Mercredi 01 Décembre, 2021 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Politique

Amsatou Sow Sidibé sur l'affaire Miss Sénégal: "Nos filles sont utilisées comme des objets"

Single Post
Amsatou Sow Sidibe sur le présume viol de la Miss Sénégal
Professeur en droit de la famille, Amsatou Sow Sidibé, a fait part de sa "souffrance" à propos du viol présumé de la Miss Sénégal 2020, Fatima Dione.

Selon la juriste, la société sénégalaise ne reconnait pas le vrai statut de la femme. « Actuellement, je peux dire que je souffre, parce ce que nos filles sont utilisées comme des objets sans valeur. Le sort de nos filles me fait souffrir, car on parle tout le temps de violences, de viols, de manque de considération. C’est contraire à la valeur, à la dignité de la personne. Il faut que ça cesse », a t-elle regretté dans les colonnes de Enquête.


7 Commentaires

  1. Auteur

    il y a 5 jours (17:48 PM)
    Normal qu'elles soient utilisées comme des objets sans valeur, vu qu'elles sont éduquées ainsi. La plupart des femmes sont hypergame, donc pour que l'on arrête de les considérer comme des objets il faut qu'elles arrêtent de se vendre et de croire que leur objectif dans la vie c'est de pigeonner des hommes
    Top Banner
  2. Auteur

    il y a 5 jours (18:02 PM)
    Dites moi dans quel pays du monde ça se passe différemment ? C'est la même chose dans tous les pays du monde et nos filles qui s'y aventurent le savent. Quand elles n'ont pas de personnalité elles sont les victimes des Caïmans tapis dans ces eaux boueuses. Qu'on arrête de nous bassiner avec cette miss qui est majeure et vaccinée et portons le combat pour les filles et fillettes violées dans leurs maisons par des parents sans moralité ou agressées sauvagement. Ce n'est pas le cas de cette fille et que se taisent toutes ces soi-disant influenceurs qui cherchent à se mettre en valeur. 
    {comment_ads}
    Auteur

    il y a 5 jours (18:16 PM)
    Tant que les filles ne seront pas éduquées et n'auront pas de formations qui pourraient leur garantir un travail, elles seront toujours utlisées par les hommes comme objet sexuel mais ce n'est pas une raison de les abandonner entre les mains des prédateurs sexuel comme Sonko.

    Quant aux cas de viols sur les enfants talibés, il faut le dénoncer et accuser leurs parents... euh géniteurs et faire comprendre aux religieux qui défendent la mendicité que nous ne sommes plus au moyen âge, on peut apprendre le coran sans être mendiant. Ces enfants même s'ils apprennent le coran, passent beaucoup plus de temps dans les rues à mendier que dans les ecoles coraniques.

    Le Sénégal marche sur la tête, pour y remédier il faut d'abord éduquer les adultes (y compris les pères et mères  de familles) avant de penser à l'éducation des enfants. Les enfants ne reflètent que l'education qu'ils ont reçus des grands, si ces grands irresponsables ( pas tous) ne savent pas cela, c'est que les enfants n'auront aucune chance d'avoir une bonne education. Si les grands sont impolis, les enfants seront impolis, s'ils sont insouciants alors c'est normal que les enfants deviennent des cancres. Il y a pas de fatalité. Les prières n'y changeront rien, il faut agir en responsable. On ne peut pas se séparer de son enfant de 3 ans à 11 ans et croire qu'il recevra une bonne éducation, c'est rêver. Il peut mémoriser le coran mais il rentrera avec des comportements peu orthodoxes. Non seulement il n'aura pas l'amour des parents mais il a été jeté comme une charrettes à bas âge à la recherche de l'argent du versement quotidien comme les adultes qui vont chercher pour nourrir leurs familles.
    {comment_ads}
    Auteur

    il y a 5 jours (18:19 PM)
    Le respect se mérite,  malheureusement les filles d'aujourd'hui ne se respectent pas, il suffit de faire un tour sur tiktok ou chez adamo pour s'en rendre compte.  Il faut arrêter d'accuser les hommes et reconnaissez la responsabilité des filles dans cette décadence. 
    {comment_ads}
    Auteur

    il y a 5 jours (18:25 PM)
    Gnome gno ka beugue djiguene daye tokk si wetou yayame ba dieukeur niaw rien que leur tenue vertimentaire c'est de la provocation 
    Top Banner
    Auteur

    Khakh Minal Oukh

    il y a 5 jours (19:31 PM)
    Bougnou nakh sounou bopp nag ou khole fou wakhdji Di diogué. Nagnou bayi Di khalatou ni djiguéne yi sont toujours les coupables lou takh dougnou wakh si Li goor yi Di subite. Ndakh d'où djiguénou yay Moy yakh goor ba goor a afoul yakar cii djiguéne bamou kaadi. N'a yagi ak bayi yarat sène domyi Li yép mouy  problémou société Moy problémou education. Nagnou yar sunu domyi té bayi Di diaye sunu do.m yi té geum sunu boron. Yala koumou bind saknala nga am tamit guémigne nguir nga lék.bougnou alalouadouna diaral Di wantér dougnou dom. Kou bayi sa sa dom défilé ya ngui ko wantér. 

     

     
    {comment_ads}
    Auteur

    Abou

    il y a 5 jours (21:13 PM)
    Les femmes intellectuelles au Sénégal se comportent comme des analphabètes. Raison pour laquelle elles ne pourraient pas servir d'excuses à leurs consœurs de certains milieux. Entrautres Khawares; Baptêmes ; Ndayles; Theytals; etc . Que du gâchis et du voyeurisme. Les Amsatous , Fatou Sow n'ont rien appètes point l'exemple. 
    {comment_ads}

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email