Jeudi 17 Octobre, 2019 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Politique

Amadou Bâ : "La justice était tenue d'arrêter Khalifa Sall"

Single Post
Amadou Bâ : "La justice était tenue d'arrêter Khalifa Sall"

Au Sénégal, cinq ans après son élection, le président Macky Sall va enfin connaître le jugement de ses compatriotes sur sa gestion du pouvoir. Ce sera dimanche prochain, à l'occasion des législatives à un seul tour : il affrontera alors les coalitions menées par l'ex-président Abdoulaye Wade et par le maire de Dakar, Khalifa Sall.

Pour cette bataille, le chef de l'État s'appuie notamment sur son ministre de l'Economie et des Finances, Amadou Ba, qui conduit sa liste dans le département de Dakar. En duplex de la capitale sénégalaise, le "grand argentier" Amadou Ba répond aux questions de RFI.

RFI : Voilà cinq ans que vous êtes aux affaires. Est-ce que vous ne craignez pas l'usure du pouvoir dans la perspective des législatives de ce dimanche ?

Amadou Ba : Pas du tout. On ne craint pas l'usure du pouvoir, d'autant plus que le bilan du président Macky Sall est un bilan extrêmement important et le travail doit se poursuivre. Aujourd'hui, la situation est nettement meilleure, avec une croissance moyenne de 6,7% et nous projetons d'ailleurs 6,8% pour l'année 2018. Donc je pense que beaucoup de choses ont été faites avec la mise en œuvre du plan Sénégal Emergent.

Pour beaucoup, la vague migratoire de nombreux Sénégalais vers l'Europe c'est la preuve que vous n'avez pas résolu le principal problème qui est l'emploi des jeunes.

Je pense qu'il y a des efforts à faire. Nous avons déjà fait beaucoup d'efforts, mais lorsque le président Macky Sall est arrivé en 2012, la croissance était à 1,7 %, inférieure aux croix démographiques, je le rappelle. Et nous avons créé beaucoup d'emplois, mais pas assez. Je pense qu'aujourd'hui – avec le plan Sénégal Emergent, une croissance qui est à 6,7 % sur deux années successives, un déficit budgétaire qui baisse, un endettement qui est maîtrisé – le Sénégal est sur une bonne trajectoire. Maintenant, avec les réformes qui sont en cours, qui devront permettre d'avoir plus tard une zone économique spéciale, je pense qu'on peut espérer de créer des milliers, voire des millions d'emplois pour les jeunes Sénégalais.

Face à vous, il y a notamment la liste conduite par l'ancien président, Abdoulaye Wade, et au vu de l'affluence à ses meetings est-ce que vous ne craignez pas qu'il réussisse à prendre sa revanche sur 2012 ?

Je ne le crains pas. Je ne crains vraiment pas qu'on puisse parler de revanche. D'abord, les Sénégalais n'ont pas l'intention de faire marche arrière. Maintenant, il fait beaucoup d'animation et c'est bien. C'est ça le charme de la démocratie au Sénégal. Mais je ne pense pas que les Sénégalais puissent revenir sur ce qu'ils avaient vomi cinq ans plus tôt. Je ne le pense pas.

Oui, mais ce n'est pas n'importe qui. Il a quand même gagné deux présidentielles. Il est encore capable de gagner une élection nationale, non ?

Mais là, je peux vous dire que de 2012 à nos jours, c'est plus de 6 000 milliards que la communauté internationale a mis à la disposition du Sénégal. Et maître Wade, en douze ans c'est 3 700 milliards à peu près. Vous voyez un peu la différence. Et ces 6 000 milliards sont disponibles. Et je pense que la croissance devrait se poursuivre. Je pense qu'il faut que le président Macky Sall ait la majorité et que le pays puisse continuer de croître. Je pense que c'est ce qui donnera des emplois et non des slogans.

Face à vous, il y a aussi la liste conduite par le maire de Dakar, Khalifa Sall, qui est actuellement en prison. Khalifa Sall a gagné toutes les élections à Dakar depuis 2009. Est-ce qu'il ne risque pas de gagner encore dimanche prochain dans la capitale ?

Je ne le pense pas. A Dakar, aujourd'hui, il faut que tout le monde fasse le bilan. Il est là depuis 2009. Concrètement, qu'est-ce qui a été fait pour la ville de Dakar ? Je pense que Khalifa Sall a préféré aller sur la liste nationale. Moi, je me concentre sur la liste départementale pour voir avec le président Macky Sall quelles sont les réponses concrètes que nous allons apporter aux populations de Dakar par rapport à l'assainissement, à l'hydraulique, aux questions d'emploi que vous avez soulevées tout à l'heure, par rapport à toutes ces questions. Et justement, sur l'eau, nous avons des problèmes à Dakar, mais au moment où je vous parle la communauté internationale a mis à notre disposition plus de 400 milliards qui sont disponibles. Les conventions ont été signées et ça devrait permettre de régler les problèmes d'eau jusqu'à l'horizon 2035.

Depuis 2009, Khalifa Sall est très populaire à Dakar. Est-ce qu'il n'est pas encore plus depuis qu'il est en prison et qu'il passe pour beaucoup comme un martyr ?

Alors là, je pense que Khalifa Sall a un problème avec la justice. Il a fauté, donc aujourd'hui le dossier est entre les mains de la justice. Maintenant, est-ce qu'il est populaire ? Je ne sais pas. Je pense qu'il doit se défendre. Il a aujourd'hui quelques difficultés avec la justice qui malheureusement est obligée de le retenir sous les liens de la détention, mais ça s'arrête là.

Vous dites : "malheureusement, il est détenu". Voulez-vous dire que vous auriez préféré qu'il ne soit pas en prison ?

Personnellement, non, je ne souhaite à personne d'aller en prison. J'aurais préféré que Khalifa Sall soit avec moi sur le terrain. Et j'aurais même préféré que Khalifa Sall soit tête de liste de Dakar et non tête de liste nationale, pour que l'on puisse bien discuter du programme et tout.

Quand vous dites "malheureusement", voulez-vous dire que la justice a eu la main un peu trop lourde ?

Non, la justice était tenue de l'arrêter, malheureusement. Quand on est accusé de détournement de deniers publics, le juge n'a pas d'autre choix. C'est ce que dit la loi.

Vous dites que Khalifa Sall en prison, c'est une affaire de justice. Mais à l'origine, il y a eu un rapport de l'inspection générale d'Etat. Et ce rapport, le chef d'Etat Macky Sall avait le pouvoir discrétionnaire soit de le transmettre au procureur, soit de le mettre au fond d'un tiroir.

Je ne pense pas que ce soit une bonne chose que de mettre un rapport, quel qu'il soit au fond d'un tiroir. Le président Macky Sall est connu pour son attachement à la bonne gouvernance. Donc il a reçu un rapport et le rapport a été approuvé en l'état. Il n'a ni commenté ni ajouté ni réduit quoi que ce soit. Donc ce rapport ayant été approuvé en l'état, il s'est trouvé que pour le cas spécifique de Khalifa Sall et d'un autre maire d'ailleurs, la justice devait être saisie. Ce qui a été fait.

Oui, mais est-ce que tous les rapports de l'inspection sont transmis au procureur ?

Ça, je ne saurais répondre à cette question, je ne suis pas destinataire des rapports.

Vous êtes responsable de la bataille à Dakar et c'est une très belle bataille. Vous pouvez la gagner, vous pouvez aussi la perdre. En cas d'échec, est-ce que vous en assumerez les conséquences au niveau du gouvernement ?

Je n'ai pas de problème par rapport à ça. Le président Macky Sall m'a fait confiance en me maintenant comme Directeur général des impôts et des domaines, m'a fait confiance en me nommant ministre de l'Economie et des finances, il m'a fait confiance en me demandant de partager avec lui son combat politique. Je crois à sa vision, donc je partagerai tout avec le président Macky Sall et je l'assume totalement. Donc je serai avec lui jusqu'au bout.

Donc en cas de victoire, très bien. Mais en cas d'échec, vous assumerez ?

En cas de victoire, c'est très bien, je ne pense même pas à l'échec. Mais dans tous les cas, quelle que soit la situation, il appartiendra au président de la République de prendre les décisions qui lui semblent les plus opportunes.


Article_similaires

55 Commentaires

  1. Auteur

    Ctd

    En Juillet, 2017 (19:07 PM)
    soyez au moins correct et courtois mon cher on a pas besoin de ca
    • Auteur

      Juriste

      En Juillet, 2017 (20:17 PM)
      moi je suis juriste et je ne suis d’aucun parti politique.
      mais les faits contre khalifa sall sont tels qu’aucun juge digne de ce nom n’aura d’argument pour le libérer s’il ne cautionne pas.
      car :
      1/khalifa sall et compagnie reconnaissent avoir sorti de la caisse d’avance de la mairie la somme de 1.800.000.000 f entre 2010 et 2015.
      2/ils reconnaissent avoir sorti cette argent des caisses de la mairie sur la base de fausses pièces (fausses factures et bordereaux de livraison).
      3/ils refusent de dire et de prouver où ils ont mis cet argent, ayant comme seul argument que ce sont des fonds politiques.
      pourtant, le texte qui a créé cette caisse d’avance n’en a pas fait des fonds politiques ! il s’agit d’une régie d’avance destinée à couvrir des dépenses urgentes qu’on n’auraient pas le temps d’engager avec la procédure ordinaire. mais ces dépenses sont des dépenses publiques qui doivent être justifiées comme tout argent public (il faut consulter le décret de 2003 sur les régies d’avance et 2011 sur la règlementation de la comptabilité publique).
      donc sur quelle base khalifa sall s’est –il permet de décréter qu’il s’agit des fonds politiques et qu’il pouvait en disposer comme bon lui semble ?
      doit –on donc permettre à tout politicien, gestionnaire de nos deniers publics, de se lever un bon jour et de décréter que les fonds qui lui sont confiés sont des fonds politiques et qu’il en ferait ce qu’il voulait ? dans ce cas, pourquoi tous les directeurs d’agence, de sociétés, d’entreprises publics ne se lèveraient pas et diraient que l’argent public dont ils ont la charge est un fonds politique ?
      ensuite, j’entend souvent dire qu’on devrait libérer khalifa parce qu’il est régulièrement domicilié /
      mais le problème, c’est que l’article 140 du code de procédure pénale interdit de libérer une personne poursuivie pour détournement de deniers publics si elle ne cautionne pas ou n’émet pas de contestations sérieuses (même si elle est régulièrement domiciliée !). khalifa n’a pas émis de contestations sérieuses (car le fait de dire que ce sont des fonds politiques n’est pas sérieux, ça ne ressort que de ses déclarations). et il n’a pas cautionné !
      comment voulez-vous donc qu’un juge le libère ?avec quels arguments ? je défie tous les juristes d’apporter une contradiction à ce que je dis là !
    • Auteur

      Mom

      En Juillet, 2017 (20:27 PM)
      et l'on s'emeut des tricheries au bac alors que nos enfants l'on appris de nos dirigeant tricheurs et voleurs. il faut tricher pour reussir au senegal et nos politiciens nous montre la voix
    • Auteur

      Reply_author

      En Juillet, 2017 (20:38 PM)
      pour 1.8 milliards khalifa est gardé en prison, pour avoir fait disparaître 5 milliards mr amadou ba pavane dans les rues de dakar , toute honte bue
    • Auteur

      Reply_author

      En Juillet, 2017 (20:41 PM)
      pour 1.8 miliards khalifa est maintenu en prison, pour avoir fait disparaitre 5 milliards de arcelor mital amadou ba pavane dans les rues de dakar toute honte bue
    • Auteur

      Reply_author

      En Juillet, 2017 (20:47 PM)
      amadou ba ne dit pas la vérité car de 2007 à 2016, le pnb n'a enregistré 1,76% qu'en 2011. le taux de croissance le moins élevé à l'exception du taux de 2012 reste le taux de 2,42% enregistré en 2009 et 3,49% en 2013. comment mr. ba est-il arrivé avec une de 1,76% compte tenu de ces données sur la croissance au cours de cette période? il faut être un homme de mauvaise foi pour arriver à une telle conclusion sachant que n'importe qui peut vérifier ces statistiques.
    • Auteur

      Dof Le Fou

      En Juillet, 2017 (20:53 PM)
      voter joyyanti avec abdoul mbaye pour développer enfin le sénégal
      voter joyyanti avec abdoul mbaye pour développer enfin le sénégal
      voter joyyanti avec abdoul mbaye pour développer enfin le sénégal
      voter joyyanti avec abdoul mbaye pour développer enfin le sénégal
      voter joyyanti avec abdoul mbaye pour développer enfin le sénégal
      voter joyyanti avec abdoul mbaye pour développer enfin le sénégal
      voter joyyanti avec abdoul mbaye pour développer enfin le sénégal
      voter joyyanti avec abdoul mbaye pour développer enfin le sénégal
      voter joyyanti avec abdoul mbaye pour développer enfin le sénégal
      voter joyyanti avec abdoul mbaye pour développer enfin le sénégal
      voter joyyanti avec abdoul mbaye pour développer enfin le sénégal
      voter joyyanti avec abdoul mbaye pour développer enfin le sénégal
    • Auteur

      Dienedji

      En Juillet, 2017 (22:23 PM)
      et la communaute internationale et des milliards que nos petits fils devront payer
      aucune perspective avec nos moyens
    • Auteur

      Reply_author

      En Juillet, 2017 (22:28 PM)
      mdrrr le fonctionnaire milliardaire qui donne des leçons de probité r morale
    • Auteur

      Replabdouy_author

      En Juillet, 2017 (02:57 AM)
      amadou ba est un grand farceur. il dit que la justice était tenue d'arrêter khalifa sall. logique pour logique moussa sy a dit de lui qu'il a 25 maisons à dakar. lui amadou ba disposant de 25 titres fonciers sur les 100 000 qui sont signes pour les 14 millions de sénégalais. lui amadou ba un ancien dg des impôts et domaines devenu ministre de l'economie qui se tape 26 tf et la justice comme il dit n'est pas tenue de l'arreter. dans quel pays on est ? aucun chef d'etat au monde ne dispose de 25 titres fonciers. aucun roi au monde, aucun monarque n'a autant de tf que amadou ba si l'on en croit moussa sy qui n'est toujours pas démenti par le ministre ou un de ses pr
    • Auteur

      Replabdouy_author

      En Juillet, 2017 (02:57 AM)
      amadou ba est un grand farceur. il dit que la justice était tenue d'arrêter khalifa sall. logique pour logique moussa sy a dit de lui qu'il a 25 maisons à dakar. lui amadou ba disposant de 25 titres fonciers sur les 100 000 qui sont signes pour les 14 millions de sénégalais. lui amadou ba un ancien dg des impôts et domaines devenu ministre de l'economie qui se tape 26 tf et la justice comme il dit n'est pas tenue de l'arreter. dans quel pays on est ? aucun chef d'etat au monde ne dispose de 25 titres fonciers. aucun roi au monde, aucun monarque n'a autant de tf que amadou ba si l'on en croit moussa sy qui n'est toujours pas démenti par le ministre ou un de ses pr
    • Auteur

      Replabdouy_author

      En Juillet, 2017 (02:57 AM)
      amadou ba est un grand farceur. il dit que la justice était tenue d'arrêter khalifa sall. logique pour logique moussa sy a dit de lui qu'il a 25 maisons à dakar. lui amadou ba disposant de 25 titres fonciers sur les 100 000 qui sont signes pour les 14 millions de sénégalais. lui amadou ba un ancien dg des impôts et domaines devenu ministre de l'economie qui se tape 26 tf et la justice comme il dit n'est pas tenue de l'arreter. dans quel pays on est ? aucun chef d'etat au monde ne dispose de 25 titres fonciers. aucun roi au monde, aucun monarque n'a autant de tf que amadou ba si l'on en croit moussa sy qui n'est toujours pas démenti par le ministre ou un de ses pr
    • Auteur

      Replabdouy_author

      En Juillet, 2017 (02:57 AM)
      amadou ba est un grand farceur. il dit que la justice était tenue d'arrêter khalifa sall. logique pour logique moussa sy a dit de lui qu'il a 25 maisons à dakar. lui amadou ba disposant de 25 titres fonciers sur les 100 000 qui sont signes pour les 14 millions de sénégalais. lui amadou ba un ancien dg des impôts et domaines devenu ministre de l'economie qui se tape 26 tf et la justice comme il dit n'est pas tenue de l'arreter. dans quel pays on est ? aucun chef d'etat au monde ne dispose de 25 titres fonciers. aucun roi au monde, aucun monarque n'a autant de tf que amadou ba si l'on en croit moussa sy qui n'est toujours pas démenti par le ministre ou un de ses pr
    • Auteur

      Nono

      En Juillet, 2017 (07:04 AM)
      demain sera on tour parsk avec t ce que tu as comme bien en moins 5 ans tu sais nettement que anormal. prepare toi.
    • Auteur

      Reply_author

      En Juillet, 2017 (08:05 AM)
      vous meme vous serez traduit? quand vous dites"mais dans tous les cas, quelque soit la situation" ca c'est un aveu de votre defaite meme? wait and see? roublard
    • Auteur

      Reply_author

      En Juillet, 2017 (08:11 AM)
      ousmane sonko ou l'escroquerie politico-mediatique

      la diaspora sénégalaise respecte-t-elle notre pays et notre démocratie ? en effet, cette diaspora vit dans des pays démocratiques, où aucun candidat (aux législatives, à la présidentielle et même pour des primaires) ne peut avoir comme coordonnateur ou principal collaborateur un patron de presse (télé, radio, journal ou site internet). dans le cas d'une telle collaboration, le patron de presse démissionne. la démission ou le congé étant aussi la règle pour le journaliste ou l'animateur. ce fut le cas d'audrey pulvar, lors des primaires du ps français en 2012, alors qu'elle était la compagne d'arnaud montebourg.

      ces règles de bonnes mœurs démocratiques, les émigrés les connaissent parfaitement et les apprécient en occident. mais, concernant notre propre pays, ils bafouent ces règles, comme si le citoyen sénégalais ne méritaient pas la meilleure démocratie. en effet, des émigrés sont sur la liste de sonko et d'autres sont prêts à voter pour lui, alors que son coordonnateur n'est autre que demba makalou, le directeur général de seneweb, le site d'information le plus regardé par la diaspora et les sénégalais.

      sonko, qui passe son temps à dénoncer et accuser, sait parfaitement que sa relation avec mr makalou s'appelle collusion ou conflit d'intÉrÊt. donc s'il était honnête avec nous, ses compatriotes, il ne serait pas dans ce cas. et pire, mr makalou figure en très bonne position sur la liste nationale de sonko.
      c'est comme si mr racine talla, dg de la rts, était en très bonne position sur la liste nationale de bby. personne ne l'aurait accepté. donc pourquoi la diaspora l'accepte dans le cas de sonko ? surtout, comment sonko, le donneur de leçon, peut bafouer à ce point les valeurs qu'il évoque sans cesse ?

      nous ne sommes pas en temps de guerre, et donc, actuellement, notre patriotisme se mesure à notre engagement à servir civilement notre pays. ce qui commence par le respect de nos compatriotes. un respect qui n'est pas observé par sonko. ce qui est d'autant plus grave dans son cas qu'il ne cesse de dénoncer les fautes des autres et d'accuser tout le monde.

      naturellement, sonko et demba makalou n'avoueront jamais leur flagrante escroquerie, comme ils ne s'expliqueront jamais. mais vous les émigrés, en tout cas ceux d'entre vous qui souhaitent à notre pays une démocratie irréprochable, ne voteront pas pour un tricheur (sonko, bby, manko taxawu, manko watu, etc.), car celui qui triche pour conquérir une position trichera pour la conserver. donc avec sonko, ce n'est pas le meilleur qui attend notre pays, mais la poursuite de la tricherie.

      la diaspora aime notre pays, les sénégalais aiment le sénégal, donc qu'ils tournent le dos à tous les tricheurs, surtout les plus jeunes, parce qu'ils vont gérer le pays pendant 50 autres années. une catastrophe !!!
  2. Auteur

    Ctd

    En Juillet, 2017 (19:07 PM)
    soyez au moins correct et courtois mon cher on a pas besoin de ca
    Auteur

    Anonyme

    En Juillet, 2017 (19:27 PM)
     :emoshoot: 
    • Auteur

      Reply_author

      En Juillet, 2017 (19:40 PM)
      faites un sondage au ministère des finances ou la direction générale des impôts, une large majorité vous diront que amadou ba est un voleur opportuniste
    • Auteur

      Reply_author

      En Juillet, 2017 (20:01 PM)
      non seulement amadou ba est voleur opportuniste mais il est aussi un menteur et un homme de mauvaise ce qui est dangereux pour un ministre des finances. au cas où ce menteur serait aveugle de choix, voici les taux de croissance de l'économie du senegal: en 2007, c'était 4,94%, en 2008 c'était 3,68%, en 2009 c'était 2,42%, en 2010 c'était 4,18%, en 2011 c'était 1,76% (une anomalie), en 2012 c'était 4,14% (anomalie corrigée), en 2013 c'était 3,49%, en 2014 c'était 4,31%, en 2015 c'était 6,49%, et en 2016 c'était 6,65%. alors monsieur l'argent un peu d'honnêteté ne vous diminue en rien. c'est plutôt les mensonges qui vous rabaissent!
    • Auteur

      Lol

      En Juillet, 2017 (20:30 PM)
      d'abord la saisine du conseil constitutionnel est une demande d'avis et non d'autorisation.et pour rappel macky avait ravalé sa promesse de campagne quant à la réduction de son mandat de 7 à 5 ans, pour conformisme par rapport à l'avis lui même par rapport à la loi elle même par rapport à la constitution. alors le même scenario se présente; car la loi électorale a réglé cet question et l'avis du conseil sera de respecter la loi et de la faire respecter. pourquoi alors avoir perdu du temps quand tu sais que votre seul et unique recours reste l'assemblée national ? tu vois la terre presi; tu refuses de tourner elle tourne avec toi : malgré l'avis du conseil de respecter la lois tu seras obligé de saisir l’assemblée nationale pour faire passer votre proposition, la même assemblée que tu pouvais saisir pour réduire ton mandat.j'ai vraiment pitié pour le président, mais il s'est mis tout seul dans cette piètre situation de par son népotisme sur les nominations aux postes de responsabilité.
    Auteur

    Anonyme

    En Juillet, 2017 (19:28 PM)
    Ma le fan Am Ba

    Tchi kaw si kanam rek inch'Allah
    • Auteur

      Reply_author

      En Juillet, 2017 (21:18 PM)
      il n'y a qu'au sénégal que les voleurs sont vénérés. regardez tous ces paresseux devenus milliardaires.
    Auteur

    Anonyme

    En Juillet, 2017 (19:30 PM)
    Pas de soucis Mr Ba. Vous allez gagner très largement Dakar. Vous êtes compétent et bien éduqué. Que Dieu vous garde.
    • Auteur

      Reply_author

      En Juillet, 2017 (20:08 PM)
      malheureusement ca ne suffit pas , moi je n'ai rien contre ce gars mais le peuple a tourné le dos a ms
    Auteur

    Anonyme

    En Juillet, 2017 (19:31 PM)
    LA SEPARATION DES POUVOIR RESTE ENCORE UN VOEUX PIEUX DANS NOTRE PAYS ALORS QU'ELLE CONSTITUE LA SEULE GARANTIE DE PAIX SOCIALE.



    MACKY SALL EST LE PR QUI A LE PLUS INSTRUMENTALISE LA JUSTICE DE MANIERE AUSSI FRAGRANTE ET DESTRUCTRICE. LE DANGER DE CETTE SITUATION RESIDE DANS CE QUE LE COMBAT POLITIQUE SE DEPLACE ENTRE LES ACTEURS POLITIQUES ET IGNORE LES PREOCCUPATIONS DU PEUPLE.



    L'OPPOSITION NE REVE QUE DE BATTRE MACKY POUR L'ENVOYER A SON TOUR A REBEUSS.



    MALHEUREUSEMENT LA MAJORITE DU PEUPLE RESTE DES SUIVEURS, MANIPULABLE A SOUHAIT ET CORRUPTIBLE. MAIS DEVANT LA MEDIOCRITE DU REGIME EN PLACE LE SENEGAL NE PEUT MANQUER D'ENLEVER CETTE CASTE D'OPPORTUNISTE POUR IDENTIFIER DE VRAIS LEADERS CAPABLE D'ATTENUER LA SOUFFRANCE DU PEUPLE.



    AMADOU BA, TU RENDRA BIENTOT DES COMPTES TOI AUSSI, FAIS GAFFE!

    VIVE LE SENEGAL
    • Auteur

      Reply_author

      En Juillet, 2017 (20:39 PM)
      moi je suis juriste et je ne suis d’aucun parti politique.
      mais les faits contre khalifa sall sont tels qu’aucun juge digne de ce nom n’aura d’argument pour le libérer s’il ne cautionne pas.
      car :
      1/khalifa sall et compagnie reconnaissent avoir sorti de la caisse d’avance de la mairie la somme de 1.800.000.000 f.
      2/ils reconnaissent avoir sorti cette argent des caisses de la mairie sur la base de fausses pièces (fausses factures et bordereaux de livraison).
      3/ils refusent de dire et de prouver où ils ont mis cet argent, ayant comme seul argument que ce sont des fonds politiques.
      pourtant, le texte qui a créé cette caisse d’avance n’en a pas fait des fonds politiques ! il s’agit d’une régie d’avance destinée à couvrir des dépenses urgentes qu’on n’auraient pas le temps d’engager avec la procédure ordinaire. mais ces dépenses sont des dépenses publiques qui doivent être justifiées comme tout argent public (il faut consulter le décret de 2003 sur les régies d’avance et 2011 sur la règlementation de la comptabilité publique).
      donc sur quelle base khalifa sall s’est –il permet de décréter qu’il s’agit des fonds politiques et qu’il pouvait en disposer comme bon lui semble ?
      doit –on donc permettre à tout politicien, gestionnaire de nos deniers publics, de se lever un bon jour et de décréter que les fonds qui lui sont confiés sont des fonds politiques et qu’il en ferait ce qu’il voulait ? dans ce cas, pourquoi tous les directeurs d’agence, de sociétés, d’entreprises publics ne se lèveraient pas et diraient que l’argent public dont ils ont la charge est un fonds politique ?
      ensuite, j’entend souvent dire qu’on devrait libérer khalifa parce qu’il est régulièrement domicilié /
      mais le problème, c’est que l’article 140 du code de procédure pénale interdit de libérer une personne poursuivie pour détournement de deniers publics si elle ne cautionne pas ou n’émet pas de contestations sérieuses (même si elle est régulièrement domiciliée !). khalifa n’a pas émis de contestations sérieuses (car le fait de dire que ce sont des fonds politiques n’est pas sérieux, ça ne ressort que de ses déclarations). et il n’a pas cautionné !
      comment voulez-vous donc qu’un juge le libère ?avec quels arguments ? je défie tous les juristes d’apporter une contradiction à ce que je dis là !
    Auteur

    Anonyme

    En Juillet, 2017 (19:33 PM)
    mr ba

    tous le rapports se st pas transmis

    dimanche vs aurez une surprise

    wassalam
    Auteur

    Anonyme

    En Juillet, 2017 (19:42 PM)
    Si la justice faisait très bien son travail tu serais en prison depuis très longtemps.
    Auteur

    Galsen

    En Juillet, 2017 (19:46 PM)
    MR BA TON ET TON GROS PORC QUI NE FAIT QUE DORMIR VOUS ALLEZ VOUS RÉVEILLER LE 30 JUILLET ET LE RÉVEIL SERA BRUTAL POUR VOUS ET VOTRE RÉGIME CLANIQUE ET MA-CONIQUE

    VOUS PILLEZ NOS MAIGRES RESSOURCES AVEC VOTRE CAMPAGNES DE PROXIMITÉ

    C EST TRISTE POUR MON PAYS

    HEUREUSEMENT IL YA DES HOMMES POLITIQUES COMME THIERNO ALASSANE SALL QUI SAUT DIRE NON EN DÉFENDANT LES INTÉRÊTS DU PAYS

     :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot: 
    • Auteur

      Reply_author

      En Juillet, 2017 (22:08 PM)
      ton mbaam de père est plus porc que ce le meilleur président que le pays ait connu
    Auteur

    Citizen2000

    En Juillet, 2017 (19:51 PM)
    on bouffe son argent ce gars au niveau des p.a

    quand la crei va l'appeler on sera sous nos couettes en train de dormir tranquille.
    Auteur

    Reubeuss

    En Juillet, 2017 (20:07 PM)
    Bien dit monsieur le ministre.felicitation et du courage Dakar est avec toi
    Auteur

    Anonyme

    En Juillet, 2017 (20:07 PM)
    AUX ADMINISTRATEURS DE SENEWEB.

    VOTRE PLATE-FORME EST DEVENUE UNE POUBELLE À INSULTES. C EST DOMMAGE
    Auteur

    Anonyme

    En Juillet, 2017 (20:07 PM)
    LES URNES PARLERONT DIMANCHE SI ON NE LEUR COUPE PAS LEUR LANGUE.
    Auteur

    Anonyme

    En Juillet, 2017 (20:12 PM)
    ils font que quémander! "La communauté internationale a mis à la disposition du Senegal..."; "La communauté internationale a mis à la disposition du Senegal..." en repetition. Est-ce que vous pouvez aller au besoin sans les bailleurs de fonds?
    Auteur

    Anonyme

    En Juillet, 2017 (20:17 PM)
    Dass fananale...A dimanche Inch Allah....

     :emoshoot:  :question:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot: 
    Auteur

    Anonyme

    En Juillet, 2017 (20:19 PM)
    Ta place est en prison.
    Auteur

    Juriste

    En Juillet, 2017 (20:22 PM)
    Moi je suis juriste et je ne suis d’aucun parti politique.

    Mais les faits contre khalifa sall sont tels qu’aucun juge digne de ce nom n’aura d’argument pour le libérer s’il ne cautionne pas.

    Car :

    1/Khalifa sall et compagnie reconnaissent avoir sorti de la caisse d’avance de la mairie la somme de 1.800.000.000 F entre 2010 et 2015.

    2/Ils reconnaissent avoir sorti cette argent des caisses de la mairie sur la base de fausses pièces (fausses factures et bordereaux de livraison).

    3/Ils refusent de dire et de prouver où ils ont mis cet argent, ayant comme seul argument que ce sont des fonds politiques.

    Pourtant, le texte qui a créé cette caisse d’avance n’en a pas fait des fonds politiques ! il s’agit d’une régie d’avance destinée à couvrir des dépenses urgentes qu’on n’auraient pas le temps d’engager avec la procédure ordinaire. Mais ces dépenses sont des dépenses publiques qui doivent être justifiées comme tout argent public (il faut consulter le décret de 2003 sur les régies d’avance et 2011 sur la règlementation de la comptabilité publique).

    Donc sur quelle base khalifa sall s’est –il permet de décréter qu’il s’agit des fonds politiques et qu’il pouvait en disposer comme bon lui semble ?

    Doit –on donc permettre à tout politicien, gestionnaire de nos deniers publics, de se lever un bon jour et de décréter que les fonds qui lui sont confiés sont des fonds politiques et qu’il en ferait ce qu’il voulait ? Dans ce cas, pourquoi tous les directeurs d’agence, de sociétés, d’entreprises publics ne se lèveraient pas et diraient que l’argent public dont ils ont la charge est un fonds politique ?

    Ensuite, j’entend souvent dire qu’on devrait libérer khalifa parce qu’il est régulièrement domicilié /

    Mais le problème, c’est que l’article 140 du code de procédure pénale interdit de libérer une personne poursuivie pour détournement de deniers publics si elle ne cautionne pas ou n’émet pas de contestations sérieuses (même si elle est régulièrement domiciliée !). Khalifa n’a pas émis de contestations sérieuses (car le fait de dire que ce sont des fonds politiques n’est pas sérieux, ça ne ressort que de ses déclarations). Et il n’a pas cautionné !

    Comment voulez-vous donc qu’un juge le libère ?Avec quels arguments ? Je défie tous les juristes d’apporter une contradiction à ce que je dis là !

    Auteur

    Anonyme

    En Juillet, 2017 (20:23 PM)
    Franchement ce Amadou Bâ a de l'étoffe. J'ai eu du plaisir à l'écouter parler sur RFI.
    Auteur

    Anonyme

    En Juillet, 2017 (20:24 PM)
    ce ministre distribue de l argent comme pas possible au p a je passe tout les jours devant son permenance et franchement si on vote pour lui on est complice de vol
    Auteur

    Anonyme

    En Juillet, 2017 (20:26 PM)
    khalifa a reconnu avoir sorti 1.800.000.000 de la caisse d'avance, et refuse de dire où il a mis cet argent encore moins de le prouver, pièces à l'appui.

    Comment un juge s'y prendrait-il pour le libérer alors que l'article 140 du code de procédure pénale dit qu'il faut cautionner pour sortir (même si on est régulièrement domicilié)? Franchement je ne vois pas!
    Auteur

    Anonyme

    En Juillet, 2017 (20:26 PM)
    menteur aucune dignité vous gaspillez le pays s'endette trop au lieu d'utiliser à bon escient la dette vous l'utilisez à acheter les senegalais . :emoshoot: 
    Auteur

    Anonyme

    En Juillet, 2017 (20:35 PM)
    Pathétique !!!! Il ne sait même répondre aux questions on lui parle de la victoire de Wade, il nous parle d investissements. On reparlera de la prison quand M. BA aura fait sa déclaration de patrimoine à l OFNAC et qu' il répondra devant la CREi.



    Je ne suis pas sûr que M. BA puisse gagner contre un prisonnier. La foule payee qui se déplace de meeting en meeting on déjà expérimenté et cela n a assuré personne d une victoire





    La croissance du PIB cela ne se mange pas. Les sénégalais ne le ressente pas.



    Nul comme son chef

    Auteur

    Anonyme

    En Juillet, 2017 (20:39 PM)
    Au secours la cité Almadies 2 n'a ni Eau ni Électricité ni Assainissement ni Assainissement alors qu'on est à quelques encablures de Diamniadio
    Auteur

    Boy Parcelle

    En Juillet, 2017 (20:40 PM)
    Non j'ai honte Mr le ministre de l'Economie.
    Auteur

    Anonyme

    En Juillet, 2017 (20:44 PM)
     :sunugaal:   <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/bravo.gif" alt=":bravo:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/bravo.gif" alt=":bravo:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/bravo.gif" alt=":bravo:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/bravo.gif" alt=":bravo:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/bravo.gif" alt=":bravo:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/bravo.gif" alt=":bravo:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/bravo.gif" alt=":bravo:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/bravo.gif" alt=":bravo:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/bravo.gif" alt=":bravo:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/bravo.gif" alt=":bravo:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/bravo.gif" alt=":bravo:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/bravo.gif" alt=":bravo:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/bravo.gif" alt=":bravo:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/bravo.gif" alt=":bravo:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/bravo.gif" alt=":bravo:">   :sunugaal:  :fbhear:  :thumbsup: 
    Auteur

    Anonyme

    En Juillet, 2017 (20:52 PM)
    Encore un autre ministre de merde pour notre pauvre pays,, c vrement domage ,,  :emoshoot:  :fbhang: 
    Auteur

    Anonyme

    En Juillet, 2017 (21:10 PM)
    Mais taisez vous Amadou Bâ. De quel droit parlez vous de Khalifa Sall un homme mille fois mieux et plus intègre que toute votre bande? Là où on doit arrêter Khalifa Sall, vous on doit vous guillotiner.
    Auteur

    Anonyme

    En Juillet, 2017 (21:21 PM)
    Je suis ni pour macky ni pour l'opposition mais l'affaire khalifa sall diaye doley leu rek cest tout vous etes tous enrichi sur le dos des pauvres sénégalais en commençant par la famille du président et c'est vraiment dommage pour ce pays on pronait la rupture mais au final le sénégal recule bien la vie toujours tres chere,coupure de courant coupure d'eau et des arrestations arbitraires
    Auteur

    Dam

    En Juillet, 2017 (21:36 PM)
    Mon cher Amadou, un peu moins d'arrogance, un peu moins de cynisme. Toi aussi, un jour la vraie justice non inféodée sera obligée de te demander des comptes et cela ne surprendra personne. Pensez-y le matin en vous rasant. Soyez moins cruel. Ne banalisez pas les souffrances des gens à qui votre cohorte fait du mal par pure excés de pouvoir.
    Auteur

    Sunugal Ndiaye Sunugal Diop

    En Juillet, 2017 (21:45 PM)
    Pitié! laissez le dormir un peu s'il vous plaît. Il est fatigué, il a noirci

    Ne l'attaquez donc pas, même si je ne le supporte pas;

    svp les citoyens



     :roadrunner:  :roadrunner:  :roadrunner: 
    Auteur

    Anonyme

    En Juillet, 2017 (21:46 PM)
    Toi tu fais partie des plus grands voleurs, délinquants de la république.
    Auteur

    Anonyme

    En Juillet, 2017 (22:01 PM)
    Je pense,donc en début de phrase

    Qui deggout toubab!

    Foumou diangue?

    • Auteur

      Anonyme

      En Juillet, 2017 (22:07 PM)
      siiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii deggeuna
      il a étudié à l'université des bananiers;
      je suis son promotionnaire
      il est brillantissime;
      ne chercher pas sur gooogle, vous ne trouverez pas cette université!


      diadieufetéééééééééééééééééééééééééééééé
    Auteur

    Anonyme

    En Juillet, 2017 (22:17 PM)
    La coalition « Gagnante Manko » avait levé le lièvre en indiquant que la floraison de listes constatée pour ces législatives était du au fait que le pouvoir en avait financé au moins une trentaine. Clédor Sène, de l’alternative citoyenne, « claire vision » vient enfoncer le clou, avec une audio de 13 minutes à l’appui, où on entend Pape Samba Mboup faire lui-même ses aveux.

    « Au mois de Février, Pape Samba Mboup a demandé à me rencontrer, il avait fait des sorties s’attaquant à ses frères de parti. Il m’a fait part de ses velléités de jouer double. C’est parce que l’on ne me croyait pas que j’ai essayé d’avoir les traces de ses engagements verbaux. Il s’est confié à moi me demandant d’être sur sa liste et de mettre à la dixième position. Il m’a dit que c’est le Président qui les finançait, et qu’il allait leur remettre 100 millions les deux jours qui suivraient. Et que l’on allait m’intégrer dans les moyens de campagne. J'ai décliné, parce que je lui avais indiqué que j’étais dans une mouvance équidistante de tout parti », rapporte Clédor Sène.

    Il ajoute, « je lui ai dit qu’il était hypothétique à la 10 ème place d’être député. Il m'a dit que c’était possible et que Macky allait lui donner 15 députés. Il m'a dit que l’essentiel pour Macky Sall c’est 2019 ! »

    « Donc c’est un plan élaboré, parce que l’on ne peut pas donner un quota de député, ils ont convenu de se partager les postes de direction, les ministères, les places dans les ambassades etc... Et lors de la précampagne ils ont reçu plus de 500 millions pour battre campagne » a-t-il accusé.

    Dans l’enregistrement, on entend Farba Senghor citer nommément Aïda Mbodj, Condetto Niang, Farba Senghor, Samuel Sarr, Abdoulaye Faye, Mamadou Lamine Dramé et même Mamadou Lamine Massaly.

    « Toutes ces listes là dépendent du régime », a conclu Clédor Sène, et c’est la preuve que ce régime est en train de « se préparer à confisquer les élections ». (Clédor Sène)

    C'est suffisant pour montrer le visage des maquisards qui gouvernent le sénégal

    Auteur

    Anonyme

    En Juillet, 2017 (22:20 PM)
    les mauvais sénégalais qui ne pensent qu´`a insulter.lisez bien mr le ministre.tout dans cet interwiew est progrés pour le senegal.may leen niou diam.les senegalais ne sont pas amnésiques.le régne sanglant de Satan Wade le VOLEUR et son fils et fille et clan de pauvres devenus subitement riches.tchim amouleen djom vous qui suivez cet assassin des 12 morts de la cmpagne,des marteaux de talla sylla,des locaux de lÀS brûlés ,des corruptions de Segura,du vol et scandales fonciers,du tunnel de 30 mètres a`30 milliards ,des cocotiers á3 millions piècesetc,,du bradage des terres de láeroport de la fidak,de la brêche qui risque déngloutir saint-louis,des ponnes sacrifiés,du meutres de Me SEYE,ET de son esclavitude face á Sarkhozy pour trahir Khadafi.LES SÉNEGALAIS NÓNT RIEN OUBLIÉ.SULS LES MECHANTS COMME LUI LE SUIVENT,QUI SE RESSEMBLENT SÁSSEMBLENT
    Auteur

    Anonyme

    En Juillet, 2017 (22:36 PM)
    Si il quittait le pouvoir les pays Africains vont se l'arracher. Comment en 5ans il a fait passer le taux de croissance de 1,7 à 6,7.?

    Comment il a pu trouver les financements aux projets du pse?



    Ce qui lui a valu d’être couronné meilleur argentier d'Afrique.



    Celui la n’est pas l'égal se Monsieur DOUGOUB.



    Auteur

    Xeme

    En Juillet, 2017 (22:40 PM)
    Maintenant ils se moquent des sénégalais. Wallahi cela prendra fin.
    Auteur

    Anonyme

    En Juillet, 2017 (23:19 PM)
    TU NOUS PRENDS POUR DES COS OU QUOI ? ET ALIOU SALL QUI A VENDU LA LICENSE DE NOTRE PETROLE A 200 MILLIARDS NAFI NGOM L'A CONVOQUE ET SON FRERE L'A LICENCIEE MANSOUR FAYE 4 MILLIARDS DISPARUS A LA DIRECTION DE L'ASSAINISSEMENT ET QUI N'A PAS DEMISSIONNE
    Auteur

    Anonyme

    En Juillet, 2017 (23:39 PM)
    il vient de vendre son appartement a montreal, il a peur de se faire attraper
    Auteur

    Anonyme 786

    En Juillet, 2017 (23:50 PM)
    Ce rogolot de amadou ba fait le malin mais dimanche soir il va se planquer.plus que trois jours et on va remettre macky et son APR a leur place!!!Vous allez voir le "mateye" ne passera pas il faut calmer ce pouvoir en lui infligeant une raclée electorale d'une grande ampleur!!!!
    Auteur

    Moujahid

    En Juillet, 2017 (23:52 PM)
    JE NE SUIS D'AUCUN PARTI MAIS IN CHAH ALLAH IL NE PEUT PAS GAGNER KHALIFA EN EFFET SEUL EN 2014 FACE A MIMI TOURE ET ADAMA FAYE LE FRERE DE MAREME IL A REMPORTE 15 ARRONDISSEMENTS SUR 19 COMMENT MAINTENANT QU'IL EST AVEC REWMI GRAND PARTI DJAMIL ETC PEUT-IL ETRE BATTU ? METTRE DEVANT SOI DES SACS D'ARGENTS ET DES TEE SHIRT ET DONNER DES BILLETS DE 2000 ET DE 5000 AUX PORTEURS DE CES TEE SHIRT ET PENSER QUE L'ELECTION EST GAGNEE C'EST ETRE IDIOT
    Auteur

    Anonyme

    En Juillet, 2017 (23:55 PM)
    Hey yabil tourou domou djambour bi gua gnabe sim et tu pense que tu peux gagner Dakar sans tricher han il faut bien te moquer de khalifa sene tour DINA gnew ..en plus vous pensez plus a vos poches qu a la jeunesse y'a plus de jeune o Sénégal parce que d'Ara amoufa ils sont tous immigrés et ça c est un vrai échec
    Auteur

    Anonyme

    En Juillet, 2017 (00:07 AM)
    chacun à son tour chez le Coiffeur
    Auteur

    Anonyme

    En Juillet, 2017 (00:50 AM)
    LE COMPLOT DE WADE POUR DÉSTABILISER LE SÉNÉGAL (Afrique confidentielle)



    LE COMPLOT DE WADE POUR DÉSTABILISER LE SÉNÉGAL (Afrique confidentielle)







    La marche avortée de Wade le mardi 25 juillet est le dernier jalon en date du plan diabolique ourdi pour par l’ex-président pour déstabiliser l’Etat du Sénégal. Cette tentative de subversion au cœur de Dakar est un choix désespéré après l’échec retentissant de l’envoi de la mule interceptée par la police à l’aéroport de Dakar-Yoff.



    Ce coup de maître des limiers dakarois doit beaucoup à la coopération des services américains. Ce sont eux qui ont alerté leurs collègues sénégalais sur les machinations machiavéliques de Wade père au Qatar.



    En effet lorsque le Sénégal a rappelé son ambassadeur à Doha pour consultation à la suite de la crise du Golfe, le rusé Wade a tout de suite sauté sur l’occasion pour réaliser son objectif n°1 à savoir libérer son fils Karim (en exil au Qatar) en se faisant financer par Doha pour déstabiliser le Sénégal. L’objectif ultime étant de favoriser la remise en selle politique de Karim empêché par son casier judiciaire et l’éventuelle contrainte par corps qui l’attend si jamais il foulait le sol sénégalais.



    C’est ainsi que Wade s’est rendu au Qatar avec un passeport diplomatique senegalais dont le numero est : 152204039 valable jusqu’au 12 octobre 2019. Il a été accompagné par Aidara Sylla(celui là même qui avait été arrêté à l’aéroport de Dakar le 1er Janvier 2013 venant de Doha avec des chèques de Wade).



    Sur place à Doha il a dit aux qataris que : « Macky Sall était contre eux comme il l’a prouve en rappelant son ambassadeur pour consultation ». Il a oublié de faire remarquer que Dakar n’avait ni rompu ses relations diplomatiques ni verser dans la surenchère. Mais pour Wade les entorses à la vérité sont acceptables pourvu qu’elles servent ses desseins.



    Ce qu’il a donc vendu aux qataris est qu’ils devaient chercher des alliés africains pour contrebalancer l’influence des saoudiens. Et lui Wade pouvait grandement y aider si des investissements qataris étaient proposes aux états africains. Ce qu’il a passé sous silence est qu’il ne compte plus aucun ami parmi les chefs d’Etat africains qu’il n’avait cessé de snober et de traiter avec arrogance lui « l’homme le plus diplômé(ce qui est faux) et le mieux élu(ce qui est faux également) ».



    Ce qu’il ne dit pas a ses hôtes, c’est qu’il voulait profiter de cette éventuelle manne financière pour mettre sur pied une milice pour déstabiliser le Sénégal.



    Pendant ses 26 ans d’opposant(avant de conquérir le pouvoir en l’an 2000) Wade avait déjà essayé d’avoir recours à des mercenaires jusqu’à finalement être impliqué dans l’assassinat de Maître Babacar Seye, vice-président du Conseil Constitutionnel du Sénégal. Cet homme a donc démontré qu’il était capable de tout pour arriver au pouvoir. Cette fois il jette ses dernières forces dans l’ultime bataille pour y faire accéder son fils.



    Une fois son idée fausse vendue à Doha, Wade a envoyé son garde du corps Baye Moussé Bâ sur place(Passeport n°0042X04 valable jusqu’au 16 novembre 2017). Ce dernier a pris contact avec des commerçants sénégalais que l’état a bien identifies. Les enquêtes se poursuivent. Baye Moussé Bâ avait pour mission aussi de préparer le déplacement de la mule qui sera arrêtée à l’aéroport de Dakar au mois de juin 2017.



    Celui-ci de nationalité camerounaise et qatarie venant de Dubai par vol de la compagnie Emirates est cueilli à sa descente à l’aéroport Léopold Sédar Senghor avec trois valises et des documents bancaires. Ses valises portent des insignes officiels du Qatar avec inscription : propriété du Qatar ».



    Le subterfuge n’a pas marché car les services sénégalais avaient déjà été informés par les américains et possédaient le signalement exact de la mule. L’individu interpellé avait exigé de parler à Karim Wade mais n’a pas eu gain de cause. À la suite de sa garde à vue au niveau de la division des investigations criminelles(DIC) il a été inculpé et mis en détention. Son cas est très sérieux et les informations déjà recueillies sont très instructives.



    L’arrestation de la mule avait mis k.o Wade qui a vu son plan diabolique tomber à l’eau. Qu’à cela ne tienne, la campagne des législatives est une nouvelle opportunité pour semer chaos et violence au Sénégal. C’est donc dans ce but que Wade a débarqué à Dakar .Les législatives ne sont qu’un prétexte car il ne se fait aucune illusion sur l’issue du scrutin.



    Aussi les problèmes liés à la distribution des cartes ne sont qu’un alibi pour appeler à une marche dans le centre –ville de Dakar .Et, ironie du sort c’est lui-même qui avait fait prendre un arrêté ministériel le 20 juillet 2011 pour interdire toute manifestation dans ce périmètre très sensible. Mardi 25 juillet il lui a donc été appliqué sa propre loi et sa marche n’a pas eu lieu.



    Aujourd’hui Wade est dans l’impasse : son plan diabolique a été éventé et son échec électoral va sonner le glas des ambitions de son fils. Mais comme il l’a dit en conférence de presse : il « ne va pas quitter ». Il va continuer à ourdir des complots et à tenter le diable pour nuire au Sénégal.



    La démarche de Wade est irriguée par la haine obsessionnelle. Il en veut a Macky Sall d’avoir été son tombeur ; il oublie les humiliations et les tentatives d’élimination qu’il avait initiées contre Macky Sall. Aujourd’hui Wade ne devrait blâmer que lui-même. Il est l’arroseur arrosé. Le lièvre piège par ses propres turpitudes. On ne force pas le destin. On le laisse s’accomplir. Quant à la volonté de nuire, elle se heurtera à la détermination et au professionnalisme des forces de sécurité républicaines.



    Afriqueconfidentielle
    Auteur

    Anonyme

    En Juillet, 2017 (02:31 AM)
    Lui la, il ne comprend même pas l’économie et il prend les seneglais pour des cons.Comment peut on se vanter d'avoir contracte un crédit de $6000 Miiliards,sans nous en dire les conditions?
    Auteur

    Anonyme

    En Juillet, 2017 (04:41 AM)
    Le grand danger avec ce type macky et daouda diallo c'est qu ils manipulent certains poulars pour un vote ethnique
    Auteur

    Anonyme

    En Juillet, 2017 (05:03 AM)
    quelle justice dites moi monsieur le ministre au senegal il n'ya pas de justice a cause de ce regime
    Auteur

    Anonyme

    En Juillet, 2017 (05:31 AM)
    Un homme competant! Il a mon vote!!
    Auteur

    Jonh

    En Juillet, 2017 (06:30 AM)
    tout le contraire de ce que tu avances cher ministron Soldat de Macky. la justice, la vraie justice celle qui sera la apres votre depart du pouvoir vous traquera vous et les autres voleurs de notre pauvre republique, toi tu nous demontrera comment tu es arrivee a ce stade de richesse meme Cresus ne l'etait pas autant que toi alors que tu n'es pas heritiers. de meme que ton patron et les autres sbires  :taala_sylla:  :taala_sylla:  :taala_sylla: 
    Auteur

    Anonyme

    En Juillet, 2017 (06:32 AM)
    Commentaire (0)



    Anonyme il y a 34 secondes (06:29 AM)

    0 Fans

    N°: 1

    Salam!



    Il y'a un homme malien dans la région de Segou qui aide les gens avec l'aide



    Du tout puissant , il s'appelle Bayaya Coulibaly.



    Un monsieur simple, courtois, tres rapide pour la résolution



    De vos problème inchaallah.



    Son contact est: 0022371000055



    Des gens l'appellent de partout au monde



    Donc n'hésitez pas à lui poser aux problème .



    Que Dieu nous aide, amine

    Auteur

    Anonyme

    En Juillet, 2017 (06:43 AM)
    DE QUELLE JUSTICE NOUS PARLE CET INCREDULE?
    Auteur

    Anonyme

    En Juillet, 2017 (07:00 AM)
    maky manipule la justice pour ne pas affronter democrtiquement des adversaires politiques comme karim et khalifa

    on s 'arme de nos cartes et on attend
    Auteur

    Anonyme

    En Juillet, 2017 (07:02 AM)
    A BON EST CE QUE TOI AUSSI LA JUSTICE NE SERA PAS TENU DE T ARRETER DEMAIN ATTENTION DEH..............

    ARRETEZ DE SOUHAITER DU MAL A VOS ADVERSAIRES POLITIQUES SINON DEMANDEZ A KARIM WADE ...............
    Auteur

    Le Senegalais Lamda

    En Juillet, 2017 (07:23 AM)
    en cas face a un adversaire qui les mains et les pieds liés les yeux bandés( je veux nommé khalifa sall) tu es tenu de gagner sinon vous disparaissez et ton mentor devrait aussi en pâtir :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot: 
    Auteur

    Anonyme

    En Juillet, 2017 (07:56 AM)
    Comment un sale voleur comme Amadou Ba; l'homme aux 30 maisons à Dakar peut-il donner des leçons à Khalifa Sall? Tu vas finir en prison comme lui en cas de changement de régime car tu es le plus gros voleur du Senegal depuis Idy et karim.

    Quel salaud ce type, j'espère qu'il sera battu dimanche
    Auteur

    Anonyme

    En Juillet, 2017 (08:12 AM)
    OUSMANE SONKO OU L'ESCROQUERIE POLITICO-MEDIATIQUE



    La diaspora sénégalaise respecte-t-elle notre pays et notre démocratie ? En effet, cette diaspora vit dans des pays démocratiques, où aucun candidat (aux législatives, à la présidentielle et même pour des primaires) ne peut avoir comme coordonnateur ou principal collaborateur un patron de presse (télé, radio, journal ou site internet). Dans le cas d'une telle collaboration, le patron de presse démissionne. La démission ou le congé étant aussi la règle pour le journaliste ou l'animateur. Ce fut le cas d'Audrey Pulvar, lors des primaires du PS français en 2012, alors qu'elle était la compagne d'Arnaud Montebourg.



    Ces règles de bonnes mœurs démocratiques, les émigrés les connaissent parfaitement et les apprécient en Occident. Mais, concernant notre propre pays, ils bafouent ces règles, comme si le citoyen sénégalais ne méritaient pas la meilleure démocratie. En effet, des émigrés sont sur la liste de Sonko et d'autres sont prêts à voter pour lui, alors que son coordonnateur n'est autre que Demba Makalou, le Directeur Général de Seneweb, le site d'information le plus regardé par la diaspora et les Sénégalais.



    Sonko, qui passe son temps à dénoncer et accuser, sait parfaitement que sa relation avec Mr Makalou s'appelle COLLUSION ou CONFLIT D'INTÉRÊT. Donc s'il était honnête avec nous, ses compatriotes, il ne serait pas dans ce cas. Et pire, Mr Makalou figure en très bonne position sur la liste nationale de Sonko.

    C'est comme si Mr Racine Talla, DG de la RTS, était en très bonne position sur la liste nationale de BBY. Personne ne l'aurait accepté. Donc pourquoi la diaspora l'accepte dans le cas de Sonko ? Surtout, comment Sonko, le donneur de leçon, peut bafouer à ce point les valeurs qu'il évoque sans cesse ?



    Nous ne sommes pas en temps de guerre, et donc, actuellement, notre patriotisme se mesure à notre engagement à servir civilement notre pays. Ce qui commence par le respect de nos compatriotes. Un respect qui n'est pas observé par Sonko. Ce qui est d'autant plus grave dans son cas qu'il ne cesse de dénoncer les fautes des autres et d'accuser tout le monde.



    Naturellement, Sonko et Demba Makalou n'avoueront jamais leur flagrante escroquerie, comme ils ne s'expliqueront jamais. Mais vous les émigrés, en tout cas ceux d'entre vous qui souhaitent à notre pays une démocratie irréprochable, ne voteront pas pour un tricheur (Sonko, BBY, Manko Taxawu, Manko Watu, etc.), car celui qui triche pour conquérir une position trichera pour la conserver. Donc avec Sonko, ce n'est pas le meilleur qui attend notre pays, mais la poursuite de la tricherie.



    La diaspora aime notre pays, les sénégalais aiment le Sénégal, donc qu'ils tournent le dos à tous les tricheurs, surtout les plus jeunes, parce qu'ils vont gérer le pays pendant 50 autres années. Une catastrophe !!!



     :roadrunner:  :roadrunner:  :roadrunner:  :roadrunner:  :roadrunner:  :roadrunner:  :roadrunner:  :roadrunner:  :roadrunner:  :roadrunner: 

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Top Banner
Banner 01

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email

Identifiez-vous

Don't have an account? Registration
OR