Lundi 26 Août, 2019 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Politique

Campagne électorale : Les "Pur" misères de la presse

Single Post
Campagne électorale : Les "Pur" misères de la presse

Entre bourdes protocolaires, difficiles conditions de travail pour les journalistes, manque de coordination…, le Pur enchaîne les insuffisances organisationnelles dans la campagne électorale, renseigne Walf Quotidien. Surtout qu'un membre du directoire de campagne s'est défoulé, comme pas possible, sur les journalistes : "Nous ne sommes pas tenus de vous transporter. Vos organes de presse devaient prendre leurs dispositions, comme la Rts qui est venue avec ses moyens pour sillonner avec nous le Sénégal."

D'ailleurs, L'As embouche la même trompette. Selon ce journal, les journalistes qui accompagnent le Pur souffrent le martyr. Le véhicule qui les transporte, un vieux bus Tata, tombe constamment en panne. Ce qui a empêché les journalistes de suivre comme il se doit la caravane du Pur dans les rues de Fatick. Hier encore, c'est à Ndiaffate, dans la région de Fatick, de retour de Karang, qu'un des pneus de la guimbarde a éclaté.

Article_similaires

17 Commentaires

  1. Auteur

    Anonyme

    En Février, 2019 (12:23 PM)
    Et qu'est ce qui empêche les Organes de Presse privée, de se cotiser, prendre leur propres bus et aller en toute liberté couvrir la campagne des candidats? Ou simplement, faute de moyens, renoncer à les accompagner et laisser vos correspondants faire ce qu'ils peuvent? Faut avoir de la personnalités Messieurs les Journalistes
    • Auteur

      Reply_author

      En Février, 2019 (12:30 PM)
      le pur a raison, il n'a pas à supporter les coûts et dépenses de fonctionnement des organes de presse. la presse indigne se plaint de ne pas être corrompue?
    • Auteur

      Reply_author

      En Février, 2019 (12:33 PM)
      les journalistes sont moins bien traités par les patrons de presse que les boys et les bonnes dans les maisons: salaires de misère, pas sûr d'être payés, précarité. les journalistes créent une richesse dont ils sont exclus et ne bénéficient jamais.
    • Auteur

      Reply_author

      En Février, 2019 (12:37 PM)
      les journalistes sont rarement professionnels au sens de la neutralité dans l'exercice de leur travail. ils se comportent souvent en propagandistes pour ou contre untel. ils ne peuvent pas être respectés lorsque leur patron de presse leur demande de violer les lois de l'éthique et de la déontologie ils le font sans état d'âme. comment voulez vous qu'ils soient respectés par leur boss?
    • Auteur

      Reply_author

      En Février, 2019 (12:38 PM)
      la rfm roule à 100% pour idy et j'ai l'impression que le directeur de cette radio est le dir campagne de idy.
    • Auteur

      Reply_author

      En Février, 2019 (14:01 PM)
      son actualité c'est de faire oublier son single du cd des grands bandits, du protiole de rebeuss pour 80 milliards, des chantiers de thiès pour 40 milliards.

      idy habite à l'année à l'hôtel saint james à paris et depuis 2004 (15 ans de séjour dans un hôtel 5 étoiles). voter pour lui est une honte.
    • Auteur

      Reply_author

      En Février, 2019 (14:07 PM)
      tant que les journalistes ne seront pas conscients que ce sont eux qui créent la richesse des patrons de presse, eux journalistes qui financent les maisons, les voitures de luxe et le train de vie dispendieux des patrons de presse et que tous solidairement ils ne paralysent pas quelques jours l'ensemble des organes de presse privées du pays, ils ne seront jamais pris au sérieux et continueront à créer des richesses en recevant des salaires de misère et des conditions de travail misérables!
    • Auteur

      Votrefaute

      En Février, 2019 (23:02 PM)
      mais les gars khana vous n'avez pas vu ses photo " un noir habillé en vert petrole sur un fond vert feuille ( qui n'est pas le rvb du vert du pur). regarder celui qui pose les question au lieu de rgarder le cadreur. le gars a zero staff de com... pitié
  2. Auteur

    Teuss

    En Février, 2019 (12:35 PM)
    CE PARTI DU PUR N AURA RIEN PARCEQU IL? NE SONT PAS HUMBLE SURTOUT LEUR LEADER ISSA SALL
    Auteur

    Anonyme

    En Février, 2019 (12:36 PM)
    liberté liberté liberté. .. pufffff

    C'est au partis d'organiser le pool des journalistes qui les suivent.

    Une campagne présidentielle ce n'est pas de la rigolade way
    Auteur

    Anonyme

    En Février, 2019 (12:48 PM)
    Chers journalistes vous ne pouvez pas réclamer une liberté de la presse et ne pas avoir une liberté de circulation et de couverture médiatique. Danguene beug lou yomb trop. Zappez la campagne du PUR si vous voulez mais on ne céde pas au chantage.

    Auteur

    Anonyme

    En Février, 2019 (12:59 PM)
    vous devriez avoir honte d'ecrire ça. dama rouss sakh
    Auteur

    Anonyme

    En Février, 2019 (13:03 PM)
    moi je suis journaliste mais vous vous êtes des imbéciles en disant ceci non mais c'est vraiment grave dites à votre direction de vous prendre en charge quand on n'a pas les moyens on ouvre pas un organe de presse parce que çà demande un budget immense connard
    Auteur

    Anonyme

    En Février, 2019 (13:13 PM)
    Post13: votre texte révèle un niveau pas tout à fait journalistique.
    Auteur

    Deug-deug

    En Février, 2019 (13:16 PM)
    Si vous vouliez aller en vacance fallait accompagner le candidat Macky Sall. Où est-ce que le candidat Issa Sall pourrait trouver les moins de vous accorder une tournée paradisiaque s'il ne vole pas ou détourne l'argent des sénégalais? Vos patrons de presse respectifs nagent sur des milliards à la sueur de vos fronts mais vous êtes toujours là à mendier et à courir derrière des perdium...
    Auteur

    Vérité

    En Février, 2019 (13:51 PM)
    Les journalistes ont prête serment. Leur philosophie repose sur l’éthique et la déontologie il ne s'agit pas de partir en vacances il s'agit plus de mettre les journalistes dans de bonnes conditions afin qu'il puisse en retour bien faire leur travail. cessez de parler d'argent la question repose sur l'avancement de ce pays et parmi ces 5 candidats seul le président MACKY SALL est a la hauteur pour la bonne gouvernance





    Auteur

    Gnagna Fall

    En Février, 2019 (13:51 PM)
    La réponse du PUR montre que vous ne représentez rien. Vous passez tout votre temps à mentir.

    Par ailleurs je ne vois aucun organe de presse digne de ce nom demander une prise en charge à un parti politique.

    Koula may beut nga khol fiko nekh. Vous n’avez pas les moyens de votre supposée indépendance.

    Je comprends maintenant pourquoi PUR n’est pas couvert.

    Auteur

    Anonyme

    En Février, 2019 (14:10 PM)
    le PUR fait avec les faibles revenus de ses membres pour assurer sa campagne contrairement à ceux qui volent l'argent du pays pour faire la campagne à cout de milliard.

    Si vous n'avez pas le sens du sacrifice vous pouvez retourner dans vos bureaux.



    Même les Tshirt qu'on porte on les paie nous même.

    Auteur

    Anonyme

    En Février, 2019 (14:17 PM)
    Mes chers camarades

    Deux bus climatisés sont exclusivement loués pour la PRESSE PAR le directoire de campagne du PUR. le journaliste qui a écrits ces contrevérités ne fait même pas partie de la délégation qui accompagne EIS.

    Auteur

    Anonyme

    En Février, 2019 (15:12 PM)
    Comment ça? maintenant c'est aux candidats de supporter les frais de déplacement des journalistes en plus de leurs frais de campagne???? c'est du chantage ça!
    Auteur

    Anonyme

    En Février, 2019 (15:24 PM)
    Vous êtes tellement durs avec PUR
    Auteur

    Anonyme

    En Février, 2019 (15:55 PM)
    J'ai remaqué une certain hostilité de la presse envers le PUR depuis le debut de la campagne !

    La RTS fait du bon boulot pour l'instant !

    Le journal Observateur a une dent contre Ousmane Sonko , chaque jour des railleries et autres moqueries
    Auteur

    Pur100

    En Février, 2019 (16:22 PM)
    Votre confrere de SENEGAL7 a fait l'article suivant. Ce qui montre que vous racontez que des conneries pour salir le beau travail de PUR:







    Une manne financière de 100 millions de FCFA, une vingtaine de véhicules tout terrain et 40 éléments de sécurité, c’est tout cet arsenal que s’est adjugé le candidat du Pur, Issa Sall pour mener à bien sa campagne électorale.



    Une véritable manne financière, des véhicules tout terrain d’une robustesse incomparable, une cinquantaine d’éléments de sécurité bien aguerris. Voilà ce à quoi, s’est attelé le candidat Issa Sall qui qui n’a pas lésiné sur la logistique et les moyens financiers pour mener sa campagne. Si tous les candidats ont presque sorti l’artillerie lourde pour battre campagne, Issa Sall n’a pas été en reste. Ainsi, au-delà de la bagatelle de 100 millions de FCFA et du Hammer qu’utilise le candidat, plusieurs véhicules 4*4 pick-up et de minibus pour le transport des journalistes son affrétés. La caravane est renforcée à cette étape par les responsables locaux. Mais selon une source de l’équipe de campagne du Pr Issa Sall dans ce périple la délégation qui doit l’accompagner est au nombre de 25 personnes (2) membres du Bureau politique du Pur et 4 membres de la famille du candidat).Pour la couverture médiatique de sa campagne, le candidat du Pur est accompagné de 22 journalistes (presse écrite, presse en ligne, télé et radio) et deux véhicules pour assurer la sonorisation. En ce qui concerne la sécurité, Issa a déployé une quarantaine d’éléments qui vont assurer la sécurité de sa caravane tout au long de cette campagne.



    Assane SEYE-Senegal7
    Auteur

    Anonyme

    En Février, 2019 (16:23 PM)
    Une manne financière de 100 millions de FCFA, une vingtaine de véhicules tout terrain et 40 éléments de sécurité, c’est tout cet arsenal que s’est adjugé le candidat du Pur, Issa Sall pour mener à bien sa campagne électorale.



    Une véritable manne financière, des véhicules tout terrain d’une robustesse incomparable, une cinquantaine d’éléments de sécurité bien aguerris. Voilà ce à quoi, s’est attelé le candidat Issa Sall qui qui n’a pas lésiné sur la logistique et les moyens financiers pour mener sa campagne. Si tous les candidats ont presque sorti l’artillerie lourde pour battre campagne, Issa Sall n’a pas été en reste. Ainsi, au-delà de la bagatelle de 100 millions de FCFA et du Hammer qu’utilise le candidat, plusieurs véhicules 4*4 pick-up et de minibus pour le transport des journalistes son affrétés. La caravane est renforcée à cette étape par les responsables locaux. Mais selon une source de l’équipe de campagne du Pr Issa Sall dans ce périple la délégation qui doit l’accompagner est au nombre de 25 personnes (2) membres du Bureau politique du Pur et 4 membres de la famille du candidat).Pour la couverture médiatique de sa campagne, le candidat du Pur est accompagné de 22 journalistes (presse écrite, presse en ligne, télé et radio) et deux véhicules pour assurer la sonorisation. En ce qui concerne la sécurité, Issa a déployé une quarantaine d’éléments qui vont assurer la sécurité de sa caravane tout au long de cette campagne.



    Assane SEYE-Senegal7

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Top Banner
Banner 01
Banner 01
Banner 01
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email

Identifiez-vous

Don't have an account? Registration
OR