Samedi 22 Février, 2020 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Politique

CDC : Aliou Sall hors la loi

Single Post
CDC : Aliou Sall hors la loi

Aliou Sall est pris dans une affaire de conflit d’intérêt. Fraîchement nommé directeur général de la Caisse des dépôts et consignations (Cdc), le maire de Guédiawaye avait annoncé sa démission de la présidence de l’Association des maires du Sénégal (Ams). Ce, pour éviter un potentiel conflit d’intérêts. Car, parmi les missions de la Cdc, il y a l’appui au développement des Collectivités locales.Mais selon les informations de L’Observateur, Aliou Sall reste toujours en poste. « Pour l’Ams, je reste président jusqu’à la fin de mon mandat. Point barre», se lâche-t-il, interrogé par L’Obs.


liiiiiiiaffaire_de_malade

12 Commentaires

  1. Auteur

    Anonyme

    En Août, 2018 (08:19 AM)
    bientot la saison deux de la traque
    • Auteur

      Reply_author

      En Août, 2018 (08:28 AM)
      il l'a appris de son frère. ces gens n'ont qu'un soucis en tête: comment se mettre à l'abri financièrement. le sénégal est le cadet de leurs soucis.
    • Auteur

      Reply_author

      En Août, 2018 (11:34 AM)
      bientôt 2019 et bientôt le changement. le peuple réclame et exige les candidatures de ousmane sonko et de ibrahima deme. y'a que ces deux là qui peuvent apporter les vraies ruptures dans ce pays
    • Auteur

      Reply_author

      En Août, 2018 (11:34 AM)
      bientôt 2019 et bientôt le changement. le peuple réclame et exige les candidatures de ousmane sonko et de ibrahima deme. y'a que ces deux là qui peuvent apporter les vraies ruptures dans ce pays
    • Auteur

      Reply_author

      En Août, 2018 (11:35 AM)
      décès accidentel de l’adie (agence de l’informatique de l’etat), paix à son âme!
      naissance de l’adip (agence de l’informatique de la politique) ou adicb (agence de l’informatique de cheikh bakhou)!
      a qui appartient l’adie, monsieur le président de la république?
      a son directeur général cheikh bakhoum,
      ou à l’etat du senegal, comme tous les services et agences respectables sous la commande d’irréprochables managers?
      a qui appartient l’adie, monsieur l e président de la république ?
      sur quels critères le choix de nos directeur et secrétaire généraux s’est fait? certainement pas sur la capacité managériale!
      n’y au sénégal une seule tête capable de bien manager l’adie, pour nous envoyer n’importe qui président. adie, c’est une agence de l’informatique de l’etat, pas autre chose que croient ces deux là.
      l’honorable doyen le professeur cheikh tidiane seck, premier et meilleur directeur que l’adie ait jamais eu, serait déçu de voir ce que l’adie est devenue.
      monsieur le directeur général cheikh bakhoum, monsieur le secrétaire général, comment interprétez-vous la politique sociale du président de la république, si réellement vous voulez l’aider, comment l’interprétez-vous politiquement? en rendant d’un côté heureux une petite poignée de vos agents, 2 ou 3% de l’effectif de l’adie, et d’un autre côté, très et trop mécontent tout le reste, 98 ou 97% du personnel qui fait tout le boulot.
      pour de simples outils de travail (téléphones portables et ordinateurs portables), comment peut-on discriminer ses propres agents entre eux, d’un coté les super cadres (chefs de services et chefs de divisions), et d’un autre, les subalternes (chauffeurs, jardiniers, agents techniques, agents administratifs, techniciens et techniciens supérieurs et quelques ingénieurs vertueux)? dans votre propre service, c’est ça appliquer la politique sociale du président de la république? dans un même service, comment peut-on concevoir offrir les meilleurs téléphones portables au supers cadres, les soi-disant aristocrates, et aux autres le bas du bas de gamme, comme s’ils sont la merde de l’adie. et pour des milliers d’ordinateurs portables, choisir ses mêmes supers cadres comme bénéficiaires, et oublier royalement les autres. sur 5000 ordinateurs portables, qu’est-ce qui vous empêche d’équiper 130 agents. les ordinateurs et les téléphones ne vous appartiennent pas, ni à vous ni au secrétaire général. ce ne sont que des outils de travail. a qui prévoyez-vous de les donner? qui en sont plus méritants que vos modestes agents, qui? des milliers d’ordinateurs portables alors que l’effectif du personnel ne fait même pas 150 agents.
      a vous collègues, je ne dirais pas heureux mais malheureux bénéficiaires de ces téléphones et ordinateurs portables, si nos deux supérieurs ne donnent pas l’exemple de dirigeant fédérateurs et assez responsables dans leur service, au moins vous, vous devriez avoir la dignité, la noblesse et les couilles, de refuser ces offres, en signe de solidarité avec le reste de vos collègues. mais malheureusement, et je le regrette, vous n’avez aucun sens de la dignité. je suis désolé! votre conscience ne devait même pas vous permettre de côtoyer vos collègues dans ces conditions. savez-vous quel regard de mépris, de dégoût, d’incompréhension et de rejet qu’ils portent sur vous. cette situation a crée un vrai malaise dans le service, et à cause de votre irresponsabilité vous chefs de service et de divisions. vous n’êtes pas des moutons pour suivre bêtement et aveuglément quelqu’un, même s’il est votre supérieur. il est là pour un temps déterminé par le tout-puissant. demain il sera remplacé par quelqu’un d’autre. seul le pouvoir du tout-puissant est eternel et absolu.
      je vous le dis ici, sachez que dans tous les couloirs de l’adie, à commencer ici à technopole, orana et dsn (colobane), tous vos collègues vous regardent d’un autre œil, même s’ils vous sourient ouvertement. c’est honteux.
      quant à l’avance tabaski, vous auriez dû le garder pour vous directeur, si vous ne pouviez pas le donnez à l’heure. ca n’a servi à rien, rien, rien finalement. pour n’avoir pas été un petit peu malin en donnant des chèques. toutes les banques qui ont reçu les virements des avances y ont ponctionné presque tout leur dû alors que ce n’est pas un salaire. vous avez fait plus de mal que de bien.
      directeur, ayez le temps de vos agents !
      sg, un peu de retenue, vous créez trop de mission ou séminaires qui n’apportent rien à l’adie. vous avez déçu tout le monde. un administrateur civil digne de ce nom ne doit pas agir ainsi !
      directeur, sg, méditez ce proverbe à tête reposée: « l'amitié est comme la lame d'un couteau : en se retournant elle blesse son maître. » proverbe du peuple mbédé (afrique centrale).
      a mes amis et modeste collègues méditez ceci : «qui a enduré souffrances sur souffrances est au-dessus des autres. » (proverbe chinois)
      et je conclus: «tout mal guérit par patience.» (proverbe français)
      un ex agent de l’adie (agence de l’informatique de l’etat), maintenant militant de l’adip (agence de l’informatique de la politique) ou employé de l’adicb (agence de l’informatique de cheikh bakhou), et au regret de vous le dire, trop incroyable pour être vrai, militant activiste de
      chaos computer club depuis des années.
    • Auteur

      Reply_author

      En Août, 2018 (11:50 AM)
      décès accidentel de l’adie (agence de l’informatique de l’etat), paix à son âme!
      naissance de l’adip (agence de l’informatique de la politique) ou adicb (agence de l’informatique de cheikh bakhou)!
      a qui appartient l’adie, monsieur le président de la république?
      a son directeur général cheikh bakhoum,
      ou à l’etat du senegal, comme tous les services et agences respectables sous la commande d’irréprochables managers?
      a qui appartient l’adie, monsieur l e président de la république ?
      sur quels critères le choix de nos directeur et secrétaire généraux s’est fait? certainement pas sur la capacité managériale!
      n’y au sénégal une seule tête capable de bien manager l’adie, pour nous envoyer n’importe qui président. adie, c’est une agence de l’informatique de l’etat, pas autre chose que croient ces deux là.
      l’honorable doyen le professeur cheikh tidiane seck, premier et meilleur directeur que l’adie ait jamais eu, serait déçu de voir ce que l’adie est devenue.
      monsieur le directeur général cheikh bakhoum, monsieur le secrétaire général, comment interprétez-vous la politique sociale du président de la république, si réellement vous voulez l’aider, comment l’interprétez-vous politiquement? en rendant d’un côté heureux une petite poignée de vos agents, 2 ou 3% de l’effectif de l’adie, et d’un autre côté, très et trop mécontent tout le reste, 98 ou 97% du personnel qui fait tout le boulot.
      pour de simples outils de travail (téléphones portables et ordinateurs portables), comment peut-on discriminer ses propres agents entre eux, d’un coté les super cadres (chefs de services et chefs de divisions), et d’un autre, les subalternes (chauffeurs, jardiniers, agents techniques, agents administratifs, techniciens et techniciens supérieurs et quelques ingénieurs vertueux)? dans votre propre service, c’est ça appliquer la politique sociale du président de la république? dans un même service, comment peut-on concevoir offrir les meilleurs téléphones portables au supers cadres, les soi-disant aristocrates, et aux autres le bas du bas de gamme, comme s’ils sont la merde de l’adie. et pour des milliers d’ordinateurs portables, choisir ses mêmes supers cadres comme bénéficiaires, et oublier royalement les autres. sur 5000 ordinateurs portables, qu’est-ce qui vous empêche d’équiper 130 agents. les ordinateurs et les téléphones ne vous appartiennent pas, ni à vous ni au secrétaire général. ce ne sont que des outils de travail. a qui prévoyez-vous de les donner? qui en sont plus méritants que vos modestes agents, qui? des milliers d’ordinateurs portables alors que l’effectif du personnel ne fait même pas 150 agents.
      a vous collègues, je ne dirais pas heureux mais malheureux bénéficiaires de ces téléphones et ordinateurs portables, si nos deux supérieurs ne donnent pas l’exemple de dirigeant fédérateurs et assez responsables dans leur service, au moins vous, vous devriez avoir la dignité, la noblesse et les couilles, de refuser ces offres, en signe de solidarité avec le reste de vos collègues. mais malheureusement, et je le regrette, vous n’avez aucun sens de la dignité. je suis désolé! votre conscience ne devait même pas vous permettre de côtoyer vos collègues dans ces conditions. savez-vous quel regard de mépris, de dégoût, d’incompréhension et de rejet qu’ils portent sur vous. cette situation a crée un vrai malaise dans le service, et à cause de votre irresponsabilité vous chefs de service et de divisions. vous n’êtes pas des moutons pour suivre bêtement et aveuglément quelqu’un, même s’il est votre supérieur. il est là pour un temps déterminé par le tout-puissant. demain il sera remplacé par quelqu’un d’autre. seul le pouvoir du tout-puissant est eternel et absolu.
      je vous le dis ici, sachez que dans tous les couloirs de l’adie, à commencer ici à technopole, orana et dsn (colobane), tous vos collègues vous regardent d’un autre œil, même s’ils vous sourient ouvertement. c’est honteux.
      quant à l’avance tabaski, vous auriez dû le garder pour vous directeur, si vous ne pouviez pas le donnez à l’heure. ca n’a servi à rien, rien, rien finalement. pour n’avoir pas été un petit peu malin en donnant des chèques. toutes les banques qui ont reçu les virements des avances y ont ponctionné presque tout leur dû alors que ce n’est pas un salaire. vous avez fait plus de mal que de bien.
      directeur, ayez le temps de vos agents !
      sg, un peu de retenue, vous créez trop de mission ou séminaires qui n’apportent rien à l’adie. vous avez déçu tout le monde. un administrateur civil digne de ce nom ne doit pas agir ainsi !
      directeur, sg, méditez ce proverbe à tête reposée: « l'amitié est comme la lame d'un couteau : en se retournant elle blesse son maître. » proverbe du peuple mbédé (afrique centrale).
      a mes amis et modeste collègues méditez ceci : «qui a enduré souffrances sur souffrances est au-dessus des autres. » (proverbe chinois)
      et je conclus: «tout mal guérit par patience.» (proverbe français)
      un ex agent de l’adie (agence de l’informatique de l’etat), maintenant militant de l’adip (agence de l’informatique de la politique) ou employé de l’adicb (agence de l’informatique de cheikh bakhou), et au regret de vous le dire, trop incroyable pour être vrai, militant activiste de
      chaos computer club depuis des années.
  2. Auteur

    Famille Dégueu(lasse)

    En Août, 2018 (08:26 AM)
    Pas de Dynastie Faye-Sall pour THE NASTY FAYE-SALLS

    No Faye-Sall Dynasty for the nasty Faye-Salls
    Auteur

    Anonyme

    En Août, 2018 (08:31 AM)
    Enfoiré....

    c est dans le sang..... :emoshoot: 
    Auteur

    Anonyme

    En Août, 2018 (08:32 AM)
    Un clan de délinquants dirige le pays.
    Auteur

    Anonyme

    En Août, 2018 (08:35 AM)
    bou mak
    Auteur

    Anonyme

    En Août, 2018 (08:48 AM)
    trop gourmand.
    Auteur

    Anonyme

    En Août, 2018 (09:40 AM)
    J'ai pitié de toi rebeus n'est pas loin
    Auteur

    Anonyme

    En Août, 2018 (09:59 AM)
    Il faut voir du coté de la mère peut-être c'est leur éducation
    Auteur

    Anonyme

    En Août, 2018 (10:20 AM)
    MACKY SALL THE BIGGEST EVER POLITICAL, SOCIAL, ECONOMIC DISASTER FOR SENEGAL
    Auteur

    Anonyme

    En Août, 2018 (11:39 AM)
    KARIM COMME KHALIFA

    Réveillez-vous sénégalais !coup d’état politique, coup d’Etat électoral permanent !sabotage organisé des élections, Karim comme khalifa traqués pour des raisons politiques et ethniques, avez-vous vu maky traquer un poular ou un membre de l’Alliance des poulars de la réoublique APR? Nafi OFNAC virée pour avoir osé convoquer Aliou sall. Aliou Sall DG de la CDC, Maky arrache à l’ARMP un droit de regard sur ce que fait son frère qui gère des milliards exempts de contrôle. Pour maky, il faut éliminer avant la présidentielle les candidats wolofs sérieux en oubliant la leçon de Moïse dégageant le pharaon. Le verdict de Maky est dans la poche du juge. Tout le reste c’est théâtre et mackillage juridique de sa Mackystrature destinés à la consommation des moutons, à l’explosion de l’audimat des medias manipulés et aux frais d’honoraires des avocats. Maky délivre aux organismes de contrôle comme l’IGE, la Cour des comptes, ARMP, OFNAC des ordres de mission ciblée vers ses adversaires, reçoit les rapports, fait le tri, met le coude sur les dossiers de son clan, sélectionne et dicte la conduite à la justice qui organise un simulacre de procès.

    La mackysctrature ne rend pas la justice, elle rend service à Macky

    Hé Macky, si t’es garçon , ose affronter Karim et Khalifa !

    Karim , deuxième après les lègislatives truquées, wolof , maky l’exclut

    Khalifa, troisième après des législatives truquées , wolof maky l’exclut

    Attention danger avec l’ethnicisme émergent

    Djolof fign, alias Tuubé waalo



    Auteur

    Anonyme

    En Août, 2018 (12:46 PM)
    si vous etes apparenté à un chef d'Etat ,vous devenez aussitot un citoyen inferieur ,vous ne pourrez pretendre à ce à quoi tout citoyen a droit et tout ce que vous faites est sous controle de l'opposition pour l'utilise contre le pouvoir en place et une certaine presse en profite pour faire ses choux gras .
    Auteur

    Abdoulaye

    En Août, 2018 (15:26 PM)
    Son grand frère est entrain de bien travailler pour le SENEGAL. Paroles d'un sénégalais qui a toujours rêvé d'un président de la république qui s'intéresse réellement au pays. Malheureusement, trop de minus autour de lui comme tous ces directeurs généraux qui croient qu'avec leur nomination, c'est la chance de leur vie.

    Le jeune frère du président fait partie de ceux qui gâtent le travail du président. Pourquoi Aliou SALL a cette envie de se faire voir, de se faire remarquer. Il devait lui même refuser certains postes de responsabilité qui le mettent au devant de la scène. .Apparemment , c'est un faible d'esprit, un exhibitionniste

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email