Samedi 23 Octobre, 2021 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Politique

Attaque terroriste à Tombouctou : L’ombre d’Iyad Ag Ghali menace la paix au Mali

Single Post
Attaque terroriste à Tombouctou : L’ombre d’Iyad Ag Ghali menace la paix au Mali

Des jihadistes ont attaqué dans la journée du vendredi 5 février un camp de la Minusma à Tombouctou. Au moins quatre jihadistes et un militaire malien ont été tués lors de cette attaque qui s’est achevée en début d’après-midi. Selon des sources, les jihadistes seraient des éléments du chef terroriste Iyad Ag Ghali d’Ansar Dine.

Des hommes armés ont attaqué, tôt le matin du vendredi, la ville de Tombouctou. Un véhicule aurait d’abord explosé à l’entrée principale de la ville, côté sud, sur la route de Kabara. Ensuite, les présumés jihadistes se sont infiltrés dans la ville de Tombouctou. Selon des témoins, ils étaient au moins une vingtaine et se sont dirigés vers l’ancienne base de l’ONU, où stationnent encore quelques soldats Nigérians.

Iyad Ag Ghali n’est pas prêt à laisser le Mali tranquille. Surtout quand on se rappelle que le chef d’Ansar Dine a menacé de représailles les signataires de cet accord. L’accord de paix prévoit une sortie de crise par le dialogue entre les acteurs du conflit au . Avec cette attaque de la ville des 333 saints, Iyad Ag Ghali demeure dans sa logique de faire sécession. Et le danger est qu’il est dans une logique de s’en prendre à ses alliés d’hier, qui sont les responsables de la Coordination des mouvements de l’Azawad (CMA).

Si cette attaque n’a pas été encore revendiquée par le renard du désert malien, l’on peut dire que la France et les ex-rebelles maliens ne sont décidément pas au bout de leur peine, tant la menace terroriste qui pèse sur eux est grande. Iyad Ag Ghali, ancien chef de rébellion touareg, désormais chef de l’organisation terroriste Ansar dine, fait partie de ceux qui étaient en tête de l’invasion du nord-Mali menée par des groupes armés en mars 2012.

Aujourd’hui, il fait toujours partie des terroristes les plus recherchés par la France. Pays qu’il menace d’ailleurs régulièrement dans des enregistrements sonores ou vidéo. En août 2014, il affirmait dans une vidéo vouloir se débarrasser de la France qui pille les ressources du Mali. Comme quoi, le chemin d’un retour à la paix est parsemé d’embûches à cause de ce fou de Dieu qui est prêt à tout pour faire capoter le processus de l’accord d’Alger. Accord, qui doit normalement ramener la paix dans le pays.



0 Commentaires

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email