Mercredi 18 Septembre, 2019 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Top Banner
Politique

Cheikh Guèye : "Pourquoi Khalifa Sall soutient Idrissa Seck"

Single Post
Cheikh Guèye : "Pourquoi Khalifa Sall soutient Idrissa Seck"

Aussitôt après que la Cour de justice de la Cedeao a décidé de renvoyer au 20 février sa requête contre l'État du Sénégal, Khalifa Seck a annoncé son soutien à Idrissa Seck pour la présidentielle du 24 février.

Pourquoi un tel choix ? Comment l'ex-maire de Dakar a convaincu ses alliés de Taxawu Senegaal ? Maire de Dieuppeul-Derklé et figure importante de la coalition dirigée par Khalifa Sall, Cheikh Guèye lève le voile sur le ralliement de son camp à la coalition Idy 2019.

Article_similaires

23 Commentaires

  1. Auteur

    Vérité

    En Février, 2019 (14:58 PM)
    Nos hommes politiques ont fait une erreur monumentale qu'ils vont se souvenir longtemps. Quand on sait pas faire la distinction entre des morceaux de verre et celui du diamant, il y a alors problème. Leur soutien à idy est une catastrophe. Les sénégalais ne sont pas amnésiques. Les caisses noires et les sentiers de Thiès sont là pour édifier le peuple sur l'homme sur lequel ils vont porter leur choix le 24 février 2019.
    • Auteur

      Boo

      En Février, 2019 (15:08 PM)
      idy s'est rallier a khalifa au moment opportun c'est un calculateur froid il fait que ce qui l'arrange. déjà il disais que le verdicte de la crei sur karim que sa culpabilité ne fait aucun doute. ce n'est pas une personne de principe. profitons du fait qu'il ce soi tous agglomerer en deux bloc comme des cafard pour se débarrasser de cette bande de politicien véreux la classe politique sénégalaise traditionnel doit tomber.
    • Auteur

      Sénégal Debout

      En Février, 2019 (16:16 PM)
      idy est le plus grand voyou de l'histoire politique du sénégal.il vit des milliards volés volés aux sénégalais. il se la coule douce en france, il ne revient que pour nous berner, nous raconter de salades.
    • Auteur

      Reply_author

      En Février, 2019 (20:42 PM)
      ´l'erreur historique c'est maki !
      jamais un homme politique n'aura été aussi destructeur de valeur en faisant fi de toutes les règles de bases de droit .
      tu peux construire toutes les routes et les immeubles que tu veux si tu foules au pied la justice, tu es un tyran.
      et rappeler vous que c'est de la bande de maki qu'est venue la brouille entre wade et idy.
      seytanÈ waxoul deug wantÈ yakhna xell
      c'est cette même bande de racaille qui dirige le pays d'où l'état de notre justice....

      wassalam
  2. Auteur

    Vérité

    En Février, 2019 (14:58 PM)
    Nos hommes politiques ont fait une erreur monumentale qu'ils vont se souvenir longtemps. Quand on sait pas faire la distinction entre des morceaux de verre et celui du diamant, il y a alors problème. Leur soutien à idy est une catastrophe. Les sénégalais ne sont pas amnésiques. Les caisses noires et les sentiers de Thiès sont là pour édifier le peuple sur l'homme sur lequel ils vont porter leur choix le 24 février 2019.
    Auteur

    Anonyme

    En Février, 2019 (15:04 PM)
    Toi tu sais distingué dites moi ?
    Auteur

    Ndiaye Sénégal

    En Février, 2019 (15:06 PM)
    Les corrompus et les défourneurs de deniers publics se réunissent mais les sénégalais ont tout compris !!!Peine perdue car cette fois ci il y a fort heureusement le Patriote Ousmane SONKO pour représenter dignement les intérêts des Sénégalais : une chance historique à ne pas manquer car tous ces corrompus et incompétents ont déja été au Pouvoir et n'ont rien fait pour le Sénégal à part l'endetter et s'enrichir outrageusement..
    Auteur

    Khol Bou Bakh

    En Février, 2019 (15:06 PM)
    Chantier de thies Non lieu total. Faut arrêter Idy est l'homme qui s' impose actuellement de par son expérience et autres

    Bon Choix

    • Auteur

      Boo

      En Février, 2019 (15:15 PM)
      ils n'ont que l’expérience du vole l’état ce n'est pas de la politique mais l'administration sonko a fait l'administration pendant 15 ans en restant performant et intègre l’expérience politique ne sert qu'a dupé les peuples votons pour la compétence. non lieu par une justice aux ordres qui a déclaré non lieu après le protocole de rebeuss qui selon l'un des négociateurs le colonel malick cisse l'accord c'est remboursement de 21 milliard en 3 tranches de 7 milliards. idrissa est aussi corrompu que macky on ne fais pas du neuf avec du vieux.
    Auteur

    Anonyme

    En Février, 2019 (15:27 PM)
    On s'en fout on vote Macky et c'est TOUT
    Auteur

    Ddr

    En Février, 2019 (15:42 PM)
    Si Idy gagne, ce qui est improbable, il fera comme Wade en 2001. Il va chasser tous ses soutiens comme les socialistes et autres. Khalifa daal moy loolu. Lépp lu mu doon bagn au PS, mungi koy def ak Gnénén gnu melni IS.
    Auteur

    Anonyme

    En Février, 2019 (16:21 PM)
    Yène ay gor nguène. Yalla nalène yalla may ndam.

    Auteur

    Abou 6c

    En Février, 2019 (17:19 PM)
    Vous savez, koula dorre dorrate dorrate dorrate , daghay mattte bé daga loko.....

    MATTE BI POUR DAGHA BARAME MACKY UN POINT CEST TOUT.
    Auteur

    Abou 6c

    En Février, 2019 (17:19 PM)
    Vous savez, koula dorre dorrate dorrate dorrate , daghay mattte bé daga loko.....

    MATTE BI POUR DAGHA BARAME MACKY UN POINT CEST TOUT.
    Auteur

    Abou 6c

    En Février, 2019 (17:19 PM)
    Vous savez, koula dorre dorrate dorrate dorrate , daghay mattte bé daga loko.....

    MATTE BI POUR DAGHA BARAME MACKY UN POINT CEST TOUT.
    Auteur

    Abou 6c

    En Février, 2019 (17:19 PM)
    Vous savez, koula dorre dorrate dorrate dorrate , daghay mattte bé daga loko.....

    MATTE BI POUR DAGHA BARAME MACKY UN POINT CEST TOUT.
    Auteur

    Anonymedou

    En Février, 2019 (17:20 PM)
    dou gene aye gor
    Auteur

    Anonyme

    En Février, 2019 (17:33 PM)
    Boulène sonnal sène bopeu, Macky dâne na lène, Albourakh raw na lène, y a pas photo. Votre rassemblement de tocards mécontents manouka téyé. Wakh kessé ngnèn tèk, alors que Macky un bilan resplendissant la tèk, kouy dooreu meune kouy sâga. Il va vous laminer au premier tour thi bou lère nagneu. Macky laniou wakh, Macky rèk. First Lion forever.

    Auteur

    Anonyme

    En Février, 2019 (18:28 PM)
    Comme ReseauNews vous l’a révélé en exclusivité, les renseignements généraux du Sénégal placent au coude à coude Idrissa Seck et Macky Sall au premier tour de la présidentielle dont l’issue se jouera dans un ultime duel entre les deux hommes, selon les RG. En exclusivité pour vous, voici ce que disent les fiches des renseignements généraux.



    Dakar et Thiès pour Idy



    Sans surprise, les hommes de l’ombre de l’Etat indiquent que le candidat de la coalition Idy 2019 serait en tête à Dakar et Thiès. Au niveau de la région de Dakar, les départements de Dakar et Guédiawaye seraient dans l’escarcelle d’Idrissa Seck.



    Ce quasi « ras de marrée » serait très largement dû au soutien de Khalifa Sall, qui a demandé à ses militants et sympathisants de voter pour l’ancien premier ministre. Pour ce qui est de Guédiawaye, c’est l’effet Malick Gackou, ancien ministre et président du Grand Parti serait à l’origine du bon spectaculaire d’Idy dans la banlieue dakaroise. Une zone où l’ancien président du Conseil Régional de Dakar a un très fort réseau.



    Par contre, les départements de Pikine et Rufisque seraient acquis à Macky, avec tout de même une forte percée d’Ousmane Sonko et Idrissa Seck à Pikine. Rufisque serait le département ou la victoire du président sortant serait très nette.



    Quant à Issa Sall du PUR, il ferait une percée fracassante à Tivaouane où la confrérie Tidiane voterait en masse pour lui.



    Suspense au Baol



    Pour ce qui est de la région de Diourbel, les Renseignements généraux n’ont pas une lisibilité très claire. Ceci est dû au jeu clair-obscur du président Wade. Mais en l’état actuel des choses, c’est Macky Sall qui arriverait en tête, suivi d’Idrassa Seck et Madické Niang.



    On peut donc sans se tromper dire que si Wade soutient Ousmane Sonko, la donne pourrait se renverser car ce dernier bousculerait la hiérarchie pour se retrouver en tête. Un scénario qui n’est pas encore à l’ordre du jour car le PDS ne soutien officiellement personne. Mais avec Wade, tout peut arriver.



    Macky au trône dans le Sine-Saloum et le Fouta



    Le président sortant peut compter sur ses bases du Sine-Saloum et du Fouta. Selon les données des RG, Macky Sall gagnerait avec des scores à la soviétique dans ces zones, avec toutefois des scores moindres dans le Saloum.



    Au Fouta, notamment à Matam, Macky pourrait voir son score baisser. Il en est de même pour Kaolack qui serait moins prolifique pour le natif de Fatick.



    Idy et Macky au coude à coude dans le Ndoucoumane



    Au niveau de la zone de Kaffrine, le score serait très serré entre Idrissa Seck et Macky Sall. Ce dernier aurait tout de même un léger avantage sur l’ancien maire de Thiès. Mata Sy Diallo du Grand Parti qui a une forte base dans la localité ne serait pas étrangère à la résistance de « Ndamal Kadior ».



    Toutefois, Macky Salla aurait une légère avance sur son opposant. Pour ce qui est des autres localités, le patron de l’APR devancerait très nettement Idrissa Seck qui résisterait tant bien que mal.



    Tamba a Macky et Kédougou a Idy



    Dans le sud-est du pays, les deux ténors de la présidentielle semblent faire jeu égal. Si Macky Sall se détachement nettement à Tambacounda, ce n’est pas le cas pour la zone de Kédougou.



    Ce fief de Moustapha Guirassy, président fondateur de l’Institut africain de management (IAM) et député à l’Assemblée nationale fait un bien fou à l’ancien maire de Thiès. Celui-ci, sortirait en tête au premier tour de la présidentielle.



    La Casamance à Sonko



    Jadis bastion d’Abdoulaye Baldé, nouvel allié de Macky Sall, le maire de Ziguinchor fait les frais de son ralliement à la mouvance présidentielle. La zone qu’il a acquise de haute lutte face à Robert Sagna tombe désormais entre les mains d’Ousmane Sonko.



    La nouveauté est la percée plus que significative d’Idrissa Seck qui continue d’enregistrer les ralliements de divers responsables politiques au niveau de la base. Ces ralliements vont sensiblement augmenter le score du président du Conseil départemental de Thiès.



    Si d’après les renseignements généraux la commune de Ziguinchor va sans aucun doute tomber dans l’escarcelle d’Ousmane Sonko, les autres localités feraient un peu plus de résistance. La zone de Kolda et Sédhiou pourraient à cet effet révéler de grosses surprises.



    Saint-Louis : Idy bouscule Macky



    Du côté de Saint-Louis, la tâche s’annonce ardue pour le pouvoir en place. Si la victoire est acquise à Macky, Idrissa Seck ferait presque jeu égal avec lui. Par contre du côté de Linguère et Podor, le locataire du Palais se détacherait nettement selon les RG.



    Il ressort de ces fiches que le leader du Rewmi fait sur l’ensemble du territoire national une percée fulgurante, tout le contraire de Macky Sall, qui, par rapport au second tour de la dernière présidentielle, perd du terrain.



    C’est la combinaison de ces deux facteurs, plus l’entrée fracassante d’Ousmane Sonko dans le champ politique qui rend inévitable le second tour (DM)
    Auteur

    Siiw

    En Février, 2019 (00:51 AM)
    Bien noté,et bon arrivée comme le disent les Ivoiriens.Vous êtes digne de représenter Dieuppeul Derklé.Nous te soutiendrons encre,bonne campagne.
    Auteur

    Siiw

    En Février, 2019 (00:52 AM)
    Bien noté,et bon arrivée comme le disent les Ivoiriens.Vous êtes digne de représenter Dieuppeul Derklé.Nous te soutiendrons encre,bonne campagne.
    Auteur

    Boo

    En Février, 2019 (02:37 AM)
    Idrissa Seck est un homme qui n’a jamais réellement travaillé dans sa vie.

    De son militantisme au Pds à ses entrées et sorties des gouvernements successifs de DIOUF et de Wade, on peut noter des scandales connus le concernant. D’abord sous Diouf, il a été accusé, en tant que ministre en charge du commerce, d’être mêlé à un trafic de cartes commerçant et registre de commerce.



    A l’époque une vaste fraude moyennant des sommes importantes a été découverte. Ce qui obligea Diouf à devoir le limoger du gouvernement. Mais l’intervention de Wade le sauva. Une fois sa sortie du gouvernement de DIOUF à la veille de la présidentielle de 1993, Idy s’active dans le privé et dit avoir gagné un marché en fourniture de milliers de tonnes en riz que le gouvernement américain apportait en aide au gouvernement du Sénégal. N’oublions pas que Idy était ministre du commerce, donc disposait encore des connections dans le ministère et notamment à la caisse de péréquation à l’époque, en charge de la gestion des prix du riz. Il s’est selon certaines indiscrétions enrichi grâce à l’aide de Tanor Dieng dont il serait un ami et associé caché. IDY ET Ousmane TANOR Dieng auraient des intérêts communs cachés. TANOR étant avec MACKY aujourd’hui, serait à l’origine du mutisme éloquent de Ndamal Kadior, subitement devenu aphone et inaudible sur la gestion du Maquis. Il ne l’attaque plus. Pourquoi?Mystère !



    Selon les informations à notre connaissance, Macky Sall détiendrait des informations compromettantes sur le président du conseil départementale Thiès, Idrissa SECK.

    En 2000, la marche bleue, dont beaucoup disent qu’il a été l’inventeur, est encore une contrevérité. Cette marche bleue a été l’idée puis l’œuvre d’un jeune docteur en communication, fraîchement présenté à Wade en 1999 à Paris. Convaincu de son talent, Wade lui avait confié la stratégie de la communication et pour son retour triomphal à Dakar et pour toute sa campagne de 2000. IDRISSA SECK, alors puissant directeur de campagne de Wade, s’est approprié l’idée pour se bonifier. Une fois Wade au pouvoir en 2000, Idy fut nommé ministre d’État, directeur de cabinet de Wade. Et le jeune docteur en communication, nommé conseiller en communication de Wade. Comme les 2 hommes ne s’entendent pas, Idrissa décide de le faire quitter le palais par une nomination obtenue de Wade vers un consulat du Sénégal à l’étranger. Le champ est alors libre pour Idy de se déployer avec ses hommes. Cap maintenant sur la préparation de sa succession à Wade dès 2007, comme convenu selon…



    En 2003, il fut nommé PM et doit quitter le palais pour le 9e étage du building administratif. Mais là, problème. Il refuse d’occuper les bureaux de la primature du 9é étage du building. A place, décide d’exclure l’armée de la maison militaire en face du palais pour occuper les lieux et surveiller Wade. Ce fut une première. En quittant le palais, il serait parti avec les fonds politiques de Wade dont les montants tournent autour de 70 milliards. La dualité au sommet de l’état commence. Rampante, puis debout et enfin marchez vers l’isolement de wade a été théorisé par Mahmoud Saleh. Un conseiller trotskiste de Wade devenu aujourd’hui le maître en chef des officines de Macky Sall.



    Wade ne pouvant accuser Idy sur ses fonds politiques colossaux, par peur de susciter un émoi dans l’opinion, tente de le tuer politiquement par les chantiers de Thiès. La mise en accusation ne tarda pas. Et les manœuvres se mirent en place. MACKY SALL fut nommé PM en son remplacement en 2004. Il porte le combat de la liquidation et accélère la décadence. On connaît la suite…

    Idy contre Macky, serait le remake d’une guerre larvée issue d’une succession ratée des libéraux. Une succession que le pape du Sopi (Wade) voulait au nom du père, du fils, mais malheureusement sans le saint esprit…



    La présidentielle du 24 février 2019 est l’occasion pour un choix de rupture mais pas de continuité car Idy c’est du Macky sans Macky. Évitons le maquillage.

    La vraie rupture reste donc Ousmane Sonko.



    Auteur

    Soigneur De Fous

    En Février, 2019 (10:14 AM)
    Pour qui connait Idrissa, ce ralliement de Khalifa SALL et de ses ouailles ne constitue pas une information extraordinaire. Depuis les législatives de juillet 2017, les avertis voyaient venir. C'était en effet la première fois qu'Idrissa accepta d'être au service de quelqu'un d'autre que sa personne. Il avait mis sa troupe au service de Taxawu Sénégal de Khalifa SALL, allant jusqu'à sacrifier et donner en gage la place de son second Thierno BOCOUM, zappé sur la liste de cette coalition dirigée par Khalifa SALL. En bon mathématicien puisque élève de WADE, il savait que l'inéligibilité de l'édile de Dakar était juridiquement établie et de façon irréversible (je renvoie le lecteur aux dispositions des articles L 30 et suivants du Code électoral de 1998) et cette place de Tête de liste offerte à Taxawu Sénégal en la personne de Khalifa SALL n'était en réalité qu'un investissement pour l'élection présidentielle. Aujourd'hui c'est le plus normalement du monde qu'il y'ait un retour d'ascenseur ou pour parler finances, un retour sur investissement. " J'ai misé, j'ai gagné et c'est normal que je rafle la mise" disait son père idéologique WADE. Dis moi qui est ton maître, je te dirai comment tu fonctionnes.
    Auteur

    Soigneur De Fous

    En Février, 2019 (10:14 AM)
    Pour qui connait Idrissa, ce ralliement de Khalifa SALL et de ses ouailles ne constitue pas une information extraordinaire. Depuis les législatives de juillet 2017, les avertis voyaient venir. C'était en effet la première fois qu'Idrissa accepta d'être au service de quelqu'un d'autre que sa personne. Il avait mis sa troupe au service de Taxawu Sénégal de Khalifa SALL, allant jusqu'à sacrifier et donner en gage la place de son second Thierno BOCOUM, zappé sur la liste de cette coalition dirigée par Khalifa SALL. En bon mathématicien puisque élève de WADE, il savait que l'inéligibilité de l'édile de Dakar était juridiquement établie et de façon irréversible (je renvoie le lecteur aux dispositions des articles L 30 et suivants du Code électoral de 1998) et cette place de Tête de liste offerte à Taxawu Sénégal en la personne de Khalifa SALL n'était en réalité qu'un investissement pour l'élection présidentielle. Aujourd'hui c'est le plus normalement du monde qu'il y'ait un retour d'ascenseur ou pour parler finances, un retour sur investissement. " J'ai misé, j'ai gagné et c'est normal que je rafle la mise" disait son père idéologique WADE. Dis moi qui est ton maître, je te dirai comment tu fonctionnes.
    Auteur

    Anonyme

    En Février, 2019 (10:24 AM)
    AUX ÉTATS MAJORS DES CANDIDATS DE L’OPPOSITION : ATTENTION! ATTENTION! VOTRE ATTENTION DOIT PORTER SUR LES DUPLICATAS DE CARTE D’IDENTITÉ. LES DEMANDES DE DUPLICATA DE CIN REPRÉSENTENT MOINS DE 6%. LE JOUR DU VOTE, VOS REPRÉSENTANTS DANS LES BUREAUX DE VOTE DOIVENT IMPÉRATIVEMENT RECENSER LE NOMBRE D’ÉLECTEURS VOTANT AVEC DES DUPLICATAS. PAR EXEMPLE, UN BUREAU DE 300 VOTANTS ( JE NE PARLE PAS D'INSCRITS) NE PEUT PAS DÉPASSER 20 VOTANTS PRÉSENTANT DES DUPLICATAS POUR VOTER. AU DELÀ DE 10% DE DUPLICATAS C'EST SANS AUCUN DOUTE DE LA FRAUDE ORGANISÉE. SI VOS REPRÉSENTANTS CONSTATENT DES SITUATIONS DOUTEUSES, QU'ILS RENDENT COMPTE A LEURS ÉTATS MAJORS RESPECTIFS, SANS TAMBOUR NI TROMPETTE POUR ÉVITER D’ÊTRE RENVOYÉS DES BUREAUX DE VOTE PRÉMATURÉMENT PAR LE PRÉSIDENT DU DIT BUREAU. A BON ENTENDEUR................................
    Auteur

    Anonyme

    En Février, 2019 (12:37 PM)
    je ne comprends pas ,Khalifa qui s'est tjrs exprimé et adressé des messages à ses miltants ne peux plus dire le pourquoi de sa position ,il lui faut un homme pour parler à sa place et lire sa pensée?
    Auteur

    Anonyme

    En Février, 2019 (12:37 PM)
    je ne comprends pas ,Khalifa qui s'est tjrs exprimé et adressé des messages à ses miltants ne peux plus dire le pourquoi de sa position ,il lui faut un homme pour parler à sa place et lire sa pensée?

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Top Banner
Top Banner
Banner 01
Top Banner

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email

Identifiez-vous

Don't have an account? Registration
OR