Dimanche 16 Juin, 2024 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Politique

[Présidentiables 4/19] Bassirou Diomaye Faye, le clone de Ousmane Sonko

Single Post
[Présidentiables 4/19] Bassirou Diomaye Faye, le clone de Ousmane Sonko

« Diomaye moy Sonko ». Cette expression qui signifie littéralement « Diomaye, c’est Sonko » a fini d’être le slogan de campagne des militants de l’ex-Pastef et de leurs alliés. Loin de l’ambiance de la campagne électorale, il compte aller à l’assaut du palais présidentiel pour mettre en œuvre le projet politique d’Ousmane Sonko, dont il est très proche.

 

Pour cette élection présidentielle du 24 mars, Bassirou Diomaye Faye a la particularité d’être le seul parmi les 19 candidats à ne pas pouvoir battre campagne. En détention préventive, depuis près d’un an, pour plusieurs chefs d’accusation, le numéro 2 de l’ex-Pastef a même perdu son temps d’antenne sur la télévision nationale, comme décidé par le Conseil national de régulation de l’audiovisuel (Cnra) qui a évoqué les dispositions du Code électoral. Mais Diomaye est aujourd’hui l’un des candidats les plus présents sur le terrain politique depuis le début de la campagne électorale, ce samedi 9 mars. « Diomaye mou Sonko », chantent, d’ailleurs ses ouailles et leurs alliés qui continuent d’adouber le candidat de la coalition « Diomaye Président ».

Choisi parmi les nombreux plans d’Ousmane Sonko-, en prison et écarté de la course par le Conseil constitutionnel-, il est finalement intronisé par le maire de Ziguinchor. Un choix « évident », aux yeux des observateurs de la vie politique. Il faisait partie des profils déjà plébiscités pour porter « légitimement » le « projet » d’Ousmane Sonko, dont il est très proche.


Fils d’un responsable socialiste à Ndiaganiao, proche de Niadiar Sène, le secrétaire général du Syndicat des agents des impôts et domaines est, pour beaucoup, le double de son mentor. « Il est le clone d’Ousmane Sonko », nous siffle-t-on : « Même fougue, même verve, même tempérament, même amour pour les arts martiaux, même look : souvent crâne rasé, barbe bien taillée ».



Homme timide, mais polémiste redoutable


En tout état de cause, le président du Mouvement national des cadres patriotes (Moncap) peut se targuer d’être parmi les premiers qui ont cru au projet Pastef/Les patriotes, même s’il ne fait pas partie de ses géniteurs. Au quotidien "L'As", il confiait : « J’ai eu l’honneur de concevoir la feuille de route du comité de pilotage provisoire qui a été mis en place, à l’occasion de l’assemblée générale du 4 janvier 2014 ».

Âgé de 41 ans, il boxe déjà dans la cour des grands. Derrière ses apparences d’homme candide, à la limite timide et sans histoire, se cache une personne belliqueuse, prête à utiliser même des armes non-conventionnelles pour déstabiliser ses adversaires.

En plus clair, "BDF", comme l'appellent affectueusement "les Patriotes", est incontestablement sur les pas de son charismatique leader. Son flegme britannique et sa voix posée ne doivent pas tromper. Car cet ancien pensionnaire de la mission catholique et du Cem de Ndiaganiao qui porte le nom de son grand-père Macor est un polémiste redoutable et craint. La réponse salée qu'il avait adressée à Yakham Mbaye dans une contribution qui avait fait le tour des réseaux sociaux et dénommée: «Les vains aboiements d'un chiwawa » en est une parfaite illustration.

Très critique à l'encontre du régime en place, ce Sérère qui se laisse entrevoir dans l'éclat de sa noirceur et dans son élocution, ne porte pas de gants quand il s'agit de servir une réponse du berger à la bergère. Ce fut le cas lors de son face-à-face avec Me El Hadji Diouf. La robe noire qui pourtant d'habitude jubile devant l'adversité, n'a pu supporter les attaques de l'acolyte d'Ousmane Sonko.

Ancien élève du Lycée Demba Diop de Mbour où il a obtenu le baccalauréat en 2000, Bassirou Diomaye Faye a aussi un regard pointu sur les questions qui touchent à l'Etat, mais aussi la bonne gouvernance. Normal, il est breveté de l'ENA (École nationale de l'administration), après une maîtrise en Droit obtenue en 2004 à l'université Cheikh Anta Diop de Dakar (Ucad).

Révélé au grand public après la création du Pastef, il y a 9 ans (2014), l'inspecteur des impôts affirme que son entrée en politique est une surprise. «Il ne me traversait pas l'esprit de faire de la politique, car quand vous avez un parent qui fait de la politique, de prime abord, vous avez horreur de la politique parce que vous voyez le manque de temps. Vous voyez la pénibilité de l'engagement, vous voyez les absences répétées du pater», confiait-il au journal "L'As".

Diomaye et "la fibre de refus" de son père

Mais c'est a priori l'engagement de son père qui a milité au Parti socialiste qui l'a poussé à emprunter ce chemin. «Vous ne vous rendez pas compte en même temps que ce qui fait l'engagement de votre pater a dû vous laisser une quelconque fibre de refus qui fait que vous ne pouvez pas supporter beaucoup de choses. Des choses que vous trouvez anormales et que vous devez combattre», indiquait-il à nos confrères.

D'autant que pour le secrétaire général du Syndicat des Domaines, entre le syndicalisme et la politique, il n'y a qu'un pas de franchi. «Je pense que le syndicalisme côtoie de très près l'engagement politique. Et il y a un pas à faire entre la défense des intérêts matériels et moraux de ta corporation et la défense des intérêts du peuple, à travers un engagement militant, dans le cadre d'une formation politique», renchérit l'ancien chargé des revendications du syndicat des impôts.

Affecté tour à tour au Centre des professions libérales, au Centre des grandes entreprises, à la Brigade des vérifications, entre l'actuel chef du bureau des contentieux à la Direction de la législation et de la coopération et le président du leader du Pastef, l'alchimie allait quasiment de soi. Même région de naissance, même parcours académique, même profession, même trajectoire syndicale, mêmes aspirations patriotiques.




18 Commentaires

  1. Auteur

    En Mars, 2024 (13:25 PM)
    Vous m'invitez dans un débat contre Diomaye sur tous les sujets qui régissent un État, je le lamine. Donc je ne peux pas voter pour quelqu'un qui est moins intelligent que moi. 
    Top Banner {comment_ads} {comment_ads}
    • Auteur

      Reply_author

      En Mars, 2024 (14:47 PM)
      Normal que tu le lamines aussi, le niveau est très bas sur toute l'étendue de l'échiquier politique. 
    Top Banner
  2. Auteur

    Dada

    En Mars, 2024 (13:30 PM)
    Diomaye=Sonko, quelle aberration, du jamais vu, nous sommes en politique de surcroit une élection Présidentielle qui est un rendez-vous d’un homme avec son peuple. Nous ne voulons pas d’un Président par défaut qui va mettre le pays en danger. Diomaye, Président comme sonko est farce, ils n’ont pas le profil de l’emploi. Ils sont immatures, doivent d’abord apprendre à diriger un quartier avant de vouloir nous diriger.

     
    {comment_ads}
    Auteur

    Nanette

    En Mars, 2024 (13:38 PM)
    Gni werrougnou
    {comment_ads}
    Auteur

    Papi

    En Mars, 2024 (13:40 PM)
    Amolén sougnou rew b dougne len ko diokh ngéne diko tale
    {comment_ads}
    • Auteur

      Reply_author

      En Mars, 2024 (15:34 PM)
      Arrêter avec ça. Ce sont des dignes fils du pays qui ont servi le Sénégal au niveau le plus élevé. 
      Personne n'est plus sénégalais qu'eux 
      Maintenant que chacun vote pour le candidat de son choix 
    {comment_ads}
    Auteur

    En Mars, 2024 (13:46 PM)
    la verité on le connait pas et c'est pas Sonko et sonko ne va pas le remplacer soyons attentifs 5 ans c'est long on a deja souffert 12 ans 

     
    Top Banner
    Auteur

    En Mars, 2024 (13:48 PM)
    Ces gens sont intègres Diomay président,Sonko vice président ,après Diomay vice président  .Que dieu vous garde !
    {comment_ads}
    Auteur

    Cathy

    En Mars, 2024 (13:50 PM)
    Diomaye n'a même pas le profil d'un président et nous les sénégalais , on est assez conscient pour ne pas voter pour lui
    {comment_ads}
    Auteur

    Amy

    En Mars, 2024 (13:51 PM)
    Diomaye n'est pas sonko et ils le savent pertinemment khana dagniy fowé sen khel yi wala
    {comment_ads}
    Auteur

    Fatim

    En Mars, 2024 (13:53 PM)
    Les sénégalais ont besoin d'une personne serein, calme et assez responsable pour gouverner ce pays.
    Top Banner
    Auteur

    Pape

    En Mars, 2024 (13:54 PM)
    On ne veut pas de Diomaye comme président gnioune Amadou ba lagniou beug
    {comment_ads}
    Auteur

    Marieme

    En Mars, 2024 (13:57 PM)
    Amadou ba rek lagniou top moy le candidat ideal, il est le meilleur parmi les candidats, alors votons Amadou ba, le choix du peuple.
    {comment_ads}
    Auteur

    Marley Bob

    En Mars, 2024 (14:08 PM)
    Présenter Diomaye ou Habib Sy, c'est ne rien comprendre dans la République. Diomaye est le clown de Sonko et Habib le dribbleur de Sonko.!
    {comment_ads}
    Auteur

    En Mars, 2024 (14:48 PM)
    Clown  ou clone  
    Top Banner
    Auteur

    En Mars, 2024 (15:01 PM)
    Le clone du clown est un clown
    {comment_ads}
    Auteur

    Bounkhatab

    En Mars, 2024 (16:28 PM)
    Moi , je trouve qu ils sont differents.Et le premier adversaire de diomaye s il gagne les elections ce sera sonko.
    {comment_ads}
    Auteur

    Senegal

    En Mars, 2024 (16:35 PM)
    Il est très mou, il ne sait pas parler, il n'a pas de charisme et il n'a pas d'expérience. 
    {comment_ads}
    Auteur

    En Mars, 2024 (16:39 PM)
    Nous voulons une ou une présidente  qui va  rendre le poulet et les oeufs  plus accessibles  aux populations 
    Top Banner
    Auteur

    Somai

    En Mars, 2024 (17:13 PM)
    Comment un humain peut. être le clone d'un autre humain? Ce paays est et restera un pays d'ESCROCS. Měme pour le début du ramadan ces escrocs ne peuvent pas s'entendre et ils osent parler de rupture.habib sy quelle honte,decroit,dieyesonko,diomayemacky,dethie,khalifa,tine aliouneatepa,amadou ba,karimbougane,camara,les. 2 vilaines pas des danguines mimiet fantomas mbodj....MEME PIPE MEME TABAC
    {comment_ads}

Participer à la Discussion

  • Nous vous prions d'etre courtois.
  • N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
  • N'envoyez pas de message inutile.
  • Pas de messages répétitifs, ou de hors sujéts.
  • Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée, sexuel ou en violation avec la loi. Ces messages seront supprimés. --
  • Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire gratuit.
  • Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
Auteur: Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire...

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email