay De Ouf

    En Octobre, 2019 (21:03 PM)
    Mesdames et messieurs, sous nos yeux la campagne électorale de ZUZ DÈME vient d’être lancé ! Khaqataay gigantesque !

    Il pense avoir trouvé un angle d’attaque en utilisant sa cape de « ancien massisstra » et il a son équipe de répondeurs-dénigreurs-automatiques ! W&hahahahaha , vous êtes hilarants les petites-mains du Ziz-Dème, c’est quoi le nom de votre boîte ? Présentez vous nak ! Attaquer SONKO ça ne peut pas être une carte de visite !

    • Auteur

      Reply_author

      En Octobre, 2019 (22:32 PM)
      dans cette affaire, il faut renvoyer dos à dos le pouvoir et sonko car il y a une double manipulation:
      - celle du pouvoir pour masquer un scandale mettant en cause un homme d’affaires qui, après avoir racheté une créance, devait en complicité avec mamour diallo et d’autres fonctionnaires, recevoir une indemnité exorbitante de 94 milliards. ce qui n’a pas abouti à cause de la surmédiatisation de l’affaire par sonko.
      - celle de sonko, qui usant de chantage et d’autres manœuvres mafieuses a tenté de toucher sa part du jackpot à travers des cabinets écran. ayant complètement terrorisé la presse, personne n’ose évoquer sa responsabilité dans ce scandale.
    • Auteur

      Reply_author

      En Octobre, 2019 (22:32 PM)
      dans cette affaire, il faut renvoyer dos à dos le pouvoir et sonko car il y a une double manipulation:
      - celle du pouvoir pour masquer un scandale mettant en cause un homme d’affaires qui, après avoir racheté une créance, devait en complicité avec mamour diallo et d’autres fonctionnaires, recevoir une indemnité exorbitante de 94 milliards. ce qui n’a pas abouti à cause de la surmédiatisation de l’affaire par sonko.
      - celle de sonko, qui usant de chantage et d’autres manœuvres mafieuses a tenté de toucher sa part du jackpot à travers des cabinets écran. ayant complètement terrorisé la presse, personne n’ose évoquer sa responsabilité dans ce scandale.
    • Auteur

      Reply_author

      En Octobre, 2019 (22:32 PM)
      dans cette affaire, il faut renvoyer dos à dos le pouvoir et sonko car il y a une double manipulation:
      - celle du pouvoir pour masquer un scandale mettant en cause un homme d’affaires qui, après avoir racheté une créance, devait en complicité avec mamour diallo et d’autres fonctionnaires, recevoir une indemnité exorbitante de 94 milliards. ce qui n’a pas abouti à cause de la surmédiatisation de l’affaire par sonko.
      - celle de sonko, qui usant de chantage et d’autres manœuvres mafieuses a tenté de toucher sa part du jackpot à travers des cabinets écran. ayant complètement terrorisé la presse, personne n’ose évoquer sa responsabilité dans ce scandale.
    • Auteur

      Reply_author

      En Octobre, 2019 (22:32 PM)
      dans cette affaire, il faut renvoyer dos à dos le pouvoir et sonko car il y a une double manipulation:
      - celle du pouvoir pour masquer un scandale mettant en cause un homme d’affaires qui, après avoir racheté une créance, devait en complicité avec mamour diallo et d’autres fonctionnaires, recevoir une indemnité exorbitante de 94 milliards. ce qui n’a pas abouti à cause de la surmédiatisation de l’affaire par sonko.
      - celle de sonko, qui usant de chantage et d’autres manœuvres mafieuses a tenté de toucher sa part du jackpot à travers des cabinets écran. ayant complètement terrorisé la presse, personne n’ose évoquer sa responsabilité dans ce scandale.
    • Auteur

      Reply_author

      En Octobre, 2019 (22:32 PM)
      dans cette affaire, il faut renvoyer dos à dos le pouvoir et sonko car il y a une double manipulation:
      - celle du pouvoir pour masquer un scandale mettant en cause un homme d’affaires qui, après avoir racheté une créance, devait en complicité avec mamour diallo et d’autres fonctionnaires, recevoir une indemnité exorbitante de 94 milliards. ce qui n’a pas abouti à cause de la surmédiatisation de l’affaire par sonko.
      - celle de sonko, qui usant de chantage et d’autres manœuvres mafieuses a tenté de toucher sa part du jackpot à travers des cabinets écran. ayant complètement terrorisé la presse, personne n’ose évoquer sa responsabilité dans ce scandale.
    • Auteur

      Reply_author

      En Octobre, 2019 (22:32 PM)
      dans cette affaire, il faut renvoyer dos à dos le pouvoir et sonko car il y a une double manipulation:
      - celle du pouvoir pour masquer un scandale mettant en cause un homme d’affaires qui, après avoir racheté une créance, devait en complicité avec mamour diallo et d’autres fonctionnaires, recevoir une indemnité exorbitante de 94 milliards. ce qui n’a pas abouti à cause de la surmédiatisation de l’affaire par sonko.
      - celle de sonko, qui usant de chantage et d’autres manœuvres mafieuses a tenté de toucher sa part du jackpot à travers des cabinets écran. ayant complètement terrorisé la presse, personne n’ose évoquer sa responsabilité dans ce scandale.
    • Auteur

      Reply_author

      En Octobre, 2019 (22:32 PM)
      dans cette affaire, il faut renvoyer dos à dos le pouvoir et sonko car il y a une double manipulation:
      - celle du pouvoir pour masquer un scandale mettant en cause un homme d’affaires qui, après avoir racheté une créance, devait en complicité avec mamour diallo et d’autres fonctionnaires, recevoir une indemnité exorbitante de 94 milliards. ce qui n’a pas abouti à cause de la surmédiatisation de l’affaire par sonko.
      - celle de sonko, qui usant de chantage et d’autres manœuvres mafieuses a tenté de toucher sa part du jackpot à travers des cabinets écran. ayant complètement terrorisé la presse, personne n’ose évoquer sa responsabilité dans ce scandale.
    • Auteur

      Reply_author

      En Octobre, 2019 (22:32 PM)
      dans cette affaire, il faut renvoyer dos à dos le pouvoir et sonko car il y a une double manipulation:
      - celle du pouvoir pour masquer un scandale mettant en cause un homme d’affaires qui, après avoir racheté une créance, devait en complicité avec mamour diallo et d’autres fonctionnaires, recevoir une indemnité exorbitante de 94 milliards. ce qui n’a pas abouti à cause de la surmédiatisation de l’affaire par sonko.
      - celle de sonko, qui usant de chantage et d’autres manœuvres mafieuses a tenté de toucher sa part du jackpot à travers des cabinets écran. ayant complètement terrorisé la presse, personne n’ose évoquer sa responsabilité dans ce scandale.
    • Auteur

      Masistra?

      En Octobre, 2019 (12:20 PM)
      et sonko meew; il n'utilise pas son ancien statut de "inspectère de limpo"?
      yeen daal y a que votre gars qui est potabble? yeena neekh
    Auteur

    Anonyme

    En Octobre, 2019 (21:10 PM)
    mais wa sonko niome deh diakalnayma toroop. kou wakh dara lou arrangewoul sen wadji niou attaquè ko. ah doyna war deh. ça devient du terrorisme mediatique.
    Auteur

    Nianthio

    En Octobre, 2019 (21:17 PM)
    L'Arroseur arrosé.

    Sonko doit s'attendre au pire. Dieu n'aime pas les rancuniers. Wait ans see
    Auteur

    Nianthio

    En Octobre, 2019 (21:17 PM)
    L'Arroseur arrosé.

    Sonko doit s'attendre au pire. Dieu n'aime pas les rancuniers. Wait ans see
    Auteur

    Nianthio

    En Octobre, 2019 (21:17 PM)
    L'Arroseur arrosé.

    Sonko doit s'attendre au pire. Dieu n'aime pas les rancuniers. Wait ans see
    • Auteur

      Karim%

      En Octobre, 2019 (21:25 PM)
      @nanthio sané ou mané fais attention car dieu pourrait te punir d'utiliser son nom pour dire des choses auxquelles tu n crois pas.au fond de toi est ce que tu penses que sonko a fauté une seule fois dans ce dossier ?
    • Auteur

      @nianthio L’apero

      En Octobre, 2019 (21:27 PM)
      tu jubiles alors qu’il n’ya pas matière à …
      dieu n’aime pas non plus le vol, ni la prévarication, ni l’accaparement des biens communs à beaucoup de gens, ni la cruauté envers les faibles, ni la laïcité et toi tu es militant répondeur-automatique de l’apr, régime qui traîne ces genres de casseroles …
    Auteur

    Bourrage

    En Octobre, 2019 (21:17 PM)
    plié de rire … les répondeurs-dénigreurs-caliméro du Ziz Dème, Vous et votre équipe embedded dans senweb faut être plus subtiles vous aussi , wahahahahaha

    Quand vous postez une réponse qui a déjà 2 minutes pour un com qui n’est là que depuis 2 secondes, ça veut dire qu’il y’a bidouillage technique pour balancer en rafale un maximum de commentaires préparés, hahahaha. Soyez moins grossiers svp, ça se voit trop … faites doucement rèk …

    C’est comment le nom de votre esstiriktirr ?
    Auteur

    Mooo

    En Octobre, 2019 (21:20 PM)
    minutes (20:40 PM)

    Monsieur deme, vous delirez. Vous parlez pour ne rien dire. Sonko a exactement dit ceci :" je pouvais légalement prendre le dossier, le traiter et me faire payer des honoraires. Mais pour des raisons morales, j'ai préféré ne pas le prendre et le laisser à quelqu'un d'autre."



    Donc si vous venez aujourd'hui dire :" tout ce qui est légal n'est pas conforme à la morale", vous ne faites que confirmer ce que sonko a dit et fait.



    Des lors, tenter de faire la leçon à sonko ressemble à de la cécité intellectuelle , à moins que ça ne soit de la mauvaise foi.
    Auteur

    En Octobre, 2019 (21:37 PM)
    Le juge Dem comme Mamadou lamine diallo dans son kes tekki est passé à côté sur l'affaire des 94 milliards pour plusieurs raisons :

    1. Pour un juge et homme politique c'est pratiquement la première fois qu'il s'exprime sur une affaire aussi grave

    2. Il est passé rapidement sur le rôle de sonko dans ce dossier qu'il a révélé au sénégalais

    3 . Il n'a pas évoqué le fond du dossier :absence de decret d'expropriation,faux acquiescements, fausse homologation, fausse superficie....contenu même dans le rapport de la commission d'enquête.

    3. Sur le rapport il n'a évoqué que les faits reprochés à sonko et la réponse apportée qui ne le satisfait pas

    4. Il porte un jugement moral et éthique sur sonko alors qu'il n'a pas pris le dossier pour les mêmes raisons, même les apéristes sérieux n'évoquent plus cet aspect car c'est enfantin et dérisoire par rapport à tout le reste

    5. Il disqualifie d'office la plainte de sonko , ce que même le doyen des juges n'a pas fait car le dossier a été enrôlé et transmis au procureur .

    Une partie de l'opposition pense que ce dossier est une occasion pour affaiblir sonko qui a grandi beaucoup trop vite à leurs yeux mais elle se trompe lourdement
    • Auteur

      Reply_author

      En Octobre, 2019 (21:43 PM)
      il sait que la plupart des gens de ce pays sont illétrés et fortement impressionnables face à des titres comme « juge », « ministre », « président », etc… beaucoup de gens pensent qu’un individu qui travaille au tribunal ne peut être que quelqu’un de super savant et ils gobent tout ce qu’il dit sans filtre ! le candidat dème tente cette carte … mais il apprendra que la vérité est plus tenace que les laïus de gens en quête d’audimat …
    • Auteur

      Reply_author

      En Octobre, 2019 (21:51 PM)
      seneweb doit publier l’interview car le texte ne reflète pas les vrais propos du juge
    • Auteur

      Reply_author

      En Octobre, 2019 (21:52 PM)
      seneweb doit publier l’interview car le texte ne reflète pas les vrais propos du juge
    • Auteur

      Reply_author

      En Octobre, 2019 (21:52 PM)
      seneweb doit publier l’interview car le texte ne reflète pas les vrais propos du juge
    • Auteur

      Reply_author

      En Octobre, 2019 (21:52 PM)
      seneweb doit publier l’interview car le texte ne reflète pas les vrais propos du juge
    • Auteur

      Reply_author

      En Octobre, 2019 (21:52 PM)
      seneweb doit publier l’interview car le texte ne reflète pas les vrais propos du juge
    • Auteur

      Reply_author

      En Octobre, 2019 (21:52 PM)
      seneweb doit publier l’interview car le texte ne reflète pas les vrais propos du juge
    • Auteur

      Reply_author

      En Octobre, 2019 (22:10 PM)
      j’ai regardé l’émission mais c’est très intéressant. beaucoup de courage sur beaucoup de sujets. on te soutient pour le moment
    • Auteur

      Reply_author

      En Octobre, 2019 (22:10 PM)
      j’ai regardé l’émission mais c’est très intéressant. beaucoup de courage sur beaucoup de sujets. on te soutient pour le moment
    Auteur

    En Octobre, 2019 (21:39 PM)
    Sonko et ses Talibes timbrés.
    Auteur

    En Octobre, 2019 (21:43 PM)
    Nerokobandoum
    Auteur

    En Octobre, 2019 (21:43 PM)
    Ils applaudisssient le jige déme il n y a pas longtemps

    Maintenant ils vont l insulter



    Les sonkoïstes sont trop intolérants et méchants



    Ils sont sectaires , claniques et mesquins ,

    Toute la mentalité diola
    • Auteur

      Reply_author

      En Octobre, 2019 (23:39 PM)
      sale rÉpondeur automatique au solde de apr
      sonko n appartient pas qu'aux diolas il est un patrimoine nationale.
    Auteur

    En Octobre, 2019 (21:43 PM)
    Ils applaudisssient le jige déme il n y a pas longtemps

    Maintenant ils vont l insulter



    Les sonkoïstes sont trop intolérants et méchants



    Ils sont sectaires , claniques et mesquins ,

    Toute la mentalité diola
    • Auteur

      Reply_author

      En Octobre, 2019 (21:59 PM)
      sinon tu as qqchose d’intelligent à dire ou non ? si c’est non tu peux garder tes réflexions racistes pour toi, ca n’enrichit pas le débat
    Auteur

    En Octobre, 2019 (21:51 PM)
    Sonko et ses partisans ne font jamais d'autocritique

    LE JUGE DEME ÉTAIT UN MAGISTRAT TRES ORDINAIRE. IL NE FAUT PAS LE GLORIFIER OUTRE MESURE.

    IL FAIT MAINTENANT DE LA POLITIQUE C'EST TOUT.

    • Auteur

      Reply_author

      En Octobre, 2019 (22:09 PM)
      j’ai regardé l’émission mais c’est très intéressant. beaucoup de courage sur beaucoup de sujets. on te soutient pour le moment
    • Auteur

      Reply_author

      En Octobre, 2019 (22:09 PM)
      j’ai regardé l’émission mais c’est très intéressant. beaucoup de courage sur beaucoup de sujets. on te soutient pour le moment
    • Auteur

      Reply_author

      En Octobre, 2019 (22:09 PM)
      j’ai regardé l’émission mais c’est très intéressant. beaucoup de courage sur beaucoup de sujets. on te soutient pour le moment
    • Auteur

      Reply_author

      En Octobre, 2019 (22:09 PM)
      j’ai regardé l’émission mais c’est très intéressant. beaucoup de courage sur beaucoup de sujets. on te soutient pour le moment
    • Auteur

      Reply_author

      En Octobre, 2019 (22:09 PM)
      j’ai regardé l’émission mais c’est très intéressant. beaucoup de courage sur beaucoup de sujets. on te soutient pour le moment
    • Auteur

      Reply_author

      En Octobre, 2019 (22:09 PM)
      j’ai regardé l’émission mais c’est très intéressant. beaucoup de courage sur beaucoup de sujets. on te soutient pour le moment
    • Auteur

      Reply_author

      En Octobre, 2019 (22:09 PM)
      j’ai regardé l’émission mais c’est très intéressant. beaucoup de courage sur beaucoup de sujets. on te soutient pour le moment
    • Auteur

      Reply_author

      En Octobre, 2019 (22:09 PM)
      j’ai regardé l’émission mais c’est très intéressant. beaucoup de courage sur beaucoup de sujets. on te soutient pour le moment
    Auteur

    Karim%

    En Octobre, 2019 (21:54 PM)
    Personnellement,un jour j'ai essayé de faire de la division ethnique et j'ai reçu comme une punition divine.Depuis lors j'ai arrêté.Il y a des peuls,des séréres et des diolas dans presque toutes les formations politiques au Sénégal.
    Auteur

    Karim%

    En Octobre, 2019 (22:01 PM)
    L'auteur de ce torchon d'article s'appelle Salla GUEYE,un journaliste de seneweb trop ignorant et trop mal formé ! Bref un africain koi ! Et c'est ça le drame en Afrique,nos journalistes n'aident pas à l'éclatement de la vérité et ne défendent pas la population.Tous ceux qui ont suivi l'émission reconnaîtront que ce torchon d'article ne reflète pas exactement les propos de juge Dème et le titre est très racoleur !

    On a besoin de journalistes compétents dans ce pays pour pouvoir se développer !
    Auteur

    En Octobre, 2019 (22:06 PM)
    De toutes Les façons tous ceux qui critiqueront sonko seront insultés et lynchés



    Et meme pire dans pas trés longtemps tous les membres non casamançais et surtout non diolas de pastef seront tous écartés de l entourage proche de sonko



    Kouma sagga ak yowit
    Auteur

    En Octobre, 2019 (22:10 PM)
    Sonko est un menteur ndakh oussmane ba atlas merckless ca veux tout dire même s il prend pas le dossier c son ami ki le fe a sa place et c immorale le juge deme a bel es bien raison la rencontre avc la famille héritière la confirme yewoulen te bania done ay fanatik c un un manipulateur sonko y a d autrs sénégalais plus honnêtes et plus patriote ke lui ds ce pays gueum len sen boppp
    Auteur

    Merde Apr Et Deme

    En Octobre, 2019 (22:21 PM)
    nous senegalais défaillant que nous sommes nous en sortire nous sera difficile .M deme si vous dites non aux dénonsiations de sonko donc les demarches de maky salle doivent vous déplaire et qu avez vous fait ; revendiqué de mieux que sonko entant que serieux et digne de votre nom pour le peuple SONKO EST LE MAILLEUR
    Auteur

    En Octobre, 2019 (22:43 PM)
    Sonko ne dénonce pas c un manipulateur fen rek lay def le juge deme a raison
    Auteur

    Dlze

    En Octobre, 2019 (22:44 PM)
    Je ris sous cape; SONKO a de loin dépassé ces gens. Tous ceux qui veulent l'attaquer, en croyant l'enfoncer le confirment. mais monsieur le JUEG tu n'as fait que confirmer les dires du Président SONKO, qui je le cite dis " légalement mon cabinet Atlas pouvait prendre le dossier et défendre les héritiers , mais pour des raisons morales nous n'avons pas signé. Et c'est Mercalex, un cabinet dont je n'ai rien à voir, qui a finalement signé avec les héritiers ;". Donc juge DEME n'a rien appris aux gens. SONKO est mille fois plus intelligent que vous et te dépasse de loin. Tu as été un flop. Maintenant je comprends: tous ceux en quête de notoriété essaient de s'en prendre à SONKO pour avoir un buzz. Jge DEME tu as déçu. Et je te recommande de quitter l'arène politique, ce n'est pas fait pour toi. Vas négocier avec Macky pour ta réinsertion. Tu as démissionné, le peuple ne t'a pas embaucher. SONKO a été radié, le peuple l'a embaucher. Tu continueras à raser les murs. A moins que tu te repentisses et viennes faire acte d'allégeance auprès de SONKO.
    Auteur

    Samourai

    En Octobre, 2019 (22:50 PM)
    Another useful idiot. Combien ils t'ont paye pour que tu oses produire des arguties de ce calibre. Les 94 milliards voles au peuple, ca ne te derange pas? Sonko a eu un comportement irreproachable puisqu'il a refuse de prendre le dossier. Donc il a fait ce que vous avez voulu qu'il fasse. Ou est le probleme?
    Auteur

    Vivano

    En Octobre, 2019 (22:50 PM)
    Ici c 'est le courageux SONKO qui ose pilé du mil et les poussins froussards en profite pour picorer les quelques rares graine qui sortent du mortier.

    SONKO =le courageux .Juge deme = le poussin .



    SONKOOOOOOOOOOOOO PRESIDEEEEEEEEEEEEEEENT .
    Auteur

    Senegalus

    En Octobre, 2019 (22:51 PM)
    Cet ex juge n'arrive pas à la cheville de SONKO

    De toute façon les magistrats il faut s'en méfier.

    Ils sont des collabos naturels du pouvoir.

    Mr deme n'a qu'à partir aux élections sous sa propre banniere. Il verra qu'il ne pèse rien.

    Auteur

    En Octobre, 2019 (22:58 PM)
    A ki appartient merckless??????
    Auteur

    Mariè ?

    En Octobre, 2019 (23:15 PM)
    Je le verrai bien entre mes deux jambes entrain de me lecher le vagin lui. Hummm
    Auteur

    Jevousemmerde

    En Octobre, 2019 (23:47 PM)
    Franchement le Sénégal traverse une crise de leadership considérable. Macky, idy, sonko et les autres pourritures du même panier. Aujourd hui les gens se battent pour de la médiocrité mais pas étonnant nn plus d en arriver à cette situation pernicieuse quand le système engendre des intellectuels aussi merdiques et nuisibles pour la société. Saga, wakh Lou gaw, féne, satie, hypocrites, fétie, fo et j en passe.... Daguéni fontou rec!!!!
    Auteur

    Pastèque

    En Octobre, 2019 (23:50 PM)
    Que des pastèques sur les routes de Poue et de Mbour...

    Sonko qui a bénéficié des largesses du système pendant 15 ans( R+2 cité keur gorgui une voiture 4*4 alors que son salaire ne dépassait guère 6000000 au moment de sa radiation de la FP,les primes et avantages font le système c'est anormale car tous les fo fontionnaires sont d'égale dignité)revient nous bombarder qu'il combat ce même système.On dirait des pastèques pourries, delen xalat surtout les enseignants et autres.Pis,vous êtes mille fois plus méritant que lui.Enseigner une année ,une génération vaut un milliards de fois plus important qu'être un collecteur d'impôt. Fen ak resume bahoul. Mana mana rek...Pastequiens
    Auteur

    En Octobre, 2019 (23:52 PM)
    Bravo° On passe des Sonko est un menteur àSonko n'est pas clean ds cette affaire. Petit à petit la vérité éclate et éclore. Nous sommes presque tous d’accord que 94 milliards ont été (presque) détournés. les faits sont têtus. Bonne nuit à toutes et à tous.
    Auteur

    Sonko Rek

    En Octobre, 2019 (00:02 AM)
    Sonko fait des jaloux. Je pense qu'il a été très clair dans ce dossier depuis le début. Sonko reek, keep en 2024 insh'Allah.
    Auteur

    Jevousemmerde

    En Octobre, 2019 (00:11 AM)
    Cherchons plutôt un président capable de diriger un peuple de brebis égarées mdr
    Auteur

    Tallas

    En Octobre, 2019 (00:33 AM)
    Vous les affidés et disciples de Sonko vous allez insultés les vieux, les anciens collaborateurs de Sonko mais personne ne peut nier l'évidence votre gourou de Sonko est mouillé jusqu'au cou dans cette affaire.
    Auteur

    En Octobre, 2019 (01:00 AM)
    Toi qui defant Ousmane Sonko Karim wade est plus riches que sonko.Karim est toutes la communauté Mouride ont essayée de salire macky sans résultat tu te Fatigué pour rien tu perd de ton temps va travaille cest Beaucoups mieux pour toi personnes nes peux manipule les sénégalaise cest un peuple tre intelligent
    Auteur

    Justice

    En Octobre, 2019 (01:08 AM)
    Like it or not but Sonko is a manipulator, liar and a criminal and he will be prosecuted and if found guilty he will be sentenced nothing you guys can do about it. All you MFDC folks on this medium writing nonsense post here, I say relax because Sonko is nothing but a regular person and Citizen of The Republic of Senegal and he is not above the Law.



    The MFDC Dakar branch will never succeed Insha-Allah.



    Jerry Jefati Shering Touba Khadimou Rasoul Ahmadou Bamba.





    Auteur

    En Octobre, 2019 (01:38 AM)
    sonko ma trahi jai vote pour luis il menthes depuis le début sant que je me rendre compte tu naura jamais ma vote cest terminez
    Auteur

    Jevousemmerde

    En Octobre, 2019 (01:49 AM)
    Tellement bêtes et paranos ces partisans de tout bord. Tellement endoctrinés par l obscurité que même pour un ti commentaire apolitique chacun se sent persécuté. Dof yi guéne done. L esprit africain dou meusse yéwou. Yallah rec mokham loutah diokhoule assez de pouvoir aux nègres pour qu ils dirigent le monde ate sene khole you bone mdr
    Auteur

    En Octobre, 2019 (07:16 AM)
    Respecter les Sénégalais. Ça fait 5 jours que vous essayer de nous faire avaler cet article. La seule démarche a été entreprise par la famille concernée des mois après la plainte.

    Essayer de nous faire croire que pour une dénonciation aussi grave un pays de droit n aurait pas du ouvrir une enquete meme 4 mois après. Le mal on l a situé depuis longtemps dans ce pays: ce sont ces personnes qui nourissent leurs enfants et leurs familles avecl argent du contribuable Sénégalais et pour échapper à la justice se rallifn

    rallient au pouvoir.

    Tous les sacrifices du camp tiaroye aux combattants de la liberté n a servi alors a rien sinon a voir des Sénégalais comme nous appauvrir d autres Sénégalais au vue d une justice qui nous donne des frissons.
    Auteur

    En Octobre, 2019 (08:45 AM)
    Le sonkoisme , une maladie mentale. De l'hérésie pour de petits esprits incapables de faire la part des choses. Quand est-ce que sonko a dit la vérité ? Ni dans le pétrole, ni dans le fer, ni dans les 94 milliards. En plus d'être à la tête d'un gang financier dans lequel chaque membre est assis sur un patrimoine consistant. Aucun du bureau du Pastef n'est propre. Mais le plus grave comme Hitler aucun d'eux ne tolère la contradiction. Ils préfèrent nager dans le déni de la réalité.
    Auteur

    En Octobre, 2019 (09:06 AM)
    De toutes Les façons tous ceux qui critiqueront sonko seront insultés et lynchés



    Et meme pire dans pas trés longtemps tous les membres non casamançais et surtout non diolas de pastef seront tous écartés de l entourage proche de sonko



    À l approche des élections municipales et législatives ,

    tous Les cadres des impots et domains , de l administration ,du privé, les enseignants ,membres fondateurs de pastef ou militants des premiéres heures non diolas ou non casamançais seront tous poussés vers la périphérie

    Ils n auront pas les meilleures positions sur les listes



    On fera jouer hypocritement la loi de la majorité

    Et comme à mbao , aux parcelles et autres les membres casamançais sont majoritaires ...





    Pastef , malgrés la résistance de ses cadres , deviendra par la force des diolas un parti étheniciste



    Donc souteneurs de sonko.... bayiléne xél thi Lolou té ande ak sene xél



    Kouma sagga ak yowit
    Auteur

    Mon Pays

    En Octobre, 2019 (09:20 AM)
    Cet ancien juge est vraiment nul. il sait meme pas parler. yaw Sonko mola gueun
    Auteur

    En Octobre, 2019 (10:57 AM)
    De toutes Les façons tous ceux qui critiqueront sonko seront insultés et lynchés



    Et meme pire dans pas trés longtemps tous les membres non casamançais et surtout non diolas de pastef seront tous écartés de l entourage proche de sonko



    À l approche des élections municipales et législatives ,

    tous Les cadres des impots et domains , de l administration ,du privé, les enseignants ,membres fondateurs de pastef ou militants des premiéres heures non diolas ou non casamançais seront tous poussés vers la périphérie

    Ils n auront pas les meilleures positions sur les listes



    On fera jouer hypocritement la loi de la majorité

    Et comme à mbao , aux parcelles et autres les membres casamançais sont majoritaires ...





    Pastef , malgrés la résistance de ses cadres , deviendra par la force des diolas un parti étheniciste



    Donc souteneurs de sonko.... bayiléne xél thi Lolou té ande ak sene xél



    Kouma sagga ak yowit
    Auteur

    En Octobre, 2019 (10:57 AM)
    De toutes Les façons tous ceux qui critiqueront sonko seront insultés et lynchés



    Et meme pire dans pas trés longtemps tous les membres non casamançais et surtout non diolas de pastef seront tous écartés de l entourage proche de sonko



    À l approche des élections municipales et législatives ,

    tous Les cadres des impots et domains , de l administration ,du privé, les enseignants ,membres fondateurs de pastef ou militants des premiéres heures non diolas ou non casamançais seront tous poussés vers la périphérie

    Ils n auront pas les meilleures positions sur les listes



    On fera jouer hypocritement la loi de la majorité

    Et comme à mbao , aux parcelles et autres les membres casamançais sont majoritaires ...





    Pastef , malgrés la résistance de ses cadres , deviendra par la force des diolas un parti étheniciste



    Donc souteneurs de sonko.... bayiléne xél thi Lolou té ande ak sene xél



    Kouma sagga ak yowit
    Auteur

    En Octobre, 2019 (10:57 AM)
    De toutes Les façons tous ceux qui critiqueront sonko seront insultés et lynchés



    Et meme pire dans pas trés longtemps tous les membres non casamançais et surtout non diolas de pastef seront tous écartés de l entourage proche de sonko



    À l approche des élections municipales et législatives ,

    tous Les cadres des impots et domains , de l administration ,du privé, les enseignants ,membres fondateurs de pastef ou militants des premiéres heures non diolas ou non casamançais seront tous poussés vers la périphérie

    Ils n auront pas les meilleures positions sur les listes



    On fera jouer hypocritement la loi de la majorité

    Et comme à mbao , aux parcelles et autres les membres casamançais sont majoritaires ...





    Pastef , malgrés la résistance de ses cadres , deviendra par la force des diolas un parti étheniciste



    Donc souteneurs de sonko.... bayiléne xél thi Lolou té ande ak sene xél



    Kouma sagga ak yowit
    Auteur

    En Octobre, 2019 (11:17 AM)
    Nous sommes dans un pays bizarre, dans n'importe quel pays normal sonko serait déjà considéré comme un héros national pour avoir mener une longue et difficile enquête et dénicher des bandits en cols blancs au coeur du pouvoir de macky sall . Mais au Sénégal on voit des opposants dont un juge sans charisme ni pertinence juridique remettre en cause son action en insistant sur des détails insignifiants qui n'ont rien à voir avec le fond du dossier . Dans quel pays sommes-nous ?
    Auteur

    En Octobre, 2019 (11:47 AM)
    Wa sonko déme fétje sene bougarabou ,

    et l éthenicisme s installe , c est ça ?



    Imbécile de merde !
    Auteur

    En Octobre, 2019 (11:47 AM)
    Wa sonko déme fétje sene bougarabou ,

    et l éthenicisme s installe , c est ça ?



    Imbécile de merde !
    Auteur

    En Octobre, 2019 (13:10 PM)
    S'il y'a ethnicisme, il faut la trouver chez le camp de Macky SALL. Pourquoi vous n'en parlez pas? Le Pastef n'est pas un Parti de Diola. Je ne suis pas Diola mais c'est une insulte pour nous de considérer les gens comme vous les moutons de APR où c'est Macky SALL qui offre tous les postes juteux à sa communauté Halpoular. Vous êtes des Nafekh et puis arrêtez vos discours stériles si vous n'avez rien à proposer aux Sénégalais sachant que vous avez beaucoup menti au peuple. Le Mensonge est formellement interdit dans la société Diola où Ousmane SONKO est originaire. Je vous jure pour avoir cotoyé cette communauté, si SONKO ment aux Sénégalais, il le paiera cash, il le sait très bien. De grâce n'entrons pas dans les débats de valeurs et de communautarisme. Je vis en Casamance et la politique se marque carrément des questions ethniques et religieuses. Chacun choisi librement son Parti et sa religion en fonction de ses intérêts. Pour finir je t'informe qu'en milieu Diola on s'autoproclame pas leader ou chef de quoique ce soit.C'est la société ou la communauté qui choisit celui que leur dirige. Ousmane SONKO n'est pas le candidat des Diola point tiré.
    Auteur

    En Octobre, 2019 (16:12 PM)
    Regarde bien , utilise un peu ton intelligence et réfléchis touti rék

    Alfou sonko , cousin de sonko, abdou coly de petit mbao , guy Marius sagna , atab diatta , Sidy camara , president des sages et conseillers sont déja de plus en plus présents dans l entourage de sonko



    Si tu ne vois pas ça c est ton affaire , tu es totalement libre de te bercer d illusions



    Imbécile Abruti de merde

    Personne n a Le monopole de l insulte

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email