Vendredi 03 Juillet, 2020 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33

Politique

Banque Mondiale : "L'éclatement du ministère de l'Économie et des Finances…"

Single Post
Banque Mondiale : "L'éclatement du ministère de l'Économie et des Finances…"

La scission du ministère de l'Économie, des Finances et du Plan, actée lors du dernier remaniement ministériel, est différemment appréciée par les observateurs. Mais, la Banque mondiale semble approuver la décision de Macky Sall. Interrogé par Le Quotidien sur la question, Julio Ricardo Loayza, économiste principal de la Banque mondiale, estime que cette séparation obéit à une certaine logique.

"L'expérience a permis de noter que la charge de travail dans le ministère de l'Économie, des Finances et du Plan était assez lourde. Cette séparation, le fait de penser d'abord à l'Économie dans le sens de la croissance, à la participation du secteur privé, à la planification, au développement et puis aux finances, c'est-à-dire au budget, doit être plus équilibrée. Mais, on verra", a déclaré Loayza.


liiiiiiiaffaire_de_malade

9 Commentaires

  1. Auteur

    En Avril, 2019 (08:34 AM)
    Le seul problème jusqu'ici est une mauvaise gestion totale. Et ce n'est pas un Abdoulaye Daouda Diallo qui va redresser la barre.
    • Auteur

      Reply_author

      En Avril, 2019 (11:08 AM)
      l’ofnac demande au chef de l’etat, macky sall de «relever de ses fonctions», cheikh oumar hann pour «entrave à l’exécution normale d’une mission de vérification et prendre toutes les mesures utiles pour qu’il ne lui soit plus confié la responsabilité de diriger un organisme public». ces conclusions ont été également transmises à l’autorité judiciaire compétente pour que les poursuites soient engagées.
  2. Auteur

    En Avril, 2019 (08:37 AM)
    encore la banque mondiale.
    Auteur

    El Hadji Diop

    En Avril, 2019 (09:11 AM)
    L'éclatement de ce super ministère en deux, est une très bonne décision du Président. Le ministère des finances ne travaillait qu'à faire entrer de l'argent dans les caisses, vu que les agents ne pensaient qu'au fonds commun. Rien n'était fait pour la promotion de l'économie du pays.

    Enfin on a un département qui s'occupera intégralement au développement économique du pays..

    BRAVO

    • Auteur

      Jeuf_jeul

      En Avril, 2019 (09:29 AM)
      il faut savoir ce dont on parle dans la vie. niit dangay wakh loulaa woor, dansle ministére des finances il y'a des pereres et méres qui se décarcassent nuit et jour pour permettre a se pays de ne pas sombrer economiquement. pourquoi tout le temps faire référence à ces fonds communs que, je suis sur et certain, vous ne maitrisez meme pas, des agents du ministére même n'y maitrise que dalle nguen tokk di wakh rek? pouvez nous expliquer au senegalais ce que c'est le fond commun?
    • Auteur

      Reply_author

      En Avril, 2019 (09:35 AM)
      @jeuf jeul ! sa deug deug ! gaa'yi dagnouy wakh rek ! kenn mounou lenn téré wakh !
    Auteur

    En Avril, 2019 (09:59 AM)
    la séparation du ministère est une vrai bêtise. Les deux sphères sont imbriqués et inséparables. Il y'aura beaucoup de problèmes pour coordonner le travail (budget et cadrage, dette, politiques fiscales, coopération financière internationale, etc.)
    Auteur

    En Avril, 2019 (10:04 AM)
    En plus, Amadou Hott n'est pas économistes et ne connait rien des politiques économiques; c'est un banquier et financier d'affaires qui n'a rien avoir avec l'économie du développement ou la finance publique. Macky que j'aime bien a commis une très grande erreur dont il n'est pas encore trop tard à réparer.
    • Auteur

      Reply_author

      En Avril, 2019 (11:56 AM)
      un vice président de la banque africaine de développement, ne doit pas etre qu'un banquier
    • Auteur

      Reply_author

      En Avril, 2019 (14:23 PM)
      je suis d'accord avec vous. il aurait du etre nomme ministre de la cooperation ou des investissements comme son seul atout c'est son carnet d'adresse dans le monde de la finance innternationale.
    • Auteur

      Reply_author

      En Avril, 2019 (14:39 PM)
      effectivement, il s'agit de métier très différent. on a vu le passage de amadou kane.
    Auteur

    En Avril, 2019 (12:24 PM)
    Il a certainement donné son avis personnel et non celui de la Banque Mondiale. Il est également dans son rôle puisque la mission de la Banque Mondiale est de developper nos pays, ce qu'elle n'a reussi nulle part.
    Auteur

    En Avril, 2019 (12:57 PM)
    Il est un fait connu que le principal problème du ministere des finances est la maîtrise des depenses publiques : aucune dépense n'est payée à date échue ! Les très nombreuses émeutes estudiantines, les grèves et grognes des professeurs d'université , les râles des hôpitaux pour les dettes de l'Etat, les rouspétances du secteur du Btp, et de tous les fournisseurs de l'Etat , montrent a souhait qu'il y'a un énorme problème de maîtrise des dépenses publiques par une planification et un échéancier précis du paiement des dettes.

    Quand on comprend l'impact que les retards de paiement de la dette intérieure peut avoir sur la productivité, le rendement de tous les contactants avec l'Etat, on mesure l'extrême importance d'une maitrise des dépenses publiques !

    Il est très facile d'aller s'endetter, de trouver de l'argent mais il est autrement plus difficile de payer ses dettes.

    Bien des entreprises sont tombées en faillite ou licencier du personnel du fait de la négligence ou de l'incompétence le plus souvent de fonctionnaires !

    Ce problème doit etre résolu car il détermine la performance d'un État, d'un gouvernement, d'une économie
    Auteur

    En Avril, 2019 (16:14 PM)
    VRAI DE VRAI. HOTT EST UN BANQUIER D'AFFAIRES QUI S'EST FORME CHEZ DES TRADERS, QUI NE CONNAIT RIEN EN ECONOMIE DU DEVELOPPEMENT QUI NE CONNAIT RIEN EN FINANCES PUBLIQUES ET QUI NE SAIT ABSOULEMENT RIEN DE L'ADMINISTRATION. CELA DIT MACKY A COMMIS UNE GROSSIERE ERREUR EN CHAMBOULANT LE MINISTERE DE L'ECONOMIE DES FINANCES ET DU PLAN. IL N'A MEME PAS CHERCHE A SAVOIR POURQUOI A CHAQUE FOIS QU'ON A VOULU SCINDER CE DEPARTEMENT EN MORCEAU CELA A ECHOUE ET ON A ETE OBLIGE DE REVENIR A LA CASE DEPART. UNE BONNE OPTION AURAIT ETE DE LE LAISSER TEL LE MEFP ET D'ERIGER DES MINISTERES DELEGUES EN CHARGE DU BUDGET ET EN CHARGE DE LA PLANIFICATION ECONOMIQUE
    • Auteur

      Reply_author

      En Avril, 2019 (16:18 PM)
      a y regarder de pres meme ce gars de la banque mondiale ne croit pas a la pertinance de cette reforme avec son on verra
    Auteur

    Mor Mbaye Rpdp

    En Avril, 2019 (18:16 PM)
    Au pays des grandes bouches, l'art de parler ne doit pas être un défaut mais il est bon de savoir ce dont on parle. Le MEFP est un ministère technique qui fonctionne en tenant compte des directives communautaires notamment celles de l'UEMOA et les dernières directives incitent la transparence sur les politiques publiques et c'est dans cette logique que le concept de budget programme a été conçu pour être mis en oeuvre très prochainement dans l'espace communautaire. La planification redevient donc le point nodal des économies dans l'espace UEMOA. Et c'est là le sens de la scission du grand MEFP en Ministère de l'économie du Plan et de la Coopération qui aura la tache de mettre en oeuvre l'articulation des politiques publiques déclinées dans le Plan Sénégal-émergent et mesurer leur réalisation et le ministère des finances et du budget s’occupera de la recherche des fonds à mettre à disposition pour la réalisation des différents programmes assignés aux départements ministériels et de sa traçabilité dans le budget. Par conséquent si les rôles sont bien définis ce serait une excellente choses.

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email