Dimanche 23 Juin, 2024 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Politique

Cadeau fiscal : Macky Sall a-t-il berné les patrons de presse ?

Single Post
Cadeau fiscal : Macky Sall a-t-il berné les patrons de presse ?
Les patrons d’entreprises de presse qui pensaient avoir échappé à un redressement fiscal risquent de déchanter. Dans son émission « l’invité de MNF » de ce mardi 28 mai, la patronne de la télévision 7Tv, Maimouna Ndour Faye a lâché une bombe. « Hier (lundi) vers 20h, ma collaboratrice m’a envoyé une lettre qui a failli me faire évanouir. La direction des impôts considère que le décret n’a pas été pris et donc, la dette fiscale devra être payée », a expliqué la patronne de presse. Une déclaration qui laisse croire que le décret en question n’a jamais existé.

Pour rappel, le 18 mars 2024, Macky Sall, encore en exercice, avait reçu une délégation de patrons de presse et avait annoncé l'effacement des impôts et taxes dus par les entreprises jusqu'en décembre 2023, pour un montant estimé à plus de 40 milliards de francs CFA. 

Lors de la campagne électorale, le candidat Bassirou Diomaye Faye a déclaré que cette décision était une « fausse solution à un vrai problème ». « On ne peut pas continuer à éponger la dette fiscale de la presse. Ce n’est pas comme ça qu’on aide la presse. Les patrons de presse de façon générale ne doivent pas opter pour la facilité parce qu’une infraction reste une infraction. Le président Wade avait épongé deux fois et Macky Sall fait la même chose. C’est un encouragement de la fraude fiscale », disait-il. 

Pour sa part, Maimouna Ndour Faye a fait savoir qu’ils essayeront de discuter avec l’actuel président afin de rendre effective la promesse de Macky Sall.


18 Commentaires

  1. Auteur

    En Mai, 2024 (10:21 AM)
    Voilà que le jeu commence, Youkhou Ndour, j'espère que t'es pret...took mouy dokh daffa diekh. 
    Top Banner
    • Auteur

      Trop Facilou Et Injuste

      En Mai, 2024 (10:51 AM)
      Maimouna faut appeler ton copain Macky et te pleindre. Surtout il faut faut qu'il vous dise la Vérité. Ya pas décret signé. Pensées aux braves patrons d'entreprise d'autres secteurs qui paient avec courage et durement leurs impôts sans cadeaux. Souvent ils mettent leurs propres maisons en garantie à des banquiers radins qui n'accompagnent pas l'économie du pays.
    {comment_ads}
    • Auteur

      Morpheus

      En Mai, 2024 (11:01 AM)
      Ils sont pas talentueux pour manager des entreprises durables. D'ailleurs en quoi un patron de presse est plus méritant que ces milliers de jeunes sénégalais qui se débrouillent avec leurs startup tout en étant en règle avec le fisc?
      Qu'ils payent jusqu'au dernier centime. Nous devons construire des hôpitaux et des écoles.
    {comment_ads}
    • Auteur

      Reply_author

      En Mai, 2024 (11:13 AM)
      Si le decret a été pris, il faut l'abroger. S'il n'a pas été pris, il ne faut pas le prendre. Pourquoi toutes les entreprises payent des impôts sauf les entreprises de presse ? 40 millards d'imôts ?? Ou est le principe d'égalité devant l'impôt ? Djimbori est un saccageur. Depuis qu'il a prêté serment en 2012, il a continuellement oeuvré pour saccager ce pays chaque jour qui passe. Il faut le traduire en justice
    Top Banner
  2. Auteur

    En Mai, 2024 (10:22 AM)
    ils se soustraient à ce paiement et remplissent leurs poches en retour des qu'ils ont une exonération. . Ils doivent payer comme tout le monde 
    {comment_ads}
    Auteur

    Jjj

    En Mai, 2024 (10:33 AM)
    le president doit etre coherant et rigoureux ils doivent payer comme tout le monde.seul le parlement a le droit de delivré des exonerations fiscales
    {comment_ads}
    Auteur

    En Mai, 2024 (10:36 AM)
    Bougane et son groupe de presse ont commencé à faire du chantage au pouvoir pour échapper à l'impot.On va bientôt les entendre crier sur tous les toits que Diomaye et Sonko qui s'acharne sur le leader de gueum sa bop.
    {comment_ads}
    Auteur

    Amsa

    En Mai, 2024 (10:39 AM)
    Et en plus il faut auditer ces 40.000.000.000 ( quarante milliards) pour voir qui de la presse les a empoches.

    Sa presse.... la presse de Macky Sall etait dans les gateaux, c'est pourquoi un des patrons ami de MACKY SALL, nous disait qu'il est vraiment riche...... ce gars ne dort plus, il attaque, et, il est pret a se suicider mieux que d'etre inculpe pour enrichissement illicite.
    Top Banner
    Auteur

    En Mai, 2024 (10:48 AM)
    Quelle mouche a piqué Diomaye pour organiser un dialogue vraiment on est déçu par les mêmes pratiques.Ce qui est choquant est que ce sont ceux qui défendaient l'ancien régime qui ont mis le Sénégal dans cette situation qu'on a invité pour leur demander leur avis.J'ai voté Diomaye mais les signes ne sont pas bons.Quand on  gagne à 55% au premier tour on a de compte à rendre a personne à part ses électeurs.Malheureusement nous avons l'impression que ceux qu'on a élu n'ont pas confiance en eux toujours des dialogues et commissions.En plus les nouveaux venus fuient les vrais débat attention Tahirou Sarr. monte en puissance.
    {comment_ads}
    • Auteur

      Gh

      En Mai, 2024 (10:59 AM)
      En démocratie, plusieurs programmes de gouvernement s'opposent. Le camp qui gagne doit mener la réflexion avec ses membres et gouverner le pays avec son programme quelque soit le thème justice ou autre. Ces assisses  sont antidémocratiques et une grande frustration pour les membres du camp vainqueur. Diomaye/Sonko ont manqué de fermeté en prenant cette décision qui ouvrira encore des divergences, désaccords et polémiques inutiles. C'est comme au casino tu gagnes la mises, tu ne la partages pas, tu vas avec, tu gères point barre. Ce dialogue c'est du grand n'importe quoi.
       
    {comment_ads}
    • Auteur

      Reply_author

      En Mai, 2024 (11:23 AM)
      En plus, les salauds de l'ancien régime sont encore bien nichés dans les postes où on tarde à les remplacer et ils sont entrain de mener un sabotage à grande échelle.
    {comment_ads}
    • Auteur

      Reply_author

      En Mai, 2024 (11:27 AM)
      Quand on représente 55 % des senegalais  on ne doit pas exclure si on veut être inclusif les autres 46 %. Surtout que parmi ces 46% il s' y trouve le parti qui domine l'AN.
    Top Banner
    • Auteur

      Reply_author

      En Mai, 2024 (11:36 AM)
      64 ans de dialogue n'ont rien apporté les 46% doivent laisser les 54% qui ont la confiance du peuple diriger.Les ennemis du Pastef sont encore tapies au cœur de l'administration ils n'ont fait que placer leurs homme dans les postes juteux 
    {comment_ads}
    Auteur

    Dg

    En Mai, 2024 (10:49 AM)
    Tu fais payer les entreprises de presse leurs impôts tu les fermes toutes. Les maigres publicités ne peuvent même pas prendre en charge la location à fortiori les salaires et les autres dépenses de fonctionnement.

    Ces entreprises sont dans le service public même dans les pays développés ces entreprises de presse sont soutnues
    {comment_ads}
    Auteur

    En Mai, 2024 (10:52 AM)
    Mdrrrr ! Elle est marrante cette MNF ... nena : on va essayer de discuter avec le nouveau président... lol... Pour rappel : le président est un ancien (tout frais) Inspecteur Principal des Impôts qui n'a jamais été corrompu de toute sa carrière... Je dis ça je dis rien nak... mais le rappel est comme la répétition, il est pédagogique... comprenne qui pourra
    {comment_ads}
    Auteur

    S'ils Ne Paient Pas...

    En Mai, 2024 (11:07 AM)
    S'ils ne paient pas, alors que plus personne ne paie d'impôt dans ce pays.

    Il nous faut une justice et une équité fiscale.

    Même le vendeur de thiaaff au marché paie ses impôts ( djoutiii).
    Top Banner
    Auteur

    En Mai, 2024 (11:14 AM)
    En tout cas le Sénégal n'a pas besoin de dialogue à l'heure actuelle ceux qui gagnent gouvernent avec fermeté.Pas de compromission le régime actuel fait fausse route à ce rythme il aura un seul mandat.Le même faiseurs de sale boulot sous Macky continuent de bénéficier les mêmes privilèges depuis...la rupture est très lente 
    {comment_ads}
    • Auteur

      Reply_author

      En Mai, 2024 (11:39 AM)
      Bassirou kaye est pire qu'une tortue.
       
      Les changements même dans les directions tardent, le procureur est toujours en place. Même Bassirou Gueye qui a fait tellement de mal aux Sénégalais est toujours en poste à l'ofnac. 
    {comment_ads}
    Auteur

    En Mai, 2024 (11:23 AM)
    On ne donne pas une arme chargée à un ennemi. Cette certaine pression est celle de Macky Sall qu'il utilisait contre les Sénégalais.Elle reste toujours active  dangereuse et défend que des intérêts privés loin de ceux des sénégalais.Pourquoi le petit vendeur de cacahuète du coin de la rue contribue au budget alors que des milliardaires refusent d'en faire de même.Diomaye doit comprendre qu'il a devant lui des ennemis et pas des nationalistes 
    {comment_ads}
    Auteur

    No Name

    En Mai, 2024 (11:55 AM)
    C'est trop facile d'exhonérer la presse au détriment des autres entreprises 

    il faut contribuer à l'effort public 
    {comment_ads}
    Auteur

    En Mai, 2024 (12:03 PM)
    MNF s'est faite rouler dans la farine par Macky, comme tout le peuple sénégalais. Quelqu'un n'avait-il pas titré sur lui : "je vous ai toujours menti, faites moi à nouveau confiance" ? S'il avait voulu il aurait signé le décret comme il l'a fait pour le salaires des anciens ministres etc. Diomaye, lui, dira NON : il est toujours inspecteur des impots dans sa tête.
    Top Banner
    Auteur

    Rrerezrze

    En Mai, 2024 (12:57 PM)
    que les tv qui n epaient pas ferme boutique.
    {comment_ads}
    Auteur

    En Mai, 2024 (13:08 PM)
    Cette presse a toujours soutenue macky dans ses dérives elle ne mérite aucun égard surtout cette dame elle accueille que des aigris dans son plateau 
    {comment_ads}
    Auteur

    O Soumadi Kertieen

    En Mai, 2024 (14:05 PM)
    Je commence à croire que ceux qui disent que Macky Sall est un cynique doublé d'un rancunier ont raison. Pourquoi? Parce que Macky a invité les boss des entreprises de presse avant la campagne pour leur annoncer l'effacement de leur dette fiscale, en espérant un "coup de pouce" efficace en retour. Au fil de précampagne et de la campagne, il a constaté que le ROI (retour sur investissement) se faisait attendre, et pire certains gros avaient commencer à se désolidariser de lui (GFM et Emedia) ou se faisaient plus menaçants (Bougane et les 98 milliards "londoniens" de Mansour Faye). Alors, dans les derniers jours de son mandat il a signé toutes sortes de décrêt, excepté ... celui devant effacer la date fiscale des entreprises de presse alors qu'il connaissait déjà la position Diomaye la-dessus. Peut-être aussi qu'il l'a simplement oublié.
    {comment_ads}
    Auteur

    En Mai, 2024 (15:10 PM)
    Allez voir Macky qui vous a promis l'annulation des impots que tout citoyen au dessous de la loi paye sans broncher. Une entreprise de presse est une entreprise comme les autres. Elle doit payer les impots et verser les taxes et retraites collectées aux institutions chargées de la collecte. Souvent ces taxes ne sont pas versés, au final le travail de presse va tinquer à la retraite.

    Au dela des impots certaines entreprises de presse qui ont contracté des prêts auprès du FONGIS et qui ne remboursentpas doivent être contraintes à rembourser dans les délais sous peine de saisie. Maintenant que leurs sponsors sont à terre elles ne savent à quel sain se vouer. Une grande dame  très vocale de la presse en ligne doit près de 100 millions financée par Thérèse Faye. L'état doit aussi annuler les contrats faits par des entreprises publiques à la presse aux ordres qui n'ont jamais produit pour les entreprises qui ont signé des contrats qui les entretenaient.
    Top Banner
    Auteur

    il y a 3 semaines (07:24 AM)
    Il faut laisser mourir les entreprises de presse qui ne nous apportent rien et crée la confusion. Comme les partis politiques un petit pays comm l notre ne peut se permettre d'entretenir des entreprises privées qu'elle soient de la presse ou autres. Toutes les entreprises qui se respectent contribent au développement du pays. Comme dit 70% des entreprises de presse pourraient disparaitre j'appaudi des deux mains le 30% qui respectent les règles vont continuer leur travail. Effacer les impots c'est une prime aux fainéants et aux entreprises non rentables. Une entreprise non rentable doit disparaitre dans l'intérêt de ses créateurs. Les 70% de ces entreprises de presse n'ont aucune valeur ajoutée pour le pays. 
    {comment_ads}

Participer à la Discussion

  • Nous vous prions d'etre courtois.
  • N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
  • N'envoyez pas de message inutile.
  • Pas de messages répétitifs, ou de hors sujéts.
  • Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée, sexuel ou en violation avec la loi. Ces messages seront supprimés. --
  • Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire gratuit.
  • Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
Auteur: Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire...

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email