Jeudi 22 Février, 2024 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Politique

Communiqué du Conseil des ministres du 12 Avril 2023

Single Post
Communiqué du Conseil des ministres du 12 Avril 2023
COMMUNIQUE DU CONSEIL DES MINISTRES DU MERCREDI 12 AVRIL 2023

Le Conseil des ministres s’est tenu ce mercredi 12 avril 2023 au Palais de la République, sous la présidence du Chef de l’Etat, Son Excellence, Monsieur Macky SALL.

A l’entame de sa communication, le Président de la République a abordé l’accélération des financements pour la promotion de l’entreprenariat. Dans cette perspective, le Chef de l’Etat a insisté sur la place centrale de l’Entreprenariat dans l’insertion socio-économique des femmes et des jeunes ; position renforcée par son initiative de mise en place de différents dispositifs d’encadrement et de financement, en vue de soutenir et valoriser, dans l’équité territoriale, la dynamique entrepreneuriale des jeunes et des femmes.

Le Président de la République a salué l’action de toutes les entités publiques engagées dans l’émergence d’une culture nationale d’entreprenariat et exhorté les ministères et structures concernés à consolider la mise en synergie de leurs interventions afin d’asseoir une efficacité globale de l’Etat dans la prise en charge des besoins de formation, d’encadrement et de financement des cibles.

A cet égard, le Chef de l’Etat a demandé au Premier Ministre de finaliser, avant fin mai 2023, le processus d’unification des systèmes d’information des structures publiques de soutien à l’Entreprenariat (DERFJ, 3FPT, ANPEJ, APDA, FONGIP, PROMISE, FONAMIF, et les différents fonds pour l’entreprenariat féminin...).

Par ailleurs, le Président de la République a indiqué au Gouvernement, la nécessité de poursuivre les efforts de transformation du secteur informel et d’asseoir la mise en œuvre d’un Programme National de Promotion de l’Entreprenariat autour d’objectifs, de moyens et d’un calendrier consensuels, intégrant les actions spécifiques de chaque acteur concerné.

Dans cette lancée, le Chef de l’Etat a informé le Conseil de la tenue, au mois de juin 2023, d’un Conseil Présidentiel sur l’Entreprenariat, afin de marquer davantage sa volonté de faire du Sénégal, un pays de référence en matière d’Entreprenariat. A cet effet, le Président de la République a demandé au Premier Ministre de préparer avec l’écosystème public et privé de l’Entreprenariat, cette importante rencontre qui entre dans le cadre de la matérialisation de l’Axe 1 du Plan Sénégal Emergent (PSE).

S’agissant de la veille économique et de l’intensification de la transformation industrielle du Sénégal, le Chef de l’Etat a rappelé la nécessité de consolider notre souveraineté dans nombre de secteurs et branches d’activités, au regard de la conjoncture économique mondiale et des évolutions du système financier international.

Dès lors, le Président de la République a réitéré l’importance primordiale de la réalisation des réformes et des projets en vue d’accentuer l’industrialisation du Sénégal.

Le Chef de l’Etat s’est réjoui des avancées significatives relevées dans l’édification des zones économiques spéciales, des agropoles et autres sites industriels spécialisés dans plusieurs localités du pays.

Dans cet élan, le Chef de l’Etat a demandé au Premier Ministre et aux Ministres en charge de l’Industrie, de l’Economie, des Finances et du Budget et du Commerce de renforcer la veille économique et d’accentuer la mise en œuvre de la Stratégie d’industrialisation du Sénégal, dont il présidera l’évaluation des actions engagées, lors de la première réunion du Conseil Présidentiel pour l’Industrialisation prévu en mai 2023.

Revenant sur l’équipement scientifique des universités et établissements de recherche publics, le Président de la République a saisi l’occasion pour insister sur le rôle de pilier de l’émergence du secteur de l’enseignement supérieur.

A cet effet, le Chef de l’Etat a rappelé sa décision, d’août 2013, suite aux concertations nationales sur l’enseignement supérieur et la recherche, de réorienter notre système éducatif vers les STEM (Sciences, Technologie, Ingénierie et Mathématiques) pour assurer la valorisation optimale et durable du capital humain national, conformément au PSE.

A ce titre, le Président de la République a demandé au Ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation de faire l’évaluation des impacts et résultats de cette transformation majeure du système d’enseignement supérieur, dans le cadre de l’application de la réforme LMD.

En outre, le Chef de l’Etat a invité le Ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation et le Ministre en charge de l’Industrie de finaliser la mise en cohérence de la stratégie nationale d’industrialisation avec le projet de plan stratégique national décennal de la recherche et de l’innovation qui sera prochainement examiné en Conseil des Ministres.

A ce sujet, le Président de la République a souligné l’impératif de consolider les activités de recherche et développement au Sénégal pour asseoir une économie émergente soutenue par une industrie innovante et performante, avant d’informer le Conseil, qu’il procédera, ce jeudi 13 avril à Diamniadio, à la mise à disposition des universités et institutions de recherche publiques, d’un important lot d’équipements scientifiques de dernière génération.

S’agissant du climat social, de la gestion et du suivi des affaires intérieures, le Président de la République est revenu sur :

la gestion préventive des différends et de la stabilité sociale dans le sous-secteur de la pêche artisanale: en indiquant au Gouvernement l’urgence d’une évaluation rapide et inclusive de l’application du Code de la Pêche, mais également de la fonctionnalité des comités et cadres locaux de concertation relatifs à la Pêche artisanale, au constat de la récurrence des différends impliquant des pêcheurs et populations ressortissants de Kayar, Mboro et Guet Ndar. Dans ce contexte, le Chef de l’Etat a demandé au Premier Ministre et au Ministre des Pêches et de l’Economie maritime de poursuivre les efforts de sensibilisation des acteurs impliqués, en vue : (i) de déployer la solidarité nationale auprès des blessés et des sinistrés signalés ; (ii) d’asseoir durablement la coexistence pacifique des acteurs de la Pêche artisanale, dans le respect scrupuleux de l’Etat de droit et du Code la Pêche;
l’accessibilité aux populations des services de communications électroniques de qualité: en demandant au Ministre de la Communication, des Télécommunications et de l’Economie numérique de veiller, en relation avec toutes les parties prenantes (associations d’usagers et de consommateurs, opérateurs de téléphonie, régulateur...), à la maitrise durable des couts d’accès à internet, face à la hausse signalée de certains tarifs.

Dans sa communication, le Premier Ministre est revenu sur le suivi de la coordination de l’activité gouvernementale en évoquant :

la rencontre avec les partenaires techniques et financiers ;
le conseil interministériel sur la préparation de la campagne agricole ;
la réunion interministérielle sur la préparation de l’hivernage et la gestion des inondations.

Appréciant les conclusions du Conseil interministériel sur l’Agriculture, le Président de la République a décidé d’allouer une dotation budgétaire exceptionnelle et historique de 100 milliards de francs CFA à la campagne agricole 2023-2024, afin de renforcer la politique de souveraineté alimentaire.

AU TITRE DES COMMUNICATIONS DES MINISTRES

le Ministre des Affaires étrangères et des Sénégalais de l’Extérieur a fait une communication sur la situation internationale ;
le Ministre de l’Agriculture, de l’Equipement rural et de la Souveraineté alimentaire a fait un point sur le suivi de la campagne de commercialisation de l’arachide 2022/2023 et des exportations de Produits horticoles.

AU TITRE DES TEXTES LEGISLATIFS ET REGLEMENTAIRES

Le Conseil a examiné et adopté :

le projet de décret portant organisation du Ministère de la Femme, de la Famille et de la Protection des Enfants.


7 Commentaires

  1. Auteur

    En Avril, 2023 (20:49 PM)
    ​il faut se comporter comme des bandits comme le fait macky, tant qu'on fait le sage , macky va nous piétiner SONKO a dit qu'il a besoin d'homme forts
    • Auteur

      Reply_author

      En Avril, 2023 (04:08 AM)
      macky est tout sauf un bandit c'est un homme pacifique contrairement à votre gourou pervers 
    {comment_ads} {comment_ads}
  2. Auteur

    En Avril, 2023 (20:57 PM)
    Le senegal soufre de tout 
    {comment_ads}
    Auteur

    En Avril, 2023 (21:57 PM)
    Puisque la constitution sénégalaise pourrait accepter légalement une candidature de Macky SALL a un mandat synonyme de second quinquennat nous l'appelons vivement a se présenter pour sauver ce pays de la médiocrité et de l'incompétence des candidats déclarés jusqu'ici. 
    {comment_ads} {comment_ads}
    Auteur

    En Avril, 2023 (22:38 PM)
    Une mascarade hebdomadaire pour amuser la galerie des mesures sont toutefois prises mais pas d impact sur la condition de vie difficile des sénégalais.
    {comment_ads}
    Auteur

    Femmes Entrepreneures

    En Avril, 2023 (23:09 PM)
    merci d'avoir penser aux assises nationales de l'entreprenariat féminin. TOURNANT INTERESSANT DE L'ENTREPRENARIAT FEMININ
    Auteur

    It

    En Avril, 2023 (23:13 PM)
    Les produits de première nécessité sont coûteux, de même que les coûts d'accès à Internet, bien que ces derniers restent abordables par rapport aux autres pays de la sous-région. Cependant, le principal obstacle pour les professionnels des technologies de l'information (TI) de l'administration est la société Sénégal Numérique SA (SENUM SA), qui semble disparaître de l'écosystème des TIC. Pourquoi nous imposer un intranet qui ne peut fournir la capacité minimale suffisante pour travailler ? Pourquoi sommes-nous obligés de travailler avec une entreprise qui ne respecte pas les engagements de niveau de service (SLA) avec l'administration ? En cas de panne de réseau ou d'incident, les agents éprouvent des difficultés à se rendre sur les sites d'intervention en raison de l'insuffisance de la logistique de cette entreprise. Ce problème ne peut s'expliquer par le manque de budget ou de moyens, car SENUM SA dispose d'un budget de fonctionnement. Comment une entreprise en difficulté comme SENUM SA peut-elle espérer survivre, concurrencer et entrer sur le marché des fournisseurs d'accès Internet (FAI) ?
    {comment_ads}
    Auteur

    Dione

    En Avril, 2023 (10:32 AM)
    Les sénégalais doivent être reconnaissants ce mr a tout fait pour le sénégal nous saluons votre engagement mr le président vous avez fait en sorte que les étudiants publiques seront dans des bonnes condition pour la réussiste de ces dernier merci au fond du coeur vous êtes toujours là pour ton peuple
    {comment_ads}

Participer à la Discussion

  • Nous vous prions d'etre courtois.
  • N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
  • N'envoyez pas de message inutile.
  • Pas de messages répétitifs, ou de hors sujéts.
  • Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée, sexuel ou en violation avec la loi. Ces messages seront supprimés.
  • Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire gratuit.
  • Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
Auteur: Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire...

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email