Samedi 21 Septembre, 2019 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Politique

Aliou Sow: "Au Pds, les exécutants d'hier sont les exécutés d'aujourd'hui"

Single Post
Aliou Sow: "Au Pds, les exécutants d'hier sont les exécutés d'aujourd'hui"

Le Parti démocratique sénégalais (Pds) traverse une tourmente depuis que le Secrétaire général national, Abdoulaye Wade, a dissout le Secrétariat exécutif national (Sen). Dans cette nouvelle configuration, les jeunes se taillent la part du lion en lieu et place de grands noms du parti. De Oumar Sarr à Babacar Gaye en passant par Abdoul Aziz Diop, Cheikh Tidiane Seck…, ils ont tous été éjectés. Une décision qui ne passe pas pour les ex-cadors du parti. Cependant Aliou Sow, ancien ministre et ex membre du Pds n’y voit pas ombrage et s’en explique.

« Il n’y a presque rien de nouveau sous les cieux », formule Aliou Sow. Selon l’ancien ministre libéral et non moins ancien patron de l’Ujtl (la structure des jeunes libéraux), « les exécutants d’hier sont les exécutés d’aujourd’hui, comme le dit un de nos doyens ». Le PDS a des dispositions qui donnent les pleins pouvoirs au Secrétaire général dans certaines situations. « Parfois il y’a des entorses, mais qui ont été tolérées et c’est devenu une jurisprudence qui a force de textes. Aujourd’hui, les personnes déchues ont été promues de la même manière. Mais les gens ne se plaignent que quand les choses ne marchent pas en leur faveur », déplore celui qui dirige le Mouvement patriotique pour le développement du Sénégal (Mpds).

Pour étayer ses propos, Aliou Sow exhume son propre cas lors de confrontations avec  Modou Diagne Fada, alors patron de l’Ujtl. « J’ai été le numéro 2 de l’Ujtl, avant de devenir son remplaçant quand il a atteint la limite d’âge. Alors qu’il y avait des tensions avec lui et ses nombreux proches restés dans le bureau, Wade avait choisi de dissoudre la direction et a mis une commission nationale pour réorganiser l’Ujtl, que j’ai dirigée et renouvelée. Ce fut le même cas avec Fada quand Wade lui a confié la direction du comité de relance après Joseph Ndong, son rival d’alors ».

Après le congrès des jeunes (la conférence nationale) du 24 décembre 2006 présidée par Wade, tous les délégués l’avaient élu secrétaire national de l’Ujtl. « Mais quand j’ai commencé à me rebeller, ils m’ont enlevé pour me faire remplacer par mon adjoint. Aujourd’hui, il a beau se plaindre, Oumar Sarr n’a jamais été élu par un congrès numéro 2 du PDS, c’est sur la même base qu’il l’a enlevé pour mettre d’autres », assène Aliou Sow.

Pour le président du Mpds, au-delà de tous ces remous, la volonté de Me Abdoulaye Wade de rajeunir le Pds est salutaire. « Je fais partie des premiers à lui faire la proposition en 2012. Ma conviction, c’est qu’aujourd’hui pour que le Pds renaisse de ses cendres, il faut des jeunes dynamiques. Tout parti qui ne se rajeunit pas, disparaît. Ceux qui pensent que les grands partis historiques continueront d’exister et de dominer la scène politique se trompent. Même des gens sans parti peuvent gagner des élections avec des structures bien organisée. Les Sénégalais en ont marre des politiciens professionnels », invective-t-il.


Article_similaires

8 Commentaires

  1. Auteur

    En Août, 2019 (02:25 AM)
    ''Les senegalais en ont marre des politiciens pro '' nous dit malaw pour se presenter different.
  2. Auteur

    Nigga

    En Août, 2019 (03:31 AM)
    Dr sow tu es toujours fache ? On sait que Omar sarr avait baiser ta femme
    Auteur

    En Août, 2019 (07:05 AM)
    Il ne l'a pas baisé lui, donc où est le problème ? Au lieu d'apprécier son analyse tu dis des conneries....cela se voit que tu n'as pas le titre de docteur toi
    Auteur

    En Août, 2019 (07:18 AM)
    il est encore là l'homme au petite bite?
    Auteur

    En Août, 2019 (07:44 AM)
    "Alors qu'il y avait des tensions avec lui". Ce mec nous sort son titre de docteur à tout va, et son niveau de français est plus que déplorable. En bon français on dit: " Alors qu'il y avait des tensions entre nous". "Avec" introduit la notion de consensus, d'accords entre les partis. On est ami avec quelqu'un et on se bat contre quelqu'un
    Auteur

    En Août, 2019 (09:44 AM)
    toi personne ne t'a exécuté tu as quitté lachement le navire pour ne pas vivre les privations de l'opposition. tu as eu ton poste de ministre avant tes 30 ans. wade t'a fait peu importe ce que tu vocifères aujourd'hui c'est grace à lui que tu es connu. tu t'es détourné de lui dès son retour dans l'opposition. celui que tu as combattu férocement combattu sa "vision politique" tu en as fait ton nouvel allié. assumes tes choix et laisses stp le parti qui t'a tout donné vivre. vous etes dans une fuite en avant la justification de votre trahison vous pousse à toujours parler en mal du pds vous transhumants; alors que la coalition bby ne tient que parceque macky est au pouvoir. un vrais nid d'hypocrites qui se détestent et n'accepteront jamais que l'un dirige l'autre.

    le mieux que tu as à faire c'est de te consacrer à ta vie universitaire comme tu n'as aucune envergure politique
    Auteur

    Anonyme

    En Août, 2019 (13:08 PM)
    malaw thiey malaw..thiouray ngongo.
    Auteur

    Anonyme

    En Août, 2019 (13:08 PM)
    thiouraye ngongo malaw

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Top Banner
Banner 01
Top Banner

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email

Identifiez-vous

Don't have an account? Registration
OR