Jeudi 09 Décembre, 2021 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Politique

Amadou Tidiane Wone : « Le gouvernement a pris au sérieux l’ultimatum de Wade»

Single Post
Amadou Tidiane Wone : « Le gouvernement a pris au sérieux l’ultimatum de Wade»
«A ceux qui ne prenaient pas au sérieux l’ultimatum lancé au Gouvernement lors du meeting du 21 novembre dernier, la suite des évènements apporte une réponse à la hauteur des enjeux colossaux dont il est question : Monsieur le Premier Ministre, entouré de la majorité des membres de son Cabinet a tenu, l’air grave de circonstance, à apporter «ses» réponses aux questions posées par le Président du Front pour la Défense de la République, Maitre Abdoulaye Wade, Secrétaire général national du Parti démocratique sénégalais. Quoiqu’avec un léger différé, les délais ont été tenus. Il convient de s’en réjouir !», déclare Amadou Tidiane Wone, ancien ministre, directeur de cabinet du Président Abdoulaye Wade.

Cela étant dit, pense-t-il, «l’exercice semble avoir été biaisé. D’abord par le tri savant des organes de presse invités, et dont la plupart des propriétaires, ou actionnaires, siègent au gouvernement ou dans ses environs immédiats. Puis, dans le timing des questions/réponses qui ne laissait pas la latitude de les aborder à fond». 

Sur l’affaire Mittal, Amadou Tidiane Wone demande au gouvernement pourquoi il a interrompu le processus d’arbitrage avant son terme pour accepter un montant dérisoire eu égard à nos attentes légitimes ? «Qui a pris en charge les honoraires des avocats du Sénégal dans cette affaire, à quelle hauteur et sur quelle rubrique ? Peut-on avoir la liste des avocats commis ? Le Gouvernement du Sénégal ne dispose-t-il, comme moyen de preuve, que des documents à l’usage du grand public disponibles sur le site internet d’Arcelor Mittal ?», se demande-t-il.

Sur l’affaire Petro-Tim, il demande si Aliou Sall est, oui ou non, l’actionnaire unique d’une société unipersonnelle disposant de 30% des parts de la société concessionnaire des droits d’exploitation des deux blocs pétroliers : Kayar off-shore et Saint-Louis off-shore ? «Sachant qu’il se trouve être le frère du chef de l’Etat, cette qualité aurait-elle inspiré les promoteurs à le choisir lui, plutôt qu’un autre sénégalais, comme partenaire local ? Pourquoi avoir affecté les 75 malheureux milliards de l’affaire Mittal au Pse supposé financé au-delà de toutes nos attentes à hauteur de 4000 milliards au Club de Paris ? En quoi est-il outrecuidant, pour l’opposition, d’interpeller le gouvernement de la République sur des questions relatives à la gestion de nos deniers et ressources ?», questionne-t-il.

Sur ces questions, Amadou Tidiane Wone veut que les chantres de la «gouvernance dite sobre et vertueuse» répondent, comme l’avait demandé Me Abdoulaye Wade lors de son meeting.

affaire_de_malade

27 Commentaires

  1. Auteur

    Face

    En Décembre, 2014 (10:39 AM)
    Monsieur Wone tu n'as rein compris,le gouvernement n'a aucun compte à vous rendre.ce gouvernement est la pour l'interet des sénégalais
  2. Auteur

    Moo1

    En Décembre, 2014 (10:46 AM)
    face a la pertinence l'abstrait se noie dans les mines et puits de pétrole.
    {comment_ads}
    Auteur

    Jo

    En Décembre, 2014 (10:48 AM)
    Voilà qu'lqu'un qui n'a rien compris. Ce sont les sénégalais qui voulaient la lumière, pas wade.

    Voilà ce genre d'hommes nuisibles pour la société. La mauvaise foi n'est pas l'affaire d'un bon musulman.



    Wade doit maintenant produire ses preuves. Il avait dit qu'il en avait, alors la balle est dans son camps.

    Je conseille aux membres du Gouvernement et autres de ne plus aller sur les plateaux. Les gars du PDS ont opté pour la stratégie du sabotage. Quand tu veux dire quelque chose qui les enfonce, ils ne te laissent pas parler.



    LE DEBAT EST CLOS. On travaille.
    {comment_ads}
    Auteur

    D

    En Décembre, 2014 (10:52 AM)
    aliou sall voleur papa gardien mamam cacahetes journaliste sall milliadaire :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn: 
    {comment_ads}
    Auteur

    Wakhe Deugue

    En Décembre, 2014 (10:54 AM)
    Bonjour je me pose une seule question : Pourquoi injecté les 75 milliards de Arcelor Mitall dans le PSE alors que celui a obtenu 4000 milliards ? Cet argent devrait être orienté ailleurs car il y a beaucoup de chute où pouvait atterrir ces sous.
    Auteur

    Karimaction Dieuppeul-derkle

    En Décembre, 2014 (11:07 AM)
    Mrci wade l tres grand batisseur
    {comment_ads}
    Auteur

    Fara

    En Décembre, 2014 (11:10 AM)
    Vous avez rien M. wone c'est pourquoi le premier ministre a répondu en tatonnant toute la conference de presse mais 2017 C'EST BIENTOT
    {comment_ads}
    Auteur

    Kalz

    En Décembre, 2014 (11:12 AM)
    Ces cancres du pds malgré les longues de compagnonnage avec wade ne connaissent toujours pas l'homme qui excelle dans l'art du bluff. Abdoulaye wade ne détient aucune preuve de ce qu'il avance et ne fera absolument rien. Il est parfaitement conscient que du fait de son âge avancé, il ne risque rien. Mais demandez à tous ceux qui ont eu à accuser le président ou le gouvernement de choses infondées, on a les tous foutus en taule pour les corriger et depuis lors personne ne les entend(Moise Rampino, Samuel Sarr, Bara Gaye). Laye wade vous manipule et seulement pour ses intérêts et ceux de sa famille de sang. Les autres il s'en fout royalement.
    {comment_ads}
    Auteur

    La

    En Décembre, 2014 (11:13 AM)
    mr tu commence vraiment à nous pomper l'air car depuit bel luret kene degoulawone mais maintenant tu trouve une occasion pour exister politiquemnt mais sache que ce n'est le bon moment cherchez un autre issu
    Auteur

    Clartenaleer

    En Décembre, 2014 (12:01 PM)
    Pour Pétro Tim les AMERICAINS viennent de donner raison a WADE selon les médias proches du pouvoir! Pour Acelor Métal, nous voulons les vrais documents a savoir les accords signes c'est a dire la transaction, le montant exact vire au trésor, les sommes encaissées par les avocats de lEtat! N'est ce pas messieurs de BBY ou de BSS nous voulons tous la VERITE RIEN QUE LA VERITE avant de dire que nous sommes satisfaits ou de dire que le débat est clos: VIVE LE SENEGAL!  :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn: 
    {comment_ads}
    Auteur

    Kane

    En Décembre, 2014 (12:27 PM)
    Hé les insulteurs la formation de Wade est meilleure que celle de macky,le peuple nous a chargé de surveiller le gouvernement nous le faisons avec beaucoup de rigueur
    {comment_ads}
    Auteur

    Honoris Causa Diom Ak Diomb

    En Décembre, 2014 (12:39 PM)
    Nous sommes le peuple du Sénégal et jamais de notre vie nous ne penserons notre pratique verbale ou oratoire de la démocratie en termes d'ultimatums ou de menaces dans son expression politique globale....



    La mouvance politique ou démocratique suivie par le gouvernement est bien ailleurs et bien autrement singulière que dans cette forme de fuite en avant qui veut prendre nos soucis nationaux pour de sempiternels dscours de politique politicienne
    {comment_ads}
    Auteur

    Dij

    En Décembre, 2014 (13:17 PM)
    mr wone arrêter de nous emmerder le gouvernement na aucun compte a rendre a personne .si o moins vous tener a mettre wade vous allez lui dir daller se reposer
    Auteur

    Xexone

    En Décembre, 2014 (14:14 PM)
    MOROM GUÉNE DI OUT WAAYÉ DOUGUÉNE KO AM. MACKY SALL TRAVAILLE ET NE VOUS RÉPONDRA JAMAIS. IL VOUS RÉPONDRA PAR DES INAUGURATIONS , POSE PREMIÈRE PIERRE , RÉFORME ETC. PENDANT CE TEMPS RAPPEL DE VOS SCANDALES.



    10 ANS DE REGNE DE L’ALTERNANCE DE ABDOULAYE WADE : RETOUR SUR QUELQUES GROS SCANDALES (pour les amnésiques)



    Le 19 mars dernier, les libéraux et leurs alliés ont célébré les 10 ans de règne de Me Abdoulaye Wade, à la tête du pays. Il avait été élu démocratiquement le 19 mars 2000 à l’issue d’un second tour l’opposant à l’actuel Secrétaire général de la Francophonie, Abdou Diouf. Nous vous rafraîchissons la mémoire sur quelques gros scandales qui ont rythmé les 10 ans de l’alternance, mais sans jurer de pouvoir tout relater du fait de leur volume très impressionnant.



    Audits de 2000 de la gestion des socialistes ( un audit à la tête du client)



    Me Abdoulaye Wade, président de la République, Moustapha Niasse, premier Ministre, Abdoulaye Bathily, Ministre de l’Energie, Amath Dansokho, Ministre de l’Urbanisme, Idrissa Seck, Directeur de Cabinet du président, avaient tous promis d’auditer toutes les sociétés nationales durant la campagne électorale. Elu Président le 19 mars 2000, Me Abdoulaye Wade et son Directeur de Cabinet Idrissa Seck mènent les opérations d’audit d’une main de maître. Lorsque les alliés du Président Wade ont quitté le Gouvernement, le maire de Thiès et son mentor utilisent les résultats des audits comme une arme politique pour exercer un chantage sur leurs adversaires politiques. Un à un, des responsables du Ps sont convoqué par Idrissa Seck. A la présidence ou dans la villa d’une dame ancien Maire des HLM, ces socialistes prennent connaissances des résultats, puis de la couleur verte, ils virent au bleu devenu synonyme d’impunité. La transhumance, bien connue des éleveurs, prit un sens politique et devient intensive du Ps au Pds. Les organisations de la Société civile (Forum Civil, Droit de l’Homme) qui au début s’étaient félicitées de cet assainissement étaient ahuris par la forme prise par l’utilisation des audits. Pathé Ndiaye, Directeur Général du Port, Abdou Aziz Tall, Directeur Général de la Lonase, Mbaye Diouf des Chemins de fer, Ndeye Khady Diagne de la Sodida etc.… ont tous souffert de l’exploitation faite des audits.



    Serigne Saliou investi tête de liste de la coalition Sopi 2002 ( mélange du temporel et du spirituel)



    Première élection locale, première bourde des libéraux à Touba. C’est dans un après-midi de 2002, les sénégalais ont appris avec regret que le Saint homme a été investi tête de la liste de la Coalition Sopi 2002 par Idrissa Seck tête de la liste nationale. L’indignation et la menace qui se pesait sur ces élections dans la cite religieuse avait amené les libéraux à retirer le nom du marabout de la liste.



    Les bons impayés, les paysans pleurent ( ils pleurent toujours)



    L’hivernage 2001/2002, marquera à jamais les paysans sénégalais. Dés son élection, le Chef de l’Etat a voulu tout changer. C’est ainsi qu’il avait lancé son fameux «Carreau usine ». Les paysans se chargent la vente de leur produit. L’Etat les encadre. Mais ce fut un scandale national. Les opérateurs véreux ont investi le marché, servant des bons aux paysans, à la place des sous. Jusqu’à ce jour, certains paysans ne sont jamais entrés dans leurs fonds.



    Le bateau le Joola : plus de 1800 morts ( le joola : le plus gros naufrage de tous les temps)



    Mame Madior Boye, premier Ministre du Sénégal disait que les services de l’Etat n’ont pas été informés tôt. Dans la nuit du 26 juillet, le bateau sombre dans les côtés de l’atlantique faisant plus de 1800 morts. Des sénégalais et des européens étaient à bord. Un événement qui avait fait secoué le régime libéral lorsque des milliers de personnes sont venues s’amassées devant le palais présidentiel. Selon nos sources, le Chef de l’Etat qui aimait les bains de foule, avait dédaigné celui là. Mais il a finalement été convaincu par des proches de sortir parler avec ses parents des victimes du Joola.



    L’indemnisation des victimes du Joola : 5 ou 10 millions ?



    Mame Madio Boye cède son poste de premier Ministre à Idrissa Seck. Ce dernier hérite du coup du dossier des victimes du Joola et des bons impayés des paysans. Mais sur le premier celui des victimes du Joola, le président Wade et Idrissa Seck ne s’entendaient pas sur les montants. Devant les députés, lors de son discours de politique général, Idrissa Seck avait laissé entendre que chaque famille de victime aura 5 millions comme indemnité. Le lendemain, Me Wade prend son contre-pied et parle de 10 millions par famille de victime. Toute une mafia aurait été organisée dans ce dossier. Serigne Khadim Bousso mort dans sa propre chambre



    C’était en 2003, Idrissa Seck alors premier Ministre du Sénégal, le marabout Khadim Bousso était poursuivi pour une somme avoisinant les 2 milliards qu’il devait à une banque de la place. Un jour, pendant que Khadim Bousso était parti se cacher à Touba, le chef du Gouvernement se prononce sur cette affaire. Idrissa Seck dira que Khadim Bousso sera traqué partout. Chose promise, chose faite. Le marabout sera découvert par la police dans une villa à Touba. Mais malheureusement, Khadim Bousso était mort. Tué par qui ? Nul ne sait. Certains avancent même qu’il s’est donné la mort. Ce que ses proches réfutent.



    La réparation de l’avion présidentiel (un avion réparé pour rien puisque Wade ne s'en sert pas)



    Ce fut l’un des plus gros scandales de l’alternance. Le journaliste Abdou Latif Coulibaly avait abattu un travail important avec son livre : «Wade, un opposant au pouvoir ». Plus de 10 milliards puisés des fonds publics. Non diront les défenseurs de Wade. Les fonds servant à réfectionner l’avion présidentiel auraient offert des saoudiens. En tout cas cela s’est passé dans une sombre opacité. Jusqu’à ce jour, aucune explication crédible n’a été donnée aux Sénégalais. C’est une question de défense et de sécurité disaient certains thuriféraires.



    La vente des moteurs de l’avion présidentiel



    Ce marché de réparation de l’avion présidentiel a été doublé par un autre scandale. C’est celui de la vente des deux moteurs du même avion. Pour démentir l’information, des images ont été filmées depuis la France montrant deux moteurs d’avion anonymes. Là également, Abdou Latif a damé le pion aux libéraux.



    La privatisation avortée de la Sénélec ( et la lumière ne fut pas !)



    Scandaleux ! Hérité ou non, le dossier de la Sénélec fait aussi partie des plus gros scandales de l’alternance. Prenant la décision de renoncer à la privatisation de la Sénélec, l’Etat du Sénégal a perdu des dizaines de milliards de FCfa. Le tout pour reprendre cette boîte qui fait la honte des sénégalais, en plus, plus malade que jamais. Abdoulaye Bathily, Ministre de l’Energie de l’époque y a joué un grand rôle dans l’annulation de la privatisation.



    Affaire Mbodiéne Ndiaye Directeur Général de la Lonase



    Certains se demandent s’il n’y pas un démon à la Lonase. Presque tous les Directeurs généraux de cette boîte ont trainé des casseroles lors de leur départ. Modiéne Ndiaye a été quant à lui, cité dans une affaire d’usure. C’était un vaste réseau de malfaiteur qui s’enrichissait illicitement des fonds de la Lonase. C’est ainsi que Modiéne et d’autres responsables de la boîte ont été arrêtés.



    ICS, toujours agonisant ( un scandale comparable à celui de Enron aux USA ; toutes proportions gardées)



    Cette société nationale était une référence dans le pays et la sous région. Mais depuis 2000, les ICS connaissent des difficultés et une instabilité incomprise au niveau de sa direction. La situation était catastrophique, les travaux de cette entreprise étaient même bloqués. Les indiens avaient à un moment donné suspendu leurs activités. Un audit a été commandité mais jusqu’à ce jour, rien n’a été présenté au peuple. Des personnes bien placées ont été citées dans le pillage organisé aux ICS.



    432 milliards de l’Anoci : Un scandale protégé (voir extrait vidéo)



    Le fils du Président de la République, Karim Wade a géré la certainement la plus grande agence d’Afrique. Il a organisé le Sommet de l’Oci, l’un des plus grands sommets du monde. Il a effectué des réalisations à Dakar. Mais jusqu’à ce jour, ni l’IGE encore moins les corps de contrôle de l’Etat n’osent fouiller sa gestion en dépit des révélations scandaleuses contenues dans le livre de Latif Coulibaly. Karim Wade après la liquidation de l’Agence n’a présenté aucun bilan encore moins de rapport. Seul un fils d’un président en exercice ose le faire.



    L’Artp, une victime des NTIC



    L’ARTP (agence de régulation des télécoms et des Postes) a connu trois Directeurs Généraux. El Hadji Malick Gueye, Daniel Seck et Ndongo Diaw. Pour des raisons de mauvaise gestion, le premier Directeur général a été relevé. Il en est de même pour Daniel Seck libéré provisoirement hier. Cette agence draine des milliards de FCfa. Mais sa santé financière est menacée par la cupidité des directeurs qui s’y sont succédés.



    Centre d’enfouissement de Thiès, Ama/Sénégal/FNPJ



    C’est la somme de 450 millions de FCfa qui a été engloutie dans ce centre d’enfouissement de Thiès qui n’a toujours pas vu le jour. Toujours dans le domaine de l’environnement, l’ancienne société Ama/Sénégal a symbolisé l’exemple type de la gabegie sous le régime de l’alternance. La société qui a été liquidée. C’est aussi le cas du FNPJ. Ce projet a été lancé par le Chef de l’Etat pour l’emploi des jeunes. L’ancien Maire de Dieupeul Derklé Waly Fall et le neveu du président Condetto Niang ont, selon certains, pillé cette société.



    Le Coud, une vache laitière (COUD : le centre des oeuvres universitaires qui gère les universités)



    C’est un audit qui avait accablé l’ancien Directeur général Matabara Diop remplacé par Iba Gueye. Le maire de Mbacké n’a pas fait mieux que son prédécesseur qui a été sauvé de la prison. Les dossiers d’audit de Matabara et d’Iba Gueye sont restés en suspens. Le tout nouveau patron du Coud, Sitor Ndour tente de redresser à la barre.



    Mbane, le nouveau paradis des libéraux



    Suite au lancement de la Goana, par le Chef de l’Etat, des pontes de la République se sont partagés un village entier et ses environs. Ce sont des proches du Chef de l’Etat qui sont à l’origine de ce scandale foncier. C’est qui justifie leur tentative veine de ravir la victoire de Benno aux locales.



    Affaires Ségura et la mallette volée (un scandale international)



    Le départ d’Alex Ségura représentant résidant du Fmi à Dakar a coïncidé avec le vol d’une mallette remplie d’argent appartenant au président. En quittant le Sénégal, le président avait offert de l’argent à Ségura qui l’aurait retourné par le FMI. Ce fut un scandale économique et diplomatique entre le Sénégal et l’Institution.



    Tracteurs libyens entre Farba et Ahmet Khalifa Niasse



    L’ancien Ministre chargé de la Nouvelle Ville et le chargé de la propagande du Pds ont tous deux dégagé en touche les accusations. Rappelons que ces tracteurs ont été offerts par le président Khadaffi.



    Wade et Idy ont rendu le sénégalais fou



    Un feuilleton qui s’est terminé comme tous les autres. Des chantiers de Thiès, le maire de Thiès a été accusé de détournement de deniers publics, de tentative de coup d’Etat. Aucune preuve n’a été brandie contre sa personne. Il a été arrêté puis libéré. Idy a même réintégré le parti avant l’extinction du soleil. C’est avec le feuilleton Wade/ Idy qui a divisé pendant deux années le pays en deux groupes, qu’on a connu le «protocole de Reubeus».



    Le MCA de 600 milliards à 270



    C’est bien d’avoir 270 milliards de FCfa. Mais l’Administration américaine avait prévu 600 milliards destinés au Sénégal. Mais la venue de Jafza sur le site de Diamniadio les américains ont tous revu. Cette bourde n’a pas plu aux américains. Il en est de même avec le dossier de Millicom. Un autre scandale.



    17 milliards pour un Monument de la Renaissance (la statue de la honte)



    Cette statue a crée dans le pays des divergences énormes entre hommes politiques, religieux et citoyens simples. 12 milliards de FCFA pour un monument africain alors que les priorités sont ailleurs. Le président Wade a tenu à son Monument et il l’a fait. En attendant de récolter les fruits de cet investissement, les sénégalais continue d’acheter le gaz, le riz, le sucre, le lait plus cher.



    ET LA LISTE EST LOIN D'ETRE EXHAUSTIVE

    {comment_ads}
    Auteur

    5éme President!

    En Décembre, 2014 (14:28 PM)
    Tu tiens le bon bout ALIOUA, tu es assez blindé comme cela (au propre comme au figuré). La stratégie est imparable: 1°/ Prends la tête de l'AMAS. Aides les maires et autres présidents ruraux grace à tes amis Chinois pour une gestion productrice de leurs collectivités respectives; Demain, aprés que MACKY ait rempilé pour la 2émé fois, si l'APR ne te fait allégance,le collectifs des maires, chacun dans son fief, sera ton directeur de campagne. 2°/ Avec Pétro-TIM, consolides toi FINANCIEREMENT, l'argent , il n'y a que cela qui marche en POLITIQUE, GUEDIAWAYE l'a confirmée. Donc, ne te laisses perturber, CEUX qui aujourdhui se tapent la poitrine, seront les premiers demain à venir PICORER dans ta MAIN!
    {comment_ads}
    Auteur

    Deug

    En Décembre, 2014 (15:51 PM)
    JE l'ai toujours dit meme si vous leurs apportez la lune pleine et entire, ils (ces parasites du pds) vous diront que c'est pas ca que je veux mais plutot mars ou Jupiter. ils s'opposent pour s'opposer . autrement ils s'amusent quoi .
    {comment_ads}
    Auteur

    Hope

    En Décembre, 2014 (17:52 PM)
    Quel delai wade Lu meme i se perdait avec les 72heures .il avait dit 72h après la francophonie après dans le flou total c est après ce sommet qu il va date pour fixer les 72h. Je plains les cadres liberaux iqui s accochent a un viellard qui devrait aller se reposer et ils comptent investir un prisonnier a qui on n a pas encore ennonce la sentence.
    Auteur

    Fifi

    En Décembre, 2014 (18:21 PM)
    Baba Wane doye na. On en a marre de vous et de Laye WADE.
    {comment_ads}
    Auteur

    Duc

    En Décembre, 2014 (18:26 PM)
    le reve fou de wade, c'est d'imposer par tous les moyens, aux senegalais son fils comme President. mais on l'attend.
    {comment_ads}
    Auteur

    Fans

    En Décembre, 2014 (21:00 PM)
    chez les toucouleurs ce monsier n est pas un noble .. ensuite il ne sait rien de ce qui s est passe en juin 2012 ,, qu il se rappelle que c est le peupe qui a chasse wade et ses aclytes voleurs ,, lecheurs .,,, fumistes tricheurs ,, pages ,, bornes ,, malhonnetes traitres ,, menteurs comme vous ,, n est ce pas que c est ce meme peuple qui a mis macky a la place de votre chef wade l homme le plus corrompu de la planete terre ,, ce waane ou vone n est qu un cafard ,, un traitre il est descendant de ceux qui avaient trahi mame el haji omar
    {comment_ads}
    Auteur

    Daanuleer

    En Décembre, 2014 (23:24 PM)
    C'est triste qu'un intello comme Wone continue ses accointances avec les prédateurs que le peuple a dégagé du pouvoir . Maintenant c'est eux qui se font donneurs de leçons de transparence . Le drame c'est que des Sénégalais amnesiques se font la caisse de résonnance des délires du vieux mornarque qui s'est empressé de s'envoler aprés avoir " mélangé les carte " . Quand on donne un ultimatum , à la fin ,on ne fuit pas 72 h aprés le terme sans rien faire . Ça s'appelle du bluff . Pour Wadd Wax Waxeet , n'est qu'un mensonge de plus jusqu'à ce qu'il nous apporte la preuve de ses allégations .
    Auteur

    Khalaasss

    En Décembre, 2014 (07:59 AM)
    AFFAIRES PETRO TIM ET ARCELOR MITTAL DEUX MAMELLES DE LA GOUVERNANCE SOMBRE ET VICIEUSE DE LA DYNASTIE FAYE-SALL- Contribution du 16 décembre 14 -

    Décidément, le régime MackySall solidement ancré dans ses fondements dynastiques poursuit sa fuite en avant. Après quelques vaines tentatives de ses éminences écervelées de noyer ces deux affaires dans un silence méprisant qu’il conviendrait de porter comme réponse aux allégations « d’un vieux opposant, ex-président et père désespéré », ont suivi des réponses de clarification ténébreuse.

    Tout y est passé ! Devant la représentation nationale, le Ministre de l’Economie et des Finances s’était évertué à expliquer, lors de son passage pour défendre les « budgets des pouvoirs publics », les tenants et aboutissants de ce qu’on appelle maintenant au Sénégal, l’« Affaire Mittal ». Il a réaffirmé que l’Etat a reçu 150 millions de dollars en numéraires et 50 millions de dollars en « valeur Etudes », soit respectivement 75 milliards de Frans CFA et 25 milliards de Frs CFA.

    De ces 75 milliards, il aurait programmé 40 milliards dans la Loi des Finances Rectificative de 2014, à la place des 45 milliards qui y sont inscrits « noir sur blanc », et 25 milliards dans la Loi des Finances pour 2015 !

    Cela fait donc un total de 65 milliards, au lieu de 75 milliards ! Où sont donc passés les 10 milliards restants ?

    Pourquoi avoir affecté les 65 malheureux milliards de l’affaire Mittal au PSE supposé financé au-delà de toutes nos attentes à hauteur de 4000 milliards au Club de Paris ?

    Le Ministre des Finances, lors de la dernière session budgétaire a donc davantage brouillé les cartes accentuant le doute sur le montant reçu de Arcelor Mittal – 65 milliards d’après ses explications- la destination desdits fonds, leur traçabilité et la ou les modalités de leur versement au Sénégal et les véritables acteurs (actionnaires ?) du deal.

    Lorsque Benno Siggil Sénégal – qui contre les désidératas des théoriciens d’une Majorité présidentielle, ne veut décidément pas mourir – a « courageusement » sollicité des clarifications du régime et les cris d’orfraies de l’arrière garde politique du Macky accompagnés de menaces d’excommunion qui s’en ont suivi, le « muet » Premier ministre entra en scène : une mascarade de plus. Après avoir dit tout sauf l’essentiel, M. Mahamad Ben Abdalah Dione brandit « ses preuves » : des papiers sans en-tête, illisibles par ses interlocuteurs et destinataires et dont on ignore finalement la véritable nature. Documents disponibles sur le site internet d’Arcelor Mittal, donc à l’usage du grand public. Où sont les documents officiels avec sceaux et entêtes de la République ? Le PM avec son staff, mobilisés solennellement pour défendre le frère du chef de l’Etat. Ca sent la gorocratie ! Le Gouvernement du Sénégal ne dispose-t-il, comme moyen de preuve, que des documents à l’usage du grand public disponibles sur le site internet d’Arcelor Mittal ?

    On comprend aisément pourquoi M. le P. M. se tait souvent.

    Et les vraies questions demeurent.

    Pourquoi Macky Sall a-t-il choisi de changer les avocats de l’Etat dans l’affaire Arcelor Mittal ? Qui a pris en charge les honoraires des avocats du Sénégal dans cette affaire, à quelle hauteur et sur quelle rubrique ? Peut-on avoir la liste des avocats commis ?

    Jusqu’ici les défenseurs du Sénégal avaient obtenu du Tribunal arbitral trois succès : la reconnaissance de la justesse des prétentions sénégalaises à un dédommagement du fait de la réalité du préjudice, la restitution au Sénégal de la concession minière et des études afférentes à son exploitation réalisées par Mittal et enfin la désignation d’experts chargés d’évaluer le préjudice sénégalais.

    Qu’attend ce gouvernement pour publier lesdits (deux) rapports d’expertise et dire aux sénégalais à combien a été évalué – à 1 000 milliards ( ?) - le montant du préjudice subi par le Sénégal ?

    Pourquoi et comment de 2500 milliards de prétention en est on arrivé à accepter un montant dérisoire de 75 milliards FCFA eu égard à nos attentes légitimes? Et où sont passés ses milliards et qu’est ce qui justifie le gap de 10 milliards du ministre des finances ?

    Quid de la traçabilité des mouvements de fonds indemnitaires et de la mise à l’écart de l’agent judiciaire de l’Etat ?

    Qu’est-ce qui s’oppose à la publication du protocole d’entente Sénégal-Arcelor Mittal ?

    Sur l’affaire Petro Tim, le Premier ministre a menacé de ses foudres … judiciaires M. Abdoulaye Wade. Pathétique et pitoyable dans sa défense de l’indéfendable Aliou Sall, le frère bien aimé, Ben Mahamad semble oublié que M. Sall après avoir menacé et servi une citation directe à Wade qui lui a donné rendez-vous dans sa réponse devant qui de droit ( NDLR la justice) pour apporter les preuves de ses allégation, s’est lâchement débiné ; renonçant à porter plainte sous prétexte que la réponse de Wade n’en est pas une. Et depuis lors Aliou Sall se terre et se tait, espérant se faire oublié.

    Un moment défavorable que M. Dionne a voulu fructifier en nous faisant croire que le journaliste Sall, frère de Macky est tout juste un représentant ; oubliant que Petro Tim est une société unipersonnelle (actionnaire unique M. Sall).

    La vérité reste crue, incontestable : Aliou Sall actionnaire unique d’une société unipersonnelle dispose de 30% des parts de la société concessionnaire des droits d’exploitation des deux blocs pétroliers : Kayar off-shore et Saint-Louis off-shore. Une confortable situation de rente pétrolière produit de la gabegie dynastique qui ruine le pays !

    Et les vraies questions de demeurer sans réponse !

    Quid du contrat Petro Tim-Sénégal ? Quand va-t-on publié ledit contrat et son décret d’approbation ?

    Pourquoi et comment le pétrole découvert depuis 2008 est tombé (à 30%) dans la besace d’un membre du clan Sall ?

    Combien Aliou Sall – 300 milliards nous dit-on - a-t-il reçu dans cette « affaire » et pourquoi ?

    Osons espérer que les sénégalais n’attendrons pas la troisième alternance et la CREI pour enfin avoir les réponses appropriées sur ses deux affaires.

    KhaLaasss

    {comment_ads}
    Auteur

    Khalaasss

    En Décembre, 2014 (08:18 AM)
    AFFAIRES PETRO TIM ET ARCELOR MITTAL DEUX MAMELLES DE LA GOUVERNANCE SOMBRE ET VICIEUSE DE LA DYNASTIE FAYE-SALL- Contribution du 16 décembre 14 -

    (Suite) Pourquoi avoir affecté les 65 malheureux milliards de l’affaire Mittal au PSE supposé financé au-delà de toutes nos attentes à hauteur de 4000 milliards au Club de Paris ?

    Le Ministre des Finances, lors de la dernière session budgétaire a donc davantage brouillé les cartes accentuant le doute sur le montant reçu d’Arcelor Mittal – 65 milliards d’après ses explications- la destination desdits fonds, leur traçabilité et la ou les modalités de leur versement au Sénégal et les véritables acteurs (actionnaires ?) du deal.

    Lorsque Benno Siggil Sénégal – qui contre les désidératas des théoriciens d’une Majorité présidentielle, ne veut décidément pas mourir – a « courageusement » sollicité des clarifications du régime et les cris d’orfraies de l’arrière garde politique du Macky accompagnés de menaces d’excommunion qui s’en ont suivi, le « muet » Premier ministre entra en scène : une mascarade de plus. Après avoir dit tout sauf l’essentiel, M. Mahamad Ben Abdalah Dione brandit « ses preuves » : des papiers sans en-tête, illisibles par ses interlocuteurs et destinataires dont on ignore finalement la véritable nature, documents disponibles sur le site internet d’Arcelor Mittal, donc à l’usage du grand public.... et enfin la publication sur le site officiel de la République (gouv.sn) d’un « décret » de Wade sans date ni signature. Peut-être un acte de gouvernance sobre ! Où sont les documents officiels avec sceaux et entêtes de la République ? Le PM avec son staff mobilisés solennellement pour défendre le frère du chef de l’Etat. Ca sent la gorocratie ! Le Gouvernement du Sénégal ne dispose-t-il, comme moyen de preuve, que des documents à l’usage du grand public disponibles sur le site internet d’Arcelor Mittal ?

    On comprend aisément pourquoi M. le P. M. se tait souvent.

    Et les vraies questions demeurent.

    Pourquoi Macky Sall a-t-il choisi de changer les avocats de l’Etat dans l’affaire Arcelor Mittal ? Qui a pris en charge les honoraires des nouveaux avocats du Sénégal dans cette affaire, à quelle hauteur et sur quelle rubrique ? Peut-on avoir la liste desdits avocats ?

    Jusqu’ici les défenseurs du Sénégal avaient obtenu du Tribunal arbitral trois succès : la reconnaissance de la justesse des prétentions sénégalaises à un dédommagement du fait de la réalité du préjudice, la restitution au Sénégal de la concession minière et des études afférentes à son exploitation réalisées par Mittal et enfin la désignation d’experts chargés d’évaluer le préjudice sénégalais.

    Qu’attend ce gouvernement pour publier lesdits (deux) rapports d’expertise et dire aux sénégalais à combien a été évalué – à 1 000 milliards ( ?) - le montant du préjudice subi par le Sénégal ?

    Pourquoi et comment de 2500 milliards de prétention en est on arrivé à accepter un montant dérisoire de 75 milliards FCFA eu égard à nos attentes légitimes? Et où sont passés ses milliards et qu’est ce qui justifie le gap de 10 milliards du ministre des finances ?

    Quid de la traçabilité des mouvements de fonds indemnitaires et de la mise à l’écart de l’agent judiciaire de l’Etat ?

    Qu’est-ce qui s’oppose à la publication du protocole de conciliation Sénégal-Arcelor Mittal ?

    Sur l’affaire Petro Tim, le Premier ministre a menacé de ses foudres … judiciaires M. Abdoulaye Wade. Pathétique et pitoyable dans sa défense de l’indéfendable Aliou Sall, le frère bien aimé, Ben Mahamad semble oublié que M. Sall après avoir menacé et servi une citation directe à Wade qui lui a donné rendez-vous dans sa réponse devant qui de droit ( NDLR la justice) pour apporter les preuves de ses allégation, s’est lâchement débiné ; renonçant à porter plainte sous prétexte que la réponse de Wade n’en est pas une. Et depuis lors Aliou Sall se terre et se tait, espérant se faire oublié.

    Un moment défavorable que M. Dionne a voulu fructifier en nous faisant croire que le journaliste Sall, frère de Macky est tout juste un représentant ; oubliant que Petro Tim est une société unipersonnelle (actionnaire unique M. Sall).

    La vérité reste crue, incontestable : Aliou Sall actionnaire unique d’une société unipersonnelle dispose de 30% des parts de la société concessionnaire des droits d’exploitation des deux blocs pétroliers : Kayar off-shore et Saint-Louis off-shore. Une confortable situation de rente pétrolière produit de la gabegie dynastique qui ruine le pays !

    Et les vraies questions de demeurer sans réponse !

    Quid du contrat Petro Tim-Sénégal ? Quand va-t-on publié ledit contrat et son décret d’approbation ?

    Pourquoi et comment le pétrole découvert depuis 2008 est tombé (à 30%) dans la besace d’un membre du clan Sall ?

    Combien Aliou Sall – 200 milliards FCFA d’après REUTERS (DAKAR, Oct 4 (Reuters) - Kosmos Energy is set to sign a $400 million "farm-in" agreement with Senegal's state-owned hydrocarbon firm Petrosen and Timis Corp to take a 60 percent stake in the Cayar and St. Louis offshore blocks that they operate, a draft Petrosen document seen by Reuters on Saturday showed.) - a-t-il reçu dans cette « affaire » et pourquoi ?

    Osons espérer que les sénégalais n’attendrons pas la troisième alternance et la CREI pour enfin avoir les réponses appropriées sur ses deux affaires.

    KhaLaasss

    {comment_ads}
    Auteur

    Khalaasss

    En Décembre, 2014 (08:22 AM)
    AFFAIRES PETRO TIM ET ARCELOR MITTAL DEUX MAMELLES DE LA GOUVERNANCE SOMBRE ET VICIEUSE DE LA DYNASTIE FAYE-SALL- Contribution du 16 décembre 14 -

    (Suite).... et enfin la publication sur le site officiel de la République (gouv.sn) d’un « décret » de Wade sans date ni signature. Peut-être un acte de gouvernance sobre ! Où sont les documents officiels avec sceaux et entêtes de la République ? Le PM avec son staff mobilisés solennellement pour défendre le frère du chef de l’Etat. Ca sent la gorocratie ! Le Gouvernement du Sénégal ne dispose-t-il, comme moyen de preuve, que des documents à l’usage du grand public disponibles sur le site internet d’Arcelor Mittal ?

    On comprend aisément pourquoi M. le P. M. se tait souvent.

    Et les vraies questions demeurent.

    Pourquoi Macky Sall a-t-il choisi de changer les avocats de l’Etat dans l’affaire Arcelor Mittal ? Qui a pris en charge les honoraires des nouveaux avocats du Sénégal dans cette affaire, à quelle hauteur et sur quelle rubrique ? Peut-on avoir la liste desdits avocats ?

    Jusqu’ici les défenseurs du Sénégal avaient obtenu du Tribunal arbitral trois succès : la reconnaissance de la justesse des prétentions sénégalaises à un dédommagement du fait de la réalité du préjudice, la restitution au Sénégal de la concession minière et des études afférentes à son exploitation réalisées par Mittal et enfin la désignation d’experts chargés d’évaluer le préjudice sénégalais.

    Qu’attend ce gouvernement pour publier lesdits (deux) rapports d’expertise et dire aux sénégalais à combien a été évalué – à 1 000 milliards ( ?) - le montant du préjudice subi par le Sénégal ?

    Pourquoi et comment de 2500 milliards de prétention en est on arrivé à accepter un montant dérisoire de 75 milliards FCFA eu égard à nos attentes légitimes? Et où sont passés ses milliards et qu’est ce qui justifie le gap de 10 milliards du ministre des finances ?

    Quid de la traçabilité des mouvements de fonds indemnitaires et de la mise à l’écart de l’agent judiciaire de l’Etat ?

    Qu’est-ce qui s’oppose à la publication du protocole de conciliation Sénégal-Arcelor Mittal ?

    Sur l’affaire Petro Tim, le Premier ministre a menacé de ses foudres … judiciaires M. Abdoulaye Wade. Pathétique et pitoyable dans sa défense de l’indéfendable Aliou Sall, le frère bien aimé, Ben Mahamad semble oublié que M. Sall après avoir menacé et servi une citation directe à Wade qui lui a donné rendez-vous dans sa réponse devant qui de droit ( NDLR la justice) pour apporter les preuves de ses allégation, s’est lâchement débiné ; renonçant à porter plainte sous prétexte que la réponse de Wade n’en est pas une. Et depuis lors Aliou Sall se terre et se tait, espérant se faire oublié.

    Un moment défavorable que M. Dionne a voulu fructifier en nous faisant croire que le journaliste Sall, frère de Macky est tout juste un représentant ; oubliant que Petro Tim est une société unipersonnelle (actionnaire unique M. Sall).

    La vérité reste crue, incontestable : Aliou Sall actionnaire unique d’une société unipersonnelle dispose de 30% des parts de la société concessionnaire des droits d’exploitation des deux blocs pétroliers : Kayar off-shore et Saint-Louis off-shore. Une confortable situation de rente pétrolière produit de la gabegie dynastique qui ruine le pays !

    Et les vraies questions de demeurer sans réponse !

    Quid du contrat Petro Tim-Sénégal ? Quand va-t-on publié ledit contrat et son décret d’approbation ?

    Pourquoi et comment le pétrole découvert depuis 2008 est tombé (à 30%) dans la besace d’un membre du clan Sall ?

    Combien Aliou Sall – 200 milliards FCFA d’après REUTERS (DAKAR, Oct 4 (Reuters) - Kosmos Energy is set to sign a $400 million "farm-in" agreement with Senegal's state-owned hydrocarbon firm Petrosen and Timis Corp to take a 60 percent stake in the Cayar and St. Louis offshore blocks that they operate, a draft Petrosen document seen by Reuters on Saturday showed.) - a-t-il reçu dans cette « affaire » et pourquoi ?

    Osons espérer que les sénégalais n’attendrons pas la troisième alternance et la CREI pour enfin avoir les réponses appropriées sur ses deux affaires.

    KhaLaasss

    {comment_ads}
    Auteur

    Khalaasss

    En Décembre, 2014 (08:25 AM)
    AFFAIRES PETRO TIM ET ARCELOR MITTAL DEUX MAMELLES DE LA GOUVERNANCE SOMBRE ET VICIEUSE DE LA DYNASTIE FAYE-SALL- Contribution du 16 décembre 14 -

    (Suite) ... et enfin la désignation d’experts chargés d’évaluer le préjudice sénégalais.

    Qu’attend ce gouvernement pour publier lesdits (deux) rapports d’expertise et dire aux sénégalais à combien a été évalué – à 1 000 milliards ( ?) - le montant du préjudice subi par le Sénégal ?

    Pourquoi et comment de 2500 milliards de prétention en est on arrivé à accepter un montant dérisoire de 75 milliards FCFA eu égard à nos attentes légitimes? Et où sont passés ses milliards et qu’est ce qui justifie le gap de 10 milliards du ministre des finances ?

    Quid de la traçabilité des mouvements de fonds indemnitaires et de la mise à l’écart de l’agent judiciaire de l’Etat ?

    Qu’est-ce qui s’oppose à la publication du protocole de conciliation Sénégal-Arcelor Mittal ?

    Sur l’affaire Petro Tim, le Premier ministre a menacé de ses foudres … judiciaires M. Abdoulaye Wade. Pathétique et pitoyable dans sa défense de l’indéfendable Aliou Sall, le frère bien aimé, Ben Mahamad semble oublié que M. Sall après avoir menacé et servi une citation directe à Wade qui lui a donné rendez-vous dans sa réponse devant qui de droit ( NDLR la justice) pour apporter les preuves de ses allégation, s’est lâchement débiné ; renonçant à porter plainte sous prétexte que la réponse de Wade n’en est pas une. Et depuis lors Aliou Sall se terre et se tait, espérant se faire oublié.

    Un moment défavorable que M. Dionne a voulu fructifier en nous faisant croire que le journaliste Sall, frère de Macky est tout juste un représentant ; oubliant que Petro Tim est une société unipersonnelle (actionnaire unique M. Sall).

    La vérité reste crue, incontestable : Aliou Sall actionnaire unique d’une société unipersonnelle dispose de 30% des parts de la société concessionnaire des droits d’exploitation des deux blocs pétroliers : Kayar off-shore et Saint-Louis off-shore. Une confortable situation de rente pétrolière produit de la gabegie dynastique qui ruine le pays !

    Et les vraies questions de demeurer sans réponse !

    Quid du contrat Petro Tim-Sénégal ? Quand va-t-on publié ledit contrat et son décret d’approbation ?

    Pourquoi et comment le pétrole découvert depuis 2008 est tombé (à 30%) dans la besace d’un membre du clan Sall ?

    Combien Aliou Sall – 200 milliards FCFA d’après REUTERS (DAKAR, Oct 4 (Reuters) - Kosmos Energy is set to sign a $400 million "farm-in" agreement with Senegal's state-owned hydrocarbon firm Petrosen and Timis Corp to take a 60 percent stake in the Cayar and St. Louis offshore blocks that they operate, a draft Petrosen document seen by Reuters on Saturday showed.) - a-t-il reçu dans cette « affaire » et pourquoi ?

    Osons espérer que les sénégalais n’attendrons pas la troisième alternance et la CREI pour enfin avoir les réponses appropriées sur ses deux affaires.

    KhaLaasss

    Auteur

    Khalaasss

    En Décembre, 2014 (08:31 AM)
    AFFAIRES PETRO TIM ET ARCELOR MITTAL DEUX MAMELLES DE LA GOUVERNANCE SOMBRE ET VICIEUSE DE LA DYNASTIE FAYE-SALL- Contribution du 16 décembre 14 -

    (Suite et fin) ....Pathétique et pitoyable dans sa défense de l’indéfendable Aliou Sall le frère bien aimé, Ben Mahamad semble oublié que M. Sall après avoir menacé et servi une citation directe à Wade qui lui a donné rendez-vous dans sa réponse devant qui de droit ( NDLR la justice) pour apporter les preuves de ses allégation, s’est lâchement débiné ; renonçant à porter plainte sous prétexte que la réponse de Wade n’en est pas une. Et depuis lors Aliou Sall se terre et se tait, espérant se faire oublié.

    Un moment défavorable que M. Dionne a voulu fructifier en nous faisant croire que le journaliste Sall, frère de Macky est tout juste un représentant ; oubliant que Petro Tim est une société unipersonnelle (actionnaire unique M. Sall).

    La vérité reste crue, incontestable : Aliou Sall actionnaire unique d’une société unipersonnelle dispose de 30% des parts de la société concessionnaire des droits d’exploitation des deux blocs pétroliers : Kayar off-shore et Saint-Louis off-shore. Une confortable situation de rente pétrolière produit de la gabegie dynastique qui ruine le pays !

    Et les vraies questions de demeurer sans réponse !

    Quid du contrat Petro Tim-Sénégal ? Quand va-t-on publié ledit contrat et son décret d’approbation ?

    Pourquoi et comment le pétrole découvert depuis 2008 est tombé (à 30%) dans la besace d’un membre du clan Sall ?

    Combien Aliou Sall – 200 milliards FCFA d’après REUTERS (DAKAR, Oct 4 (Reuters) - Kosmos Energy is set to sign a $400 million "farm-in" agreement with Senegal's state-owned hydrocarbon firm Petrosen and Timis Corp to take a 60 percent stake in the Cayar and St. Louis offshore blocks that they operate, a draft Petrosen document seen by Reuters on Saturday showed.) - a-t-il reçu dans cette « affaire » et pourquoi ?

    Osons espérer que les sénégalais n’attendrons pas la troisième alternance et la CREI pour enfin avoir les réponses appropriées sur ses deux affaires.

    KhaLaasss

    {comment_ads}
    Auteur

    Khalaasss

    En Décembre, 2014 (08:39 AM)
    AFFAIRES PETRO TIM ET ARCELOR MITTAL DEUX MAMELLES DE LA GOUVERNANCE SOMBRE ET VICIEUSE DE LA DYNASTIE FAYE-SALL- Contribution du 16 décembre 14 -

    (Fin) .....

    Et les vraies questions de demeurer sans réponse !

    Quid du contrat Petro Tim-Sénégal ? Quand va-t-on publié ledit contrat et son décret d’approbation ?

    Pourquoi et comment le pétrole découvert depuis 2008 est tombé (à 30%) dans la besace d’un membre du clan Sall ?

    Combien Aliou Sall – 200 milliards FCFA d’après REUTERS (DAKAR, Oct 4 (Reuters) - Kosmos Energy is set to sign a $400 million "farm-in" agreement with Senegal's state-owned hydrocarbon firm Petrosen and Timis Corp to take a 60 percent stake in the Cayar and St. Louis offshore blocks that they operate, a draft Petrosen document seen by Reuters on Saturday showed.) - a-t-il reçu dans cette « affaire » et pourquoi ?

    Osons espérer que les sénégalais n’attendrons pas la troisième alternance et la CREI pour enfin avoir les réponses appropriées sur ses deux affaires.

    KhaLaasss

    {comment_ads}

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email